forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Out of Africa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°142 B Printemps des nouvellistes -> Critiques constructives Jeu N°142 B
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Mar - 20:44 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

OUT OF AFRICA

La pleine lune se levait dans le ciel encore clair au-dessus de l’horizon que dessinait la mer sombre. Buto lui adressa une prière muette et se tourna vers la gauche pour contempler les sommets, au-delà de l’étendue liquide, où il espérait trouver refuge. Au couchant, le soleil rougissait derrières les collines arides. Il rejoignit Haka qui vérifiait l’assemblage du radeau et y disposait leurs provisions de voyage : de la viande séchée, des galettes de mil, du miel et une gourde d’eau. Il était temps de partir.

Haka possédait une grande maîtrise dans la construction de ce genre d’embarcation. Il avait l’habitude, dans le lointain pays d’où ils venaient, au cœur de la forêt humide, de naviguer sur les lacs et les rivières. Mais ici, sur cette immense masse d’eau qui les émerveillait et les effrayait à la fois, la chose s’avérait délicate ; les vagues sans fin secouaient le radeau, donnant la nausée aux deux passagers. Ils étaient encore loin de leur destination lorsqu’ils virent le soleil se coucher juste entre les deux rives du grand détroit qui relie la mer à l’immense océan. Bientôt leur peau d’ébène se fondit dans la nuit. Pour donner du cœur à son compagnon, Buto, lâchant sa pagaie, lui assura :
« Derrière ces sommets, il y a des femmes qui voudront bien de nous. Nous apprendrons leur langage, fonderons des familles, et oublierons le passé, et ce pénible voyage. Ils avaient marché durant des mois depuis leur bannissement, évitant les hommes, toujours en ligne droite vers le nord, espérant trouver des conditions faciles et une vie heureuse. La mer était l’ultime obstacle à franchir. Ils comptaient arriver avant le matin, mais le courant faisait dériver le bateau à l’est, les entraînant loin du point qu’ils espéraient atteindre.

La découverte des restes de deux corps, au sud de l’Espagne, dans une grotte proche de Gibraltar, mit la planète en émoi. Deux hommes, qu’on identifia grâce à leur ADN comme des frères, dont on évalua l’âge entre vingt et vingt-cinq ans. Ils étaient venus d’Afrique en bateau, dont on découvrit les restes de l’épave à proximité, probablement de la région autour de Ceuta. L’examen de leurs anatomies démontra qu’ils étaient originaires de la région de l’Adamaoua, apparentés à une ethnie isolée d’Afrique centrale. On ne trouva aucune trace de fracture et la position des corps semblaient exclure une mort violente au cours d’un combat. Cependant la noyade était exclue, la grotte étant bien trop éloignée de la rive. On se mit à fouiller les alentours à la recherche d’indices, mais on ne trouva rien.

Buto et Haka accostèrent épuisés mais soulagés. Après quelques heures de sommeil anxieux, ils explorèrent les environs immédiats de la plage, et ne virent personne, ce qui les inquiéta un peu. Sur les rochers ils découvrirent des coquillages qui semblaient comestibles et en firent un repas reconstituant. Ils décidèrent de demeurer quelques jours à cet endroit, sans se douter de la célébrité qu’ils connaîtraient post-mortem et de l’intérêt qu’on porterait à cette petite plage.

Les media officiels, les réseaux sociaux, s’emballèrent à la nouvelle. Quantité de bêtises furent proférées jusqu’à ce qu’une approche raisonnable de la vérité se fasse jour. La principale énigme consistait en l’absence d’autres restes humains à proximité du lieu de la trouvaille.

La grotte, mise au jour à la faveur d’un éboulement de la falaise, recelait les squelettes des deux premiers êtres humains parvenus en Europe, il y a 115 000 ans.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Mar - 20:44 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 17:39 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Ce texte était intéressant, différent des autres. J'imagine qu'il a un fondement historique ? En tout cas, je l'ai aimé pour son originalité.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 826
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 18:07 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Une histoire originale dont j'ai particulièrement apprécié la première partie à l'écriture fluide et imagée. A partir de "La découverte des restes des deux corps", en dépit de la pointe d'humour, j'ai trouvé que le style prenait plus l'allure d'un reportage. Tout ça pour dire qu'il fallait bien dénicher un petit quelque chose pour écarter tant de bons textes et m'en tenir à 2 !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 13:45 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Le titre, allusion évidente à un film célèbre, est apparu dans mes recherches sur la toile au sujet du peuplement de la terre. C’est le nom d’une théorie, la plus admise actuellement, en attendant la prochaine, selon laquelle l’origine unique de l’Homme, homo sapiens, est africaine. C’est bien après Lucy, qui serait notre ancêtre, ou une cousine de nos ancêtres, très éloignée de l’homme moderne ; qu’il n’y ait pas de confusion.

