forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un avenir brillant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°142 B Printemps des nouvellistes -> Critiques constructives Jeu N°142 B
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Mar - 20:57 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Un avenir brillant

Au tournant des années 60-70, je quittai mon cocon familial pour suivre des études dans une ville voisine. J'avais intégré une discipline qui accueillait de nombreux étudiants étrangers, principalement des Africains francophones : Tunisiens, Marocains ou originaires d'Afrique centrale et équatoriale. Les Français étaient minoritaires.

Issa était grand, dégingandé, à l'allure d'un gamin qui aurait grandi un peu vite comme l'évoquait son éternel costume bleu marine aux manches trop courtes. Du col de sa chemisette immaculée en été, ou de son col roulé en hiver, émergeait une tête enfantine dont un large sourire illuminait en permanence le visage d'ébène, témoignant une extrême gentillesse. C'était un garçon calme et discret, mais non dénué d'humour. Ainsi, il riait quand, la belle saison venue, il s'allongeait au soleil dans la pelouse de sa cité universitaire, en disant qu'il se faisait bronzer au soleil.
Nous avons partagé le même amphi deux années durant. Dès le premier jour de la rentrée, il prit l'habitude de venir s'asseoir sur le même banc que mon amie Lydia et moi, s'excusant presque de nous déranger. Il prenait ses notes dans des petits cahiers d'écolier qu'il remplissait d'une belle écriture régulière, à l'encre bleue, tel un écolier attentif et appliqué.
Sortant de la fac, sur le chemin du restaurant universitaire, il balançait au bout de son grand bras un cartable de cuir démodé et râpé. Nous devisions alors de choses et d'autres, et il nous questionnait davantage sur nos coutumes françaises que nous ne le faisions sur son Dahomey natal, sur Porto-Novo où il avait passé son enfance et où son père attendait son retour, quand ses études seraient terminées.

Mon amie et moi avons terminé nos études, et rejoint des destinations divergentes. Je m'éloignai de la ville où nous avions fait nos études. Lydia trouva du travail dans un pays nordique. Issa intégra une grande école après avoir passé avec succès le concours d'entrée en seconde année. Le trio dispersé, nous nous sommes perdus de vue.

Je suivis de très loin les événements qui agitèrent le Dahomey, et je pensais qu'Issa avait peut-être trouvé un emploi dans son pays devenu République Populaire du Bénin, plus tard République du Bénin avant de devenir Bénin tout court. Bien que, dans un premier temps, la destinée de son pays y soit contraire à un rayonnement économique brillant, j'imaginais notre camarade occupant un poste d'Ingénieur, dirigeant avec douceur et fermeté des équipes d'ouvriers et de techniciens, et mettant ses qualités intellectuelles exceptionnelles au service de son pays, malgré l'étatisme et le marxisme-léninisme paralysants qui l'administraient.

Les années se sont écoulées… J'ai oublié Lydia. J'ai oublié Issa.

Un matin, le téléphone a sonné et, au bout du fil, j'ai tout de suite reconnu la petite voix fluette de Lydia. Le passé a refait surface, faisant jaillir de mes souvenirs une bouffée de jeunesse. Nous évoquâmes nos années au lycée, puis notre débarquement dans la ville universitaire inconnue avec laquelle nous nous étions vite familiarisées, les événements de mai 68 qui mûrirent nos vingt ans.
Elle avait gardé le contact avec quelques-uns de nos anciens camarades étudiants, me donna des nouvelles de l'un et de l'autre.

Je la questionnai sur Issa, si elle savait ce qu'il était devenu.



- Issa… ils l'ont descendu !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Mar - 20:57 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Mar - 21:00 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Un peu déçue que le portrait d'Issa, histoire à 99% vraie, n'ait retenu aucun suffrage.
Je suis curieuse de savoir si c'est l'histoire elle-même ou ma narration qui a fait un plouf ! Sad
Quoi qu'il en soit, cette histoire me hante encore !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 11:04 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Micheline, je me suis douté que ce texte relevait du témoignage et c'est précisément cette raison qui m'a dissuadé de voter pour lui. Je suis assez défait par la sinistrose ambiante, cette atmosphère pesante de peur et d'insécurité que les médias se plaisent à faire peser. Le bon vieux temps d'avant est une énorme duperie et nous sommes assez une tribu de râleurs pour qu'il soit ne nécessaire d'en rajouter une couche. C'est ce qui m'a retenu pour valider ta nouvelle : son côté dramatique puisé dans le réel ne laissant aucune place à l'espoir.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 832
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 12:56 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

J'ai été à deux doigts de classer ce texte qui sentait le vécu. Il faut dire que 2 textes à classer, ça ne facilite pas les choses quand il y a des "pointures" qui font dans l'originalité. Pour te consoler, mon texte qui est aussi un pur vécu n'a pas fait beaucoup mieux ! Consolons-nous avec l'avis de Rascasse !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 14:07 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Merci à vous deux. J'avoue que mon histoire peut paraitre désespérée, et que la chute est aussi brutale que réelle. Pas tout à fait d'accord pour la "sinistrose" que tu évoques, même si je comprends, Rascasse, que tu l'aies ressenti ainsi. Finalement, qu'il n'ait obtenu aucun suffrage, est-ce grave ? Il y avait de beaux textes, créatifs, qui méritaient d'être honorés.

