forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dérive

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 156
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 491
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 16:41 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Dérive


Louis vide des cartons. Tous les matins, il ressent la même exaltation, au moment de vérifier si la livraison du jour est conforme à sa commande. Il ouvre les colis avec une émotion toujours intacte, un émerveillement sans cesse renouvelé. Il est un plongeur lesté d’une malle au trésor qu’il vient de remonter à la surface, et dont il s’apprête à découvrir le contenu, en faisant voltiger autour de lui des gouttelettes de polystyrène blanc, en guise d’écume : des joyaux d’une valeur inestimable qu’il caresse, un à un, comme autant de coquillages à polir pour les débarrasser d’infimes grains de sable nichés dans de minuscules aspérités. Puis, toute la journée, lorsqu’il n’est pas occupé à renseigner un client, il répertorie, classe, range, organise. Ces gestes répétitifs lui procurent un sentiment d’accomplissement, la certitude d’avoir atteint sa propre plénitude. C’est là son métier, et son existence qu’il a bâtie, avec patience et détermination.

Enfant puis adolescent, il s’est battu, avec la volonté farouche de celui qui s’entête à cultiver une parcelle stérile, à détourner le cours d’un ruisseau pour irriguer un lopin de terre asséchée et nourrir sa passion. Aux sources arides, on ne puise que la soif. Il n’a cessé de démolir, l’une après l’autre, les digues que ses parents construisaient pour contenir ses élans, étancher son désir. Fils unique, il était destiné à travailler à la ferme et, le jour venu, à prendre la relève, sur les terres héritées de son père, de son grand-père. Ses très bons résultats scolaires n’ont jamais allumé dans les yeux de ses parents la moindre étincelle d’admiration. Les années d’école n’étaient pour eux qu’une formalité dont leur fils devait s’acquitter avant de rejoindre l’exploitation familiale.

Mais Louis aimait l’école, il aimait lire. Durant des années, il a subi l’incompréhension, les remontrances, la colère des siens. Qu’avaient-ils fait au Bon Dieu pour mériter un fils pareil ? Pourquoi leur rejeton ne se comportait-il pas comme le fils de la ferme voisine, qui traînait dans l’étable, grimpait sur le tracteur, courait dans les champs ? Pourquoi leur héritier était-il cet enfant chétif, enfermé dans sa chambre, à étudier ? Louis a toujours pu compter sur le soutien de ses instituteurs puis de ses professeurs, au collège et au lycée, qui lui prêtaient les manuels et les romans que ses parents refusaient de lui acheter, et dans les yeux desquels il voyait briller la petite lueur de fierté qu’il n’avait jamais vu luire dans le regard de ses parents. Il était ce fils étrange, celui qui ramait à contre-courant, se noyait dans ses rêves, s’éloignait de l’avenir qu’ils avaient tracé pour lui. Il était celui qu’ils ne pouvaient pas retenir, malgré tous leurs efforts, et qui a continué sa lente dérive.

L’amour des livres, Louis en a fait son métier, il est devenu libraire. Son père et sa mère lui ont-ils seulement pardonné son choix ? Il ne saurait le dire, il n’a jamais su lire...dans leur regard.

Aujourd’hui, Louis remplit des cartons. Il emballe les livres qu’il emportera chez lui. Au moment de prendre sa retraite, il mesure le chemin parcouru. Peut-être que sa vie ne fournirait pas matière à écrire un roman mais il peut s’enorgueillir de l’avoir choisie. Son fils unique est photographe et lorsqu’il lui montre ses photos, Louis ne cherche pas à cacher l’étincelle de fierté qui brille dans ses yeux. Aux sources vives, on puise l’amour.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Juin - 16:41 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 310
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Juil - 08:36 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Une belle histoire sur fond d'incompréhension. La culture ou l'agriculture ? Quel dilemme pour cet enfant ! L'épanouissement du libraire dans sa profession est bien rendue je trouve. Le texte n'était pas sur mon podium. Mais il n'en était pas loin...
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 11:19 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Une histoire émouvante et encourageante qui montre combien l'on peut s'épanouir dans un métier, une activité que l'on aime. Une dérive pour les parents, un bonheur pour l'"enfant". Le tout traité par la plume nimbée de poésie de Tonina.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 055
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 12:33 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Il s’est bien battu pour grimper sur mon podium, Louis, mais tout bien considéré, (et avec regret, je dois le dire quand même), je me suis dit qu’il avait assez d’opiniâtreté pour s’en sortir sans l’aide de personne, et accessoirement sans moi. Parce qu’il a su résister, lui, et au final, il a réussi sa vie, il est devenu ce qu’il voulait être, et malgré la sécheresse de son terrain, il a su trouver sa propre source et bâtir sa propre oasis.

D’ailleurs j’ai failli me demander si les sources arides n’étaient pas un peu trop laissées de côté, mais l’évocation du point de vue des parents « il était ce fils étrange,… celui qu’ils ne pouvaient pas retenir… et qui a continué sa lente dérive » et la question sans réponse « lui ont-ils pardonné son choix ? » remet bien dans le thème : dans l’eau de sa source, si sécheresse il y avait, je vois un fond de dépôt qui lui donnerait peut-être… un vague goût d’amertume ?

Sinon, Tonina oblige, le style est limpide et ça coule tout seul. Comme d’habitude et de bien entendu.
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 398
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 14:11 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Troisième chez moi. Le sujet est on ne peut plus respecté, puisque la phrase figure dans le texte. Il y a en outre des métaphores habiles (j’ai bien aimé les gouttelettes de polystyrène blanc) qui renforcent l’adéquation. Il y a une certaine invraisemblance, mais qui ne va pas jusqu’à l’impossibilité, donc non pénalisante. Les parents ont une attitude bizarre, et rarement vue heureusement, en boudant les succès scolaires de leur rejeton. Et, sans dénigrer les libraires (il y en a qui font bien leur métier, mais pas tous !) il pourrait avoir visé un avenir plus glorieux, prof de lettres, écrivain…

Remarque : répétition de « ses parents ».
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 11:23 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

J'avoue être passé à côté de ce texte dont les qualités me sont apparues en seconde lecture, mon vote était publié. Aussi j'adhère entièrement aux avis des critiques précédentes. Une place bien méritée sur le podium.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)


Dernière édition par aimard le Jeu 5 Juil - 09:42 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 491
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 09:13 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Si, si, ça existe des parents comme ça Mr. Green

https://www.dailymotion.com/video/x2789u
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 15:55 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Très beau texte, d'une apparente simplicité. Très vraisemblable, mais à défaut, est-ce obligatoire dans la mesure où l'on écrit des fictions ?

Second également sur mon podium.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 491
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 12:42 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Merci à vous pour vos commentaires, c'est toujours instructif, donc précieux ...
J'ai voulu écrire un texte optimiste !
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 884
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 22:52 (2018)    Sujet du message: Dérive Répondre en citant

Bravo Tonina pour ce beau texte qui aurait mérité d'être à la première place sur le podium. Non que je boude mon plaisir d'avoir terminé en tête, mais honnêtement "Dérive" et "Ruines" se tenaient dans un mouchoir.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:11 (2018)    Sujet du message: Dérive

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 156 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com