forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Année sabbatique dédiée à l'écriture

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN ECRITURE -> Conseils d'écriture
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Fri 2 Feb - 15:18 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour à tous,

Et bien voilà : je prends une année sabbatique pour me consacrer à l'écriture !

Cette décision m'a demandé de trèèès nombreux mois de réflexion. Je suis aujourd'hui très enthousiaste et un peu stressée, bientôt au pied du mur.

Vous aussi passionnés, avez-vous déjà tenté cette aventure ? Quelque expérience à partager ? Des conseils ? ...

Merci de vos réponses encourageantes !
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 2 Feb - 15:18 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Online

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,257
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Fri 2 Feb - 16:23 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Jamais pris d'année sabbatique, et ce n'est pas maintenant que je suis en congé à durée indéterminée que je vais le faire ! Mr. Green

Tu as un projet précis, je suppose. Peut-on te demander lequel ? (roman, recueil de nouvelles, épopée héroïque, biographie, autre...?)

Des conseils, je serais bien en peine de t'en donner.
Peut-être juste une remarque, une chose qui m'est apparue à une époque où j'avais repris des études tout en travaillant à temps complet : la nécessaire organisation de son emploi du temps. Il y avait dans cette "promo" des gens de tous âges et de toutes catégories sociales : adultes comme moi, de toutes les classes d'âge (j'avais à peu près trente ans à l'époque), jeunes sans travail, étudiants sans diplômes, retraités... Beaucoup ont abandonné en cours de route : d'un amphi complet à la rentrée, on tenait dans une salle de classe en janvier, et en juin il n'y avait plus que deux rangs à peine occupés dans la salle. J'avais été très surprise de constater que ceux qui ont capitulé le plus vite étaient ceux qui avaient le plus de temps (chômeurs, retraités...) comme s'ils n'avaient pas su le gérer pour étudier.

Je ne sais plus qui m'avait dit alors que ce n'était pas étonnant : quand on doit compter ses heures, quand on galère entre sa journée au bureau, la vie quotidienne, et de trop courts moments pris sur le sommeil pour étudier, on est obligé d'adopter une organisation rigoureuse de son temps. Tandis qu'à l'inverse, lorsqu'on a toute sa journée devant soi, et le lendemain, et le surlendemain... c'est une latitude trompeuse qui pousse à remettre les choses à plus tard. Et moi j'enviais ceux qui avaient, eux, toutes leurs journées devant eux pour bosser leurs cours, sans savoir que mon atout c'était justement de ne pas avoir le temps et de devoir le gérer de façon drastique !
Le terme de procrastination (chose que je sais très bien faire maintenant) n'était pas encore très usité mais la chose sévissait déjà. Laughing

Mais je suppose que tu as conscience de tout ça et que tu t'y es préparée pour que ton année soit pleinement à hauteur de tes espérances ; ça doit avoir un côté exaltant de se sentir à la veille de réaliser un projet personnel qui tient à cœur.
Bon vent, où qu'il te mène. J'espère que tu viendras de temps à autre nous tenir au courant de tes avancées.


Last edited by Silicate on Sat 3 Feb - 00:17 (2018); edited 2 times in total
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,073
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 2 Feb - 16:25 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Mes années dédiées à l'écriture (entre autres choses) n'ont commencé qu'à l'âge de la retraite !
Je te souhaite beaucoup de bonheur et d 'enrichissement intellectuel dans cette expérience.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Mon 5 Feb - 22:50 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Silicate et Danielle, merci pour vos réponses !
Je n'ai pas pu me résigner à attendre la retraite qui est trop loin.
Un projet précis... Pas vraiment. Écrire un roman, achever un recueil de nouvelles, chercher un éditeur pour une histoire pour enfants... Peut-être est-ce trop m'éparpiller.
Effectivement, la rigueur semble être la règle numéro une. Je ne priverai donc pas mon réveil de sa sonnerie stridente de 6h. J'ai passé deux fois un mois en résidence d'auteurs où je me levais chaque jour à l'aube et ne quittais pas mon clavier des yeux jusqu'au soir mais, chez soi, les tentations sont grandes de regarder ailleurs. Une année, ce qui semble long, m'apparaît déjà aussi court qu'un week-end. Et il faudra gérer les moments de doute sans succomber à l'overdose de chocolat ! Rolling Eyes
Back to top
Lilas 2
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 16 Aug 2017
Posts: 101
Localisation: Léognan
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 6 Feb - 12:05 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Une décision courageuse et qui t'apportera, j'en suis sûre, de merveilleux moments passés à écrire et à échanger autour de ta passion (notre passion devrais-je dire! Wink ).
Bon courage pour les jours où le doute sera susceptible de s'installer, ce qui est tout à fait normal... Pense que nous sommes là pour te soutenir! Very Happy

