forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'air frais de la liberté

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucie
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2017
Messages: 31
Localisation: brive la gaillarde
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 10:24 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Bonjour,
Je veux bien aussi soumettre mon texte à vos critiques : surtout pour un premier essai ! MERCI

L’air frais de la liberté

Enfin ! Je quitte mon aquarium, ma bulle stérile : 2ème étage, chambre 143. Celle où derrière ma vitre je les voyais défiler, avec leurs airs de compassion, leurs yeux collés à la vitre. Ils ne
regardaient pas de jolis poissons en mouvements grands et colorés, ils me regardaient moi :
l’hippocampe, le poisson sans nageoires.
Ce jour est arrivé : celui de l’air frais qui caresse mon visage, de l’odeur de l’herbe fraîchement coupée et de la pluie tout juste tombée. Ce jour naissant où le bruit des oiseaux me donne l’impression de m’envoler tellement haut dans le ciel que la ville me paraît une fourmilière.
Je me sens de plus en plus léger, je ne sais pas définir ce qui me rend ainsi. Ce dont je suis certain c’est que l’hippodrome est le premier endroit que je souhaite revoir. Celui-là même que j’ai quitté il y a 18 mois, après cette chute de cheval qui a emporté mes jambes.
Les passants discutent, les voitures passent devant mes yeux qui se colorent de toutes ces images. Ça y est : la voiture approche. Y monter seul n’est plus possible, des mois que je me sens lourd comme un hippopotame qui doit déployer une force surhumaine pour se déplacer d’un lit à un fauteuil. Je me souviens d’avant, la rapidité avec laquelle lui et moi nous allions au galop, légers, nous ne faisions qu’un.
Je suis enfin dehors assis dans une voiture qui m’approche de la liberté et je regarde cette tâche grise disparaître au loin (l’hôpital Saint joseph, ma maison durant des mois), une minuscule fourmi à présent. Me voilà spectateur de la course cette fois, et mes yeux sont figés sur ce cheval, le numéro six, qui s’élance à grand galop, soulevant le sable et le vent dans sa longue crinière. Il est léger, ses jambes ne semblent pas toucher le sol, il flotte dans l’air : libre.
Des mois à l’hôpital. Des heures interminables, à écouter les médecins me conter les différents microbes et bactéries de notre environnement et l’immense liste des choses à ne pas faire et à ne pas toucher. De quoi rendre hypocondriaque chaque patient, et le convaincre de rester encore enfermé. Renoncer à cet extérieur qui offre tant ? À cet air frais qui emplit nos poumons, aux parfums des fleurs, aux balades en forêt au soleil levant ? Non, moi je rêve de liberté et rien ne m’arrêtera. Hypnotisé par ce cheval de course, je le sais : je suis comme un hippocampe, comme un drôle de cheval sans jambes à présent, certes : mais je suis libre !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 10:24 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armorique
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 861
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 10:44 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Mon numéro 5. Récit très bien mené avec une belle histoire racontée en peu de mots. Les mots imposés y sont insérés avec une grande fluidité. Bravo
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 207
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 11:41 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Cet air frais ne manque pas de qualités, mais il n’a pas soufflé jusqu’à mon podium. L’idée est originale et l’écriture bonne. Tout tourne autour de la jolie métaphore de l’infirme-hippocampe. La comparaison avec l’élégant animal, bien valide malgré son absence de jambes, est une manière de délivrance pour le narrateur.

Ça c’est pour les plus. Les moins : le titre est banal, et la narration quelque peu déroutante. On passe sans transition du ciel, à l’hippodrome (en pensée), à un endroit qui doit être l’entrée de l’hôpital, à l’intérieur de la voiture, et à l’hippodrome (en vrai). Ça manque de liant. Cette impression est-elle partagée ?
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 935
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 18:30 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

J'ai apprécié ce texte à l'écriture fluide, sans prétention qui distille une discrète émotion. Mon N°2.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 19:18 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Voilà une histoire dans laquelle je n’ai pas réussi à entrer. Sans doute parce que dès le premier paragraphe j’ai commencé à me poser des questions qui m’ont détournée du texte, comme par exemple, le fait d’être en chambre stérile.
Mais, me suis-je dit… être accidenté et paralysé n’implique pas d’être mis à l’abri des microbes ?

Ma lecture en a été perturbée, je m’attendais à découvrir une amputation, des complications, des infections nosocomiales, mais rien de tout ça, même en sous-entendu, et j’ai continué ma lecture, perplexe, sans arriver à « sentir » l’air frais, l’herbe coupée, la pluie…

Sans remettre en cause l’écriture, qui se déroule sans heurt, j’ai éprouvé aussi cette dispersion géographique que souligne Alain, entre l’hôpital, la voiture, l’hippodrome, et une virtuelle envolée très haut dans le ciel, qui aurait pu convenir au cheval ailé (Pégase ou le numéro six, va savoir), mais ne cadre pas avec le cheval de fleuve cité un peu plus loin.

