forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Attente

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 149
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,177
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Thu 30 Nov - 14:55 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Attente

— Ils arrivent !
— Non.
— Mais j’entends parler, tu n’entends pas ?
— Il n’y a rien à entendre, personne ne parle. De toute façon, ce n’est pas possible.
— Qu’est ce qui n’est pas possible ? Je te dis que je les entends, pourquoi tu dis ça ?
— D’une, ils ne peuvent pas déjà être là, de deux, tu crois entendre parler mais je te garantis que ce ne sont pas des voix. Ça y ressemble, d’accord, mais c’est le bruit de fond du silence ; l’eau qui circule, peut-être le sang dans tes oreilles. Tu peux toujours écouter et attendre, tu verras bien que personne n’arrive.

Elle se renfrogne et se tasse sur elle-même, enserre ses genoux, y pose le menton. Un frisson l’agite. Le froid fait son effet, immobiles que nous sommes près de la rivière. Un renfoncement dans la paroi nous garantit tant bien que mal du courant d’air qui parcourt ce couloir où nous sommes coincés. Ne pas bouger, penser « chaleur ».

— Ngsmmt, vmstmm, msrgnm
— Qu’est ce que tu marmonnes, je ne comprends rien.
— Je me parle à moi-même, j’ai le droit, non ? Puisque tu es sourde et que tu n’entends rien, c’est à moi que je parle, fait-elle le ton et l’œil courroucés.

Que répondre ? Je hausse les épaules. Je sais qu’elle tente de ne pas céder à l’inquiétude. Déjà plus de quatre heures que les autres sont partis.
— Il a de la chance, lui, il s’est endormi, geint-elle avec un coup de menton vers la forme enroulée entre nous dans sa couverture de survie.
—C’est ce qu’il a de mieux à faire, ça lui passe le temps, et ça évite de cogiter.

Et, pensé-je, si tu faisais pareil, ça nous ferait du bien. Mais je veux bien concéder qu’on dort plutôt mal sur des cailloux au bord d’une rivière, souterraine qui plus est, surtout quand on doit veiller un coéquipier sonné avec une cheville hors course et qu’on attend les secours.

— Quand est-ce qu’ils vont arriver ? Y’en a pour longtemps ?
— Un secours ne s’organise pas en claquant des doigts et tu étais d’accord pour attendre ici. Si tu avais voulu, tu serais déjà dehors avec les autres en train de tambouriner à la porte de la gendarmerie.
— Je n’aurais pas pu aller aussi vite qu’eux, je préfère rester là.
— Alors prends ton mal en patience.
— Mais tu te rends compte comme ça dure ? Quand je me suis retournée en voiture cet hiver, les pompiers étaient là dans la demi-heure !

Je lève les yeux au ciel.
Ciel de roche, mouillée et sombre. Même pas une stalactite, tu parles d’une salle d’attente !
Je n’ai pas envie d’être charitable ; si c’était elle qui s’était claqué la cheville, elle aurait eu une bonne raison de se plaindre et moi, de la compassion pour elle. Mais là, elle me gonfle.
— Tu dis n’importe quoi. Ici tu es sous terre, tu réalises, ça ? Sous terre ! Tu crois que tes pompiers, ils vont arriver avec un gyrophare en faisant pimpon ?
— Ça va, je dis juste que c’est long, c’est tout.
Elle boude.
L’eau froufroute à nos pieds et continue sa course, loin, jusqu’à la sortie où elle s’épanche à l’air libre en cascade sautillante. C’est là que nous sommes entrés hier.
Nous ne reverrons pas le jour avant demain.

— Tu crois qu’on aura assez de lumière pour tenir jusqu’à ce qu’ils arrivent ?
J’étais bien partie dans une patiente méditation, elle m’a fait sursauter.
— Mais oui.
— On a à manger aussi ?
— Oui. On a gardé toutes les réserves.
— Ah bon (soupir). C’est long…
— La ferme ! Encore un mot et je te noie !

