forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Critiques constructives

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sophax
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 363
Localisation: Toulon
Masculin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 12:18 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Critiques constructives


Très cher ami,
Quelle délectation que de lire l'édénique nouvelle que vous nous rédigeâtes pour ce jeu au thème ô combien épineux et pour lequel moult de vos coreligionnaires se laissèrent négligemment emporter dans quelques proses saugrenues où les juxtapositions maladroites ne parvenaient pas à surmonter toutes les difficultés à construire un propos intelligible en tenant compte des contraintes qu'il incombait de respecter. L'hippocampe, de tous les lemmes, était assurément le plus scabreux à enchâsser, si l'on s'interdisait de faire appel à son étymologie grecque qui autorisât aux plus nonchalants de l'immédiatement et l'aisément associer à hippodrome et hippopotame, avec lesquels il partage sa racine hippique. Car telle est, à mon humble avis, l'aporie dont le dépassement réserve le principal attrait de ce jeu. Assurer avec fluidité la coexistence de ces termes en ne sacrifiant rien à la construction de l'intrigue sembla constituer, en effet, tant les textes proposés peinèrent à se structurer autour de cet achoppement, la quadrature du cercle. Mais vous fîtes - j'allais ma permettre un « vous seul fîtes » -, en mobilisant une créativité digne des plus éminents thaumaturges, preuve des ressources et finesses à même de laisser infuser cette langue que jamais aucun heurt, à la mention des ces indésirables nécessaires, ne vint interférer avec le plaisir du lecteur.
Et puisque nous devisons de votre art de la narration, permettez que je m'épanche encore quelques instants à ce sujet. En effet, nonobstant les objurgations, auxquelles d'ailleurs vous ne fîtes point cas et ce malgré leur insistance à stigmatiser, parfois à mauvais escient, vos précédents exercices et leur style ampoulé, vous prîtes le risque de manier avec grâce et dans une alternance savante, la langueur des rythmes ternaires que des hyperonymes placés en fin de phrase distendirent scrupuleusement, méticuleusement me permettrais-je, et le staccato de la parataxe qui rythma vos passages les plus vifs. Le résultat de cette prose maitrisée et variée fut le distillat d'un tableau hyalin, plein de sens et de justesse, que les lexèmes axiologiques, que vous distillâtes ça et là avec la précision du raffinement, servirent à merveille. Ce fut une belle et longue ascension que de parcourir vos lignes et qui sut, ainsi que toute belle randonnée ose le réserver, être récompensée d'une irrésistible émotion à la fois de grandeur et de microsomatie de se voir ici promu tout à la fois acteur et spectateur de l'indicible.
Loin de nous, dans ce texte, les écholalies de l'auteur hypocondriaque dans lesquelles vous aviez parfois, par le passé, la facilité de vous abandonner et qui obéraient alors vos chances de figurer parmi les meilleurs. Mais la douce mélopée de votre prose, mellifluente et cristalline comme elle ne fut sans doute jamais, sema les jalons de votre réussite par sa capacité à tous nous envoûter - que dis-je, hypnotiser – pour vous offrir la préséance de ce classement.
Ainsi donc, cher ami, permettez encore que je vous applaudisse des deux mains et que je vous remercie également pour l'occasion que vous m'offrîtes de rédiger non pas tant une critique de votre travail qu'un panégyrique des plus dithyrambiques et de faire le voeu secret de vous relire encore souvent à ce niveau d'exigences et de résultats.
Votre dévoué thuriféraire.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Oct - 12:18 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 13:08 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Une pépite, cette critique verbeuse à souhait ! Que j’aimerais en recevoir une comme ça en vrai, rien que pour l’encadrer : plus ampoulé, tu meurs ; plus creux, c’est la fosse des Mariannes.

On a là un très bel exercice de langue de bois, version sculpture baroque avec chantournures dorées à l’or fin. C’est splendide ! J’adore !
Et le vocabulaire à tomber par terre fait mon admiration (j’ai mis en surbrillance mes recours au dictionnaire, j’en ai compté onze, dont des mots que je n’ai jamais lus nulle part…Affolant !).

L’angle de la critique constructive est diablement bien trouvé, et le tricotage du texte par là-dessus, c’est de la dentelle en virtuose avec du fil à un seul brin sur des aiguilles du 6 (voire du 6 ½ ).
J’ai lu et n’ai à moitié rien compris(*), sauf à reconnaître que l’auteur maîtrise les termes de la linguistique, a dû follement s’amuser à écrire Laughing , m’a follement amusée à le lire Mort de Rire , et que c’est incontestablement du grand art ! Podium direct.

(*) il faut relire, relire encore, et alors se met en place la construction du texte, très poussée et remarquablement articulée.

