forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Plume d'Ancre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> BATAILLES DE PLUMES -> Racontez vos remises de prix
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 15:34 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Plume d'Ancre 2017

« Sors-moi donc, Aaaaalbert, amène-moé voir des choses, sors-moé donc d’la maiiiison, éloigne-moi des eeeeenfants
Juste un soir, Aaaaalbert, au restaurant du centre, ou au concert en ville, tous deux tous seuls, uuuune fois
En auto ou àààààà pied, sans amis, sans parents, collé collé sur moé, comme tu faisais aaavant,… »


https://www.musicme.com/Felix-Leclerc/titres/Sors-Moi-Donc-Albert-t616055.h… (cliquez sans crainte, l’écoute est gratuite, ça n’est payant que si on veut télécharger)

Ça faisait déjà plus de quinze jours que cet air me trottait dans la tête, il était temps qu’Albert me sorte de chez moi parce que ça devenait lancinant.
Albert, non, ce n’est pas mon mari, c’est un chef-lieu de canton de la Somme, non loin d’Amiens, et qui s’appelait autrefois Ancre, ou Encre.
Ça n’était pas un nom prédestiné pour y faire un concours de plumes, ça ? Plume d’Ancre, voilà. Exactement.
Or donc, ayant reçu certain jour de septembre un courrier m’annonçant un troisième prix au concours de Plume d’Ancre, et puisqu’on me demandait si je comptais venir à la remise des prix, je me suis précipitée sur le téléphone pour dire : Oui, je viens, je viens, je viens !
Quand une semaine plus tard j’ai su qu’en plus, j’avais le premier prix ville d’Albert, alors là, je ne vous raconte pas !
Enfin si, justement, je vais vous raconter.

Ce dimanche 15 octobre après-midi, je sortis donc de la maison pour aller à Albert https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_(Somme) au restaurant du centre au salon du livre du Pays du Coquelicot http://www.salondulivrealbert.fr/index.php?option=com_content&view=arti… (ils ont des jolis noms, par là, non ? oui, enfin, dans la réalité, ça fait référence aux coquelicots des champs de bataille de la Somme, ils ont dégusté aussi, par là-bas).

Mon mari m’accompagnait, parce qu’il est mon plus fidèle appui, c’est rien de le dire. J’aime sa parfaite objectivité sur mes œuvres : étant donné qu’il ne les lit pas, il ne me débitera donc jamais un pieux mensonge destiné à me faire croire en un quelconque talent qui serait incompris, c’est très reposant pour tous les deux.
Moi je vous le dis, un homme qui vient à ma remise de prix sans que je le lui ai demandé et sans savoir à quoi est dû cet honneur, si ça n’est pas du soutien inconditionnel, qu’est-ce-que c’est ?

Arrivés à Albert, centre ville, direction le salon du livre où je savais déjà que j’avais un rendez-vous. Ça sert d’être sur un forum, on rencontre des gens !
Celle que je devais rencontrer c’est Hirondelle. Parce que vous ne le savez pas encore (mais elle m’a autorisé à le dire), la lauréate du premier prix Plume d’Ancre et du prix Maricourtois pour la nouvelle, c’est elle, et pour un autre texte, le prix du récit, c’est elle également. Cachottière, va ! (Applaudissez, elle le mérite !)

Le stand de Plume d’Ancre, on ne pouvait pas le rater, à l’entrée de la grande salle où se tenait le salon depuis deux jours ; la remise des prix était prévue à la fin, vers 17 heures le dimanche. Une petite estrade carrée était dressée en plein milieu du salon, à la croisée de deux allées.



Comme c’est la ville d’Albert qui recevait, j’ai appris que je devais passer la première. Allons bon. Mais c’est que je n’ai pas l’habitude, moi. Je me suis demandé des trucs, comme par exemple, est-ce que les nouvelles sont lues ? Non. Dans ce cas, inutile que je parle de la mienne, c’est une nouvelle à chute, ce serait déflorer le sujet. Je me suis dit qu’au besoin, j’improviserais.

