forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

JEU N° 148

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LYSBEL
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 95
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 12:04 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Emergeant d'une longue absence je soumets mon texte à vos critiques. Outre sa platitude et ses images convenues, merci de me signaler les défaillances dont je n'ai pas conscience

ELUCUBRATIONS

Julien semblait fasciné par la contemplation d’animaux extraordinaires dont la vie se déroulait en des coins reculés de la terre. Lieux aussi lointains que mystérieux et qu’il ne connaîtrait sans doute jamais car si éloignés de son monde à lui, étroitement coincé entre le modeste appartement qu’il partageait avec sa mère, le chemin de l’école et son club de foot. Il se laissait glisser dans des abîmes de perplexité ponctués d’exclamations.
Il leva les yeux de son livre intitulé « La vie sauvage » et pensa au petit bureau de sa chambre sur lequel trônait un globe terrestre qu’il allumait le soir au moment de s’endormir, car les formes et les couleurs ainsi éclairées lui facilitaient une lente et sereine plongée dans sa rêverie nocturne. En ce moment, il était installé sur la table de la cuisine auprès de sa mère Annie, un de ses moments favoris quand tous deux pouvaient enfin se retrouver dans le calme au terme d’une longue journée de séparation.
- Dis Maman, tu connais les hippocampes ? Ce que c’est beau, regarde ! On les appelle aussi « chevaux de mer ».
On dirait qu’ils flottent sur leurs pattes arrière, mais sous l’eau. Alors qu’on flotte plutôt à la surface, non ? Ils vivent dans la mer et semblent pourtant si légers, comme aériens. »
Tant de paradoxes entre la fonction et l’organe le laissaient pantois.
Le garçon éclata soudain de rire :
- Tu imagines une course de chevaux de mer sur un hippodrome, avec leurs petites nageoires vibrantes mais brassant de l’air au lieu de l’eau ? Car sans eau, ils ne pourraient pas nager et ils ne pourraient pas courir non plus puisqu’ils n’ont pas de pattes…
- Joli, mais peu réaliste » lui répondit Annie. Ils pourraient aussi se servir de leur longue queue comme d’un ressort pour se mouvoir par bonds successifs ! Nous sommes en plein délire mon chéri. Remarque, les Romains dans l’antiquité avaient bien imaginé d’organiser des jeux aquatiques dans certains de leurs cirques. Le problème demeure cependant du volume d’eau, car les hippocampes vivent dans les profondeurs.
L'enfant sembla frappé d’une idée soudaine :
- Avec des hippopotames, ce serait plus facile ! s’écria-t-il. L’origine du nom signifie « cheval du fleuve ». C’est vrai que son énorme tête évoque, en beaucoup plus moche, nuança-t-il, celle d’un cheval.
On transformerait l’hippodrome en un immense bassin dans lequel on réunirait quelques-uns de ces gros monstres. Dans le commentaire, il est dit que les hippopotames peuvent rester longtemps immobiles, prostrés durant la journée dans les rivières ou étangs boueux pour se protéger du soleil et des insectes, ne sortant que la nuit pour s’alimenter.
Tu crois qu’on pourrait arriver à les faire courir comme des chevaux, en les fouettant un peu par exemple, juste ce qu’il faut ?» hasarda-t-il un peu hésitant
- Et la nuit, on leur jetterait nos déchets verts ? ironisa sa mère

Annie s’assit près de Julien. En son for intérieur, elle aussi imaginait des choses moins amusantes, hélas, que les élucubrations de son fils. Depuis peu, elle interprétait tout « bobo » comme la menace d’un mal à venir, d’une potentielle incapacité à faire face à ses obligations. Deviendrait-elle hypocondriaque ? Une amie lui conseillait de se faire hypnotiser mais elle n’était pas prête pour l’aventure !
Mieux valait se prêter aux jeux d’imagination de son fils et s'amuser à faire tourner les tables ou danser les nénuphars !
_________________
Il faut croire aussi en l'avenir malgré le passé et en Dieu malgré ses absences...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Oct - 12:04 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 12:51 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Ces élucubrations-là n’étaient pas assez folles pour m’emporter : je veux dire que le titre n’est pas bien adapté parce qu’il ne correspond pas à cette très touchante complicité mère-enfant dont j’ai eu plaisir à être témoin.