PS : il manque peut-être une virgule après « à même de laisser infuser cette langue », ou ailleurs, mais il y a dans cette phrase un petit truc ou je ne sais quoi qui fait trébucher la lecture.
Revenir en haut
Armorique
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 861
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 14:23 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Voilà un texte auquel on ne peut reprocher de ne pas avoir été suffisamment travaillé ! Pour mon goût, c'est un peu beaucoup. J'aime bien comprendre tout de suite ou avec un faible effort sinon j'ai du mal à aller jusqu'au bout...
Hormis cette remarque, je ne peux voter pour ce texte car il évite la difficulté de placer les mots avec fluidité puisqu'il fait la critique d'un texte imaginaire dans lequel ces mots ont été intégrés, avec talent, si j'ai bien compris.
Je salue néanmoins le travail accompli.
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
Dulcie
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 286
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 15:17 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Désolée Sad Voici ce que j'ai écrit dès la fin de la lecture.
Trop facile : énumération des termes imposés.
Style ampoulé et pléthore de termes savants : imbittable !
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
sophax
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 363
Localisation: Toulon
Masculin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 17:44 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Silicate a écrit:
Une pépite, cette critique verbeuse à souhait ! Que j’aimerais en recevoir une comme ça en vrai, rien que pour l’encadrer : plus ampoulé, tu meurs ; plus creux, c’est la fosse des Mariannes.

On a là un très bel exercice de langue de bois, version sculpture baroque avec chantournures dorées à l’or fin. C’est splendide ! J’adore !
Et le vocabulaire à tomber par terre fait mon admiration (j’ai mis en surbrillance mes recours au dictionnaire, j’en ai compté onze, dont des mots que je n’ai jamais lus nulle part…Affolant !).

L’angle de la critique constructive est diablement bien trouvé, et le tricotage du texte par là-dessus, c’est de la dentelle en virtuose avec du fil à un seul brin sur des aiguilles du 6 (voire du 6 ½ ).
J’ai lu et n’ai à moitié rien compris(*), sauf à reconnaître que l’auteur maîtrise les termes de la linguistique, a dû follement s’amuser à écrire Laughing , m’a follement amusée à le lire Mort de Rire , et que c’est incontestablement du grand art ! Podium direct.

(*) il faut relire, relire encore, et alors se met en place la construction du texte, très poussée et remarquablement articulée.

PS : il manque peut-être une virgule après « à même de laisser infuser cette langue », ou ailleurs, mais il y a dans cette phrase un petit truc ou je ne sais quoi qui fait trébucher la lecture.


YESSS !!!

Je peux mourir à présent, ou tirer ma révérence.

Jamais ne n'oserai plus rien écrire d'autre de peur de briser ce que tu as allumé en moi. Comme tu le remarquais dans l'annonce des résultats, aucun statut n'est jamais acquis et chaque jeu replace tous les participants sur la même ligne de départ. J'en resterais bien là, moi.

P.S. : Merci pour ton conseil à propos de la virgule. Je reprends ça avec ton éclairage.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 18:06 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

sophax a écrit:
YESSS !!!
Je peux mourir à présent, ou tirer ma révérence. ...

Je te trouve bien inconséquent de dire ce genre de choses l'avant-veille du jour des Défunts ! Mr. Green

sophax a écrit:
Jamais ne n'oserai plus rien écrire d'autre de peur de briser ce que tu as allumé en moi.

Tu veux que je te fournisse le sous-verre, pour encadrer ma critique ?

sophax a écrit:
....J'en resterais bien là, moi.

Ce serait dommage de nous priver d'autres morceaux d'anthologie du même style !

sophax a écrit:
P.S. : Merci pour ton conseil à propos de la virgule. Je reprends ça avec ton éclairage.

Tu feras bien, tu verras. Tu gagneras en limpidité ! Mort de Rire


PS : qui est-ce qui avait dit qu'elle ne risquait pas d'être changée en hippopotame ? Hein ? Et pourtant j'aime beaucoup le gris.
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 207
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 14:29 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Ce texte m’a laissé pantois ! Parmi les mots que j’ai notés en face de son titre figurait « OLNI », équivalent littéraire des mystérieux visiteurs du ciel. Et pour la note chiffrée, je lui en ai accordé une qui le plaçait dans ma première sélection, mais, au moment d’affiner mon choix, ce que je fais en ajoutant ou retranchant des dixièmes de point, je me suis résolu à mettre un X derrière la virgule. Je ne sais comment aborder ma critique (constructive). Allons-y : d’abord, l’auteur tombe-t-il dans la facilité que je reproche à deux autres textes en évoquant le jeu ? D’une certaine façon oui, mais là, c’est plus subtil. Il ne s’agit pas là de décrire ses impressions de candidat face au sujet, en profitant de l’occasion pour caser les termes obligatoires, mais d’une missive écrite en anticipation, adressée à l’auteur imaginaire d’une rédaction – dont on ignore tout ou presque – une fois que cette dernière aura été écrite. Par un participant du jeu 148 de MDA ? Ou plutôt d’un jeu semblable soumis aux mêmes contraintes. Il est vrai que l’hippocampe, l’hippodrome et l’hippopotame, sont introduits en tant que « lemmes » (merci ouiki) détachés de leur sens, contrairement à hypocondriaque et hypnotiser. Disons que cette façon artificielle d’inviter les trois substantifs est assimilable à celle utilisée dans les deux textes rejetés, même si elle en diffère par le contexte. Donc, malgré les qualités du texte, sur lesquelles je vais maintenant m’étendre, il me serait dur, et me semblerait injuste, de ne pas le pénaliser comme je l’ai fait avec mes autres exclus.