_________________
"Va où ton cœur te mène, selon le regard de TES yeux" d'après une citation d'Alexandra David Néel

http://monaventurelitteraire.fr/
Back to top
Visit poster’s website
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 11 Oct 2015
Posts: 129
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

PostPosted: Wed 7 Mar - 15:18 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Quelle chance de pouvoir faire ça !
Ou quel courage tu as de te lancer à temps plein !

Moi, j'ai beaucoup de choses à faire. Et je suis donc obligée d'être efficace et organisée.
Quand j'écris, c'est que j'ai réussi à le caser dans mon emploi du temps.
Je suis tellement contente d'avoir cette parenthèse que j'écris à fond le clavier.

Mais si j'ai du temps devant moi, par exemple tout un week-end où ma smala est partie, je deviens larvaire !
La procrastination n'a aucun secret pour moi ! ;-)

J'imagine que tu n'es pas comme moi.
Mais si tu as des tendances, alors, tu as intérêt à te mettre des jalons et des dead lines, à ne jamais jamais jamais dépasser !

Si tu as besoin, on peut ici (ou seulement moi) te surveiller.
Tu nous donnes un planning et nous on vérifie.
Sinon, pan ! heures de colle et coup de cuillère !

Tiens nous au courant, ça serait sympa et très intéressant pour moi
à bientôt
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,214
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Wed 7 Mar - 20:42 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Oui, c'est une expérience intéressante ! Bonne idée de nous tenir au courant Okay
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Tue 13 Mar - 18:56 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Merci beaucoup pour vos encouragements !
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Online

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,257
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Sun 8 Jul - 14:45 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bizarre... j'ai pourtant vu passer un message hier ou avant hier il me semble, comme un point fait au bout de quatre mois. Je voulais commenter mais il a disparu. Question
Griffe, si tu peux revenir... je trouve ça sympa de nous tenir au courant.
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Sun 8 Jul - 14:53 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Oui Silicate, un petit coucou pour partager une étape avec vous ! Au bout de 4 mois d'écriture mon roman compte environ 80.000 signes.

Je n'ai aucune idée du rythme que cela représente par rapport à d'autres puisque je ne connais personne qui écrit. Pour autant, cela n'indique pas la qualité du texte ni les heures qu'il faudra au moins doubler en relectures, corrections, etc. Sans parler de la recherche d'un éditeur !

Quoi qu'il en soit je suis plutôt contente mais, avec le gros défaut de trop céder aux distractions d'Internet, j'espère ne pas m'essouffler avant la fin, encore loin...
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Online

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,257
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Sun 8 Jul - 15:58 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

En sachant bien que je ne suis pas une référence, mon "roman qui dort dans un tiroir et ne verra jamais le jour" (parce que j'en ai décidé ainsi), roman d'environ 390 pages, fait un peu plus d'un million de signes espaces comprises. Il a encore besoin d'une cure d'amaigrissement, mais avec l'âge, le surpoids s'en va moins vite (ha ha !), sachant que la version d'origine en 2012 était encore plus volumineuse (je pense que j'avais développé à mon insu un certain art de parler pour ne rien dire, à l'époque). En matière de rythme, je ne sais plus au juste combien de temps j'ai mis pour l'écrire (un peu plus d'un an ? Plus ? Je pourrais retrouver, en cherchant bien), sachant que je travaillais encore à l'époque, mais j'y passais tout mon temps libre.

Donc c'est difficile de faire des comparaisons, parce que je ne sais pas non plus quel objectif tu t'es fixé en terme de longueur de texte et de durée d'écriture. Si ton année n'est qu'une année d'écriture, tu n'en es pas encore à la moitié. Si tu inclus aussi les relecture, correction et recherche d'éditeur, ça réduit d'autant plus tes heures d'écriture "pure".

