forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De Cette à Sète

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°144 -> Critiques constructives Jeu N°144
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 10:38 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

DE CETTE A SETE

Nous partîmes à Cette
Mais par un coup du sort
Nous nous vîmes à Sète
En arrivant au port
La cité marine n’avait pas bougé
Mais son orthographe pour toujours changé.

Cette année des édiles
Changèrent d’un coup net
Le nom qu’avait la ville
En 1927
Si on s’était réveillés un peu plus tôt
On n’aurait rien vu en sortant du bateau.

C’était après la guerre
Nous revenions à sept
D’une base militaire
Près de Tamanrasset
Nous trouvions le nom repeint sur les esquifs
Peuchère ! Peu cher, mais moins démonstratif.

Cette baie que fréquentèrent
Dauphin et cachalots
Perdait son caractère
Un T tombé à l’eau
Est-ce que pour les pêcheurs et les cétacés
Cinq lettres c’est trop et quatre c’est assez ?

De cette vie d’ascètes
On s’était bien lassés
On courut chez Lucette
Prendre un pastis tassé
Les pêcheurs vendaient sur le pont des bateaux
Des caissettes pleines de roussettes et de céteaux.

C’est tard, chez Mauricette
Qu’nos poches s’étaient vidées
De nos dernières piécettes ;
C’était une bête idée
Le nom de la ville perdait vingt pour cent
Mais le cinq-à-sept était à dix-sept francs !

« C’est une espèce étrange
Ces tristes ânes bâtés
Qui veulent que tout change
Jusqu’au nom des cités. »
Dit la petite Jeanne au nom très commun
Au petit Jojo qui lui tenait la main.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Juin - 10:38 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 11:00 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Explication de texte, par l’auteur himself :

Le but de 7 œuvrette, le lecteur l’aura 7(r)ainement compris, 7 évident, était de caser un maximum d’occurrences de la syllabe SET, puisque 7ait dans le cœur du sujet. Il y en a 27, 29 en comptant le titre ; ça fait presque 4 par strophe (il y en a sept). 7 contrainte assez forte exigeait des sacrifices au dépend du sens, du rythme, de la cohérence, etc. ( !) Et priorité lui a été donnée.

L’auteur (moi) a décidé de faire de l’incipit, comportant six pieds, non pas une moitié d’alexandrin, mais un hexasyllabe, c’est à dire (7 à dire !) dont la fin rime avec celle d’un autre vers. La perche cornélienne m’étant tendue, j’ai opté pour une allusion, je n’étais pas le seul, à un célèbre passage du Cid ; en conservant la rime en « ort », prononcée et écrite, et même le mot « port ». Brassens s’est tout de suite imposé à mon esprit, et le changement orthographique du nom de sa ville natale comme le thème central. Le poète et chanteur sétois usait beaucoup des rythmes classiques, alexandrins, octosyllabes, et une de ses chansons m’a paru convenir à ce début : « rien à jeter » qui est construite sur un rythme 6-6-6-6-11-11.

http://www.analysebrassens.com/?page=texte&idPrecedent=107

Et le texte est fortement inspiré de la chanson de GB sur le même thème (Jeanne Martin - http://www.analysebrassens.com/?page=texte&id=177&motClef=jeanne ) ainsi que l’a fait remarquer Silicate.

J’ai choisi de ne pas marquer les élisions de E, à part dans la sixième strophe (« qu’nos poches… ») où elle mérite d’être pointée car disharmonieuse même en langage parlé. Quand on n’a pas la musique en tête le rythme peut sembler bancal, mais quand on chante le texte sur la mélodie, elles se font naturellement, je pense. Ainsi, la formulation correcte serait, par exemple : « est-c’que pour les pêcheurs… », « des caissett’s » plein’s de roussett’s et de céteaux ».

A noter : Georges Brassens pratiquait volontiers l’élision des E muets, dans une grande partie de son œuvre ; bien qu’il l’évite absolument dans certaines de ses chansons (dont « rien à jeter »). Cependant les vers chantés impliquent, et surtout dans ceux de l’ami Georges qui adorait les redoublements de syllabes, une contrainte issue de la poésie classique, pratiquement inaudible dans les œuvres versifiées dépourvues de musique, mais parfois essentielle dans les chansons, même les plus simples, par exemple les contines (il pleut bergère, au clair de la lune, etc.) : la rime féminine. Ainsi, dans « rien à jeter », les vers 1 et 3 de chaque strophe comprennent, non pas 6, mais 8 syllabes ; un redoublement de la voyelle finale plus la prononciation du E muet ; « qui vo-o-lent ». Dans une chanson, chaque syllabe est associée à une note ; l’auteur-compositeur a toute latitude pour prolonger une syllabe sur plusieurs notes, c’est fréquent dans l’opéra (près des remparts de Sévi-i-i-i-i-i-lle – in Carmen) mais dans une rime où le E final est prononcé, il doit (parfois, et justement pas dans l’exemple cité !) respecter sa féminité dans le vers correspondant.

