forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Je suis celui qui tient la torche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques conctructivesJeu 153 B (prose)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 692
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 12:39 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Je suis celui qui tient la torche

En l'Hôtel Saint-Pol, ce soir de janvier, soir de bal, je fus celui qui, nonobstant l'interdiction du roi, approcha une torche de l'un des danseurs costumés en sauvages velus. Oh comme la poix enduisant les cottes couvertes de poils s'embrasa ! Quatre de ces idiots gesticulant périrent. Le roi, qui faisait partie des déguisés, fut sauvé. On insinua que la main qui tenait le flambeau, la main de Louis d'Orléans le débauché, avait fomenté un complot pour cramer son frère Charles VI. Certes, la belle main de Louis tendit la flamme au cœur de la danse mais c'était moi qui lui avais suggéré l'idée, sans même que ce virulent amant et joueur s'en fût aperçu.
Là d'où je viens, on se déclara fier de mon initiative. Ce bal de 1393 devenait à jamais, grâce à moi, celui des Ardents.
Depuis lors, je débusque les feux intérieurs.
Je déclenche.
J'enflamme.
Je regarde la consomption des corps et des âmes.
Je me nourris.

J'eus faim si longtemps dans mon obscurité infernale, qu'une fois lâché auprès de l'humanité, sur son terreau vivace je faillis engraisser tel chapon en choisissant des victimes trop zélées. Il convient de se préférer gourmet que gourmand. Cela, je l'appris quand je manquai crever - quoique immortel je sois - de plaisir abusif lors des exécutions de la Sainte Inquisition. J'avais trouvé, gangrené et aimé à ne pouvoir me détacher de lui, le réceptacle idéal en la personne de Torquemada. Je lui disais « Brûle ! » et ce fou de Dieu incendiait les bûchers plus vite qu'un vent de sécheresse entre les pins parasols. Les yeux de cet homme, brillants de ce que j'avais engendré en lui, demeurèrent jaunes même après qu'on m'eut ordonné de l'abandonner avant que toute l'Espagne ne se consumât, cendres sur cendres.
Je fus marri d'un tel revers.
Que me manqua Torquemada !

Donc je vins à vous, gens de peu. Suis encore là.
Je hume la poix en vous qui la méconnaissez. La majorité humaine n'est que tiédeur, fadeur, mais vivent en son sein des embrasés potentiels, ceux qui pensent et agissent dans l'absolu. De ceux-là, j'approche la torche. Tenez, êtes-vous... cet homme frustré de ne rien posséder, toujours à la marge, au fossé, écœuré de détestation devant ceux à qui tout réussit et dont il sait qu'ils sont moins méritants que lui ? Alors j'arrive. J'allume en lui ce dont il ignorait être pétri. Je chuchote « Prie ! » et le voilà mystique épris de revanche. Il tue ces autres haïssables, vengeur, sans peur.
Êtes-vous celle-là, amoureuse éperdue d'un superbe qui ne la verra jamais ? Vous savez peut-être sa douleur, souffrance qui la fouaille, la persécute lorsqu'elle apprend que Lui, cet adoré, achète le nid immense puis épouse une autre ?... l'étape suivante, logique, sera ces gamins maudits qu'elle, suppliant que cesse la désespérance qui la courbe, ne portera jamais pour Lui. Je suis celui qui la consume, qui, appuyant sur son joli ventre a susurré « Hais ! » pour que l'Envie, la Jalousie, l'horreur des « Pourquoi pas moi ? », la remplissent, la dévorent jusqu'à la mort, celle de l'immonde garce ou la sienne propre.
Certains me résistent, se réfugient au giron du Bien où étouffent mes étincelles. Je ne possède pas la puissance de mon Maître, ne suis qu'un démon de cercle inférieur mais un acharné, un tenace, un crampon vorace. Ceux que j'illumine, je les consume-consomme jusqu'à la moelle.

Avez-vous besoin de lumière ?
D'une lumière noire ?
Quittez peur et aveuglement. Je suis celui qui tient la torche.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Mar - 12:39 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 676
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 17:52 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Jodie, j'adore ton style (son côté rebelle, vif, parfois osé) et si, en plus, tu commences à te balader sur mes Terres... Mr. Green Merci pour cette lecture.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 636
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 22:44 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Bonne idée, le Bal des Ardents, pour ce thème. Tu as un très beau style.
Mais j'ai préféré d'autres textes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
hopak
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 493

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 12:26 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

L'originalité de ton texte m'a séduite; ce nouveau Torquemada, esprit ardent qui embrase les humains en ricanant, agit avec virtuosité, chevauchant l'écriture de ton texte. Bravo!
Revenir en haut
BB1
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2017
Messages: 170
Localisation: Alpes Maritimes
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 18:31 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Mon numéro 1. Un feu maudit traverse les lignes et les siècles. Bravo
_________________
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin
Toulouse Lautrec
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 578
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 12:15 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Séduite par le pouvoir des mots, l'atmosphère !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 839
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 17:05 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Texte très documenté, riche, une œuvre de spécialiste de l’histoire, du coup je ressens moins d’émotion même si le récit est parfaitement écrit.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 692
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 12:42 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Merci à tous !!
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
chris
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 175

MessagePosté le: Sam 7 Avr - 17:57 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Tu as vraiment un style bien à toi, une manière particulière d'aborder les sujets avec un style personnel et original, si original que tes textes ne se ressemblent pas forcément mais sont toujours aussi bons. Félicitations.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 692
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 8 Avr - 12:28 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Merci beaucoup, Chris !
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 489
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Avr - 17:03 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche Répondre en citant

Je n'ai rien à reprocher à ce texte, qui est très dense. J'en ai simplement préféré d'autres ( donc aucune remarque constructive à faire ! )
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:25 (2018)    Sujet du message: Je suis celui qui tient la torche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques conctructivesJeu 153 B (prose) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com