L'important, je crois, c'est que tu sois contente de toi. Tiens bon la route, c'est une course de fond ! On te soutient !
Back to top
Lilas 2
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 16 Aug 2017
Posts: 101
Localisation: Léognan
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 10 Jul - 21:32 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bravo Griffe!
_________________
"Va où ton cœur te mène, selon le regard de TES yeux" d'après une citation d'Alexandra David Néel

http://monaventurelitteraire.fr/
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,214
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Wed 11 Jul - 18:17 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

C'est gentil de passer nous donner des nouvelles Tiens bon le cap ! Organisée toujours tu seras, ton temps tu prendras, ton roman à temps tu finiras, jeune padawan
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Thu 12 Jul - 08:41 (2018)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Merci à toutes les trois !

Silicate, un million, waohhh ! Il y a là matière à plusieurs tomes peut-être. Pour ma part, je me suis fixé le double de mes 80.000 signes, j'en serais donc à la moitié mais je me sens opérer un virage difficile vers ma deuxième partie... J'écris lentement parce que je passe beaucoup de temps à la recherche du mot exact, à reformuler, je peaufine dès le premier jet en quelque sorte. Je n'ai pas établi de durée (finir pendant ou après cette année sabbatique), je travaille également à d'autres projets littéraires intercalés. La partie "corrections et recherche d'éditeur" me paraît assez accablante, j'évite de trop y penser pour le moment !

Bonne chance dans vos propres projets, à bientôt !
Back to top
pretaecrire
vocable éloquent

Offline

Joined: 26 May 2019
Posts: 12
Féminin

PostPosted: Tue 28 May - 15:10 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour Griffe,

Par la force des choses, je suis un peu dans ton cas. Suite à une intervention chirurgicale, je travaille à mi-temps thérapeutique. Mes missions ont été réduites à peau de chagrin. C'est rude pour moi. J'étais très active professionnellement. Je vais profiter de cette disponibilité pour aménager dans ma vie ce grand rêve d'écrire que j'ai depuis l'âge de treize ans. J'ai le sentiment que le secret réside dans la mise en place d'une démarche autour de réseaux d'écritures, comme celui-ci. Il me parait nécessaire de garder un certain rythme. Le rythme c'est la vie, l'impulsion vitale. Si j'arrive à atteindre mon but, j'aurais mis 30 ans.

J'espère que tes premiers temps consacrés à l'écriture se passe comme tu le veux pour le moment.

Pretaecrire.
_________________
Cordialement,
pretaecrire
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Thu 30 May - 11:29 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour Pretaecrire,

A côté de ta convalescence, tu as là une formidable opportunité d'écrire !
Je crois qu'avec du temps, ton rythme et un salaire, si tu as, en plus, l'inspiration, il faut foncer !
Qu'entends-tu par "une démarche autour de réseaux d'écritures" ?
Je te souhaite un bon rétablissement et de belles heures d'écriture.
Back to top
pretaecrire
vocable éloquent

Offline

Joined: 26 May 2019
Posts: 12
Féminin

PostPosted: Thu 30 May - 12:59 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour Griffe,

C'est vraiment sympa d'échanger.

