forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 667
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Avr - 18:23 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan Répondre en citant

Fini ce matin et depuis je cogite, je démêle encore quelques nœuds... C'est la 1ère fois que je lis un roman de Delphine de Vigan. Elle m'a fait l'effet d'être une excellente conteuse (elle vous embarque, vous happe jusqu'à la dernière ligne). Côté style, il n'y a pas la patte d'un Claudel, par exemple. C'est plus sec, moins particulier, mais agréable. J'ai le sentiment que l'édifice repose vraiment sur l'empathie ressentie, sur le questionnement provoqué à la lecture de certains passages.

D'après une histoire vraie est une autofiction, l'auteure nous emmène dans ses bagages, réalité et invention s'entremêlent, on ignore jusqu'à quel point. On peut même imaginer que chaque lecteur aura sa propre version, sa propre idée, mettra sa propre frontière entre le vrai du faux. C'est d'autant plus fascinant que l'on suit une romancière dont certains questionnements ou soucis ont parfois pu être les nôtres (même si on en connaît pas son succès, même si on n'est pas publié chez Gallimard ou ailleurs). Il est vraiment aisé de se glisser dans sa peau, d'être attiré par L. (sa nouvelle amie), de lui accorder sa confiance, de frémir et parfois de préférer rester aveugle devant la catastrophe qui s'annonce. Car le roman vire peu à peu au thriller. Delphine, victime du syndrome de la page blanche, va rencontrer L., une amitié forte va vite se nouer. L. va prendre de plus en plus de place dans la vie de Delphine, laquelle est consentante. L. est gost writer donc elle comprend bien les appréhensions de Delphine, elle essaie de l'aider à guérir, mais... Non, je n'en dirai pas plus, pour ne pas tuer le suspense.

Une lecture que je vous recommande vraiment et qui fait "froid dans le dos". Et c'est amusant de découvrir les habitudes d'écriture (vraies ou supposées vraies) de Delphine de Vigan, de croiser François (Busnel), un certain Olivier (je me demande s'il ne s'agit pas d'olivier Adam ?)... Bref de chercher à découvrir la part de réalité. De jolies réflexions sur la fiction, les attentes des lecteurs... sont également développées au fil des pages.

Quatrième de couverture :
"Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser."
Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s'aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d'une époque fascinée par le Vrai.
PRIX RENAUDOT 2015
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Avr - 18:23 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 629
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Avr - 19:13 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé le film, particulièrement angoissant.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=248927.html
Je ne comprends les mauvaises critique presse. Certaines anecdotes sont invraisemblables (quand la copine la fait descendre à la cave alors qu'elle a la jambe cassée !)
Le livre est sur ma PAL, mais après avoir vu le film, je suis moins tentée d'en faire la lecture.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 667
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 08:30 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan Répondre en citant

Pas vu le film. Mais d'après ce que j'ai compris, le scenario a élagué pas mal de choses... La scène dont tu parles ne m'a pas choquée dans le livre car des éléments extérieurs l'expliquent, la rendent plausible. L'aspect manipulation mentale est bien expliqué. Certaines choses peuvent amener à s'interroger mais l'auteure elle-même explique comment et pourquoi elle s'est fait bernée. Au final, j'ai dévoré sans être dérangée par des invraisemblances grotesques.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 573
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 20:05 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan Répondre en citant

Je n'ai pas trop apprécié ce livre, tout comme je n'avais pas apprécié le précédent Rien ne s'oppose à la nuit. Sur le fond, je goûte peu son déboutonnage, cette façon de dévoiler sa vie privée, et son style est assez décevant.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 667
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 09:03 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan Répondre en citant

Je n'ai rien lu d'autre, je ne suis pas trop autobiographie, mais j'avais envie de découvrir cette auteure et l'autofiction. L'ascendance de cette amie qu'elle se fait m'a questionnée tout au long des pages. Côté style, comme je le disais plus haut, rien à voir avec la patte de Philippe Claudel, par exemple. En fait, je pense qu'elle n'a pas de style particulier, qu'elle sait surtout raconter des histoires auxquelles on accroche ou pas.
Revenir en haut
Tobermory
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 521
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 15 Juin - 11:38 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan Répondre en citant

Auparavant je n’avais lu de cet auteur que « No et moi », que j’avais trouvé agréable, gentillet, sans plus. Par contre j’ai vraiment accroché à ce « D’après une histoire vraie ». C’est une histoire de de prise de possession. Le mari de la narratrice, le plus souvent absent dans cette période, lui dit d’ailleurs un jour « Parfois je me demande s’il n’y a pas quelqu’un qui prend possession de toi ») On est là sur le terrain du thriller psychologique.

C’est aussi de l’autofiction. La narratrice se présente bien comme Delphine de Vigan, auteur de «Rien ne s’oppose à la nuit », elle évoque son mari François (François Busnel), critique et animateur d‘émissions littéraires. Ce caractère d’autofiction me semble nuire quelque peu au thriller parce que ce qu’on accepterait d’un pur roman passe beaucoup moins bien quand on nous le présente comme réalité. Du moins c'est ce que j'ai ressenti sur la fin.

En fait, on se dit que ce qui a intéressé Delphine de Vigan c’est sans doute moins de réussir un thriller psychologique, que de perdre le lecteur dans un jeu de miroirs vertigineux. Elle joue sur les deux tableaux. Et cela dès le titre : prendre comme titre cette mention, souvent vue en bandeau de couverture et caution de bien des livres médiocres, relève de la provocation ou du moins de l’ironie. La Delphine du roman affiche son mépris pour le culte actuel de l’authenticité et pour les émissions de téléréalité et défend la primauté de la fiction. L au contraire soutient que le lecteur ne veut que du réel certifié. Elle épilogue aussi sur « l’effet de réel », notion développée par Roland Barthes, à savoir les détails qui dans une fiction montrent qu’on est dans la réalité. Et quel plus bel – et plus primaire – effet de réel que de confondre le « je » de l’auteur et celui du personnage ? Delphine a-t-elle finalement suivi les conseils, quasiment des injonctions, de L et raconté une histoire vécue ou bien au contraire tout, à part quelques éléments trompeurs, n’est-il que fiction ?

Dans ce roman, l’autofiction sert avant tout à nous égarer, à nous faire perdre nos repères et l'auteur y réussit très bien.
Bref, bien que généralement peu attiré par l’autofiction, j’ai été captivé par ce roman. Je partage tout à fait l’avis de Ptit Lu sur le style, rien de spécialement brillant mais agréable et qui sert bien l’histoire.
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:44 (2018)    Sujet du message: D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Delphine de Vigan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com