forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Eté trente-sept

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°144 -> Critiques constructives Jeu N°144
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 618
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 14:18 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Eté trente-sept

Nous partîmes à sept : chacun à bicyclette,
Libérés de l’usine, un matin du mois d’août.
Trois garçons, quatre fill’. Légères chemisettes,
Jambes nues un peu frêl’, chandails autour du cou...

C’était l’été béni des congés de trent’-sept .
Nous roulions vers la mer, heureux d’avoir vingt ans…
Les garçons, sur leurs fronts, rabattaient leurs casquettes
Et redoublaient d’ardeur dans les chemins montants.

Nous les fill’, moins sportiv’, tirions sur nos socquettes
Et réclamions des paus’, de plus en plus souvent.
Sur les routes étroit’, nous croisions des charrettes
Suivies de moissonneurs s’en revenant des champs.

En tricots détrempés, sous d’amples salopettes,
Ils nous lançaient, rieurs, des baisers en passant.
Aussitôt stimulées, au pied d’une grimpette,
Nous retrouvions des forc’... pour un très court instant.

Nous goûtions le repos dans l’ombre des placettes
En buvant de l’ eau fraîche aux fontaines d’antan,
Et des femmes en noir nous faisaient la causette
Devant les monuments des Anciens Combattants.

Un soir nous arrivâm’ au « Camping des Fauvettes »
Situé dans les dun’, au bord de l’Océan.
Après avoir monté nos tent’ , pris nos serviettes
Nous courûmes ensembl’, vers la plag’, au couchant.

L’eau était un peu fraîch’, sur nos jambes fluettes ;
Nos coeurs s’accéléraient sous ce plaisir trop grand
Qui nous faisait frémir et crier : « Que c’est chouette ! »
Tandis que nous bravions les vagu’, en frissonnant.

Chaque nuit nous dansions , au son des castagnettes,
Avec d’autres campeurs, comme nous, débutants,
Ouvriers du Creusot ou maçons catalans
Qui enserraient nos taill’ et nous contaient fleurette.

Nos compagnons de rout' courtisaient des cousettes,
Marie, Jeanne, Renée, de Lyon ou d’Orléans...
L’insouciance faisait fleurir les amourettes ,
Et nous découvrions le bonheur sans serments.

Des couples s’éloignaient, discrètes silhouettes...
On les entendait rire, pendant un long moment,
Et quand ils revenaient, du rouge à leurs pommettes,
Leurs mains étaient plus tendr’, et leurs yeux plus brillants.

Quel merveilleux été que cet été trent’-sept !
De retour à Paris, à la fin du mois d’août,
Nous nous sentions plus forts, et sûrs de nos conquêtes :
Un avenir meilleur semblait briller pour nous...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Juin - 14:18 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 15:13 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Mon number one. Une médaille qui ne doit pas qu’à la solidarité sainte de l’artisanat poétique. Et qui ne me dispense pas de légères critiques. Que voici :

D’abord, et ce n’en est pas une, et je n’y ai accordé aucun poids dans mon classement : je crois que, par convention, on ne doit remplacer par une apostrophe que le E pour indiquer son élision, et écrire, par exemple : « quatre fill’s ». « Sur leurs fronts » : je verrai mieux front au singulier, chaque personne n’en disposant que d’un seul (sauf Marine le Pen et ses adversaires du front républicain qui en ont deux chacun). Les rimes ne sont pas toujours riches, mais certaines sont « suffisantes », et c’est fait exprès.

Tous les vers 1 et 3 riment en « an », et les autres en « et », sauf dans les première et dernière strophe (en « ou »). Et c’est fait exprès.

Ça sent bon le front (j’avais oublié Léon Blum, qui lui aussi en avait deux) populaire, les premiers congés payés, les balades « à bicycletteuuuh » comme dans la chanson de Montand. Sur le fond, c’est parlant. L’allusion aux monuments aux morts, de la Grande Guerre forcément, ne trouve-t-elle pas un écho amer dans le vers final ? Deux ans plus tard, certaines listes de noms gravés vont se compléter d’autres, de la génération de nos cyclistes insouciants, peut-être même des leurs. Ce frais poème est baigné de l’atmosphère joyeuse qui imprègne certains films de la fin des années trente, où les Français étaient exagérément optimistes, ignorant ce qui allait venir. Il n’y est pas fait allusion, et c’est fait exprès, et c’est bien comme ça.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 737
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 16:15 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Mon numéro 1 sans hésitation. J'ai adoré (comme toujours) la poésie de Janis. Je n'ai aucune critique à apporter, cela chante et raconte une histoire sans le moindre accroc du début à la fin. Bravo
_________________
Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. Pierre Dac
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 618
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 18:23 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

je suis ravie Armorique et Alain que ce poème écrit comme un texte de chanson- mais je n'ai pas eu le temps d'imaginer un refrain- vous ait plu, que vous en ayez perçu toutes les intentions et que vous l'ayez placé en tête de votre podium.
Merci Alain pour le renseignement concernant la transcription de l'élision ; j'ai longtemps hésité ente les fill' ou les fill's, sportiv' ou sportiv's, paus' ou paus's, etc... et même après avoir fouillé dans quelques textes de Brassens dans lesquels il fait figurer les élisions , je n'ai pas su opter pour la bonne solution .
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 946
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 19:28 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Comme je ne suis pas réellement fan des élisions de lettres à l'écrit ( cela complique les choses pour mon petit cerveau) , ce texte n'a fini "que" deuxième de mon classement. Mr. Green

Mais comme il est venu me prendre par la main avec sa pétulance irrésistible, et parce que la menace dressée au dernier vers m'a saisie et touchée... je n'ai pas boudé mon plaisir.