En constatant l’évolution des hypothèses depuis Darwin, il apparaît qu’elles ont été nombreuses, et que rien ne dit qu’une découverte, comme celle de Lucy, ou de Neandertal, ne remettra pas tout en question.

Le scénario communément admis est que notre arrière-arrière-grand-papa a quitté le continent il y a environ 100 000 ans, par le gué le plus facile : le delta du Nil. Il a ensuite colonisé le Moyen Orient, le sud de l’Asie, l’Indonésie (bonjour, Monsieur Orang-outang, il paraît qu’on est cousins), puis l’Australie, et l’Europe en passant par le Caucase. C’est l’option la plus probable car elle n’exige pas le franchissement de grands espaces d’eau (signalons que, bien avant Moïse, la mer rouge était presque traversable à pied sec).

La fiction que j’ai soumise à ce jeu tient compte du fait qu’il y a plus de 100 000 ans, toute l’Afrique était occupée par l’Homme ; toute ? Non car une tribu… NON ! J’ai bien dit TOUTE ! Le Sahara était alors fertile et rien n’empêche que des êtres humains aient pu quitter la forêt équatoriale pour rejoindre les rives de la Méditerranée. Construire un radeau et passer le détroit de Gibraltar. C’est possible en théorie. Bien que hautement improbable.

Mes deux pauvres héros, ayant oublié de se faire accompagner d’une personne du beau sexe, n’ont pas eu de descendance ; les hominidées, erectusses, du coin, étant trop peu affriolantes ou génétiquement incompatibles. Ils sont donc restés dans leur grotte et sont morts peu de temps après leur débarquement. Lorsque leurs congénères ont atteint le sud de la péninsule ibérique, venant du nord, 60 000 ou 70 000 ans plus tard, la grotte était déjà obstruée. Et il a fallu attendre encore 500 siècles avant qu’on ne décèle leur présence.

Le but principal de ce texte est de balader le lecteur, dans un périple plus modeste il est vrai. On doit croire que l’histoire est liée aux migrations qui font aujourd’hui la une de l’actualité, tout en restant compatible avec le dénouement. Pas de plastique, pas de téléphone portable, etc…

Comme tous les récits de fiction qui remettent en question les données de la science, bien que hautement improbable, c’est possible en théorie…
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.


Dernière édition par Alain Kotsov le Lun 3 Avr - 16:38 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 444
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 14:29 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Un texte original, très bien écrit. La chute est inattendue.
Cependant, on reste un peu sur sa faim. Difficile de comprendre pourquoi les deux squelettes sont retrouvés sur la plage. Des individus aussi aventuriers se seraient sans doute lancés à l'exploration de cette nouvelle terre.
De plus, comme tu le signales, la colonisation de l'Europe s'est faite depuis le Moyen-Orient.
Si l'origine d'Homo (avec Homo habilis) est toujours fixée en Afrique, c'est moins clair pour Homo sapiens dont l'origine pourrait être l'Asie, voire même l'Europe. Venant d'Afrique, il aurait sans doute rencontré Homo neanderthalis en Espagne. Certaines traces génétiques tendent à croire qu'il n'aurait pas nécessairement été rebuté par le physique des femelles de cette espèce....
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 21:21 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Migrer est une aventure intemporelle. Ayant une formation de géologue, ce texte m'a interpelée et je l'ai mis en haut de mon podium.
L'histoire est bien menée et semée d'indices assez tôt, même si on a l'explication qu'à la fin.
Très bon titre.
Deux remarques "géographiques" :
- ils n'ont pas dû dériver beaucoup vers l'Est s'ils échouent non loin de Gibraltar ?
- Ceuta est sur la côte africaine. Est-ce logique qu'on y retrouve les restes de leur embarcation alors que les 2 hommes échouent sur la côte espagnole ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ghostwriter
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2015
Messages: 27
Localisation: pays des mots
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 10:01 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Je paraphrase les commentaires précédents pour dire que l'originalité de ce texte me l'a fait choisir sans hésiter. Bien écrit, dosant un certain suspense, c'est là aussi un portrait d'Afrique original.
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 11:41 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Merci Hégésippe pour ton commentaire, qui appelle une réponse. Dans mon esprit, et je ne peux pas tout expliquer faute de place, les deux frères restent au bord de la mer car ils y puisent des ressources alimentaires, y possèdent un abri, et peuvent échapper au danger grâce au radeau. Ils explorent les environs, mais n’y trouvent pas grand-chose. Ils meurent très vite, possiblement de maladie, l’un après l’autre à peu de distance. La grotte, où est inhumé le premier, devient pour l’autre un lieu sacré, et il s’y laisse mourir, près de la dépouille de son compagnon.