Sauf que le sentiment anxieux de la mère dans le dernier paragraphe arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, détonant avec la première partie du texte ; c’est dommage, on le sent plaqué là (le dernier paragraphe) pour l’obligation de caser les deux derniers mots de la consigne, alors que les premiers sont bien insérés.

Je suis restée perplexe sur la phrase « on leur jetterait nos déchets verts » ???
Revenir en haut
Armorique
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 861
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 16:16 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Alors moi j'ai bien aimé le titre. Mettre des hippocampes et des hippopotames sur un hippodrome à faire la course pour moi il s'agit bien d'élucubrations.
Le dernier paragraphe arrive un peu comme un cheveu sur la soupe et l'on sent, hélas, beaucoup trop, qu'il n'a été écrit que pour placer les deux derniers mots imposés. Dommage, car la première partie plutôt plaisante.
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
LYSBEL
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 95
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 10:16 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

"C'est pas faux" Silicate. J'avais pour préoccupation de respecter les 3500 caractères dans la rédaction d'un "sujet imposé". Ceci est une façon pour moi de renouer avec les contraintes d'un atelier d'écriture.
Comme tu le vois j'ai du travail sur la planche y compris dans la manipulation des boutons ou les cases que je dois correctement remplir. Je me rends compte que ce n'est pas le titre de mon texte qui apparaît sur les Critiques mais la réf. du jeu.
En tout cas merci pour tes commentaires constructifs et ta compréhension. J'en tiendrai compte!
_________________
Il faut croire aussi en l'avenir malgré le passé et en Dieu malgré ses absences...
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 10:38 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Pour faire apparaître le titre de ton texte, pas de problème. Il suffit que tu cliques sur le bouton "éditer" en haut à droite quand tu es connectée. Ensuite dans la case "sujet", tu enlèves la référence au jeu et tu mets simplement le titre à la place. Pour finir, il te reste à faire "envoyer" et le tour est joué.

Si j'ai bien compris, on te retrouve au prochain jeu ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 207
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 13:02 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Cette histoire, qui tient plus du délire poétique que du récit construit, est restée au pied de mon podium. Dans le genre c’est réussi, belles images, fantaisie. Le placement des deux derniers mots, comme dit plus haut, apparaît téléphoné. Et la dernière phrase est un peu en queue d’hippocampe. Aurait mérité, AMHA, un meilleur classement.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LYSBEL
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 95
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 31 Oct - 14:41 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Compris Silicate pour le coup de pouce technique. J'essaierai de m'en souvenir! Tu sais quand on vieillit on n'a pas toujours la "tête à soi" et de plus je suis quelquefois étonnamment étourdie!

Pour Alain Kotsov : j'aime bien ton terme de "délire" et merci de le qualifier de poétique. Il est clair qu'à la fin je tirais la langue comme un cheval en bout de course. Shocked
_________________
Il faut croire aussi en l'avenir malgré le passé et en Dieu malgré ses absences...
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 581
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 08:15 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Je ne vais pas être bien originale par rapport à mes prédécesseurs mais oui, de belles choses, de belles images (notamment la dernière phrase) qu'il aurait peut-être fallu exploiter à fond, je veux dire par là, aller franchement et sans s'accrocher "à l'obligatoirement vrai" (sans pour autant perdre la cohérence), dans une histoire à "délires" pour reprendre ce terme (même si je ne l'aime pas), faire en quelque sorte des élucubrations un mode de vie Smile . Le dernier paragraphe, oui, sonne faux dans l'ensemble et c'est dommage.
_________________
"I have a tender spot in my heart for Cripples, Bastards and Broken Things."
Revenir en haut
LYSBEL
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 95
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 10:15 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148 Répondre en citant

Merci Jodie pour le commentaire. Effectivement, j'aurais du commencer par la chute!!
_________________
Il faut croire aussi en l'avenir malgré le passé et en Dieu malgré ses absences...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:05 (2017)    Sujet du message: JEU N° 148

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 148 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com