forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Ronde de nuit

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques conctructivesJeu 153 B (prose)
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,233
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Mon 2 Apr - 10:18 (2018)    Post subject: Ronde de nuit Reply with quote

Ronde de nuit

La crèche a mis le paquet. Tous les marmots capables de tenir sur leurs jambes ont appris la comptine et la répètent à l’envi. Une scie le soir dans les foyers. J’appréhende déjà la kermesse et la ronde, clou de la fête. La seule surprise sera le déguisement de dernière minute. Pomme de terre ou chou-fleur ?
— Maman, regarde, on danse comme ça ! Au clair de lune-neu, tous les légumes-meu…
— Oui, ma puce, magnifique !
Elle chante et saute sur place dans un ravissement sans pareil.
—Les pommes de terre… sautaient en l’air…les salsifis se faisaient tout petits…
Elle me prend par la main, la tire pour me faire m’accroupir. Oh mes genoux, qu’est-ce qu’il ne faut pas faire !
— Les cornichons… tournaient en rond… et les choux-fleurs se dandinaient avec ardeur-deur !
Elle vire et volte et rit et perd l’équilibre. Glisse. Tombe. Sur le dos. Sur la tête. Sur le carrelage.
Elle gît. À la seconde, mon cœur s’arrête de battre. Un long cri le relance et l’affole. Je n’ai rien vu venir, rien pu faire, elle hurle, nous nous précipitons. Notre enfant. Qu’est-il arrivé ?
Une peur atroce nous broie la poitrine. L’hôpital, vite, les urgences pédiatriques, vite, elle est tombée, la tête, c’est peut-être grave, s’il vous plait…

Nous avons passé la main, d’autres, compétentes, ont pris le relais. Nous nous serrons l’un contre l’autre, un peu perdus. D’ici nous voyons le négatoscope et les clichés qui viennent s’y accrocher. Un petit crâne. Les blouses blanches commentent à voix basse.
Ils viennent vers nous, se veulent rassurants ; est-ce que ça l’est, de faire un scanner ? Je l’ai bien vue, moi, cette marque sombre à l’arrière de la tête. La tête de ma fille. Ils ont parlé de traumatisme mais pourquoi ne pas dire les choses comme tout le monde ? Fracture. Dites-le : c’est une fracture. Le traumatisme est aussi pour nous.
Et nous restons là, silencieux, pendant que quelque part une machine grondante cherche un épanchement de sang dans le cerveau de notre enfant.

Elle revient, elle sourit, elle ne crie plus. Elle a été très sage, n’a pas eu peur au scanner mais va rester ici cette nuit. L’angoisse s’éloigne. Nous, parents, sommes encore sonnés et nous reprenons tant bien que mal. Tout ça pour une ronde de légumes. Il parait qu’on leur fait peindre des découpages qu’on leur mettra sur la tête. J’ai entendu parler de poireaux, de choux. On ne sait même pas en quoi elle sera. Il faudra l’habiller d’un pantalon vert et d’un tee-shirt blanc et quoi ? Oui, une chemise de nuit et ma brosse à dent aussi, s’il te plait parce que je reste avec elle cette nuit, bien sûr, j’aurai le lit d’hôpital et elle un petit lit à barreaux avec tout un branchement d’électrodes et de trucs prêts à biper pour traquer l’arrêt cardiaque, la pause respiratoire, et les effets de la sournoise hémorragie qui voudrait s’avancer masquée.

Quand une stridence me redresse et fait accourir l’infirmière de nuit, ce n’est qu’une électrode débranchée. Oh ma puce, évite-moi le shoot d’adrénaline. Tu gigotes trop et j’aspire à une nuit calme.
Je n’ai pas le temps de me rendormir que ça recommence. Allez, tu te couches. Dodo. Et ne saute pas, ça te décroche les électrodes.
Je n’ai pas compté les allées et venues de l’infirmière mais je n’en peux plus. Tant de vitalité dans un si petit corps ! Les électrodes ne tiennent pas et personne ne peut dormir.
La traumatisée crânienne ? Haha ! Agrippée au bord du lit, pomme de terre, salsifis et chou-fleur, elle rit, saute, chante… et se dandine avec ardeur-deur.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 2 Apr - 10:18 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,436
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Mon 2 Apr - 17:15 (2018)    Post subject: Ronde de nuit Reply with quote

Mon numéro 1, parce que j'ai trouvé cette histoire très réaliste. Cette petite fille qui met tout son cœur à chanter et qui à une vitalité et une récupération surprenantes m'a bien plu. L'ardeur était là et de manière originale.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 862
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Mon 2 Apr - 17:20 (2018)    Post subject: Ronde de nuit Reply with quote

Très beau texte, originalité de partir d’une comptine. Le texte est fluide, l’histoire bien menée. Description juste de l’enfant, de la peur des parents, du milieu hospitalier.
Le texte répond à la consigne double de l’ardeur et de la poésie, ici poésie enfantine.
Elligible en première lecture, resté juste au pied de mon podium.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,799
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 3 Apr - 08:33 (2018)    Post subject: Ronde de nuit Reply with quote

Ronde de nuit... joli titre, présence claire de l'enfant comme dans le tableau de Rembrandt. Très bien écrit, comme d'habitude, rien à redire. Narration fluide et parfaitement menée. Si je n'ai pas voté pour ce texte c'est parce que j'ai trouvé que l'ardeur y était en quelque sorte rattachée. Je peux me tromper, c'est sans doute un ressenti plus qu'une vérité, mais pour moi la gamine bouge, genre puce surexcitée, mais est-ce de l'ardeur ?... sans doute mais au moment où je lisais, bah, je sais pas, je n'y croyais pas vraiment. Désolée.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,030
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 3 Apr - 10:07 (2018)    Post subject: Ronde de nuit Reply with quote

A un poil de mon podium. Une anecdote comptée avec beaucoup d'humour et tellement empreinte de vérité: la vitalité du bout de chou, l'angoisse de la mère poule...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,494
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 4 Apr - 21:05 (2018)    Post subject: Ronde de nuit Reply with quote

Le texte est amusant, la lecture fluide, mais j'en ai préféré d'autres… cette gamine pleine de vitalité ne m'a pas séduite.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 23:06 (2019)    Post subject: Ronde de nuit

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques conctructivesJeu 153 B (prose) All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group