J’aurai(s) plein d’autres choses à dire, mais je crois en avoir assez dit pour l’instant. Mr. Green
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 737
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 16:00 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Poème sympathique, mais qui partait peut-être dans trop de directions pour mon goût. J'ai préféré d'autres textes.
_________________
Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 22:44 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Sur mon podium, pour la multiplication des divers "7" et pour l'humour.
Et puis, j'ai appris quelque chose (le changement de nom de la ville) et je me suis du coup sentie un peu moins bête au moment d'aller me coucher.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 618
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Juin - 23:27 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Bien que j'aie été sensible à l'humour qui s'en dégage, je n'ai pas retenu ce texte sur mon podium, car j'ai trouvé en le lisant que le rythme des vers n'était pas harmonieux. Mais si tu avais précisé qu'il fallait poser tes mots sur l'air de "Rien à jeter" de Brassens, mon jugement aurait été différent. (Pour preuve, je viens de relire ton poème en le chantonnant sur la musique de Brassens, et je trouve que c'est plutôt réussi!)
Revenir en haut
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 108
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 06:20 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

C'est de l'humour !
Et, de plus, c'est en chantant entre les notes,
enchantée ...
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 16:26 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Moi aussi je n'ai pas retenu ce poème dans ma sélection car je ne le trouvais pas assez harmonieux du point de vue des sonorités. Bien sûr, je n'avais pas fait le rapprochement avec la chanson de Brassens.
Revenir en haut
mamouchka
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2014
Messages: 217
Localisation: LYON
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 21:54 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

J'ai bien aimé ce texte, pour son humour et la multiplication de la syllabe 7... mais j'ai eu un peu de mal
avec son côté "rimailleur" c'est pourquoi je ne l'ai mis qu'en 6ème position sur mon podium. Cependant,
Bravo pour l'imagination. (Et, comme Mamléa j'ai appris quelque chose).
_________________
L'étang reflète
Profond miroir
La silhouette
Du saule noir
Où le vent pleure

Rêvons, c'est l'heure.
(Paul Verlaine) - mon site : http://desmotspourquoifaire.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 832
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 7 Juin - 12:50 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Un poème qui a multiplié très habilement la référence au chiffre sept et à la sonorité en 7. Pour ce côté réussi, bravo. Mais j'ai eu un peu de mal avec la régularité des vers.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 05:09 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

De Cette à Sète

Jusqu’en 1927, Sète a changé de nom à plusieurs reprises. Si les avis des spécialistes divergent quant à l’étymologie du nom de la ville - certains pensent qu’il est d’origine hébraïque, d’autres penchent pour une origine celtique et d’autres encore pour une origine grecque - tous s’accordent à dire qu’il fait référence au mont qui surplombe la cité.
De Seta au Moyen-âge, la ville devint Ceta et Cetia au 16è siècle, puis Montmorencette avec l’édification d’un fort éponyme sur le mont par le duc de Montmorency.
En 1666, sous le règne d’Henri IV, commence l’édification du port et on orthographie le plus souvent Sète, mais aussi Sette et Cette. Au début du 18° siècle, Cette devient l’écriture officielle, ce qui n’empêche pourtant pas les auteurs d’utiliser des orthographes différentes. Le 23 octobre 1793, le conseil municipal décide que Cette “équivoque le pronom” et que la ville s’appellera Sète. Mais quelques années plus tard, Cette réapparaît, et ce jusqu’en 1927.
Le 27 août de cette année, le conseil municipal, présidé par le maire de l’époque, Honoré Euzet, s’appuie sur les arguments avancés en 1793 pour solliciter le changement de nom auprès des pouvoirs publics. Une demande satisfaite par un décret en date du 20 janvier 1928.
L'écriture la plus raccord avec l'origine du nom serait vraisemblablement Cète puisque vue du large, l'île singulière chère à Valéry (pas François !) présente une forme de baleine... de cétacé pour revenir aux origines grecques. Pour la petite histoire, un an plus tôt, en 1926, Alais était devenue Alès. Phénomène de contagion ?
De fait, Georges Brassens est né à Cette mais repose à Sète au cimetière Le Py que tout bon sétois ne désigne pas ainsi mais ramassis. Sans commentaire...

Pour en revenir à nos moutons, je n'ai pas placé le texte sur le podium pour des raisons déjà citées plus haut.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Geache
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2012
Messages: 114
Localisation: Mons
Masculin Bélier (21mar-19avr) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 17:01 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

J'ai toujours autant de mal avec la poésie.

Les occurrences 7, même si elles sont légion dans ton poème, n'ont pas réussi à me faire pencher en ta faveur.

Cela n'a rien à voir avec ton texte, c'est mon hermétisme qui fait que j'ai un apriori dés que je vois des vers. Pour donner une chance à chacun dans un jeu comme celui-ci, je me force à lire mais je n'éprouve décidément que rarement du plaisir dans une lecture de ce genre littéraire.

Je suis désolé pour cela, mais je privilégie toujours des textes plus "traditionnels".
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 662
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Juin - 22:56 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

J’ai cherché à toutes fins à mettre un air sur ces paroles, l’air de Jeanne Martin, évidemment, et ça ne marchait pas Confused . Cornegidouille et saperlotte (pour d’autres jurons, reportez-vous au titre éponyme…) pourtant j’étais sûre qu’il y avait du Brassens là-dessous (c’est parce que je n’ai pas eu le temps de me réciter tout le répertoire, sinon j’aurais trouvé !).
C’est d’ailleurs par la chanson susdite que j’ai appris qu’il y avait eu changement de nom de la ville, et puis, comme disait Rascasse, Brassens n’est jamais hors sujet. Comme je suis une inconditionnelle, ce texte s’est obligatoirement retrouvé sur mon podium.
Revenir en haut
Gaspard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 227
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Juin - 19:43 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète Répondre en citant

Comment ne pas saluer une tentative de réinvention de l'écriture grâce à la contrainte ?
7 impossible, le ferai-je ? Che no !
_________________
« Vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne.
Jean-Jacques Rousseau
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:48 (2017)    Sujet du message: De Cette à Sète

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°144 -> Critiques constructives Jeu N°144 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com