À son regard, je vois qu’elle se demande si je plaisante. Dans le doute, elle se tait. Elle fait bien.
Dans la galerie sombre s’étend le chuchotement du silence.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 30 Nov - 14:55 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lucie
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 25 Sep 2017
Posts: 53
Localisation: brive la gaillarde
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

PostPosted: Thu 30 Nov - 16:53 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Je n'ai pas mis ce texte dans mon classement, simplement parce que je n'ai pas trouvé le silence assez imposant, si je puis dire.
Je vois la correspondance avec le sujet dans la dernière ligne, mais j'aurai voulu la voir plus tôt.
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,772
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Thu 30 Nov - 18:02 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Ben moi, j'ai voté pour. J'ai bien aimé ce texte, pour l'incongru de la situation géographique, déjà, un décor souterrain, ce n'est pas si souvent. Ensuite, pour la façon (plus subtile qu'il ne pourrait sembler au premier abord) dont le thème est traité, du moins c'est ainsi que je l'ai compris : le silence est dans le lieu, il l'englobe, intrinsèquement si je puis dire, il est aussi en attente dans le "chut !" dont aimerait bien bénéficier la narratrice face à l'impétuosité verbale de sa "collègue de catastrophe", il est partout en réalité mais il ne peut pleinement s'exprimer car il y a la parole fleuve en barrage (écho à la rivière qui elle, pour l'instant, froufroute mais sait devenir cascade) de la chieuse de service, vaguement imbécile, en panique et qui ne sait se taire. Le dialogue, comme souvent sous la plume de Silicate, est très bien rendu, les mots vont vite et droit au but. Je les visualisais très bien, ces deux femmes et l'"emmerdeuse" m'emm... aussi, me connaissant, je l'aurais noyée dès la mi-texte Mr. Green
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,505
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Fri 1 Dec - 12:32 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Figurait dans ma première sélection. Et écarté pour, je crois, la raison qui sera exprimée souvent dans les critiques constructives : c’est trop confus, on ne sait pas qui parle (ou signe), ça manque de points de repère dans les dialogues. L’idée de départ est bonne pour le traitement d’un tel sujet, tordu, mais l’auteur a trop sacrifié au style, haché, au présent, en oubliant de te mettre à la place du lecteur. Les dialogues mangent le texte, victime de son style. Je me suis fourvoyé en croyant qu’une des deux spéléologues était vraiment sourde… A partir de là il m’a été difficile d’en saisir le sens.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 11,969
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 1 Dec - 12:55 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

J'ai apprécié le dialogue qui imprimait un rythme à ce texte et le fait que l'auteur nous fasse découvrir progressivement la situation, en même temps que s'use graduellement la patience de la plus optimiste. On comprend parfaitement que le silence, c'est à quoi inspire celle-ci pour garder le moral.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
plumeétoilée
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jan 2017
Posts: 275
Féminin

PostPosted: Fri 1 Dec - 15:35 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Il y avait beaucoup de dialogues, dans ce texte, et je m'y suis (comme d'autres...) un peu perdue... malgré les qualités et la vivacité de l'ensemble Smile !
Back to top
LYSBEL
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 29 Sep 2013
Posts: 130
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 1 Dec - 20:49 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

J'ai voté pour ce texte car il avait le mérite de dépeindre un lieu inhabituel souvent angoissant, l' opposition entre violence de la situation et espérance de l'attente, deux spéléos manifestement inexpérimentées dont l'une commence à paniquer l'autre à s'impatienter, coincées au fond d'un trou rocheux froid et humide. On attend le déversement de cris aussi désespérés que furieux dans le silence de la nuit...
C'est là que la chute déçoit un peu?
_________________
Il faut croire aussi en l'avenir malgré le passé et en Dieu malgré ses absences...
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,368
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 2 Dec - 12:08 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Texte vif et agréable à lire… Un contexte et un style dans lesquels je t'avais identifiée.
Le dialogue ne m'a pas perturbée, pour moi, c'était clair et même nécessaire pour l'ambiance.
Podium trop petit , hélas. J'ai préféré des textes où le silence était plus présent.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,177
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Mon 4 Dec - 01:21 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