Bravo Janis et grand merci pour ce délicieux poème
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 22:12 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Les élisions m'ont également dérangée... sauf à considérer ce texte comme les paroles d'une chanson. D'ailleurs, on pense tout de suite à la chanson de Montant. Il ne manquait que Paulette... pour la rime avec sept.
Un autre truc qui m'a dérangée : les 1ers congés payés, c'est 36, pas 37, donc, on se demande pourquoi le choix de 37, sauf à vouloir coller au thème.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 660
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 22:23 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

MamLéa a écrit:

Un autre truc qui m'a dérangée : les 1ers congés payés, c'est 36, pas 37, donc, on se demande pourquoi le choix de 37, sauf à vouloir coller au thème.

Ben parce que c'est les deuxièmes congés payés ! Mort de Rire (Heureusement, t'imagines s'il n'y en avait eu qu'une seule fois ?)
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 22:26 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

C'est magnifique, comme tous les poèmes de Janis : ça coule de source, c'est harmonieux, émouvant ......
Je suis FAN !
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 618
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 22:50 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Evidemment Mamléa, trente-sept, c'est pour coller au thème! Et aussi parce que les rimes en ette ont une sonorité gaie, pétillante! Et nulle part la narratrice ne dit que ce sont les premiers congés payés de l'Histoire. Ce sont les congés payés de ceux qui avaient vingt ans cette année-là.
Pour les élisions, je suis d'accord, elle peuvent être dérangeantes à la lecture. Elles sont là justement pour rappeler que ce texte n'est pas un poème en alexandrins parfaits, mais un texte léger, comme une chanson populaire, un truc pas sérieux, un clin d'œil à Brassens, à Queneau'- qui signalent les élisions dans leurs vers- et un rappel de l'allégresse immense, du vent de liberté, du plaisir pris à transgresser les règles, générés par le Front Populaire. Un bref et grand moment chargé de tous les espoirs...
Revenir en haut
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 05:22 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Même motif même punition que Micheline : la facilité des élisions et cette année de décalage
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 832
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 16:43 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Mon N°5. Cet été 37, chante, rit, comme une joyeuse chanson populaire et rappelle avec tendresse et humour cette époque où souffla un grand vent de rébellion.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Kriss
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2010
Messages: 31
Localisation: Paris ou presque
Masculin 牛 Buffle

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 19:47 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Je le lis, je le relis, je ne vois rien à redire sur la forme, et en plus, à chaque fois, je suis entraîné par cette rythmique, c'est presque une chanson, il y a un peu de tout, de la joie, bien sûr, de la nostalgie, un peu, le goût des bonnes choses, l'insouciance de la jeunesse, le revival d'un naturel parfois trop souvent négligé.
C'était le premier texte lu pour ce concours, une vraie claque. Je me suis vraiment demandé "s'ils sont tous de ce niveau, qu'est-ce que je fais là ?"
Et j'ai eu raison !
_________________
La connerie est une terre peuplée d'humains
Revenir en haut
Geache
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2012
Messages: 114
Localisation: Mons
Masculin Bélier (21mar-19avr) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 17:30 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

J'ai beau lire et relire et avoir l'impression que je passe peut-être à côté de quelque chose, je n'accroche pas. Comme pour d'autres, cela n'a rien à voir avec l'écriture du texte, juste au genre adopté. Embarassed
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 660
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Juin - 23:02 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

Éteignez les lumières, attention, le film commence. Noir et blanc, évidemment, très légèrement flou (projecteur mal réglé ?), avec des griffes noires de rayures qui défilent sur l’écran. Les gestes sont saccadés, les visages fixent ostensiblement les spectateurs, mais il y a des sourires et de la joie de vivre. Je suis sûre qu’en regardant bien, j’aurais pu reconnaître dans la foule mes grands-parents sur leur tandem, traînant la petite dernière dans une carriole, tandis que les autres enfants pédalaient de concert.
Pour l’évocation de ces moments que des lointains récits familiaux m’ont fait imaginer, ce texte ne pouvait pas être ailleurs que sur mon podium.
Revenir en haut
Gaspard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 227
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Juin - 19:37 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept Répondre en citant

C'est bien mignon cette poésie bien bossée et qui chante sa mélodie surannée : bravo.
_________________
« Vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne.
Jean-Jacques Rousseau
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:41 (2017)    Sujet du message: Eté trente-sept

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°144 -> Critiques constructives Jeu N°144 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com