forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Aller sans retour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 155
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 14:26 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

L'enfant s'était muré dans un profond mutisme et ne répondait à aucune des questions de l'officier de police, accoudé de l'autre côté du bureau. L'air buté, il regardait obstinément ses mains posées à plat sur ses genoux et n'avait pas desserré les dents depuis près de deux heures. La patience de l'homme était mise à mal, et pourtant, il en avait interrogé des gosses. Celui-ci se montrait particulièrement rétif. Il l'aurait bien giflé s'il en avait eu le droit, mais il savait que ça ne servirait à rien. Quelle tête à claques et pourtant, quelle bonne bouille !
- Puisque c'est comme ça, je vais chercher mon chef. Elle parviendra peut-être mieux que moi à te tirer les vers du nez !
Leila, sa supérieure, le remplaça derrière le bureau, fixa le môme sans rien dire. Au bout de quelques minutes qui parurent interminables, il leva timidement ses grands yeux noirs et dévisagea la femme.
Leila ébaucha un sourire.
-Tu aimes les Katlama ? dit-elle, en Farsi, d'une voix douce.
Le visage du gamin s'illumina.
-Tu t'appelles comment ?
- Marjan.
T'es donc une fille ! Tu viens d'où ? Et où sont tes parents ?
Une larme roula sur la joue de Marjan qui, mise en confiance, se décida à parler, d'abord en sanglotant. Elle s'exprimait dans un français correct, avec juste un léger accent.

- J'habitais près de Kaboul. Un jour, nous avons a été bombardés. Les maisons de mon quartier ont toutes été détruites ou brûlées. Mes parents ont été ensevelis dans les ruines. Je me suis enfuie avec Farid, mon grand frère. C'est lui qui m'a dit de faire croire que j'étais un garçon, que c'était plus sûr que d'être une fille. Il m'a trouvé des vêtements, coupé les cheveux, et je suis devenue Mehran. Ça veut dire "gentil", ça me va bien. On a marché, marché très longtemps. Nous devions de trouver à manger sans être repérés, mais Farid est malin. Près de la frontière, on a rencontré un homme et sa sœur, en fuite eux aussi. Ils avaient également perdu toute leur famille. Ils nous ont proposé de nous joindre à eux. Ainsi, on aurait l'air d'être une famille, ça pourrait aider. Ils voulaient aller en Europe. À Paris, nous serions sauvés.
Le voyage a été très long. Après plusieurs mois d'errance et avoir traversé des tas de pays, nous sommes enfin arrivés en France, et on s'est retrouvés ici. On a rencontré des gens comme nous. Ils squattaient un vieil immeuble abandonné, vivant de petits boulots et de travail au noir. Des Français gentils nous aidaient. Grâce à eux, j'ai pu aller à l'école. Ils disaient qu'on pourrait bientôt avoir des papiers. Le couple avec qui on s'était sauvés a disparu un matin. Je crois qu'ils se sont fait prendre et qu'on les a reconduits à la frontière. Cette nuit, c'est le feu qui m'a réveillée. Il y avait une épaisse fumée.
- Et les pompiers t'ont recueillie et conduite ici.
- Je voudrais retrouver Farid. Et mes amis avec qui je faisais voler des cerfs-volants dans le terrain vague. Ça nous rappelait Kaboul.
Leila ne répondit pas, la fillette apprendrait assez vite qu'elle était la seule rescapée de l'incendie. Elle alluma l'ordinateur.
- Je dois faire mon rapport, mais n'ai pas peur. On va s'occuper de toi, te chercher un foyer. Reprenons au début. Quelle est ta date de naissance ?
- Le 1er avril. J'ai 8 ans.
-Tu es donc née 98...
- Un bélier, comme moi, dit le policier de retour juste à ce moment. Signe de feu ! s'exclama-t-il en secouant l'allumette avec laquelle il venait de rallumer sa pipe.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Juin - 14:26 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 14:28 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Explication pour le titre (une chanteuse que j'aime beaucoup) : https://www.youtube.com/watch?v=7CVk4rcDXjQ
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 148
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 15:06 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

L'histoire est tout à fait intéressante et agréable à lire. Le problème pour moi c'est que le tableau n'est visible ( d'une manière ou d'une autre) à aucun moment du récit, je n'ai donc pas voté pour ce texte. Désolée.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 15:12 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Je ne pense pas qu'il fallait décrire le tableau, ni le mettre en scène, mais raconter ce qu'il inspirait, évoquait quand on le regardait.
J'ai vu un enfant, plutôt triste, et un fond coloré, barbouillé, confus, qui évoquait un drame, des incendies.

