forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une performance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 382
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 13:59 (2017)    Sujet du message: Une performance Répondre en citant

Une performance

Les visiteurs encerclèrent la statue, clou de l’exposition. Le cartel indiquait : "Neptune sortant des flots, sur son char tiré par deux hippocampes, ou Le Bouc émissaire". Les visages décavés offraient toutes les nuances de la consternation car, devant eux, se dressait un tas de matière informe et moite.
Le groupe avait fait preuve de patience et de courage, jusqu’à présent. Personne n’avait pipé mot devant le tableau figurant une sorte de bouse, qui portait la légende : "L’Hippodrome, ou Indignez-vous !". Aucune protestation ne s’était élevée face à la gigantesque vitrine vide, baptisée : "Trop-plein, ou Défoulez-vous !". On était même parvenu à réprimer ses plaintes vis-à-vis d’une psyché, où le spectateur mirait son reflet, sous l’intitulé : "Face de rat, ou Soulagez-vous !".
Mais là, avec le Neptune, c’en était trop. Imperturbable, le guide expliquait le projet de l’artiste. On écoutait d’un œil distrait. Censément fait de matière fécale recouverte de plâtre, le chef-d’œuvre invitait les curieux à réfléchir sur la nature de la divinité, du trivial, du sacré, des apparences…
— C’est un scandale ! s’écria soudain Purificación. De la mouscaille, non mais on se fout de nous, pas vrai ? On nous avait promis de l’art, à l’entrée ! Elle est où, la Beauté, ici, dites-moi ?
Cela mit le feu aux poudres. Un retraité enchérit aussitôt :
— Merde, c’est vrai ça ! C’est quoi cette statue ? Des hippocampes, ça ? Des hippopotames oui, et encore, des hippopotames après un accident de quad ! Neptune ? Mais on dirait un étron géant, plutôt ! À croire que l’artiste est en resté au stade anal ! Ça ressemble à rien ! Un gamin de cinq ans pourrait faire pareil. N’importe quoi ! C’est honteux !
Les esthètes, déçus, s’adonnèrent alors à un terrible réquisitoire. Affranchis de toute civilité, hurlant telle une bande d’hyènes hypoglycémiques devant un faux-filet saignant, ils accusèrent les pseudo-artistes contemporains d’être des individus coprophages, hypocondriaques, névrosés, obscènes. Galvanisés les uns par les autres, ils devinrent grossiers, hystériques.
— Vengeance ! hurla tout à coup la lionne Purificación – rime riche. S’emparant d’une des massues fort opportunément disponibles, à proximité, elle exhorta ses congénères à suivre son exemple. Et de frapper sans vergogne la sculpture. Les autres ne se firent pas prier. Sous les cris d’orfraie du guide et avant la molle intervention des gardiens, chacun y alla de son défoulement. On maltraita la statue, piñata artistique, en pensant qui à sa femme, qui à son mari, qui à son voisin, qui à son patron, et en y mêlant ses peurs, ses frustrations, ses lâchetés, ses misères.
Les vandales furent finalement évacués. Neptune qui, au départ, ne ressemblait à rien, correspondait davantage à un dieu, le massacre terminé.

Le soir, Purificación donnait le biberon à son bébé. Elle l’hypnotisait à l’aide d’une berceuse, de sa douce et chaude voix ibérique. Son mari rentrait du travail, à cet instant. Il s’empressa de rejoindre sa famille.
— Comment s’est passée ta journée, ma chérie ? demanda-t-il. Et l’exposition ?
La femme répondit, enthousiaste :
— À merveille ! Ils ont bien réagi ! Oui, une bonne séance ! Mais je te raconterai ! Désolé, pour l’heure, moi, il faut que j’y aille, j’ai pas encore fini !
En disant ces paroles, elle tendit le nourrisson à son conjoint, puis retourna à la salle d’exposition. Pour le lendemain, il s’agissait de refaire une laideur à sa pièce maîtresse, à son Neptune sortant des flots.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Oct - 13:59 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 14:10 (2017)    Sujet du message: Une performance Répondre en citant

Le jeu de massacre qui n’est déjà pas triste devient d’autant plus réjouissant quand on comprend qu’il est organisé. Machiavélique, l’artiste !

Je m’étais demandé pourquoi ce prénom, « Purificatión », finalement, oui, ça se comprend.

Après, le sujet n’est pas vraiment l’expression artistique… mais le processus qui fait se transformer une foule muette en une bande de hyènes hypoglycémiques (belle trouvaille, cette image !). L’entraînement par le groupe (et l’immunité qu’il procure) est fort bien décrit et fort bien écrit. Un texte bien plus chargé de sens qu’il n’en a l’air et qui donne à réfléchir.
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 207
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 20:39 (2017)    Sujet du message: Une performance Répondre en citant

Deuxième chez moi, premier au général. Saluer la performance serait tomber dans la facilité, comme celle dont font preuve certains « artistes » modernes (la récente FIAC en a donné quelques exemples savoureux). L’idée est bonne, c’est bien écrit, l’humour est au rendez-vous. Que dire de plus ?
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 581
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 08:27 (2017)    Sujet du message: Une performance Répondre en citant

Voilà, que dire de plus ?
Rien et je m'en vais.....

Oh ben non quand même...
J'ai tout aimé dans ce texte, comme souvent sous ta plume l'histoire est enlevée, drôle, intelligemment menée, pertinente voire impertinente ; un vocabulaire choisi, un récit bien écrit. Comme l'a souligné Silicate, la façon dont tu montres de quelle manière le lynchage par les hyènes excitées peut être manipulé est fort bien rendu, on imagine immédiatement comment le lynchage, qu'il soit physique ou médiatique, s'applique bien évidemment à l'humain, et tout de suite, la perf de Purificacion prend tout le sens qu'elle a souhaité lui donner. Bravo. A mon avis, première place non volée Mr. Green
_________________
"I have a tender spot in my heart for Cripples, Bastards and Broken Things."
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 935
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 09:59 (2017)    Sujet du message: Une performance Répondre en citant

Plus je relis ce texte et plus je l'apprécie. Désolée de l'avoir relégué en N°4, probablement un jour où je n'étais pas d'humeur à apprécier cet humour qui entretient un suspense savoureux.
Avec le recul, je m'aperçois que les réflexions des visiteurs de l'expo ne sont pas loin des miennes chaque fois que je me rends au musée d'art moderne ou à la cité du design de St Etienne !

_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 129
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Nov - 20:50 (2017)    Sujet du message: Une performance Répondre en citant

Excellent !!!! J'ai apprécié tous ces textes gorgés d'humour et je te décerne la palme d'or !!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:53 (2017)    Sujet du message: Une performance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com