forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Concours Shortédition RATP

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> BATAILLES DE PLUMES -> On a gagné ou presque!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 247
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 27 Nov - 15:52 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Reçu le 24/11/2017 :

« Les Finalistes du Prix des 40 ans du RER ont été révélés sur le site. Malgré la qualité de votre production, celle-ci n'a malheureusement pas été retenue pour participer à la Finale. »

Bouhhh, j’ai perdu ! Malgré la qualité de ma production. Sniff ! Crying or Very sad (Production que je ne peux héberger, sniff !, dans la rubrique des textes médaillés. Et dire qu’un de mes textes avait été édité dans un concours organisé par la RATP, en 2016. Sniff ! Bouh ! Sobure et gaspation !)

Bon, je crois que je m’en remettrai. En attendant, et pour me distraire de cette immense déception, je vais m’étendre sur les modalités de ce concours, que j’ai suivi de très près. Le thème en était : « le prochain arrêt », et ma « journée de rêve », c’est le titre, est lisible sur le site de Shortédition : ICI .

Contrairement à la majorité des concours, sérieux, où le classement est établi par un jury, celui-ci laissait une certaine part aux « votes des internautes » ; c’était indiqué dans le règlement (visible )

« Pour accéder à la Finale, 15 œuvres sont choisies à partir du vote des internautes, et 15 autres œuvres sont sélectionnées par Shortédition. »

Je ne comptais pas, en participant, sur la sélection de mon texte par le « public », sachant très bien que dans ce genre de compétition c’est le copinage qui règne en maître, et que si on ne bat pas le rappel de ses « amis » sur Facebook, Instagram, Twitter, Shortédition etc. on n’a pas la moindre chance d’émerger. Je n’espérais que voir mon texte intégré à une compétition honnête, celle du jury, conscient de la faiblesse de mes chances dans un concours qui devrait accueillir plusieurs centaines de candidats, en faisant une croix sur la partie magouillée.

Bon, je passe sur le problème technique qui m’interdit de poster sur le site mes premières versions pour cause de dépassement de taille, presque résolu après quelques aimables échanges et un petit rabotage. Mon texte apparaît dans la liste.

Sans que je lui fasse la moindre publicité, je vois le compteur de lectures s’incrémenter, puis celui des votes. (A noter : le score, X votes, correspond plutôt à X points, les plus anciens sur le site bénéficiant de plusieurs voix, jusqu’à cinq), puis arrivent les commentaires, tous favorables on s’en douterait, d’autres lecteurs qui me signalent le titre de leur œuvre, sans doute en espérant, inutilement, un renvoi d’ascenseur. Après la clôture des envois je me retrouve avec 13 lectures, et 13 points. Je m’intéresse alors aux autres. Sur la page qui présente les textes par ordre décroissant du nombre de lectures, je constate que les premiers en ont recueilli plusieurs centaines, et davantage de points ; pour mémoire, sur 383 textes, une dizaine ont obtenu plus de 500 lectures, 32 plus de 300, 51 plus de 200 (14 %) ; de l’autre côté 261 en affichent moins de 100, soit 68 % ; et 153 (40 %) moins de 50 lectures. En gros, si on les répartit sur un graphique (voir plus bas), on y voit une toute petite minorité qui ont été très lus, et une grande majorité assez peu ou très peu.

Chose étrange, le jour même, la page du concours est modifiée, la liste des textes classés par date disparaît au profit de celle des finalistes, les 30 sélectionnés ; et sur celle qui est triée par nombre de lectures, les votes des « meilleurs » sont revus à la baisse, et sérieusement ! Pour mémoire le premier voit son score ramené de plus de 1000 à 42 !!! (A-t-on remis les compteurs à zéro ?)

Peut-être pour appliquer une clause du règlement (« Les échanges de votes, notamment ceux passant par des plateformes spécialisées (dans le trafic d'influence digitale) sont interdits. » - on a vu avec quelle efficacité ! (note de moi)).

Les jours suivants les compteurs de votes reprennent leur surprenante ascension. Les finalistes les plus lus voient leur score grimper, de centaine en centaine. Cela influencera-t-il l’opinion des jurés ? On verra. Et je m’exprimerai peut-être à ce sujet.

Pour le moment, ce que je pointe est un gros doute sur la validité de la « sélection ». Si on examine les données des lauréats en regard des générales, force est de constater que la répartition est loin d’être identique. Bien que : « Les Lauréats du Jury sont choisis indépendamment du nombre de votes et de lectures qu'ils ont comptabilisés. »

Le graphique n’a plus du tout la même gueule. Parmi les 30 textes choisis, les deux tiers appartiennent au club restreint des bienheureux ayant été lus plus de 200 fois. Aucun de ceux en dessous de 40 (31 % du total) n’y figure ; et seulement 7 des moins de 100 qui représentent pourtant plus des deux tiers de l’ensemble !