L'acte d'écrire une nouvelle, un roman demande de la solitude. Ecrire c'est se révéler à soi et révéler sa singularité au monde donc on est forcément seul en face à face. Mais la solitude ne veut pas dire l'isolement. On a besoin de stimulations permanentes pour entretenir le souffle qui préside à l'écriture. Ces stimuli peuvent être la lecture, la nature, des activités qui ressources mais on peut penser à des choses qui paraissent plus insignifiantes comme d'échanger sur des forums avec des personnes qui partagent la même passion. Cela parait anodin mais cela offre une vrai respiration qui vient soutenir l'inspiration. Vous avez remarqué comme la passion est communicative ! Moi ça me bluffe. Lorsque je déambule dans ce forum, alors que je ne vous vois pas, que je ne vous connais pas encore, j'ai le frisson de la passion commune qui nous lie. C'est comme de grands feuillages que j'effleure avant d'en écarter quelques-uns, toute émoustillée de voir ce qui se cache en dessous.
C'est ce que je voulais dire lorsque j'ai utilisé le terme de démarches autour de réseaux d'écritures. En résumé, il faut organiser sa vie de façon à avoir des stimuli qui nourrissent l'inspiration. Ce réaménagement peut comprendre de prendre de grandes dispositions très tranchées comme de remettre une activité en place et d'en enlever une autre qui n'apporte rien à la démarche d'inspiration littéraire ou bien d'ajouter dans son réseau de relations des personnes qui pratiquent l'écriture régulièrement et sont confrontées au mêmes problématiques. Dans cette vie redéployée autour de cet enthousiasmant objet d'écrire, on peut y inclure des réseaux d'échanges plus informels, ces espaces où on peut venir en toute liberté butiner pour entretenir la flamme narrative. Moi je n'y avait pas songé avant mais cette semaine l'idée est venue à moi comme une évidence. J'ai immédiatement joins l'acte à la pensée. Je viens d'ajouter à ma routine d'écriture deux réseaux dans lesquels je me balade comme on se balade dans un beau jardin pour y admirer la beauté des cultures, inhaler des senteurs endormies qui voltigent en nous, remettre un coup de sécateur là, éclairci ici et prendre un grand bol d'air, frais ! Ce cercle des maux d'auteurs fait partie des deux forums dans lesquels je suis active. Alors à bientôt Griffe.

Cordialement,
pretaecrire
_________________
Cordialement,
pretaecrire


Last edited by pretaecrire on Thu 30 May - 14:13 (2019); edited 1 time in total
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Online

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,257
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Thu 30 May - 13:22 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Tiens, Griffe est de passage ! ça fait plaisir !
Alors ? Il y a peu en parcourant les rubriques je me suis dit que ton année devait tirer à sa fin, et donc ? Quelles conclusions? Quel résultat ? Si tu veux bien, naturellement !


@ Pretaecrire : eh ben, tu vois que tu n'as pas besoin de conseils pour mettre des images dans tes écrits ! Les jardins, les feuillages, le sécateur, ça marche ! Very Happy
Back to top
pretaecrire
vocable éloquent

Offline

Joined: 26 May 2019
Posts: 12
Féminin

PostPosted: Thu 30 May - 13:28 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Coucou Silicate,

Tu sais que notre échange à ce sujet a eu la vertu de débloquer des choses juste en discutant ensemble ? Comme quoi nos limites viennent bien souvent des freins que l'on se met.
En passant, je suis en train de chercher une image pour trouver mon avatar sur ce site.

A plus tard
_________________
Cordialement,
pretaecrire
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Sat 1 Jun - 14:20 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour à toutes les deux, merci pour vos messages.

Pretaecrire, je n'ai pas le même ressenti que toi ni ce besoin de réseau autour de notre passion. Néanmoins, j'ai de l'intérêt pour l'expérience des autres.

Silicate, je fête aujourd'hui mon quinzième mois d'écriture ! J'ai écrit mon roman, l'ai laissé reposer et me consacre maintenant à la relecture-correction qui m'est très pénible (perfectionnisme). J'ai prolongé mon année de six mois et, avant de reprendre mon "emploi alimentaire", espère pouvoir poster mon manuscrit, bienheureuse d'avoir osé cette aventure ! Par ailleurs, j'ai publié deux textes et beaucoup-beaucoup lu.

Et vous, quels sont vos projets ?
Back to top
pretaecrire
vocable éloquent

Offline

Joined: 26 May 2019
Posts: 12
Féminin

PostPosted: Sun 2 Jun - 21:38 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour Griffe,

Je mer permets d'accuser bonne réception de ton message. J'ai effectivement un projet en relation avec l'écriture que j'ai commencé à mettre en oeuvre. Je n'aurai pas le temps ce soir de developper étant un peu bousculée dans mes journées depuis hier. Le travail à mi temps thérapeutique me donne le privilège d'être libre à partir de jeudi. Je prendrai plaisir à répondre sur le sujet en fin de semaine prochaine.