La forme maintenant : c’est un parangon de pédanterie. Et comme c’est voulu, je dirai que c’est très réussi ! Tout l’humour tient dans cette forme, ampoulée et précieuse à souhait. Du Desproges à la puissance dix. Je n’ai pas été vérifier la signification de tous les mots, faisant confiance à l’auteur. Question : à qui peut bien s’adresser cette lettre ? A un véritable participant du jeu ? Dont l’auteur aurait anticipé le style ? Plus vraisemblablement celui qu’il classera premier, sans le connaître au moment où il écrit sa « critique constructive » ; peut-être à lui-même, et dans ce cas c’est une belle mise en abyme, un serpent qui se mord la queue et fait tournoyer nos hippocampes ; pas les chevaux marins mais la zone du cerveau qui a pris leur nom. Une belle tentative, dont je salue l’originalité, qui n’a pas atteint le podium sans doute pour les raisons exprimées plus haut, mais s’est vu décerner quelques points en raison de sa qualité humoristique.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 935
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 20:05 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Désolée ! Du grand art, de l'humour mais j'avoue sas honte aucune que s'il me faut recourir à un dictionnaire pour comprendre certains mots d'un texte, je me décourage vite.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 673
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 16:25 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

j'ai apprécié ce texte , dans lequel le "critique littéraire" s'amuse visiblement à employer des mots que tout le monde ne comprend pas. Pour ma part, je ne m'embarrasserai jamais de ces mots et je n'irai pas revérifier leur sens exact dans le dictionnaire. Leur définition n'a aucune importance, ce qui compte c'est l'impression qu'ils veulent produire: pédantisme et prétention, car ils appartiennent à un registre de langue précieux , ampoulé, destiné à impressionner ... Et dans le genre caricatural, ce texte est réussi, car l'on sent beaucoup d'humour derrière l'exercice. Ce texte, je l'avais tout de suite repéré et j'aurais voté pour lui si j'avais réussi à lire tous les autres à temps.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 581
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 13:40 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Voilà, pareil que Janis, sauf que moi j'ai pu voter pour Okay . Bravo pour l'exercice, c'est culotté, super bien écrit (non, sans blague), et il y a aussi de l'autodérision derrière, sans oublier la pointe de sarcasme nécessaire, du moins m'a-t-il semblé. Appréciable.
Bref, une lecture qui d'entrée de jeu, ou convainquait, ou rebutait, mais ne laissait, je pense, personne indifférent. Elle réside peut-être là, la réussite constructive de cette critique.
_________________
"I have a tender spot in my heart for Cripples, Bastards and Broken Things."


Dernière édition par Jodie le Lun 6 Nov - 08:19 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 119
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 15:21 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

De l'humour,
de l'auto dérision,
je sens que tu t'es bien amusé à faire des effets de manche.
J'ai préféré d'autres textes.
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
sophax
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 363
Localisation: Toulon
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Nov - 07:12 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

Merci pour vos commentaires. Je crois que vous avez vu juste. Je me suis bien amusé (un peu pris la tête à deux mains parfois aussi). Je ne savais par où prendre ce sujet et, comme l'a noté Alain, cet exercice a surtout été une tactique d'évitement. Le choix du ton et du vocabulaire est venu de la lecture des commentaires qui énuméraient des termes complexes reprenant dans le fil des" hippodrome" ou "hypocondriaque".
Au plaisir.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Revenir en haut
Lucie
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2017
Messages: 31
Localisation: brive la gaillarde
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle

MessagePosté le: Ven 10 Nov - 09:55 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives Répondre en citant

En effet le texte ne peut pas laisser indifférent, et cette idée de texte (que je n'aurais jamais eu!) est plus bien trouvée.
Quant à la maitrise du vocabulaire et de l'écriture, chapeau! A couper le souffle
Pas numéro un à cause de la nécessité de la relecture pour bien comprendre mais il était forcément dans mon podium!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:57 (2017)    Sujet du message: Critiques constructives

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com