forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La bête noire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques conctructivesJeu 153 B (prose)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 01:15 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

La bête noire

Nous avions 8 ans, mes 2 copines et moi. Pendant que nous fabriquions un minuscule pont sur le petit cours d'eau formé par la fonte de la neige du printemps, nos oreilles écoutaient discrètement deux adolescentes qui discutaient quelques mètres plus loin :
- Ca va être super ! Je n'arrive pas y croire. Ce jour que nous attendions est enfin arrivé. On s'occupe des moutons et on s'amuse.
-Tu parles de s'occuper des moutons ! Ce sont plutôt, la bonne herbe, les belles fleurs et nos lions qui s'en occupent.
-Qu'est-ce que nous ferions sans eux. Avec leurs poils semblables à ceux des moutons, ils sont tellement doux.
-En même temps tellement fort. Surtout, surtout, ils seront là aussi. Hihi !
-Oui ! Vive la liberté.
Avec une voix un peu plus basse :
-Tu crois que ces gamines nous écoutent ?
-Mais non ! Elles sont tellement concentrées à jouer.

Par précaution, les jeunes filles continuaient leur discussion un peu plus loin.
Je savais de quoi elles parlaient. J'avais entendu la veille que tous les adolescents partiraient à la montagne, suffisamment loin pour qu'on n'aperçoive plus notre village. Je proposai à mes amies de les suivre. Elles acceptèrent avec joie. Mais elles devaient demander la permission à leurs parents. Comme elles étaient sûr d'une réponse négative, elles décidèrent de partir discrètement. Ensuite, après un instant de réflexion, elles changèrent d'avis. La force de la peur de leurs géniteurs effaçait les traces de sourire et de joie de leur visage. Je devais participer à cette fête et avec mes amies. Elles aussi, elles en mourraient d'envie. Pour renforcer leur désir, je leur fis une proposition :
-Si vous venez, je vous prête à chacune pendant deux jours ma balle rebondissante multicolore.
Et nous priment la route, quelques minutes plus tard, furtivement, derrière les grands.
Au départ, nous devions passer inaperçu, mais une fois assez loin, nous pouvions nous montrer.
En effet, quand ils nous avaient vues, c'était trop tard. Personne n'avait envie de rebrousser chemin juste pour nous raccompagner. De plus, nous semblions tellement tristes que ces personnes qui étaient soudainement devenues nos responsables commencèrent à nous consoler. Nous pouvions enfin profiter de notre escapade. Nous avions aussi défait nos tresses pour que nos cheveux, qui tombaient jusqu'à notre taille et dont nous comparions avec fierté la longueur, profitent du vent léger qui nous caressait de temps en temps. Régulièrement, mes amies pensaient à leurs parents et leur bonheur s'envolait. Je ne comprenais pas leur inquiétude. Je disais : " Mes parents ne se fâchent jamais. Nous leur apporterons des fleurs. "
2 heures plus tard, nous étions arrivés. Un paysage magnifique. Un petit espace assez plat, pour danser. Des rochers qui l'entouraient, pour le cache-cache. En plus, par endroits, nous avions encore de la neige, assez dure malgré un soleil persistant. Les fleurs du printemps s'amusaient avec nous. L'abondance des perce-neiges était telle que, de loin, elle donnait l'impression d'un manteau neigeux. La vue était superbe, nous pouvions voir tous les villages aux alentours, sauf le nôtre. Nous avions aussi très bien mangé.
À l'issue de la promenade, nous fûmes accueillies par nos parents, une tondeuse à cheveux à la main.
Pendant que je réfléchissais à la gravité de mon comportement, j'aperçu ma cousine avec une boule à 0. Pourtant, elle n'avait rien fait.
En réalité, une épidémie de poux, bête noire des villageois, s'était déclarée.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Avr - 01:15 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 491
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 05:39 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Un texte que je n’ai pas retenu en raison des maladresses de langue. Cependant je lui trouve un charme certain, une légèreté, un rythme. C’est le charme de l’insouciance de ces enfants dont, parfois, le remords ou la peur des remontrances parviennent à gâcher la fête. A la fin, on se demande un instant pourquoi cette petite incartade justifie que les petites filles soient tondues et la chute finale nous fait sourire.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 08:19 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Je ne saurais dire mieux que Tonina, mais oui, tout pareil Mr. Green

PS : j'aime bien le titre qui ne se "révèle" qu'à la fin.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 09:39 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Idem. Un texte plein de fraicheur et des fillettes au comportement pris sur le vif.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 20:22 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Texte difficile à lire, problème d’écriture manifeste, manque de fluidité, temps des verbes anarchiques. L’exposition de la situation et des personnages embrouillée. Cela gêne le déroulé de l’action. Autant de raisons pour moi de ne pas retenir ce texte .
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 762
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 16:40 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Ailleurs, tu progresses vraiment. C'est vrai qu'un certain charme se dégage de ton histoire. Ton titre et ta chute sont très bien.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 21:22 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Jolie histoire enfantine, pleine de fraicheur. Quelques maladresses, dommage !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Avr - 16:20 (2018)    Sujet du message: La bête noire Répondre en citant

Je vous remercie pour ces encouragements. Cependant le village qu'on voit n'a pas besoin de guide. Mr. Green
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:12 (2018)    Sujet du message: La bête noire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques conctructivesJeu 153 B (prose) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com