À vrai dire, ça s’est passé très vite. Hirondelle m’avait dit « tu auras droit à la bise du maire », sauf que ce n’était pas le maire et que la dame qui m’a remis le diplôme (adjointe à la culture, je crois ?) n’avait pas l’air d’attendre qu’on se bisoute, donc je n’ai pas forcé non plus. Comme on ne m’a rien demandé, ni tendu le micro, je me suis contenté de dire merci. Ah, oui, faut que je me tourne pour la photo ? bien sûr, c’est par là, oui, euh, je montre le diplôme aussi ? (souris, Silicate, souris !) mais je vais le cacher un peu quand même derrière le bouquet parce que ce n’est pas pour jeter un froid mais y’a une faute à mon nom et ça me chiffonne un peu.

J’avais chargé mon mari du reportage photo, destiné essentiellement à envoyer à notre étudiante un souvenir de sa mère. Bon. On ne va pas l’encadrer non plus, hein… (la photo). (On pourrait ne pas le croire, mais j’avais vraiment à peu près cet air là. Niais.)



Au moment de redescendre, comme j’ai les deux mains prises, je trouve l’estrade un peu haute, franchement, j’ai bien fait de ne pas m’habiller en fille ce matin, la jupe étroite et les talons hauts, dans le genre casse-g… je m’y serais bien vue.

On passe au prix Plume d’Ancre, c’est Hirondelle qui est appelée. Très pro ; on les voit, ceux qui ont déjà de la bouteille et qui n’hésitent pas à prendre la parole pour rehausser la cérémonie. Mon mari, qui est revenu près de moi, me montre ses photos ; je ne fais plus attention à ce qui se passe devant, et puis je suis toujours encombrée avec mes fleurs que je tiens à deux mains en serrant le cadre du diplôme sous mon coude.
Ah, mince, 3ème prix, c’est encore moi, on m’appelle. Je pose vite fait ma corbeille de fleurs sur un stand heureusement déserté par son écrivain, qui ne m’en tiendra donc pas rigueur, et le diplôme, quant à lui, est récupéré par qui de droit puisqu’il faut corriger le nom. Je remonte sur l’estrade en pensant toujours qu’un petit marchepied n’aurait pas été du luxe.
Comme ce sont des membres de l’association qui officient, cette fois, j’ai la bise avec le bouquet de fleurs, et un chuchotis avec le diplôme « on le refera après, on corrigera le nom ».

Pleine du sentiment que ma première prestation n’a pas été au top, je m’efforce de faire un peu plus acte de présence. Mais je ne m’en sors pas mieux. Je dis merci, merci beaucoup, et je crois que je bafouille un truc inepte, mais comme c’est hors micro, ça ne nuira pas à ma réputation, c’est toujours ça de gagné (je suis meilleure à l’écrit qu’à l’oral, c’est indéniable).
Voilà, c’est fini en ce qui me concerne et je redescends du perchoir.

Bon ben faut que je travaille un peu ma présence (et ma prestance) sous les feux de la rampe littéraire parce que c’est bien beau de m’encourager à continuer à écrire en me promettant des lendemains qui chantent, mais derrière il faut assurer et je ne suis pas au point.
Ça ne fait rien, tout cela se passe dans une ambiance bon enfant et chaleureuse et j’ai refilé le bouquet de fleurs à mon mari, ce qui me permet d’applaudir quand Hirondelle remonte sur l’estrade. Trois fois, elle a fait ça.

    Ici je fais un aparté : comme elle m’avait dit ne plus venir tellement sur le forum, je n’avais pas vraiment idée de sa façon d’écrire et j’ai profité de ce qu’elle présentait ses recueils sur le stand Plume d’Ancre pour en acquérir le premier (« Des bleus au ciel »).
    Et j’ai décidé une fois rentrée chez moi de ne pas tout lire d’un coup parce que dès la première nouvelle, j’ai pris une claque, alors je vais y aller doucement, ça m’évitera de complexer grave…

    Autre aparté, sur le stand, toujours, j’ai eu la surprise de voir le recueil « Les enfants du désert ». Non, Hirondelle n’y a pas participé, mais la présidente de l’association, oui. J’ai appris par la même occasion que c’était aussi une ancienne de MDA mais comme il semble qu’elle multiplie les noms de plume, Hirondelle n’a pas su me dire sous quel pseudo.

    De tout ça, à parler forum, je me sentais un peu plus en terrain connu. Nous avons eu l’occasion (Hirondelle, surtout) d’évoquer des noms d’habitués de concours qu’elle a croisés ou avec qui elle a été en contact et c’était très plaisant cette impression que j’avais de m’entendre donner des nouvelles, comme des proches qui se retrouvent et parlent des cousins éloignés !