Certes la sélection du jury ne comptait que pour moitié dans le choix des finalistes, certes les jurés, qui ont tous lu l’intégralité des 383 textes (ce qui représente un volume de 4 ou 5 romans classiques) n’ont retenu, par une coïncidence malheureuse, que les plus lus et « appréciés », délaissant comme par hasard ceux qui ont recueilli une faible audience (dont le mien), en leur âme et conscience. Certes mes réflexions amères sont sans doute motivées par le ressentiment d’un mauvais joueur qui conteste le juste arbitrage après avoir perdu le match. Certes, certes…

Cependant je ne peux m’ôter de l’idée qu’il y a quelque chose qui cloche. Voici les deux graphiques qui défient les lois de la probabilité :

1 : l’ensemble des textes répartis par nombre de lectures
2 : les textes finalistes



1 : les plus de 200, a fortiori les plus de 400 sont confinés dans la partie droite et sont très minoritaires.

2 : les plus de 200 représentent une forte majorité. Les moins lus sont groupés à gauche.

Bon, sans tourner autour du pot, ce n’est pas un doute qui m’habite, mais la certitude que ce concours, dont je ne reproche aux organisateurs que leur maladresse, est entaché d’injustice.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Nov - 15:52 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 026
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 27 Nov - 16:42 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Je comprends ta déception. Mais s'agissant des concours oùle vote du public est pris en côté, rien d'étonnant à ce que ceux qui font beaucoup de battage autour de leur participation, ont beaucoup d'amis et relations, prennet de l'avance. Il n'est qu'à voir sur facebook les appels réguliers:"Votez pour moi, votez pour moi !" Et l'on vote même si on n'a pas eu le temps de lire le texte, non ?
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 847
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Nov - 17:45 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Oh ! des graphiques ! Quand on me met des chiffres sous les yeux, je fronce les sourcils d’un air intéressé et j’y regarde à deux fois, pour être sûre de tout bien comprendre. J’avoue que là… sacré boulot, et j’ai repensé avec nostalgie à l’époque où je jonglais avec des pages et des formules Excel… (Je m’égare. Ce n’est pas le propos.)

Les votes d’internautes, oui, c’est ça le sujet. Ben honnêtement, je dis non. Pour moi, non. Je ne comprends pas qu’un concours qui se voudrait impartial se base sur un tel système.
Déjà, comment peut-on soumettre au vote des textes qui ne sont pas anonymes ? Honnêtement (c’est le cas de le dire !) ce n’est pas pensable en ce qui me concerne. Evil or Very Mad

On me rétorquera (on : toute personne qui ne serait pas d’accord avec moi, ça peut faire du monde !) que les textes pourraient aussi bien être anonymes, à quoi je réponds : il suffit qu’un auteur donne à tous ses copains/familles/collègues z’et connaissances le titre de son œuvre en disant « votez pour ce texte » et ce serait pareil. Qu’on ne me dise pas que c’est inexact. Ce serait pareil.
Donc foireux car biaisé.
J’imagine que le système ne permet pas à une même personne de voter plusieurs fois (j’imagine bien, hein ? ça ne serait pas possible, quand même ?) mais demander à plein de gens de voter indépendamment de tout choix véritable basé sur une lecture objective… oui, je l’imagine sans problème.

Une question que je me pose au vu de ton étude (fort pertinente par ailleurs), c’est justement cet aspect « lecture ».
C’est un concours. Bon. En toute logique, pour faire émerger du lot les textes qu’on préfère (on : ici, les internautes), il faudrait tous les lire, non ?
Je serai moins précise que toi dans les chiffres, mettons environ 400 textes, avec une moyenne de lecture de 3 minutes : pour lire tous les textes soumis au concours (les temps indiqués m’ont l’air vraiment courts, je ne lis pas en diagonale, moi !) ça fait 20 heures. Qui fait ça ? Sincèrement, qui fait ça ?
Je n’aurais même pas (oui, je mets au conditionnel, parce que je n’ai pas l’intention de le faire) le courage de lire les 30 finalistes.

Je vois dans le règlement : Soumission des textes entre le 30 octobre et le 22 novembre. Vote du 30 octobre au 24 novembre.
Clairement, celui qui soumet son texte le 20 novembre, il va ramer pour rattraper dans les votes celui qui a trois semaines d’avance et un carnet FB de 800 « amis ».
Ça ne me semble pas très juste me semble extrêmement injuste d’ouvrir les votes au public tant que les soumissions ne sont pas terminées. D’ailleurs ça a un nom, c’est de la distorsion de concurrence.
Et si j’ai bien compris, qu’est-ce qui prouve que le texte est lu ? Ces sommets vertigineux de suffrages me semblent bien suspects. Un clic vite fait pour le copain, pour lui faire plaisir, ça ne me semble pas être un gage fiable de la qualité de son écriture (punaise, je sens que je vais me faire des amis) Laughing .

