forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un tilleul n'est pas un peuplier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN ECRITURE -> News de nos auteurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Calipso
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 604
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mer 7 Fév - 14:38 (2018)    Sujet du message: Un tilleul n'est pas un peuplier Répondre en citant

  Les éditions Zonaires ont le plaisir de vous annoncer la parution mercredi 14 février 2018 de :

                           Un tilleul n'est pas un peuplier, roman de Jacqueline Dewerdt-Ogil

« – Vous êtes français comment, M. Kornilov ? 
Jean a envie de répondre qu’il est un Français normal, un peu bête, assez souvent discipliné, mais pas toujours, qu’il est divorcé comme plus d’un tiers de la population adulte entre trente et soixante-dix ans et qu’il a hâte d’aller demander à Christian s’il peut lui apprendre quelque chose à propos de sa sœur, française comme lui, mais ça, il n’en est pas sûr. » 
Jean n’est sûr de rien. C’est un homme taciturne, timoré, seul, comme égaré dans sa propre vie. Jusqu’au jour où, assailli par des souvenirs flous, il se décide à rechercher Thérèse, sa sœur à peine connue. Il compte sur elle pour découvrir qui était vraiment leur père, un immigré russe qui a pris soin de gommer son passé. 
Comment se construire, comment nouer des relations, comment être père quand on ne sait pas d’où l’on vient et qu’on vous a contraint au silence ? La filiation, la transmission, les failles d’identité sont des thèmes chers à Jacqueline Dewerdt-Ogil. 
 
L’auteure partage son temps entre l’écriture et la vie associative, notamment au sein de l’école de cirque Cirqu’en Cavale. Elle a publié un récit et un recueil de nouvelles. « Un tilleul n’est pas un peuplier » est son premier roman. 
Un tilleul n’est pas un peuplier, roman de Jacqueline Dewerdt-Ogil, 280 pages, 19 € + 4,80 € de frais de port. Commande sur WWW.ZONAIRES.COM  

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Fév - 14:38 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Calipso
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 604
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 10 Fév - 18:31 (2018)    Sujet du message: Un tilleul n'est pas un peuplier Répondre en citant

 Terminer l’écriture d’un premier roman est en soi une petite victoire. On a découvert les pièges de la construction, les aléas de l’inspiration, les chausse-trapes du style et les crises de confiance. Qui dira les heures passées sur une ligne, une phrase, un paragraphe ?…  Alice et les mots a  recueilli les impressions de quelques talents prometteurs à l’issue de leur première expérience romanesque. Aujourd’hui : Jacqueline Dewerdt qui publie ces jours-ci « Un tilleul n’est pas un peuplier » aux éditions Zonaires.

Pour lire l'entretien : CLIC 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Calipso
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 604
Localisation: Isère

MessagePosté le: Lun 12 Fév - 15:06 (2018)    Sujet du message: Un tilleul n'est pas un peuplier Répondre en citant

 Merci à Françoise Guérin d'avoir ouvert sur son site Mot Compte Double une page blanche à Jacqueline Dewerdt-Ogil à l'occasion de la sortie de son roman "Un tilleul n'est pas un peuplier" chez Zonaires éditions 
Lien pour découvrir la page : CLIC 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Calipso
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 604
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mer 14 Fév - 14:31 (2018)    Sujet du message: Un tilleul n'est pas un peuplier Répondre en citant

  Parution aujourd'hui du roman de Jacqueline Dewerdt-Ogil "Un tilleul n’est pas un peuplier", 280 pages, 19 € + 4,80 € de frais de port.
Pour aujourd'hui seulement une remise de 1,68€ sur les frais de port soit un montant de 3,12€ au lieu de 4,80€
Commande sur www.zonaires.com 

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 394
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 12:07 (2018)    Sujet du message: Un tilleul n'est pas un peuplier Répondre en citant

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt et de plaisir le roman de Jacqueline Dewert-Ogil. Je l’ai lu cette semaine, alors qu’il faisait si froid, au coin du feu, en regardant par la baie vitrée la jolie lumière, le ciel bleu, le soleil froid mais généreux.

Pourquoi vous dis-je cela ? Parce que, si ce n’est pas le thème central du roman « Un tilleul n’est pas un peuplier », comme son titre peut sans doute un peu l’indiquer, une belle place est pourtant faite à la Nature. L’automne passe, l’hiver s’alanguit, et Jean marche, héros solitaire au début du roman, en compagnie de sa sœur, Thérèse, dans la deuxième partie du livre. Marcher lui fait du bien, c’est un moment qui lui permet de remettre un peu d’ordre dans ses pensées chaotiques.

Si de jolies descriptions émaillent ce roman, le thème principal est la quête d’identité, la recherche des origines, cet ancrage sans lequel on ne peut progresser dans son existence.

Voici ce que dit l’auteur à propos de son personnage principal : « il se sentait construit sur du sable. sans savoir d’où il venait, il ne pouvait aller nulle part ».

On lui a caché, ou tu, tant de choses qu’il ne sait pas vraiment qui il est.

« Est-ce de ne jamais en parler que les choses s’effacent ainsi ? »


De même qu’un tilleul n’est pas un peuplier, un Kornilov n’est pas un Kireïev. De même que la maison de retraite où Jean apprend à connaître et à apprivoiser sa demi-sœur, Thérèse, s’appelle « Les peupliers » alors qu’on y accède par une allée de tilleuls, un frère et une sœur peuvent ne pas porter le même nom, alors qu’ils sont nés du même père. C’est l’origine de ce mystère que Jean cherche à découvrir : « j’aimerais savoir de quel bois je me suis fait ».


Je me suis laissé happer par « l’enquête » que le héros se décide à mener, pour découvrir qui était son père.

« Un tilleul n’est pas un peuplier » est un roman qui touche, émeut. On chemine vers la vérité au rythme des personnages. C’est une lecture qui laisse une empreinte en nous : un premier roman que je conseille ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:49 (2018)    Sujet du message: Un tilleul n'est pas un peuplier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN ECRITURE -> News de nos auteurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com