Je n'ai donc pas eu l'impression d'être hors sujet.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 15:23 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Pour me "défendre", le sujet proposé était :
Citation:
Je vous propose de laisser votre imagination vagabonder à partir de cette peinture

_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 148
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 15:41 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Je comprends bien ce que tu veux dire et je ne voulais pas lire des descriptions du tableau bien évidemment mais le sentir d'une manière ou d'une autre. Comme le fond du tableau pour moi est très gai il ne m'évoque absolument pas le feu ou un drame quelconque alors forcément je ne pouvais que difficilement entrer dans ton imaginaire...
C'est le côté intéressant d'une œuvre d'art , chacun y voit des choses différentes et peut aimer l'œuvre pour des raisons opposées.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 17:41 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Armorique.
Voici ce que l'a évoqué ce tableau, pour info et indépendamment de toute "critique" qu'on peut faire sur mon texte, interprétation qui peut avoir été très différente pour quelqu'un d'autre :

Le gamin est dessiné avec précision, en noir et blanc. Garçon ou fille ? ça peut être l'un ou l'autre. Il a un regard très particulier, ambigu. De grand yeux noirs, des cheveux ébouriffés. Il ne sourit pas. Son expression peut être de l'étonnement, du désarroi, de la rébellion…
Je ne sais pas lui donner d'âge précis mais il est très jeune.
Les parties colorées :
En arrière plan, c'est vigoureux. Le blanc au centre m'évoque une explosion, les autres couleurs, un incendie.
Premier plan, devant l'enfant : des dégoulinures, des lettres, des cœurs, des mots qu'on ne peut pas lire (sauf peut-être sur l'original ?). ça m'évoque un monde qui s'effondre, des ruines, du sang, même s'il n'y a pas que du rouge.
Et juste autour des cheveux de l'enfant, en auréole, un "zigouigoui" rose vif, comme des tas de choses qui tourneraient dans sa tête.

Suis fort intéressée par l'interprétation d'autres que moi, et si on me psychanalyse, mais j'ai peur du résultat d'un test de Rorschach !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 605
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 18:42 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Ecrire à partir d'une image est un exercice très compliqué (c'est du moins mon avis) alors je te félicite. Tu flirtes sans doute avec la délimitation du sujet, mais je ne te pense pas hors sujet. J'ai plutôt eu le sentiment que cette histoire méritait plus de signes pour être mise en valeur. Le cadre du jeu t'a obligée à prendre des raccourcis qui ont peut-être mis à mal la crédibilité de l'histoire, pas permis à l'empathie de se développer

Tu as oublié un tiret avant "T'es donc une fille..."
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 20:56 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merci, ptit lu. Oui, on pourrait en faire tout un roman.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BB1
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2017
Messages: 165
Localisation: Alpes Maritimes
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 08:29 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

J'ai trouvé le texte artificiel. La gamine parle dans un Français trop improbable. Il n'y a pas non plus beaucoup de suspense ...
_________________
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin
Toulouse Lautrec
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 10:22 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merci pour ces commentaires.
Certains Afghans parlent anglais, mais là, ça ne "pouvait pas l'faire". J'ai supposé que l'enfant avait appris le Français depuis son arrivée en France. Les gosses sont généralement très doués pour ça. Sinon, j’admets que son langage puisse être improbable.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 355
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 13:52 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Un texte bien écrit sur un sujet très à la mode, dont l’apparente banalité est contrebalancée par la confusion sur le sexe de « l’enfant ». Resté au pied de mon podium ; dépassé par « petite bouille ronde », auquel je trouve plus de relief. Points de détail : le titre manque d’originalité, la fin est un peu plate. Je ne vois pas de HS, la consigne permettant une grande liberté dans le traitement d’un sujet très ouvert. Méritait un meilleur classement.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 14:52 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merci, Alain.

Pour le titre, comme je le dis plus haut, je me suis inspirée d'une chanson de Juliette qui traite du sujet.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Andalou
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2018
Messages: 18
Localisation: Dordogne
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 15:30 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Mam Léa, c'est un détail (important pour moi) qui a fait glisser ton texte en choix n°4 dans ma liste. la jeune réfugiée afghane est rescapée d'un incendie et si tu n'expliques pas pourquoi elle se se retrouve en face d'un policier (sans doute parce ce qu'elle est une "sans papier") c'est surtout le fait que ce policier aurait bien voulu (le) la gifler parce qu'elle ne répond pas à ses questions. A part la milice entre 1943 et 1944 je ne vois pas trop un policier actuel vouloir frapper un gosse de huit ans, qui plus est rescapé d'un incendie. le reste était très bien, tu me pardonneras j'espère cette critique purement "professionnelle". Merci pour ce texte. Je viens d'écouter la chanson de Juliette et ses mots sont très justes.
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 827
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 18:13 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Le texte rallie les qualités d'une belle plume et l'histoire est intéressante. J'ai eu cependant l'impression (comme Armorique) que le récit ne faisait pas allusion au tableau (J'admets tes explications à ce sujet), ce qui explique son classement au pied de ma liste.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)


Dernière édition par aimard le Lun 4 Juin - 18:15 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 18:15 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merci, Andalou.
Je comprends ! De toute façon, il ne le fait pas. Quant à la milice, elle aurait eu moins d'état d'âme !
Pourquoi elle se retrouve à la police ? J'ai bien dit que ce sont les pompiers qui l'ont conduite là. Que pouvaient-ils faire d'autre d'un enfant seul, rescapé d'un incendie, sans rien, donc bien sûr sans papier ?
Je crois que mon histoire aurait nécessité de bien davantage que 3500 caractères !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 18:16 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

aimard a écrit:
Le texte rallie les qualités d'une belle plume et l'histoire est intéressante. J'ai eu cependant l'impression (comme Armorique) que le récit ne faisait pas allusion au tableau (J'admets tes explications à ce sujet), ce qui explique son classement au pied de ma liste.