Excellente semaine d'ici là.
pretaecrire
_________________
Cordialement,
pretaecrire
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Mon 3 Jun - 13:12 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Quand tu veux/peux bien sûr !
Belle semaine à toi.
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Online

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,257
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Mon 3 Jun - 23:15 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Griffe wrote:
[...] Et vous, quels sont vos projets ?


Mes projets ? Ouh là ! à l’étiage !

Pas une seule nouvelle écrite en 2019, la bête (à concours) est en sommeil.

Si Blueberry nous sort une seconde édition de son concours cette année, je me bougerai ; le sien et Varaville sont les deux seuls que j’ai faits l’an dernier. De temps à autres, je me réveille et me dis « ah, tiens, et celui-là, c’est quand la date ? et c’est quoi le thème ? » Bof, bof, bof. J’ai l’inspiration en jachère. Rolling Eyes Je pourrais faire du recyclage sur les thèmes libres (j’ai un peu de réserve), mais c’est moins passionnant. Et pas toujours dans le format requis. Je laisse passer les échéances, Pamiers, l’Encrier renversé, Talange, Fontaine-Française, Ozoir, enfin bref, les grands classiques… je n’ai même pas retenté Plume d’Ancre qui m’avait pourtant réussi en 2017.


Je n’ai qu’un seul projet en cours et au long cours, un petit roman (je dis petit parce qu’il sera moins long que celui-qui-dort-dans-son-tiroir-et-n’en-sortira-pas), dont je ne sais pas combien il compte de signes à ce jour pour la bonne raison qu’il n’est que partiellement tapé. J’y travaille dans l’intermittence mensuelle de l’atelier d’écriture auquel je participe. Entre deux séances… rien. En général, je relis dans le train, avant d’arriver, ce que j’ai écrit le mois précédent pour savoir où reprendre et ça va bien comme ça. Autant dire que l’allure de mon avancée est plutôt sénatrice (je ne voulais pas dire « à un train de… », ça faisait trop d’évocation du rail dans le même paragraphe).


Oui mais ! mais-mais-mais ! le GROS avantage par rapport au roman précédent, c’est que je sais où je vais.
Pour le premier, je n’avais pas prévu la fin, et d’ailleurs il n’a toujours pas de fin (je m’étais arrêtée à cinq cents pages parce qu’il fallait bien s’arrêter, mais bon… je diluais, faut dire, et je n’arrivais pas à quitter mes personnages). À l’époque, parce que j’avais un début, j’avais envie de raconter une histoire mais c’était tout. Grosse erreur ! Quand j’ai commencé, bille en tête, c’était bien, mais c’est devenu un fourre-tout dont je me dis cependant qu’il fallait que je le fasse parce que j’ai constaté, en y étant à fond (à fond à fond à fond… je ne faisais que ça de mon temps libre), à quel point l’écriture peut agir sur soi, et même transformer.
C’est en cela que je sais aujourd’hui qu’écrire ce premier roman (grands dieux, quel terme pompeux !) m’était nécessaire. Un besoin. Mais c’est un autre débat. Revenons à ce qui m’occupe aujourd’hui.


Je me consacre donc, cette fois, à un ouvrage dérivé d’une nouvelle que j’avais envoyée à un concours il y a six ans, dont la courtitude (je néologise si je veux ! Mr. Green ) me frustrait, et que j’avais envie de développer.
S’il y a une chose que j’ai bien intégrée depuis mon premier opus, c’est qu’il est bon de connaître la fin avant de commencer (et au passage, je fais un petit signe amical à AK qui m’a enseigné ce mantra (le-texte-est-au-service-de-la-chute, le-texte-est-au-service-de-la-chute, le-texte-est-au…) lors de notre séance d’écriture à quatre mains pour les 10 ans d’AVP, merci Alain, j’en ai fait bon usage).