À la remise des prix succédait le vin d’honneur dans le hall d’entrée, pendant que la salle se vidait et que le salon se débarrassait, chacun remballant ses cartons. Plusieurs fois on nous a demandé, à mon mari et moi « vous restez, après ? » parce que l’association avait organisé un buffet-repas, à ce qu’on m’avait dit, pour finir la soirée. Alors oui, bien sûr.
Ça se passait dans une commune voisine, dans un gîte rural loué pour l’occasion, là où d’ailleurs étaient hébergés Hirondelle et d’autres lauréats venus de loin pour les deux jours.
Loin de l’aspect officiel, cette partie là a été tout ce qu’il y a de sympathique. Bon, j’avoue qu’à part la présidente et la secrétaire générale sur le visage desquelles j’ai mis un prénom, je ne sais toujours pas très bien dans l’assoc’ qui est qui, mais on s’est retrouvé là-bas à environ vingt-cinq personnes à la bonne franquette, lauréats et membres du jury, et c’était très chaleureux. Et puis les tartes salées et autres cakes du buffet, mmmmhm ! Faits maison, s’il vous plait, on ne se fiche pas du monde pour recevoir, à Plume d’Ancre.

Nous avons eu largement l’occasion de faire plus ample connaissance, Hirondelle et moi, et je dois dire que nos conjoints respectifs n’étaient pas en reste, en se découvrant des points de convergence variés : Normandie version Manche (le département) (« Non ? on y est allés en vacances au moins quatre ans de suite ! »), sport, montagne (« Ah oui ? moi aussi je l’ai fait ! ») et j’en passe. Même en cerfs-volants, ils se sont trouvé des points communs !
Avec nous à la même table il y avait une jeune femme qui avait reçu le prix CIC, et on s’est aperçues toutes les trois qu’on était dans l’attente des résultats de plusieurs concours communs. Ça avait vraiment un côté famille.

Pour Hirondelle, cerise sur le gâteau, sa nouvelle lauréate « La petite voix » sera théâtralisée et mise en scène avec des enfants. C’est une délicieuse histoire qui se passe au milieu de livres, avec plein de dialogues, et ça s’y prêtera merveilleusement bien. Elle en est ravie, évidemment, et je l’ai sentie impatiente de voir le résultat.

Franchement, c’est un concours sympa. Il ne fera pas exploser les comptes en banque, mais l’ambiance et la motivation de l’association valent bien d’y aller. Et puis il y a du beau monde chez les lauréats des années précédentes : Tonina, Hirondelle déjà, Malvoisin, Pollux, Alain Kotsov, certains d’entre eux cumulant plusieurs prix la même année. C’est dire si je me la joue d’avoir rejoint leurs rangs ! (Si j’en oublie, on m’excusera, c’est parce que je ne connais pas les noms sous les pseudos.)

Le concours de l’an prochain est lancé mais je ne peux pas mettre de lien, il n’est pas encore en ligne. Clôture le 30 avril.
Le principe en deux mots : on envoie à Plume d’Ancre, mais comme il y a divers jury pour les différentes catégories : nouvelles, récit, policier, poésie… on peut se retrouver avec plusieurs diplômes et plusieurs bouquets de fleurs !


Le dernier jury qui s’est joint à la fête cette année, c’est celui de Maricourt, ce qui a valu à Hirondelle, toujours elle, le prix Maricourtois (et moi j’ai entendu Marie Courtois, en me demandant qui était cette personne… j’ai bien fait de ne pas poser la question tout haut, entre nous soit dit).
Maricourt, commune que l’on traverse avant d’arriver à Albert et après avoir quitté l’autoroute (*), est un nom à connaître pour briller en société quand on évoque les Hauts de France, parce qu’elle en serait le centre géographique. Il s’en fallait de peu, cependant, nous a-t-on raconté lors de la soirée ; à un cheveu près, ça passait sur le terroir voisin.
Je n’ai pas voulu faire ma rabat-joie, je n’ai donc rien dit, mais j’espère pour les Maricourtois qu’aucune tempête ou courant maritime incontrôlé ne viendront chambouler la bordure littorale des plages du nord, au risque de déplacer chez les voisins les centimètres fatidiques qui assurent à cette localité l’honneur d’être qualifiée de centre de la nouvelle Région.

