forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ruines

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 156
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 859
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Juin - 18:41 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Ruines

Parfois il se laisse aller à ruminer des pensées grises. Il griffonne, sur des feuillets épars, des lignes confuses qui défilent dans sa tête sur une mélodie triste.
« Le temps s'enlise dans la boue ,
Chariot trop chargé dont les essieux cèdent
Sous le poids des voyages sans étoiles. »
Il voudrait que cela ressemble à de la poésie, mais il ne réussit plus à y faire bruire les syllabes s’élevant comme les alouettes de juin, au-dessus des champs d’orge. Il ne sait plus écrire que des actes datés et paraphés. Les années ont passé, il a brûlé les carnets noircis de ses poèmes de jadis.
Il ne rêve plus « d’ incroyables Florides », il ne voyage plus au-dessus « des éthers » Il se contente de visiter des hôtels, des châteaux et des maisons à vendre, le vieil enfant à la bouche sèche. Il va y retrouver, plein d’amertume, l'écho d'une voix ferme qui a sonné le glas de ses rêves d’artiste, de déchiffreur de messages, d’inventeur de musiques traversées d’oies sauvages et baignées de cascades.
Dans la cour d’un manoir, envahie de broussailles, il effleure du doigt la ferraille rongée d’une chaîne inutile. Le seau, qui y était suspendu et qu’on plongeait dans l’eau fraîche des profondeurs, a disparu . Le puits est comblé par des gravats sur lesquels a poussé un maigre chèvrefeuille.
La manivelle grince, tournant au vent d’automne, sempiternelle voix, puissante comme celle du père, aussi éclatante qu’un panonceau de laiton couronné de flèches menaçantes, condamnant sans comprendre les projets d'aventures dans l'infini du verbe.
Il était autrefois un enfant plein d’espoir qui rêvait de bohème et désirait goûter aux limpides fraîcheurs d’intarissables sources où les mots s’entrelacent au pied des menthes sombres.
Qui est-il aujourd’hui, le garçon aux mains pâles dont la gorge impatiente s’abreuvait de voyelles, vertes comme des lunes, bleues comme des orages ? Et qu’est-il devenu l’adolescent gracile dont les lèvres gourmandes dégustaient des liqueurs dont les senteurs étranges montaient dans les vents vifs bousculant la mâture des hautes caravelles parties vers d’autres mondes?
Il est chauve et replet, dans son costume foncé et ses souliers vernis. Quelque part dans sa tête, des rêves étouffés le réveillent parfois au milieu d’une nuit dans ses draps de satin, doux comme des prairies ...Il se souvient alors d’un lambeau de son rêve : il parcourait un temple où les arbres chuchotent des secrets au poète qui sait ce qui se cache sous les écorces grises des trembles et des hêtres.
Car il a accepté qu’Il décide pour lui, ce père au coeur de schiste, sec comme la garrigue. Il s’est finalement coulé dans le moule, le jeune homme rebelle qui croyait qu’il pourrait s’écarter sans dommage du chemin tout tracé que jamais ne submergent des sources vagabondes.
Et il a fait son Droit pour devenir notaire comme l’était son père. Il n’a pu résister au barrage dressé par un homme inflexible, aux pressions des amis, aux attentes des femmes Maintenant il est veuf, presque vieux et très seul. Il vend des fermes délaissées, des étangs, des collines, des peupliers sur pied et parfois même, une île… Il règle des héritages, partage des domaines, achète des lingots, des tableaux de Soutine, convoite un Picasso qu’il enfermera dans un coffre.
Quand il sent que son coeur est au bord de la ruine, il récite en secret Baudelaire ou Rimbaud, tout en faisant tinter des glaçons dans son verre, pour tenter d’y puiser le souffle évanoui.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Juin - 18:41 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 573
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 11:38 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Eblouie par la beauté du style, sa poésie, et le traitement du thème, tellement en filigrane que j'ai commencé à suspecter le hors sujet. Mais non, la référence à la phase imposée est bien présente, mais avec légèreté, subtilité !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 271
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 16:19 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