Allons au-delà de mon texte. Évoquer Afrique(s), puisque tel était le sujet pouvait conduire à aborder deux thématiques.

- La première, vanter les paysages africains dans leur beauté sublime, avec une faune et une flore de rêve
- La seconde, parler des africains...
Dans cette seconde éventualité, difficile de faire léger ! Comment ne pas évoquer la colonisation avec la traite des noirs, l'esclavagisme, la spoliation des ressources, la décolonisation, l'apartheid, les dictatures, les maltraitances (excisions…), les dictatures, les guerres, les camps, la faim, la soif, les migrants, j'en passe et des meilleurs pires.

De tous mes amis étudiants originaires d'Afrique noire (je passerai volontairement sous silence ceux du Maagreb qui étaient beaucoup moins "rigolos"), tous étaient gais, pleins d'humour et d'agréable compagnie, mais peut-être que cela cachait une certaine angoisse ? L'envie de profiter d'une certaine insouciance durant leurs études ? Parce qu'ils gardaient l'espoir que ça change ? C'est ce que j'ai voulu traduire avec le portrait d'Issa qui date de plusieurs décennies. Mais l'Afrique des années 70 a-t-elle beaucoup changé ? J'aimerais pouvoir dire que oui, mais cela reste du conditionnel.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 074
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 16:28 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Mon ressenti est un peu différent.

Je suis un peu restée sur ma faim. J'aurais aimé quelques mots de plus sur la "fin" d'Issa, une explication, une image (de celle qui vous hante encore plusieurs jours après la lecture)

Sinon, ton texte m'a permis de me souvenir de ma résidence étudiante, de mes voisins africains (Djibouti) qui ont regagné leur pays et que j'ai perdu de vue. C'est donc avec un zeste de nostalgie que j'ai parcouru ton histoire.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 17:07 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Pour la fin... voici ce que j'avais écrit quand le sujet a été ouvert :
MamLéa a écrit:
Je tourne en rond... pas satisfaite de la fin de mon texte.


Je n'ai pas su "broder" autour de la réalité, du coup, j'ai envoyé mon texte avec cette fin brute et brutale qui ne me satisfait pas non plus. Je n'en ai d'ailleurs jamais su davantage.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 14:22 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

J’ai bien aimé. Il y a une histoire, de l’émotion, c’est bien, et clairement écrit. Le titre m’a dérouté, trop banal et trop déconnecté du texte. La fin est brutale, ce qui n’est pas mal en soi, mais manque d’explications. Je pense, en finale, que l’histoire est à l’étroit dans son format ; il faudrait, pour la rendre plus coulante, l’en faire sortir, mais elle n’aurait pu participer, ou sabrer des épisodes ou descriptions au profit de l’étaiement du récit. Facile à dire !

Si la participation avait été plus massive, et le podium plus large, il n’est pas exclu que je lui aurais accordé des points. En tous cas, dans cette livrée de bonne facture, il ne serait certainement pas le dernier chez moi. Le zéro point et la dernière place ne doivent pas être mal interprétés.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 16:44 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

J'ai eu du mal à établir mon podium parce que tous les textes avaient de la valeur. Pour celui-ci, c'est la fin un peu trop brutale qui m'a déroutée, comme d'autres à priori, ce qui n'enlève rien aux qualités de ce texte, par ailleurs.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 19:11 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Merci à vous deux.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 444
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 14:56 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

L'histoire m'a plu, le portrait d'un Africain rentrait parfaitement dans le thème.
Par contre, ce qui m'a empêché de classer ce texte dans les deux premiers, ce sont les répétitions, parfois dans la même phrase ou dans des phrases voisines (soleil, écolier, études).
Une relecture plus attentive aurait sans doute permis de les éviter.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 654
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 19:23 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant Répondre en citant

Maintenant que tu le dit, ça saute aux yeux !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:45 (2017)    Sujet du message: Un avenir brillant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°142 B Printemps des nouvellistes -> Critiques constructives Jeu N°142 B Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com