Voilà, maintenant ça fait déjà plus d’une semaine ; mes bouquets commencent à tourner de l’œil (passque les fleurs, c’est périssable) mais je les ai pris en photo et j’ai récolté des souvenirs sympas. Ceux là, ils ne vont pas disparaître tout de suite.


(*)Si on veut venir en train, c’est tout près aussi de la gare TGV « Haute Picardie » dite familièrement par chez-nous « gare des betteraves ». On pardonnera aux Picards cette dénomination ironique qui reflète bien une certaine monotonie du paysage agricole, et le fait que cette gare ait été placée en pleine cambrousse…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Oct - 15:34 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armorique
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 861
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 19:24 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Belle remise de prix bien sympathique et bien racontée... Cela donne envie. Quel dommage ce masque devant ton visage, pourquoi te cacher ?
J'ai moi aussi rencontrer Hirondelle à une remise de prix, il y a quelques années à Dol de Bretagne. Elle avait le premier prix ( aussi!) et j'avais le deuxième ou le troisième, je ne me souviens plus. Ce sont toujours des bons souvenirs ces rencontres de MDA...
_________________
Être vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. Ph Geluck
Revenir en haut
HIRONDELLE
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 341
Localisation: Alençon
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 20:00 (2017)    Sujet du message: ASAC Lyon Répondre en citant

Comment ne pas se réjouir de découvrir un tel compte rendu de remise de prix  ! et comment ne pas prendre le temps d'y répondre !


un grand grand bravo à toi, Silicate, pour cet exercice qui à lui seul en dit long sur tes qualités d'écriture et de narratrice. Un vrai bijou que ce compte rendu si joyeux et vivant  ! 


Mais de quel complexe parles-tu ? Tu as régalé le jury de plume d'Ancre et celui de la ville d'Albert (et moi aussi !) avec un texte dans lequel tous les ingrédients d'une bonne nouvelle sont présents : une construction progressive semée de fausses pistes pour brouiller le lecteur et l'emmener jusqu'à ... la chute ! Et tout cela avec une écriture fluide et vivante ! Des prix très mérités ! 
Quand à la montée sur l'estrade... je ne m'étais aperçue de rien ... mais avec le recul et en pensant à la hauteur de la marche !!!  Mort de Rire


Et pour le micro... sois rassurée : je n'étais pas plus à l'aise que tu ne l'aurais été... simplement l'association m'avait demandé de "défendre" le concours face à des changements d'orientation de la municipalité... et avec tous les diplômes que je venais de recevoir Embarassed , je leur devais bien ça ...


Oui, mon plus cadeau est sans hésiter cette mise en danse qui sera faite en juin prochain... et oui, j'ai hâte ! D'autant que j'aime beaucoup cette nouvelle dont l'écriture m'avait procurée beaucoup d'amusement à son écriture ! Elle avait obtenu un accessit à un autre concours sans réussir à atteindre le podium pour être primée ... Je l'ai reprise, retravaillée un peu ... et elle s'est envolée vers la première marche ... Comme quoi,  il ne faut jamais abandonner un texte qui nous plaît ! (je dis ça pour ceux et celles qui comme moi doutent souvent de leur travail , et je sais qu'ils sont nombreux !)
Elle ouvrira mon prochain recueil de nouvelles à sortir ... au printemps prochain ?  


 pour tes mots si gentils sur "des bleus au ciel" ... j'en suis vraiment touchée !
Revenir en haut
HIRONDELLE
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 341
Localisation: Alençon
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 20:03 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Oh la la !!! Les temps ont changé depuis mon dernier passage sur le forum ... Je n'arrivais pas à envoyer mon message ... jusqu'au moment où j'ai compris que le nombre de smileys était limité !
Revenir en haut
HIRONDELLE
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 341
Localisation: Alençon
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 25 Oct - 20:06 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Armorique a écrit:


J'ai moi aussi rencontrer Hirondelle à une remise de prix, il y a quelques années à Dol de Bretagne. 



