forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Il est né, le divin enfant ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°150
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 289
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 1 Jan - 10:28 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

Rentrant du réveillon chez le maire du village, l’abbé Ducros traversa son église, chemin le plus court pour regagner la cure et son lit et goûter quelques heures de sommeil réparateur.
Une lueur étrange du côté de la crèche attira son regard, une sorte de flèche argentée pointant vers le bas, à droite. Il s’approcha, étonné : entre Marie et Joseph, on s’agitait un peu, un drôle de gargouillis résonnait.
Avait-il trop abusé du Pinot blanc, du Gamay et de la Fine champagne chez l’édile ? Non, il ne se trompait pas : parmi les santons, sur la paille, un nourrisson en chair et en os, vêtu d’un pyjama rose, agitait ses menottes et vagissait. Ce fut plus fort que lui, il laissa échapper un retentissant « Nom de Dieu ! »
Une voix sonore venue d’en haut lui fit écho :
– Eh bien, mon fils, est-ce ainsi que tu me parles en cette nuit sacrée ?
De stupeur, il tomba à genoux et bégaya :
– Vous... Seigneur ? Je vous demande... humblement pardon mais... jugez de ma stupéfaction. Que fait là... cet enfant, qui... est-il ?
– That is the question, reprit la voix, cette fois curieusement railleuse. Fais appel à tes souvenirs, pourquoi l’évêque t’a-t-i l muté dans ce bled tranquille où personne n’avait entendu parler de tes fredaines ? La petite Anna...
En dépit du froid, le front de Ducos se couvrit de sueur.
–Seigneur, c’est insensé, si enfant il y avait eu, il serait adulte aujourd’hui...
– Tu avais promis de ne pas recommencer. As-tu tenu ta promesse ?
Il se revit folâtrant avec Ginou, la simplette, derrière une meule de paille, avec Sophie, la fille du boucher, deux luronnes qui ne boudaient pas leur plaisir et si peu attirantes physiquement qu’il avait eu le sentiment de faire œuvre de charité.
– Oui, Seigneur, je m’étais engagé à ne plus faire de mal aux fillettes mais Ginou et Sophie ont la trentaine, et elles étaient parfaitement consentantes et...
– T’aurais pas oublié le préservatif ? le coupa la voix dans un gros éclat de rire, pour enchaîner, sévère, après une pause :
– Tu es retombé dans le péché, mon fils, ma déception est grande. Et te voilà père.
Les portions de foie gras, de dinde aux marrons et de bûche au chocolat se mirent à danser la sarabande dans l’estomac de l’abbé. Père ? Sophie, il l’avait encore aperçue la semaine précédente, toujours aussi efflanquée qu’une vielle jument. Quant à Ginou, c’est vrai qu’il ne l’avait pas vue depuis un certain temps et qu’elle n’était pas venue à la messe de minuit. Alors....
– Je regrette, Seigneur. Je vous en supplie, ne m’abandonnez pas. Que faire de cet enfant ?
– Prendre soin de lui, ce pauvre innocent, et de sa mère. Assumer ta faute. Bien sûr, tu devras quitter ton ministère et chercher un travail. C’est à ces seules conditions que tu obtiendras mon pardon.
– Tu peux aussi tordre le cou au nourrisson et le faire disparaître discrètement...
Tout se brouillait dans la tête du Ducros. Cette voix qui changeait de timbre, tantôt pausée, tantôt vulgaire, ces reproches fondés, ces remarques insensées. D’où venait-elle ? Du Paradis ? De l’Enfer ?
Une violente douleur transperça la poitrine de l’abbé en même temps que disparaissait la lumière qui auréolait l’enfant dans la crèche.
*****
Le matin de Noël, la brave dame qui venait fleurir l’église le trouva allongé à terre, le regard effaré, au pied de la crèche peuplé de ses santons de terre cuite. Au médecin, aux gendarmes, elle ne cessa de répéter, en larmes.
– Notre pauvre abbé, on aurait dit qu’il avait vu le diable !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Jan - 10:28 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 268
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Jan - 17:51 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

Cela m'a trop rappelé une sordide histoire qui a eu lieu au siècle dernier près de chez moi connue sous le nom de "l'affaire du curé d'Uruffe"…
Du coup, j'ai "zappé" sur ce texte.

(Idem pour "Faute", le texte de lécrivaillonne, sur un thème proche.)
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 060
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Jan - 18:25 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

Mon numéro 3.
Don Camillo revisité !!!!
J'aurais préféré que l'histoire s'arrête avant les trois dernières lignes. Le curé ayant été le seul à vivre cet évènement "spectaculaire".
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 319
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Jan - 14:03 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

Sur mon podium, à la cinquième place. Une fable anticléricale aux allures de Don Camillo hard, bien racontée et saupoudrée d’humour grinçant.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 419
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Jan - 15:33 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

Sur mon podium, pour l'humour grinçant.

L'idée d'Armorique, de couper 3 lignes avant la fin, est à creuser...
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 796
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 12:20 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

1er sur ma liste, mes notes sont les suivantes : Le texte ne souffre d'aucun aléa. Le récit est captivant et soutenu par un dialogue consistant. Bien à propos, le titre résonne avec l'histoire qui par ailleurs répond au sujet proposé.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
LYSBEL
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 130
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Sam 6 Jan - 13:45 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

Moi j'ai bien aimé la chute. Seul le diable en personne peut se faire passer pour un dieu hyper tolérant et un tantinet roublard. Et quelle main sinon maligne a pu procéder à une telle permutation de nourrissons!
L'abbé terrassé par le diable ou le remords, on ne saura pas...
_________________
Il faut croire aussi en l'avenir malgré le passé et en Dieu malgré ses absences...
Revenir en haut
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 138
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 7 Jan - 00:47 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ... Répondre en citant

J'ai beaucoup apprécié l'humour grinçant signé Don Camillo !
D'accord avec Armorique, le texte pourrait s'arrêter avant les trois dernières lignes.
Laisser la question posée, qui a terrassé le curé ?
Du diable ou du remord ?
J'aime les fins avec des questions ouvertes à des interprétations
( avec cohérence bien sûr ! )
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:45 (2018)    Sujet du message: Il est né, le divin enfant ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°150 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com