forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les étoiles restantes, de Loïc Paillard

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ysiad
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 312
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 11 Mar - 18:33 (2018)    Sujet du message: Les étoiles restantes, de Loïc Paillard Répondre en citant

Avec Benoît Chauvin, Camille Claris, Jean Fornerod, Sylvain Mossot

Soit quatre comédiens inconnus, - mais qui ont des airs d’Alain Souchon pour Benoît Chauvin, Jean Pierre Bacri pour Jean Fornerod, Pénélope Cruz pour Camille Claris – et un réalisateur point encore trop connu pour une histoire plutôt grave, traitée sur un mode volontairement léger.

Le héros du film, Alexandre (Benoît Chauvin), traverse une mauvaise passe. Son père est cancéreux et il cherche du boulot à la suite d’une histoire d’amour qui s’achève et dont il se remet mal. Il vit avec un colocataire légèrement borderline, Loris, qui, entre pétards, citations de Sartre et méditations aux chandelles se consacre à l’écriture d’un livre, Comment réussir sa vie, sans mettre le nez dehors… Comment réussir sa vie : c’est bien là le sujet du film, la grande question existentielle que se pose Alexandre face à la sienne en miettes. Heureusement pour lui, la belle Manon débarque au milieu des miettes, et le pousse à tirer un trait sur son passé. Au début, Alexandre la repousse, mais lorsqu’il découvre que Manon accompagne son père en fin de vie, la donne change… Tout cela est traité avec autant d’humour que de poésie, et n’est pas sans rappeler les premiers films de Cédric Klapisch par le côté « éternel étudiant » de ses personnages aux prises avec la dure réalité de leur époque.

Les scènes des entretiens d’embauche sont irrésistibles de drôlerie, de même que celle de la jeune voisine en manque, Mathilde (Marica Soyer), prenant le premier prétexte pour aller sonner chez ses jeunes voisins au milieu de la nuit… L’humour naît souvent du décalage entre les désirs des personnages et leur maladresse à les exprimer.
Un film très prometteur.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Mar - 18:33 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com