Bon, j’arrête, je crois que j’ai donné l’idée. Je suis contre ce système de vote par internet et bien que je ne comprenne pas très bien ce que signifie « trafic d’influence digitale », je le crois assez bien résumé par ton expression « partie magouillée ».

Sinon, je crois moyennement à ton immense déception mais si ça peut te consoler (as-tu besoin d’être consolé ?) je t’assure de ma solidarité (ça ne mange pas de pain Mr. Green ) et je pense aussi que tu t’en remettras.


(PS : et en fait, tout ça pour ne dire à peu près rien d'autre que : je suis d'accord avec toi. Décidément, je ne sais pas faire court !)
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 247
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 27 Nov - 23:31 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

@Danielle & Silicate : merci de m’avoir répondu, ce qui me permettra de rebondir et de clarifier ma pensée. Ma déception n’est pas vraiment immense, c’est une immensité teintée d’ironie ; j’en ai connu d’autrement cuisantes. Le problème n’est pas tant la pratique de confier le classement à l’avis du public, dont il est inutile de démontrer l’absurdité, mais le fait que la sélection mixte (50% public, 50% jury) s’avère à ce point dépendante du nombre de lectures (en fait de clics) et de votes non contrôlés (et en passant de commentaires – les textes les plus lus (cliqués) en ayant reçu des flopées). S’il est douteux que tous les votants, signataires des centaines de voix accordées aux textes les mieux placés, les aient lus du début à la fin, il est impossible, et il est impossible de le prouver mais c’est pourtant certain, que ces votants ont lu tous les textes. Mais si, c’est possible ! Les milliers de votants pour les « meilleurs » n’ont pas pu lire ceux qui n’ont été cliqués que 10, 50, 100, même 500 fois, sinon leur score ne serait pas si bas. Quelle valeur peut avoir une sélection basée sur l’opinion de « jurés » qui n’auraient pas lu l’intégralité des textes présentés ? Aucune, et c’est évident. Ma petite nouvelle, lue 13 fois avant la sélection, n’avait aucune chance de participer, privée des votes des 1000, 2000, 3000 lecteurs ayant donné leurs voix aux favoris.

Pour faire un parallèle, que je juge pertinent, avec les concours auxquels j’ai l’habitude de participer, parfois avec succès, et pourquoi pas ?, avec notre petit jeu. Dans les uns, comme dans l’autre, personne ne doute que chaque vote du jury n’a été décidé qu’après lecture de la totalité des textes. Impossible à prouver, et pourtant évident !

Je te remercie, Silicate, d’aborder des sujets que je me suis privé d’évoquer par souci de concision ; car, moi aussi, je ne sais pas faire court. Je suis très en accord avec tes propos. Sur l’anonymat des signataires, j’en avais déjà parlé sur le forum, disant que c’était un faux problème ; et tu me rejoins en finale sur ce point ; et je n’arrive pas à retrouver dans mes archives cette contribution qui date de plusieurs années, et à laquelle je ne changerais pas une virgule. Sur le reste, inutile de s’étendre, je suis tout à fait en phase avec toi. Une chose nous réunit, et j’espère pas que nous : le bon sens !
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lilas 2
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2017
Messages: 36
Localisation: Léognan
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 28 Nov - 11:01 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Ce système de vote par les internautes n'est en effet pas du tout une bonne chose.
J'ai connu un concours cependant, qui y avait fait appel, mais c'était apparemment surtout pour que les gens viennent visiter le site. C'était en 2015, le concours Écriture d'Azur organisé par jelivremonhistoire.com ("Partageurs d'émotions"). Après m'être renseignée, l'équipe du site m'avait répondu que le jury tiendrait très peu compte des commentaires des internautes, pour la raison de copinage que vous évoquez tous. La qualité des textes leur importait bien plus. C'était vrai, car je suis arrivée première ex aequo, alors que ma nouvelle n'avait pas reçu beaucoup de visites, comparée à celles des participants qui étaient très au point niveau réseaux sociaux (ce qui n'a jamais été mon cas, ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus)...
Alain, je sais que tu avais publié sur leur site, malheureusement ils sont en bout de course et vont certainement arrêter leur activité à la fin de cette année. Dommage, leur équipe était bien sympathique... Et ils étaient réellement des bénévoles passionnés!
Bonne journée à tous!
_________________
"Va où ton cœur te mène, selon le regard de TES yeux" d'après une citation d'Alexandra David Néel
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pilgrim
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 1 263
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Nov - 16:13 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Il est certain qu'avec ce système, ce ne sont pas les textes qui sont récompensés mais les meilleurs lobbystes. Mr. Green