Voilà pourquoi je peux me permettre de baguenauder en chemin, sans jamais perdre de vue mon point de chute, ce qui fait bicher les autres à l’atelier depuis des mois que je les balade avec des fausses pistes et des questions non résolues.
« Mais ton personnage, tu sais où il est ? » « Oui. Bien sûr. Très exactement. Mais vous ne le saurez qu’à la fin (gniark, gniark !) »
Il faut dire que c’est un personnage qui a disparu un beau jour (une belle nuit), et on ne sait pas ce qu’il est devenu. Comme ça se passe dans un pays de marais, sa femme dit qu’il a dû se noyer. Ben oui, mais non ! On ne retrouve pas son corps…
Et je m’amuse à les voir tirer des plans sur la comète…
« Ton gars, là, il est mort ? » « On ne sait pas. » « Mais toi tu sais ? » « Ben oui ! » « Ah… il est pas mort, alors ? » « On-ne-sait-pas !» « Oh, nan-nan-nan-nan-nan ! je suis sûre que… » et va-z-y que je t’échafaude des hypothèses, et moi, sourire en coin, je laisse dire.

Je précise que ce n’est pas un polar, et non, ce deuxième roman ne sortira pas plus de son tiroir que le premier (parce qu'éditer, à vrai dire, je m'en fiche, ça n'est pas mon but).
Un jour, il faudra que je me prenne par la main et que je me mettre sérieusement à retaper mes pages parce qu’en atelier, j’écris à l’artisanale : cahier, crayon mine, gomme.
J’adore cette ambiance. Silence dans la salle, tout le monde super concentré, c’est le seul moment où j’écris à la main pendant plus d’une heure d’affilée sans relever le crayon. Ça vient tout seul. Ensuite on lit à haute voix ce qu’on a écrit et on se commente, c’est très profitable d’avoir des retours tout de suite. Et on recommence, l’atelier dure la journée.


Bon ; voilà ; c’est tout.

Sinon, dans mes autres projets en cours, je tricote des chaussettes en vraie laine pour ma (grande) fille et je plante des tomates variées dans mon (petit) jardin. Et puis des fleurs, aussi. J’ai la main verte. C’est mon côté terre à terre, très terrien. (Ah, c’est hors sujet ? Zut alors…) Mort de Rire
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Wed 5 Jun - 21:48 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Puisque tu as la main verte, tu sais qu'il faut parfois laisser la terre se reposer avant de replanter alors ne t'oblige pas à sortir tes cahiers. Après tout, 2019 n'en est pas encore à sa moitié et peu importe si tu n'as pas de nouvelle millésimée de cette année, il y en a qui donnent moins.

J'ai aimé les concours littéraires mais trop d'attentes et de déceptions, des textes trop lisses sur les podiums. Malgré tout, mon œil s'égare parfois sur quelques sujets...

Les ateliers d'écriture m'intriguent mais je n'ai jamais participé. Maintenant que j'ai le temps, je n'ai plus l'argent et quand j'aurai l'argent, je n'aurai plus le temps !

"Premier roman" ne me semble pas pompeux. S'il l'est, comment le qualifier autrement ? Pour moi, comme toi, c'est le second. Mon premier, également dans un tiroir, date de mes dix-sept ans. J'espère une meilleure "carrière" pour le deuxième !
Back to top
pretaecrire
vocable éloquent

Offline

Joined: 26 May 2019
Posts: 12
Féminin

PostPosted: Fri 7 Jun - 16:22 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Coucou les filles,

Je vous lis avec passion et je me sens toute petite devant votre expérience confirmée de l'écriture : plusieurs romans, des ateliers d'écritures, des nouvelles, des concours, du temps consacré exclusivement à l'écriture...

Moi je me lance directement dans un roman autobiographique qui ne dit pas son nom (cela restera entre nous). C'est un exercice très compliqué, problème de distance nécéssaire entre soi et le propos écrit, problème de mise en récit quand on part d'éléments très réels, problème lié au genre autobiographique qui est difficile à travailler si on veut rendre le récit interessant, etc. Pour contourner les difficultés, j'ai essayé pendant un moment de partir sur un roman politique (qui comportait aussi beaucoup d'éléments autobiographiques) mais j'ai bloqué vers la vingtième page. Je ne suis pas quelqu'un qui possède une imagination débridée. Il me faut toujours un cadre. J'ai l'impression qu'il faut que je finisse mon récit autobiographique avant de pouvoir convoler vers d'autres cieux. Pour le moment tout cela est assez laborieux mais une chose me parait plus ou moins acquise, c'est le fait que l'écriture est maintenant une donnée dans ma vie. Pour paraphraser Malraux, les nombreuses années qu'ils me restent seront prose ou ne seront pas. Tout un monde s'ouvre à moi au travers de l'écriture. Je commence à taper un mot et je ne sais pas ou il va me mener ! C'est une aventure extraordinaire, un apprentissage phénoménal du lâcher prise, de la rencontre du moi et de l'immensité du monde qui s'est empalé à l'intérieur au travers de ma petite expérience de vie. Je soupçonne de nombreuses applications et réalisations au travers de cet art auquel j'ose enfin m'abandonner. Le voyage ne fait que commencer.

