forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sans titre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu 149
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 710
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 13:27 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Sans titre

L’homme que j’aime dort dans notre large lit aux draps de lin usés. Son grand bras chaud et lourd repose sur ma taille et sa tête s’appuie au creux de mon épaule. Je sens dans ses cheveux un parfum de gingembre.
Silence, attente heureuse.
Le soleil d’or emplit la chambre en ce matin d’été indien,
des ombres bougent au carreau, reflets des branches du figuier derrière les rideaux qui flottent.
Silence qui ondule et danse.
Des enfants courent dans la rue. Leurs rires montent jusqu’à nous. Il se retourne, se réveille et me regarde en souriant.
Silence encore, et nos soupirs.
*

L’homme que j’aime dort dans un lit trop étroit, son grand corps nu est immobile entre des barres de métal.
Toutes les heures, l’infirmière entre et repart, effleurant mon bras de sa main, visage grave, sans un mot.
Silence lourd chargé de craintes.
Je le regarde, et je songe à ces heures blondes coulant dans le grand lit doré, sous les caresses du figuier.
Sa main repose sans un geste sur le drap froid bien repassé,
Son regard bleu s’est refermé, mais j’entends la lutte du souffle. Et son coeur bat.
Aucun mot ne sort de ses lèvres.
Silence long comme une digue, qui se dresse au pied de la dune. Rempart de rochers entassés, pour protéger les terres basses que les marées d’automne gagnent. .

Je veux ébranler son silence en lui parlant. On m’a dit qu’il pouvait m’entendre. Je le submerge de paroles, je lui raconte n’importe quoi et je rappelle, sans vergogne, les mots idiots, les vieux clichés que nous échangions autrefois, mots inutiles qui se cognent sur l’épaisseur de la paroi qui nous sépare sans qu’on la voie.
Soudain je pleure à longues larmes, sans un sanglot, sans un hoquet. L’infirmière va repasser. Ne pas me donner en spectacle… Je renifle dans mon mouchoir.
J’essaie encore...
Ma voix se perche et se lézarde, je le taquine, je le questionne, mes mots l’effleurent d’élans de soie et puis le griffent de désespoir. Je le harcèle, je le supplie, je le soupçonne, je m’humilie, je rends les armes, je lui pardonne...
Je lui fais des promesses vaines, des serments fous , jurant de n’être plus jalouse, d’être coquette et d’être douce, d’être attentive à ses désirs, de ne plus jamais lui mentir, de porter les bijoux qu’il m’offre, de lâcher pour lui mes cheveux, de remettre la robe jaune que je portais le premier jour, et de l’aimer, et de l’aimer, l’aimer toujours...
Des mots retenus, soudain libres, bousculent tout, torrent d’eau vive, tourbillonnant jusqu’au vertige. Son flot se calme au pied des tours, sentinelles de l’estuaire que le soleil métamorphose en monstres plongeant dans la mer.
Quand à la fin, mon front repose, brûlant, contre son torse froid, je tiens ses doigts entre mes doigts, et son silence emplit ma paume.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 13:27 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 929
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 13:52 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Quelles critiques formuler sur un texte aussi magnifique et émouvant ?

1ère place amplement méritée.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
plumeétoilée
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2017
Messages: 279
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 14:45 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

MamLéa a écrit:
Quelles critiques formuler sur un texte aussi magnifique et émouvant ?

1ère place amplement méritée.


Je confirme : un texte excellent...
Revenir en haut
Lucie
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2017
Messages: 52
Localisation: brive la gaillarde
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 15:18 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Je confirme aussi, il y a peu de choses à dire
On ne peut qu'être touché par le contenu du texte amené avec toute cette sensibilité.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 616
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 16:42 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