Pour ma part, je suis inscrit sur ce site en tant que lecteur et donne de temps à autres mes points par amitié, sympathie ou complaisance quand on les sollicite sur FB... pour faire plaisir et parce que ça ne mange pas de pain... Je m'efforce quand même de lire les textes pour lesquels j'ai voté mais parfois je n'ai pas le temps alors je remets à plus tard et j'oublie... (Je le fais en sachant que d'autres textes en concurrence m'auraient peut-être davantage plu.)

Personne n'est dupe.

Ce qui est surprenant, c'est que sachant cela, des auteurs s'évertuent à publier leurs textes sur ce site... Sans doute est-ce un moyen pour eux de les publier quelque part... Et le plus surprenant est que les auteurs qui ont le mieux réussi leur campagne de démarchage font comme si c'était dû à la qualité de leur texte. Mr. Green C'est assez rigolo.

Il n'est pas étonnant dans ce contexte que l'avis du jury rejoigne celui des "votants". L'intérêt des propriétaires et des concepteurs du site est, avant toute considération littéraire, de générer du clic et de la visite. Normal qu'ils favorisent ceux qui leur amènent le plus de monde...

Bref, ça n'est qu'un cirque... un de plus.
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
plumeétoilée
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2017
Messages: 279
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Nov - 15:01 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Même chose pour mes textes, et bien que je sois encore, de façon sporadique et totalement BENEVOLE, au "comité de lecture"... mes textes ont connu les mêmes mésaventures, pour les mêmes raisons.

Après, c'est un choix de Short, qui s'agrandit et se fait connaître... mais je ne cautionne pas non plus le fait de voir certains textes, parfois de qualité médiocre, remporter l'un ou l'autre prix, alors que d'autres sont d'emblée évincés du fait de ce système de "votes".

En quelques mots : sur Short, on donne beaucoup, on reçoit peu (voire, souvent rien du tout...). J'y suis donc désormais très peu présente, considère néanmoins que c'est leur choix de fonctionner ainsi... Bien... mais parfois, au-delà des votes des internautes et du réseau, on se demande sur quels critères Rolling Eyes certains textes, plus que moyens, finissent par être "médaillés".

J'ai aussi participé à des concours éphémères, de type "haïku d'hiver", pour voir, en effet, mes textes évincés. Point. On ignore pourquoi.

Maintenant, c'est un moyen de partager, une visibilité, des échanges cordiaux (ou moins... certains ne répondent jamais....).

En tous cas, pour mes nouvelles, je tenterai d'autres concours, mais dans tout ce qui existe, pour le moment, je peine à faire le tri !

Voilà, voilà... tu es loin d'être le seul dans ta déception, Alain ! Et crois-moi, le fait d'être au comité de lecture ne donne aucun pouvoir de décision... on y est juste gentiment exploité Mr. Green !!
Revenir en haut
amphicyon
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2017
Messages: 5
Localisation: drome
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 17:20 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

en effet, sur Short plus tu as d'"abonnés" plus tu peux avoir facilement des voix; lors d'un concours récent j'avais remarqué que sur les 10 premiers, 9 avaient plus de 1000 abonnés. Donc quand tu as un portefeuille de ce genre de votants captifs, quoique tu écrives, t'auras toujours plein de voix, même pour les auteurs en Short postant des textes médiocres, ils auront toujours pas mal de voix, même si le ration lecteur/votant est faible.
Système qui favorise la sollicitation d'abonnés venant de réseaux sociaux, système qui incite à la réciprocité des votes par "amitié" intéressée. faut savoir baisser le short et être lèche-cul et racoler les autres auteurs avec des formules automatiques oh que tu écris bien, si le coeur t'en dis gnagnagna pour mon texte.
Bref on voit toujours les mêmes squatté les 10 premiers et pas les plus talentueux. Certains cas pathologiques sans grand talent d'auteur s'achète le prix prix en carton des lecteurs. Ils ont l'impression d'avoir du talent mais jamais aucun éditeur ne s'intéressera à leurs Chefs d'oeuvre.
_________________
salut
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 026
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 15 Déc - 17:25 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP Répondre en citant

Bonnes remarques, amphicyon !Pourrais-tu faire un tour à la rubrique Je me présente :passage obligé pour les nouveaux !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:24 (2017)    Sujet du message: Concours Shortédition RATP

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> BATAILLES DE PLUMES -> On a gagné ou presque! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com