J'ai été moi aussi frappé par la belle écriture de ce texte. Une écriture poétique pour une vie qui passe à côté de ses rêves, de ses aspirations profondes. Le tout est amené avec une subtilité non dénuée d'élégance. J'ai longtemps hésité à mettre "Ruines" dans mon palmarès. Mais je l'ai déjà dit ici, le choix n'a pas été facile... Et il n'y a que trois places !
En tous les cas, bravo Janis pour cette première place !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 667
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 17:51 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Sur mon podium, même si le traitement du sujet m'a un peu déroutée au début. L'écriture est belle, poétique, délicate. Merci Janis
Revenir en haut
BB1
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2017
Messages: 169
Localisation: Alpes Maritimes
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Juil - 22:08 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Merci Janis pour ce texte, ce que vous écrivez est toujours admirable.
_________________
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin
Toulouse Lautrec
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 368
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 13:30 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Ce texte, dont le principal atout est sa belle écriture, est resté juste au pied de mon podium. Sa première place au général est l’indice d’une indéniable qualité. A vrai dire je ne lui trouve aucun défaut ; c’est dans le sujet, les thèmes de l’eau, de la soif, de l’aridité, entrent en résonnance avec la phrase proposée ; l’idée est bonne. Remarque : j’ai noté dans la marge : « évanescent ». Ma première relecture a généré une augmentation de ma note, pas suffisante pour que ces ruines soient classées chez moi. Mais elles auraient pu si…
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 838
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 11:00 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Mon premier choix : Le texte allie les qualités d'une bonne écriture : Fluidité, clarté et précision. J'ai aimé le choix du présent pour le temps de la narration, qui confère au récit une visualisation scénique de l'histoire. Je trouve par ailleurs que la dualité entre l'aridité et la soif est explicite.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 489
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 16:46 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Mon choix numéro un. C’est tout simplement magnifique. Ça ressemble à de la prose, mais c’est de la poésie. Je n’y connais pas grand chose mais il me semble qu’il y a là de nombreux alexandrins cachés, à peine cachés, ce qui confère au texte un si joli rythme.

«  Dans la cour d’un manoir, envahie de broussailles, il effleure du doigt la ferraille rongée d’une chaîne inutile »

Ou encore

«  Il était autrefois un enfant plein d’espoir qui rêvait de bohème et désirait goûter aux limpides fraîcheurs d’intarissables sources où les mots s’entrelacent au pied des menthes sombres »

Encore ...

« Qui est-il aujourd’hui, le garçon aux mains pâles dont la gorge impatiente s’abreuvait de voyelles, vertes comme des lunes, bleues comme des orages ? »

Etc, etc ...

Bravo Janis !
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 024
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 22:14 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Il y a des ratages de vie désolants, des ratages idiots, des épouvantables. Des ratages insidieux, des bien cherchés, des courus d’avance. Et ici, ce pauvre notaire, qui a tout, n'a rien : il a raté sa vie par faiblesse, ou lâcheté, ou contrainte, ce qui le met dans le thème.

Mais la question est : comment rater sa vie en beauté ? Réponse : le faire raconter par Janis.

Que rajouter à ce qui a déjà été dit ? Rien. Sauf que c’est splendide !
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 859
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 13:18 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Merci à tous et à toutes pour vos votes et vos compliments; tout cela est en train de me monter un peu à la tête.
Et comme Françoise Guérin vient de publier le texte sur son site, les choses ne risquent pas de s'arranger de sitôt.
Voilà le lien. : http://motcomptedouble.blog.lemonde.fr/2018/07/05/a-lire-ruines-dyvonne-le-…
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 489
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 14:10 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Oui, Janis, un magnifique " dossier " à propos de toi, tes écrits, prose ou poésie, en accompagnement de ton texte "Ruines"
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 629
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 15:46 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

Magnifique poème en prose, et je ne sais pas pourquoi je n'ai pas voté pour... peu-être simplement parce que d'autres textes semblaient mieux coller au thème ?

La faute à chèvre-feuille m'a étonnée, de la part de Janis que j'avais soupçonnée être l'auteur de ce texte qui mérité amplement sa première place.
Bravo, Janis, laisse la tête te tourner devant le succès mérité.
(Françoise Guérin te fait un bel hommage)
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 859
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 16:19 (2018)    Sujet du message: Ruines Répondre en citant

merci MamLéa.
Oui, la faute à "chèvrefeuille", je l'ai vue après avoir envoyé mon texte. je l'ai corrigée dans la version présentée aux critiques constructives.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:45 (2018)    Sujet du message: Ruines

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 156 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com