@ Alain : je vois d’où vient ton erreur d’interprétation : c’est quand l’emm… dit à l’autre « puisque tu es sourde… » mais elle l’a dit comme elle aurait dit « t’es dingue » ou n’importe quoi d’autre

@ Lysbel : Je comprends que la chute de mon texte puisse te décevoir, malgré l’intérêt que tu lui as prêté, mais ce que tu as imaginé (une explosion de cris) est juste impensable parce que jamais on n’aurait laissé sur place dans cette situation (l’attente sous terre auprès d’un blessé) des gens inexpérimentés ou risquant de paniquer.
J’ai juste voulu décrire le contraste (que Danielle a bien souligné) entre l'une – la narratrice - qui sait attendre avec patience, et l’autre, la casse-pied atteinte de diarrhée verbale qui ne sait pas se tenir tranquille. Le milieu souterrain se prêtait bien au sujet mais il n’est pas facile à décrire et je ne suis pas surprise qu’il en ait dérouté plus d’un ou d’une.

@ Jodie : toi, même si tu ne le sais pas, tu as fait de la spéléo dans une vie antérieure.

Dans ce monde en dehors de tout, ce monde par nature hostile, froid, obscur et silencieux, le silence « prend corps ».
Il se produit un phénomène bizarre, ce que j’ai essayé de décrire dans le texte : l’impression d’entendre des voix humaines, lointaines et indistinctes. Mais c’est faux ; c’est une sorte d’illusion acoustique, comme il y a des illusions d’optique. Un mirage auditif, si je peux dire.
C’est juste que pour l’apprécier, il faut savoir lui prêter attention et ne pas avoir de problème avec l’immobilité et le silence dans une cavité souterraine. C’est mon cas et c’est le cœur du texte. J’ai joué sur le fait que la casse-pied entendait ces «voix» mais n’arrivait pas à les identifier comme faisant partie du silence (oui, des fois, je manie l’oxymore).

Voilà. Difficile à rendre. J’ai forcé sur le dialogue faute de pouvoir décrire le contexte.

Les personnages du texte n'existent pas mais la situation est vraie. Je vous épargne la totalité de l’histoire parce qu’on serait hors sujet mais s’il y en a que ça intéresse, y’a qu’à demander…
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Mon 4 Dec - 07:01 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Merci pour ces éclairages, Silicate. Personnellement, je n'ai au final pas voté pour ce texte qui pourtant était dans ma dernière sélection à cause de cette difficulté que tu évoques à rendre ton propos plus intelligible. Je n'ai pas trouvé tant de matière à la lecture et les dialogues, même s'ils sont vifs et réussis, ne permettent peut-être pas, du fait de leur omniprésence, de transmettre la portée de ton projet.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,411
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Mon 4 Dec - 12:37 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

J'ai bien aimé ce texte, et il aurait pu être dans ma sélection, un autre jour,,une autre heure.
Je pense que c'est un texte à reprendre et à reformater. Il mérite d'être plus long avec davantage de détails, car il y a là une vraie histoire, un huis clos tout'à fait intéressant. Une piece de théâtre peut-être ?
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,943
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Mon 4 Dec - 14:39 (2017)    Post subject: Attente Reply with quote

Ce texte a le mérite de nous transporter dans un endroit inhabituel pour les non-spéléologues, et de traiter avec intelligence l'opposition paroles/silence.
j'ai bien aimé le déroulement de ce dialogue qui s'étire comme le temps de l'attente. mais il m'a manqué quelques détails pour que les personnages cessent d'être des silhouettes qui parlent dans une caverne et me permettent d'adhérer à leurs préoccupations.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 23:17 (2019)    Post subject: Attente

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 149 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group