Merci pour "la belle plume". Ce compliment me fait chaud au cœur.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 19:11 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Un texte dont j'ai apprécié l'écriture, l'inspiration mais dont le rapprochement avec le tableau ne m'a pas paru suffisamment évident.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 482
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 19:39 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Mon choix numéro 2. Contrairement à mes camarades, j'ai trouvé, justement, que la fin avait quelque relief : cruelle mais fort à propos, moins " plate" que dans les textes voisins. Une histoire triste mais, pour moi, plus originale que celles des textes concurrents.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 20:15 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Ho... merci, Tonina !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 08:38 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Comme d'autre je l'ai trouvé un peu banal et c'est ce qui a fait que je n'ai pas voté pour. Il est bien écrit, crédible, etc. Mais il manque le truc qui fait que le texte devient marquant. Je pense que le thème très ressassé en ce moment n'aide pas pour l'originalité.
Par contre en ce qui concerne le tableau, j'avais bien l'impression d'un enfant ambigu qui fuit le monde trop "haut en couleurs". Après je voyais pas forcément du drame dans ces couleurs mais en tout cas une intensité trop violente pour l'enfant.
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 11:24 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merci pour ce commentaire.
Lunairement a écrit:
Comme d'autre je l'ai trouvé un peu banal et c'est ce qui a fait que je n'ai pas voté pour. Il est bien écrit, crédible, etc. Mais il manque le truc qui fait que le texte devient marquant. Je pense que le thème très ressassé en ce moment n'aide pas pour l'originalité.

C'est vrai que ces migrants qui fuient, se noient, vivent dans des camps ou sous des tentes, se cachent, vivent des drames, c'est d'une banalité navrante.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 16:56 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

J'ai dit que le texte était banal, pas le sujet (qui par contre est "à la mode" comme objet de discours). Je veux dire que c'est bien écrit mais sans qu'il n'y ait de particularité stylistique, de même dans la narration, l'histoire s'accorde en effet à des cas réels qui sont importants mais en soi elle n'a rien "d'extraordinaire" (malheureusement on est d'accord) ou de surprenant.
Je ne voulais pas être heurtante et je suis d'accord pour dire que c'est une cause importante ; mais justement pour nous faire (re)réagir sur l'horreur de ce type de situation, quelque chose dans le style ou dans l'histoire qui nous permet de mieux nous attacher ou tout simplement de capter notre attention serait un plus. Après ton texte reste bon je trouve. Etre vraiment original c'est difficile et là on a déjà un bon rendu émotionnel je trouve, je voudrais pas que ma critique paraisse trop négative alors qu'elle ne l'est pas ^^
Je tiens à ces précisions car je ne voudrais pas qu'on confonde critique sur le texte et je-m'en-foutisme à propos d'une cause.
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 18:49 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merci à toi. On est bien sur la même longueur d'onde et j'avais craint que ma réponse soit trop "épidermique".

Quant à mon style... je suis modeste, je ne suis pas du tout un(e) auteur(e) et mais participe,aux jeux avec un vrai bonheur. Pas toujours bien classée ou notée, mais on fait avec !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 19:21 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Pas de soucis pour ta réponse, l'épidermique c'est parfois une bonne chose pour les sujets moraux ! Wink
Et au vu des plumes présentes sur le forum je trouve que tu t'en sors bien ; si je participe aux prochains jeux, je doute fortement de faire mieux ! ^^
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 22:43 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Merciiiiiiiiiiiii !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 010
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 23:04 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Bien que je n’aie pas saisi le titre et malgré les quelques défauts que je pouvais trouver à ce texte (et relevés dans les commentaires précédents), je l’ai retenu parce que j’y ai vu une forme d’espoir, de résilience. La gamine a survécu au bombardement et à l’exil, a réussi à gagner l’Europe, a pu aller à l’école et survit encore à l’incendie. Si ce n’est pas un signe !
Je n’ai pas vraiment cru que le policier voulait la gifler, il peut penser dans un moment d’énervement –personne n’est parfait- « je lui filerais bien une paire de claques » mais il pense aussi « quelle bonne bouille », je le vois mal avoir vraiment la main qui le démange (j’ai eu plus d’une fois envie de trucider mon chef, eh bien il ne lui est jamais rien arrivé de fâcheux...). Paradoxalement, je suis plus choquée (même si c’est un grand mot) de voir qu’il fume dans les locaux.
Et au final, en sus de la résilience, il est possible que ce soient les cerfs-volants qui aient emporté le morceau (mais qu’il soit dit que ça ne marchera pas à tous les coups).
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 563
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 11:54 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour Répondre en citant

Pour la fumée, à cette époque (j'ai vérifié), ce n'était pas encore interdit et je pense que ça devait être fréquent.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:44 (2018)    Sujet du message: Aller sans retour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 155 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com