forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ils en ont parlé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°144 -> Critiques constructives Jeu N°144
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mamouchka
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 02 Juil 2014
Messages: 217
Localisation: LYON
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 21:43 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

ILS EN ONT PARLÉ…


Nous partîmes à cette cérémonie le cœur joyeux. J’avais dix ans, j’étais tout excité : c’était mon premier mariage. Comme nous arrivions à l’Église, qui était déjà bondée, je me faufilai vers le chœur et me postai près d’un pilier. De là, je pourrai admirer la mariée remonter toute la nef au bras de son père. Je n’avais pas assez d’yeux pour tout admirer : la lumière filtrant par les vitraux, les fleurs au bout de chaque banc, les élégantes dans leurs grandes robes… Je me mis à détailler les chapeaux, il y en avait de toutes les couleurs, des petits bibis enrubannés, d’autres avec des plumes ou des fleurs. Enfin les grandes orgues résonnèrent pour annoncer l’arrivée du cortège, la future épousée était magnifique dans ses voiles. Une intense émotion m’envahit : c’était ma cousine, et j’étais secrètement amoureux d’elle depuis mes six ans. Malgré ma jalousie à l’encontre du triste personnage qui allait à jamais l’éloigner de moi, j’étais résolu à faire bonne figure. La messe me parut interminable. J’attendais impatiemment la suite de la journée, le banquet, les friandises, les jeux, le bal… Je comptais bien glaner quelques baisers de ma princesse et négocier au moins une danse.
La soirée a très bien commencé, j’ai réussi à arracher un bouton de rose du bouquet de la mariée et je l’ai épinglé fièrement sur ma chemise. Tout le monde était joyeux, chacun a été placé autour de la grande table. J’étais à un bout avec les autres enfants et nous avons commencé à nous chamailler pour les bonbons. Chez les adultes, les conversations allaient bon train, les serveurs passaient les plats, remplissaient les verres. Je ne sais pas comment cela a commencé, au début je n’ai rien remarqué. Mon oncle parlait fort, mais cela lui arrivait souvent, c’était ce qu’on appelle « une grande gueule ». L’un des invités lui a répondu, le grand-père s’en est mêlé et le ton a monté. Je n’ai pas tout compris, on entendait :
« c’est un traître !
- mais avez-vous lu… ?
- Demange a dit…
- rien n’est prouvé…
- le dossier est vide…
- Esterhazy…
Les dames ont d’abord essayé de calmer tout le monde, mais bientôt elles aussi ont pris part à la discussion. C’est alors que tout a dégénéré, des vociférations ils sont passés aux insultes, des chaises ont été renversées, ma cousine était en larmes. Il y avait deux camps, les « pour » et les « contre ». Le marié était « pour » mon père était « contre ». Tout le monde a quitté la table, il y a eu des rixes, c’était terrible ! Nous, on n’y comprenait rien. Ma cousine essayait de retenir son mari qui menaçait son frère, ma mère s’est fait arracher son chapeau, mon père s’est battu avec son beau-frère, il y a eu des yeux pochés. Finalement, la suite du programme a été annulée, les convives étaient hagards et dépenaillés. Ah ! Quelle soirée, je m’en souviendrai toute ma vie. Une vraie catastrophe ! Les jeunes mariés se sont enfuis littéralement. La salle ressemblait à un champ de bataille, des verres cassés, des vitres brisées. Le patron du restaurant s’arrachait les cheveux :
« Mais qu’est-ce qui s’est passé ?
- C’est l’affaire Dreyfus, ils en ont parlé… »
_________________
L'étang reflète
Profond miroir
La silhouette
Du saule noir
Où le vent pleure

Rêvons, c'est l'heure.
(Paul Verlaine) - mon site : http://desmotspourquoifaire.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Juin - 21:43 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 737
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Juin - 16:17 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

L'histoire est intéressante , mais la mise en place est trop longue à mon goût . J'aurais préféré arriver plus vite au repas de noces et avoir plus de détails sur la bagarre qui arrive par la faute de l'affaire Dreyfus et de la passion qui l'entoure. Il me semble aussi que les temps employés ne sont pas toujours les bons.
_________________
Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. Pierre Dac
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 617
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Juin - 17:16 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

J'ai placé ce texte sur mon podium car j'ai aimé l'idée qu'on ait pu se battre au cours d'une noce à cause de l'affaire Dreyfus. Quelques petites négligences à signaler: l'emploi fautif du futur" je pourrai" dans le récit débuté au passé simple. la répétition du verbe "admirer" aux lignes 3 et 4, la ponctuation négligée dans la transcription des répliques échangées. Mais, ces détails mis à part, j'ai trouvé l'ensemble réussi.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 826
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 7 Juin - 17:21 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

Idée originale que cet repas de famille qui dégénère parce qu'on se met à y parler "politique", fait de société et que les opinions divergent. Le démarrage est en effet un peu lent. Sinon, l'ensemble est de lecture agréable.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Geache
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2012
Messages: 114
Localisation: Mons
Masculin Bélier (21mar-19avr) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 17:14 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

L'idée est bonne. Le texte est agréable à lire. Les lenteurs de mise en place, je ne sais même pas si j'y ai fait attention. Si je ne l'avais pas lu dans les commentaires des autres membres, je ne les aurais pas soulignées. Je suis bien rentré dans le texte, il aurait pu figurer dans mes choix mais j'ai préféré d'autres réalisations plus dans mon humeur du moment.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 21:54 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

Comme quoi, il faut éviter de parler politique dans les réunions de famille !
C'est vif et relevé, mais j'ai trouvé l'histoire trop loin du thème "7".
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 617
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Juin - 00:52 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

MamLéa, il me semblait que le thème n'était pas 7, et que le seule consigne était de commencer par" Nous partîmes à sept", ou Sète, ou cette...
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Juin - 11:06 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

janis a écrit:
MamLéa, il me semblait que le thème n'était pas 7, et que le seule consigne était de commencer par" Nous partîmes à sept", ou Sète, ou cette...


Je suis d'accord, ce n'était pas explicite, mais j'ai préféré les textes sur ce thème, même si j'ai voté pour certains où le 7 se faisait discret. Et puis, fallait bien trouver des excises/prétextes pour faire son choix et éliminer certains textes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2015
Messages: 112
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 10 Juin - 11:21 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

Histoire sympa, avec une belle bagarre générale, mais la scène de castagne aurait mérité d'être décrite autrement.
La linéarité ne sied pas à toute cette action, je trouve.
Revenir en haut
Gaspard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 227
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Juin - 19:58 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé Répondre en citant

Un mariage qui dégénère, ça me fait toujours rire… bon pour moi donc.
_________________
« Vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne.
Jean-Jacques Rousseau
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:47 (2017)    Sujet du message: Ils en ont parlé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°144 -> Critiques constructives Jeu N°144 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com