forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sandrino et le chant céleste de Robert Plant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 660
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Avr - 22:54 (2017)    Sujet du message: Sandrino et le chant céleste de Robert Plant Répondre en citant

J’ai trouvé ce livre par terre, ou presque. C’est le carton qui était par terre, dans la gare où je venais de prendre une réservation TGV. « Je suis passeur de livres », c’était marqué sur le carton. Pour une gare, j’aurais écrit « livres voyageurs » mais le principe est là.
La couverture m’a flashé l’œil. Ouille, pour sûr qu’elle se démarquait des autres.

Mais c’est le titre qui a emporté le morceau, à cause du mot « céleste ».
Il y a des termes, comme ça, qui trouvent leur écho.

Le bouquin ne venait pas de sortir, il y avait encore le prix en francs et en euros mais 2002, quinze ans, c’était hier…
J’ai lu la quatrième de couverture en revenant vers la voiture et « tiens (dis-je à mon mari en agitant le livre), je me suis trouvé de quoi lire dans le train »
Lui : Ah ? et tu sais qui c’est, Robert Plant ?
Ah, ah, tu crois m’avoir mais ne me la feras pas, pensais-je, en lui claquant :
— Ben oui, le chanteur de Led Zeppelin
— C’est bien, dit-il, sourire en coin
— Bon, oui, j’avoue, je l’ai lu sur la 4ème de couverture, sinon, c’est vrai, je ne savais pas. (Que voulez-vous, j’ai l’honnêteté chevillée au corps. Ou alors je mens mal)

Venons-en au livre. Auteur inconnu (Andrea Demarchi), maison d’édition inconnue (Le serpent à Plumes), sans compter le chanteur inconnu…

J’ai a-do-ré !

Sandrino écrit à une amie pour lui raconter la virée théâtrale qu’il a entreprise à travers l’Italie avec son ami Beppe. Le concept : théâtre à domicile. Acteur unique : Sandrino, mise en scène de sa propre correspondance avec une autre amie.
D’une manière générale, les séances sont un peu foutoir niveau logistique, Sandrino raconte dans ses lettres, c’est très imagé.
Au fur et à mesure des courriers (on n’a que celui de Sandrino, s’il y a des réponses, on ne les a pas et ça n’est pas important, l’amie destinataire n’est qu’un prétexte) on parcourt le pays du nord au sud et l’ambiance entre Beppe, dit « le géant », et Sandrino se délite au fur et à mesure.
On voit les rêves de jeunesse qui les lient et qui s’invitent, qui repartent, qui rebondissent au cours des étapes.
Je me demandais quand est-ce qu’on allait voir le rapport avec le titre mais oui, il arrive, le chant céleste, et c’est un moment crucial dans l’itinéraire de Sandrino. Mais pas à la fin.

Ça se lit facilement, c’est l’avantage de la forme épistolaire, on peut s’interrompre, laisser en plan, reprendre à la lettre précédente sans se prendre la tête, c’est d’ailleurs pour ça que je l’ai laissé plus d’un mois pour le finir seulement la semaine dernière. (C'est parce qu'en fait, je lis souvent plusieurs livres en même temps.)

Je crois que je ne remettrai pas ce livre dans le circuit des livres voyageurs. J’ai trop envie de le garder. Si vous mettez la main dessus, si vous le lisez, dîtes un peu votre avis. Moi j’ai été conquise.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Avr - 22:54 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 832
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 23 Avr - 08:59 (2017)    Sujet du message: Sandrino et le chant céleste de Robert Plant Répondre en citant

Une pépite qui ne sera pas tombée dan l'oubli pour toute le monde !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40 (2017)    Sujet du message: Sandrino et le chant céleste de Robert Plant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com