J'ai su tout de suite que Janis, Janis la poétesse grande amoureuse, était derrière ce texte superbe. Quand je lis ça :"Je le harcèle, je le supplie, je le soupçonne, je m’humilie, je rends les armes, je lui pardonne...
Je lui fais des promesses vaines, des serments fous , jurant de n’être plus jalouse, d’être coquette et d’être douce, d’être attentive à ses désirs, de ne plus jamais lui mentir, de porter les bijoux qu’il m’offre, de lâcher pour lui mes cheveux, de remettre la robe jaune que je portais le premier jour, et de l’aimer, et de l’aimer, l’aimer toujours...
", j'ai la passion qui vibre et le ventre qui se tord parce que c'est tellement ça, ce mélange fou de passion qui enlève et de douleur et d'horreur à l'idée de l'absence à venir, tout simplement impossible à envisager et qui nous forcerait à tout, absolument tout, pour l'empêcher.
La fin est magnifique, le silence emplit la paume.
Bravo et merci.
Mon premier, une évidence.
_________________
"I have a tender spot in my heart for Cripples, Bastards and Broken Things."
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 923
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 17:33 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Un superbe texte qui mérite amplement sa place en tête. Il était dans ma première sélection comme une évidence et pourtant je n'ai pas voté pour lui. J'ai pensé qu'il n'avait pas besoin de mon vote et qu'il se débrouillerait très bien sans moi. J'ai donc préféré voter pour des textes qui me plaisaient également beaucoup, évidemment, mais dont j'ai pensé qu'ils feraient moins l'unanimité.
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 929
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 17:59 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Heureusement que tout le monde n'a pas raisonné comme toi, Armorique. Rolling Eyes
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 923
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 18:02 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

C'est sûr ! Mais bon, je ne ferais pas cela à chaque fois et puis finalement mon pari a été réussi
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
sophax
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 379
Localisation: Toulon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 21:43 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Bon, Janis, bravo pour ce très joli texte qui s'est hissé sur la seconde marche de mon podium. Et au milieu des louanges, mérités, je voudrais juste faire entendre une voix, la mienne, pour soulever un soupçon de petites choses qui t'offriront, en contre point, aussi, ces petites choses qui m'ont titillées.
Le titre d'abord ! Non mais, oh ! C'est quoi ce titre ! Ca devrait être interdit un titre comme ça Janis ! Il va falloir se fendre un peu pour ne plus nous refaire le coup au prochain opus (sauf si tu termines encore en tête, dans ce cas, alors, je ne la ramènerais plus).
Ensuite, j'ai senti la première partie du texte, jusqu'à "soupirs" dirais-je, comme empruntée, mal à l'aise, avec trop d'adjectifs et de formules ternes. Tu voulais peut-être rendre le silence, un état d'âme, une lenteur ou que sais-je qui méritait plus de maîtrise à mon sens pour vraiment frôler les étoiles. Puis vient le texte, le corps du texte et la chair, c'est à dire le corps de l'auteur. Il y a quelqu'un derrière la plume.C'est "le testament", comme je l'ai écrit en marge, poignant, incarné, juste et sobre, à l'économie. Et là, tu nous emportes. On exulte de lire ces mots qu'on croit écrit pour nous, ou par nous. Tu nous parles et nous touches parce qu'il y a de la délicatesse et de la sincérité. Ton texte devient notre texte. Alors dans ces moments, Janis, tu deviens inévitable.
Bravo encore.
Et merci.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 322
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 11:05 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Un très beau texte
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 247
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 13:30 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Mon troisième. On ne peut résister à l’émotion, portée par une brillante écriture. Rien à reprocher. Sinon peut-être le titre, ou son absence. Première place méritée.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
hopak
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 400

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 17:24 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

L'émotion à fleur de peau. Un très beau texte.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 026
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 12:13 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Pourquoi je n'ai pas voté pour ce texte, véritable poème en prose, où l'émotion affleure à chaque mot ? Sans doute à cause de l'humeur du jour de ma sélection: plus envie de textes moins poignants.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 710
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Déc - 15:34 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Merci à celles et ceux qui ont aimé ce texte et qui me l'ont fait savoir à travers leurs votes ou leurs appréciations.
A Sophax: A propos de"C'est quoi ce titre?", tu n'es pas le seul à t'être posé cette question( voir commentaires et devinettes). En réalité, j'ai écrit ce texte portée par la reviviscence d'une émotion si forte que je n'ai pas su nommer ce flux de sentiments , dont je ne livre ici qu'une petite part... C'est comme un "extrait" d'une plus longue histoire. D'où "Sans titre".
Toujours à Sophax, tes remarques sur la première partie du texte me semblent justifiées : je me suis moins investie dans l'évocation du bonheur, qui peut être perçu comme quelque chose de banal, tant qu'on ne l'a pas perdu.
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 190
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Déc - 10:01 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Une prose pleine de poésie, riche de sensations, une histoire qui vous emporte et vous fait vibrer. En haut du podium, comme une évidence, dès la première lecture. Merci Janis
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 346
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Déc - 10:08 (2017)    Sujet du message: Sans titre Répondre en citant

Tout a été dit, Janis : poésie, émotion, retenue ... c'est magnifique.
Un texte sans titre qui laisse sans voix ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:43 (2017)    Sujet du message: Sans titre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu 149 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com