J’aurais préféré un déroulement plus linéaire du récit, qui m’aurait rendu plus claires les sensations du narrateur, alors qu’elles ne demandent, les sensations, qu’à se laisser apprécier pleinement.
Revenir en haut
plumeétoilée
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2017
Messages: 220
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 22:54 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Bonsoir Lucie,

Je viens de lire ton texte. Il n'est pas mal du tout, mais je rejoins un peu Alain au sujet de l'hippodrome, cependant d'une façon différente : je trouve que le texte aurait gagné en force si l'accident n'avait été annoncé qu'à la fin, et non au milieu du texte. Au moins, n'annoncer qu'à la fin qu'il a perdu ses jambes dans l'accident...

L'écriture est fluide, et l'image de l'hippocampe me semble bien trouvée !

PS : attention : "cette tache grise" et non "tâche" !! (erreur de plus en plus courante...)
Second PS : comme je tombe un peu de ma lune, j'ignore s'il faut voter, et si oui, où et comment Embarassed ... si quelqu'un veut bien m'expliquer Mr. Green !
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 00:02 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

plumeétoilée a écrit:

Second PS : comme je tombe un peu de ma lune, j'ignore s'il faut voter, et si oui, où et comment Embarassed ... si quelqu'un veut bien m'expliquer Mr. Green !


Quand les textes sont soumis comme maintenant à la critique (ce qui n'est pas obligatoire), c'est que le jeu est terminé et les résultats du vote annoncés. Ce n'est qu'à ce moment là que l'anonymat sur les textes est levé ; quand on vote, c'est pour des textes (plus ou moins selon le nombre de participants) dont on ne connaît pas les auteurs. Mais essayer de les deviner fait aussi partie du jeu.

Si tu vas voir les rubriques dans l'intitulé jeu 148 (ou des précédents jeux, dans les archives), tu auras les différentes étapes : le sujet quand il paraît, le délai pour écrire et envoyer son texte, la parution des tous les textes anonymement, le délai pour voter (et pour combien de textes), et enfin la proclamation des résultats.
Et seulement après, les critiques constructives sont ouvertes.

Donc la prochaine étape, c'est de repartir à zéro avec le jeu 149, quand le sujet sera annoncé.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 581
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 13:52 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

danielle a écrit:
J'ai apprécié ce texte à l'écriture fluide, sans prétention qui distille une discrète émotion.


Tout pareil, merci Danielle Mr. Green !
J'ajoute quand même que quelque chose d'indéfinissable s'est distillé à la lecture et m'a entraînée à sa suite, je pense quant à moi que cela tient à cette dispersion dont il a été question à propos de ton texte. Elle me semble correspondre, toute référence gardée, à la technique du courant de conscience et j'aime beaucoup ça, pour ma part, me perdre (enfin je n'ai pas trouvé qu'on se perdait beaucoup quand même Mr. Green ) en et avec un personnage.

Bienvenue parmi nous en tout cas et au plaisir de te relire.
_________________
"I have a tender spot in my heart for Cripples, Bastards and Broken Things."
Revenir en haut
plumeétoilée
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2017
Messages: 220
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 14:02 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Ah, merci Silicate ! Du coup, j'y vois un peu plus clair... et essayerai de ne pas rater le jeu 149 !

Juste une question encore : si on ne peut écrire un texte (manque de temps, d'inspiration, ou autre...), est-il tout de même possible de donner son avis et éventuellement de noter les textes des participants ? Ou pas...?
Revenir en haut
plumeétoilée
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2017
Messages: 220
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 14:13 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Je suis enfin dans la rubrique "règles du jeu d'écriture"... vais essayer de participer au prochain, si j'y arrive !

La seule fois où j'ai tenté, je crois que c'était pour l'anniversaire du forum, et j'ai "dépassé" au niveau nombre de caractères... Il s'agissait du texte qu'il fallait commencer par "Nous partîmes à sept, Sète...". Du coup, pour qu'il ne soit pas totalement perdu, je l'ai envoyé à Short-édition ! Voilà... mais j'étais déçue, n'étant pas parvenue à le "réduire"... Mr. Green

En tous cas, l'exercice est intéressant !!
Revenir en haut
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 119
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 15:11 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Une grande liberté dans les notions d'espace,
de temps ....
Je me suis tout simplement porter par l'émotion palpable.

Un joli moment de lecture.
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
Lucie
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2017
Messages: 31
Localisation: brive la gaillarde
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 6 Nov - 10:34 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté Répondre en citant

Bonjour
Merci à tous pour ce temps accordé pour la re lecture de mon texte.
Merci Armorique, Danielle, Mariam , Jodie ... pour ces jolies jugements
Silicate : Oh oui en effet, je n'ai même pas songé au fait qu'une chambre stérile n'était peut être pas adéquate avec la paralysie de mon personnage. mon esprit cartésien n'était pas là : j'avoue n'avoir songer qu'à faire un parallèle entre la chambre et un aquarium.
Silicate / Alain / Plumeétoilée : Vous soulignez la dispersion, et vous avez raison! Je l'ai noté aussi..à vrai dire j'ai fais mon texte et je me suis aperçu "après!!" qu'il fallait intégrer les mots obligatoires dans l'orde! OUPS ! Je me suis donc un peu dispersée pour remettre de l'ordre Rolling Eyes
En tout cas, ce jeu m'a plu et vos critiques sont constructives ! j'ai hâte de participer au prochain! Mr. Green
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:01 (2017)    Sujet du message: L'air frais de la liberté

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com