forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Phantom thread, de Paul Thomas Anderson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ysiad
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 308
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 21 Fév - 19:51 (2018)    Sujet du message: Phantom thread, de Paul Thomas Anderson Répondre en citant

Avec Daniel Day Lewis (Reynolds), Alma (Vicky Krieps), Cyril (Lesley Manville)



Au début, Monsieur se rase, se coiffe, se vêt avec un soin presque maniaque. Chaussettes de soie, pantalon de coton, chemise en popeline : soit Daniel Day Lewis dans le rôle de Reynolds, grand couturier londonien habillant une clientèle fidèle et fortunée. Et s’il est monomaniaque, névrosé, tyrannique, mal remis de la disparition de sa mère, il est aussi super séduisant : Alma, la jeune serveuse, ne s’y trompe pas. De fil en aiguille, sous le regard sévère de Cyril, la sœur de Reynolds, garde-chiourme à la bouche pincée qui renifle les maîtresses de son frère comme on flaire un danger, Alma se glisse dans le taffetas de ses robes, offre son corps au mètre du couturier, lui sert de modèle à longueur de temps sans broncher, tout en se défendant contre les vacheries qu’il lui balance quand elle ne respecte pas les règles rigides qu’il impose à son entourage : le moindre craquement de biscotte au petit-déjeuner suffit à le mettre de mauvais poil pour le restant de la journée. Son carnet de croquis ne le quitte pas, il travaille sans cesse, les autres n’ont qu’à bien se tenir. Bref, ce n’est pas un type commode qu’Alma finit par épouser. Très vite, elle souffre de n’être pas au centre de sa vie. Lui aime la faire souffrir, il en rajoute dans l’indifférence, les disputes s’enchaînent. Sous ses dehors policés, Reynolds ne fait pas dans la dentelle, ses mots au vitriol sont des gifles en pleine face. Il l’humilie ? La rend jalouse ? Qu’à cela ne tienne : elle se vengera grâce à une bonne vieille méthode qui a bien souvent fait ses preuves tout au long des siècles. La fin est ouverte, tout est possible, le meilleur comme le pire.
Un bon film à voir pour Daniel Day Lewis (of course), les décors, le jeu des comédiens (Lesley Manville qui joue Cyril est excellente).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Fév - 19:51 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 420
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Fév - 16:35 (2018)    Sujet du message: Phantom thread, de Paul Thomas Anderson Répondre en citant

J'ai vu la bande-annonce et l'ai trouvée très intrigante. Ta critique m'encourage... je vais sans doute aller le voir...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:28 (2018)    Sujet du message: Phantom thread, de Paul Thomas Anderson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com