Amitiés
pretaecrire
_________________
Cordialement,
pretaecrire
Back to top
Griffe
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 06 May 2016
Posts: 56
Féminin

PostPosted: Mon 10 Jun - 08:45 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Ouh là, je n'en suis guère plus loin que toi !
Même si ce n'est pas une autobiographie, il y a également beaucoup de moi dans mon roman. J'ai maintenant plus que hâte de le terminer et faire lire à ma famille notamment.
As-tu réfléchi à la façon dont tu vas évoquer ton entourage dans le tien ? Certaines personnes pourront-elles se reconnaître ?
Bon départ dans ton aventure littéraire ! (Tu as 43 ans si j'ai bien compris ?)
Back to top
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,573
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 10 Jun - 10:50 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Quand on a enfin écrit un truc qui vous tenait à cœur depuis 10 ans, même si c'est pas pour le publier, mais pour mes proches, l'histoire reconstituée d'un aïeul, on se sent un peu vide, lessivé.... enfin, c'est mon cas.

Mon projet : avoir un projet équivalent, mais si j'attends encore 10 ans, je risque d'être sénile ! Tant pis mais dommage : on n'a qu'une vie.

Sinon, des bricoles, pour moi. Je ne me prends ni pour un nÔteur, ni pour une bête à concours. Sauf quelques jeux ici... Comme ça, je ne suis pas déçue.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
pretaecrire
vocable éloquent

Offline

Joined: 26 May 2019
Posts: 12
Féminin

PostPosted: Thu 20 Jun - 10:32 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Bonjour,

Je reviens d'une formation à Paris. Un tel trajet est une expédition pour la provinciale que je suis. Malgré mes appréhensions, les choses se sont plutôt bien passées, le séjour a même été plutôt agréable. J'ai fait dans la capitale des choses que je ne me pensais pas capable de faire depuis mon opération. Rassurez vous pas des choses que la morale réprouve ! L'hôtel était confortable sans être luxueux (j'ai connu dans ma carrière des hôtels de luxe), la formation s'est révélée moins barbante que prévue et j'ai quadrillé l'est parisien en métro, une valise à la main gauche et un bouquin à la main droite. Dans le TGV qui me ramenait chez moi, je me suis dit gare au retour de bâton la semaine qui vient mais finalement ça va plutôt pas mal. J'ai même eu des flashs pour mon projet littéraire à Paris et j'ai pu retranscrire une partie de ces idées dans un texte de deux pages hier.
Les proches qui lieront mon livre pourront se reconnaitre mais je suis pudique sur leur vie. Si ils veulent parler d'eux, ils écriront eux même un livre. Par contre, je ne suis pas tendre avec mon administration sans jamais nommer personne précisément.
Oui j'ai bien 40 ans + 4 ans donc 44. Et oui le temps passe...
_________________
Cordialement,
pretaecrire
Back to top
Elie
verbe créateur

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 500
Féminin

PostPosted: Tue 3 Sep - 10:14 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture Reply with quote

Griffe, il est utile de suivre les conseils de Bernard werber qui suit une discipline d'écriture stricte. Il donne rdv à sa feuille de 8h30 à 12h30 tous les jours, quoi qu'il arrive, et le reste du temps il flâne, sort,voit des gens, cuisine (car l'inspiration vient aussi de ce qu'il voit et entend des autres) ect .... Tu peux trouver ses conseils sur le net et les adapter suivant les horaires que tu préfères.
Je suis son programme à la lettre et ça marche !
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 12:21 (2019)    Post subject: Année sabbatique dédiée à l'écriture

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN ECRITURE -> Conseils d'écriture All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group