forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La réponse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu 149
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dulcie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 300
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 11:28 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Au sommet d’une colline, à l’ombre d’un chêne, deux vieux amis se sont assis après une longue promenade. Ils admirent le paysage et, tandis que l’un s’extasie et loue la beauté des lieux, l’autre ne dit mot. Le volubile, désappointé par son compagnon taiseux, s’agace :
- Aucun commentaire ? Tu ne ressens donc rien ? Et pourtant je sais que tu n’es pas insensible.
-Tu me reproches mes silences et ne sais pas y lire les nombreuses choses que j’exprime. Définitivement, je juge la parole futile mais puisque cela semble te chagriner, je vais te parler, plus que je ne le ferai dans le temps que durera encore notre amitié. Mais d’abord permets que je te raconte cette petite histoire :

Il était une fois un maître spirituel dont les sermons quotidiens étaient très profonds et stimulants. Il consacrait de longues heures de préparation pour ces messages d’espoir, d’amour, de pardon et de joie. Un matin, avant d’aller parler devant ses disciples, l’homme se concentra sur le message qu’il allait délivrer et pensa qu’il serait probablement le meilleur qu’ils n’aient jamais entendu. Il mesura le temps qu’il avait consacré à écrire et réécrire les mots justes, qu’il eut la certitude que beaucoup se sentiraient stimulés et émus par autant de sagesse.
Souriant, il se rendit dans la salle et se plaça devant l’assemblée. C’est alors qu’un petit oiseau vint se poser sur le rebord de la fenêtre ouverte, commença à chanter de tout son cœur pendant plusieurs minutes et fit, par son pépiement joyeux, l’offrande d’un bonheur simple. Puis il s’envola. Le maître resta un moment silencieux, replia les feuillets posés devant lui et dit :
- Le sermon de ce matin est terminé.

La vie m’a enseigné que les silences sont beaucoup plus explicites que les mots et que les mots, souvent, cachent des silences. La meilleure façon de dissimuler ses sentiments c’est en exprimant les errements ou les émois de l’âme avec des mots. Pourquoi parler pour ne rien dire, formuler des idées confuses, contradictoires parfois, qui occultent le véritable ressenti ?
Personne ne trompe avec le silence car la tromperie naît de la parole et s’en nourrit. Le silence complice est préférable à la parole adulatrice mais le problème réside en ce que les mots abondent, se bousculent frénétiquement et que les silences sont rares.
Lorsque nous étions jeunes, souviens-toi, les baisers devaient être accompagnés de mots sans lesquels la tension prévalait sur la passion. Admets que désormais nous savons apprécier ce moment pendant lequel, derrière le baiser, nous pouvons entendre les battements à l’unisson de deux cœurs amoureux. Sans paroles.
Dès notre enfance on nous apprend à parler mais personne ne nous guide pour savoir ce que nous devons dire. Il est prouvé que la puissance sans contrôle ne sert à rien. Dans ce cas c’est la même chose : la parole dénuée de sens n’a aucune utilité. Et pourtant elle est inévitable, obstinés que nous sommes à nous exprimer en d’interminables logorrhées. N’es-tu pas fatigué d’écouter ces torrents tumultueux ? Ne voudrais-tu pas plutôt entendre une mer étale ?
Cher ami, pense aux silences, jouis de ces moments pendant lesquels les mots cèdent leur place de protagonistes impatients à des personnages aux rôles tempérés mais non moins primordiaux. Car l’éloquence est absurde face à l’indescriptible. Alors ne prétends pas dépeindre le coucher de soleil auquel nous allons assister, la magie disparaîtrait. Apprécie l’instant et rends-lui hommage par un respectueux silence.
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Déc - 11:28 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dulcie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 300
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 11:35 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Pour ne pas être la seule à ne pas avoir mis son texte en CC Mr. Green
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 026
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 12:20 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

On ne peut que saluer la style parfaitement maîtrisé et la pertinence des arguments développés. Toutefois, à la lecture de ce texte, je me suis sentie un peu brimée:j'attendais une histoire, une intrigue et j'ai eu l'impression de lire un essai, une série de réflexions dur le silence, presque un prêche.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 710
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 14:19 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Je n'ai pas retenu ce texte car finalement dans ce dialogue entre les deux amis, l'un volubile, l'autre taiseux, c'est paradoxalement le taiseux qui accapare la parole, dans une longue argumentation qui ressemble à une leçon de morale. Et il est très étonnant que le bavard n'ait pas réussi à l'interrompre!
Cependant tes réflexions sur le langage et le silence répondent parfaitement au sujet proposé, et cet effort pour traiter le sujet est louable.
Revenir en haut
plumeétoilée
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2017
Messages: 279
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 14:22 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Bien que le texte soit joliment rédigé, je rejoins un peu (beaucoup Smile !) Danielle : j'aurais également préféré une "vraie histoire" !
Revenir en haut
Dulcie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 300
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 14:29 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Je suis entièrement d'accord avec vos analyses ! Je n'ai pas réussi à trouver une idée pour raconter une histoire Sad
C'est pour cela que j'ai dit être ravie de ma sixième place car je pensais vraiment me retrouver au fin fond du classement.
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 247
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 20:04 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Rien à dire sur le style, mais ça manque bigrement d’action. Le dialogue entre les deux amis n’est qu’une introduction à un propos philosophique dont l’anecdote de l’oiseau n’est encore que l’introduction. Trop de place est faite au discours moral qui m’a paru trop direct, pas assez allusif. On est plus près du prêche religieux que de la nouvelle, ce qui n’est pas interdit, mais nuit à l’intérêt de la lecture. Cela dit la morale de l’histoire est parfaitement recevable. Je l’aurais préférée traitée de façon plus « romanesque ». Et le titre manque d’originalité.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dulcie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 300
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 05:57 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Tu analyses bien ce que je pensais de mon texte, Alain Smile et je ne peux qu'être d'accord.
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 923
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 13:15 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Texte bien écrit, pas de critique de ce côté là . Le côté donneur de leçon ne m'a pas emballée... Le" taiseux" est quand même très bavard Mr. Green
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
Dulcie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 300
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 14:00 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Armorique a écrit:
Le" taiseux" est quand même très bavard Mr. Green


Certes mais il prévient que ce sera la dernière fois Mr. Green
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 616
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 14:06 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Ben voilà, les collègues ont déjà dit ce que je pensais alors je vais éviter de répéter. Mais sinon avant la prise de parole du non bavard, j'avais plutôt aimé le début du texte.
_________________
"I have a tender spot in my heart for Cripples, Bastards and Broken Things."
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 929
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 15:47 (2017)    Sujet du message: La réponse Répondre en citant

Tout a été dit par mes camarades, je n'ai donc rien de constructif à ajouter.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:42 (2017)    Sujet du message: La réponse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu 149 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com