Oui Armorique... un beau souvenir  ! Et surtout celui de ta gentillesse !
Revenir en haut
Lilas 2
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2017
Messages: 29
Localisation: Léognan
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 09:21 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Merci Silicate, pour ce beau récit très bien écrit et plein d'humour!! BRAVO à toi et Hirondelle!!
Et tu sais pas? Marie Courtois, c'était le prénom et le nom de ma grand-mère!!! Mon adorable mamie, décédée malheureusement, en 2003...
_________________
"Va où ton cœur te mène, selon le regard de TES yeux" d'après une citation d'Alexandra David Néel
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 806
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 12:37 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Sympathique compte-rendu !

NB : Pour ce qui est de la gare, vous n'avez rien à nous envier : La gare TGV-Lorraine, isolée, toute seule, en plaine Lorraine, perdue au milieu des champs, même pas dans un village, sans aucune liaison ferroviaire, est appelée "gare au milieu des betteraves"; il n'y a as que dans le Nord les Hauts de France qu'on cultive ce genre de truc.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 207
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 14:17 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Un compte-rendu enlevé d’une cérémonie sympathique, qui me fait regretter de ne pas avoir pu assister à l’édition 2012, où j’avais été distingué. On y voit que, même si la marche est haute, il est possible d’accéder au podium. Et que les fleurs, bien que périssables et encombrantes, font de beaux bouquets.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 337
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 15:20 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Un chouette compte-rendu, drôle et très fleuri !
Je suis sûre que tu vas avoir l'occasion de t'habituer aux "cérémonies" de remise des prix ...
Un grand bravo à toi et à Hirondelle !
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 20:57 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Merci à toutes et tous (tu remarqueras, Alain, que je te fais l’honneur de te compter pour multiple).

@ Armorique : masquée ? au contraire, pour une fois que mon visage peut afficher un ovale parfait au lieu de cette mâchoire un peu carrée que je dois à l’hérédité et ce début d’affaissement des tissus que je dois au temps qui passe, pourquoi m’en priver ? Mr. Green
@ Hirondelle : podium ou pas, te croiser de nouveau serait un plaisir !
@ Lilas : oh quel joli hasard ! De fait, tu ne peux pas faire autrement que participer à l’édition 2018 Plume d’Ancre, pour séduire le jury de Maricourt ! Very Happy
@ MamLéa : problème des gares TGV que se disputent deux villes… entre les deux au milieu des champs, c’est une façon de ne fâcher personne.
@ Alain : un beau bouquet, même encombrant pour un homme, c’est toujours une occasion de le refiler l’offrir à une femme, non ?
@ Tonina : une autre remise de prix ? je vais y travailler ! je pense que c’est le genre de choses auxquelles on peut prendre goût ! Okay
Revenir en haut
Malvoisin
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 432
Localisation: Ile-de-France
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 29 Oct - 08:52 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Merci Silicate pour ce compte-rendu qui me rappelle bien des souvenirs. J'ai assisté à la première édition du salon du livre, en 2012, et je suis allé ensuite deux autres années à la remise des prix, et au salon par la même occasion pour dédicacer mes romans. Si ça n'a pas changé, la remise des prix a lieu en fin d'après-midi, avant la fermeture du salon. Je reconnais la présidente sur une de tes photos. Avec la très dynamique secrétaire générale, elle portait à l'époque le concours. L'accueil est vraiment très sympathique, les personnes de l'association adorables.

La première année, je représentais aussi Pollux et Alain Kostov (je ne me souviens plus lequel de ses nombreux pseudos il avait utilisé). Cela m'avait d'ailleurs donné l'occasion de le rencontrer pour lui remettre son prix. J'étais revenu chargé de fleurs, avec les bouquets de Pollux, d'Alain Kostov et les miens. La maison avait été emplie de parfum pendant au moins un semaine.

La dernière année, j'ai eu le plaisir de retrouver Hirondelle, je vois avec plaisir qu'elle continue d'accumuler des lauriers à la mesure de son talent.

Encore bravo à toi età Hirondelle !
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 799
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 21:55 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre Répondre en citant

Merci, Malvoisin. Ravie de t'avoir rappelé des souvenirs agréables.
Si je comprends bien, il s'en est fallu de peu que je ne rencontre un autre Maudauteurien à cette occasion, ce n'était juste pas la bonne année ! Au hasard d'un autre concours, peut-être ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:54 (2017)    Sujet du message: Plume d'Ancre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> BATAILLES DE PLUMES -> Racontez vos remises de prix Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com