Aujourd’hui homo sapiens est d’origine africaine ; ça n ‘a pas toujours été le cas. Lorsque l’homme de Pékin fut découvert, des savants chinois, par patriotisme, ont prétendu que c’était l’ancêtre de tous les humains. Quant à Neandertal… le 1er avril, j’ai pris en cours un documentaire délirant sur ARTE. On y supposait qu’il avait de nombreux descendants dans la population actuelle, et on en avait isolé un, censé partager un grand nombre de gênes avec lui, et aussi son aspect « sauvage ». On étudiait ses capacités dans le monde moderne, sa façon de conduire, etc. L’émission se concluait par le dévoilement du poisson, que j’avais flairé dès les premières secondes, connaissant le style de la maison. Dans un reportage plus ancien, sérieux celui-là, on présentait comme très probable la présence d’hommes en Amérique du sud bien avant la migration des Sibériens par le détroit de Bering. Ils seraient venus de Polynésie ; je n’ai jamais plus entendu parler de cette théorie. On a longtemps cru que Christophe Colomb était le premier Européen à avoir atteint l’Amérique. Aujourd’hui, c’est devenu faux. Sur les rencontres, et métissages, entre Neandertal et Cro-Magnon, on ne sait pas grand-chose. Dans ces domaines les récits de fiction les plus échevelés pourraient être plus proches de la vérité que les théories des savants.

@Mam Léa : les deux aventuriers ont dérivé de quelques kilomètres, suivant les courants ouest-est qui dominent dans la région. Ce qui a rendu leur voyage un peu plus long, en les écartant du promontoire de Gibraltar. Leur bateau a été découvert près de leurs squelettes, en Europe donc. Me serais-je mal expliqué ?
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 444
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 12:21 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

L'hybridation entre Homo sapiens, Homo neanderthalensis (et aussi avec l'homme de Denisova) n'est pas un poisson d'avril ! Elle a été publiée dans la revue Nature, connue pour son sérieux.
Un résumé peut être trouvé ici: http://www.hominides.com/html/actualites/neandertal-sapiens-amours-multiple…
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 14:04 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Alain Kotsov a écrit:


@Mam Léa : les deux aventuriers ont dérivé de quelques kilomètres, suivant les courants ouest-est qui dominent dans la région. Ce qui a rendu leur voyage un peu plus long, en les écartant du promontoire de Gibraltar. Leur bateau a été découvert près de leurs squelettes, en Europe donc. Me serais-je mal expliqué ?

"Ils étaient venus d’Afrique en bateau, dont on découvrit les restes de l’épave à proximité, probablement de la région autour de Ceuta. "
Je trouve que Ceuta (qui se trouve en Afrique...) ne colle pas avec ton histoire... ou j'ai mal compris, la dérive, le point de chute, le point de départ...

Mais ce n'est pas très grave et n'enlève rien à la qualité de ta nouvelle.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 15:14 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

@Mam Léa : je comprends ! Il s’agit d’une interprétation de la ponctuation, qui peut donner lieu à des confusions. « Ils étaient venus d’Afrique en bateau, probablement de la région autour de Ceuta. » : voilà la phrase initiale. « Le bateau dont on découvrit les restes à proximité (de leur lieu de débarquement) ». L’adverbe « probablement » était censé lever l’ambiguïté ; on n’aurait pas découvert probablement les restes du bateau autour de Ceuta, mais sûrement, c’est une certitude puisqu’on les a découverts. Il aurait été préférable de formuler ainsi : « venus dans un bateau, dont on découvrit les restes (du bateau) à proximité, (et, venus) probablement de la région de Ceuta. Le bateau, dans mon esprit, a toujours accompagné les navigateurs, qui sont parti de Ceuta. De plus, « de » ne peut faire référence qu’aux héros. S’il s’agissait de la région de la découverte du radeau, ce serait dans la région de Ceuta.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 657
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 18:03 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Les histoires qui parlent de nos origines me passionnent : l’émergence de l’Homme, c’est fascinant. Ça a surtout le mérite de sans cesse me rappeler d’où on vient, et la supériorité toute relative d’Homo sapiens sur les autres espèces.
Au début, je me suis dit (eh oui, j’ai marché…) ah, tiens, une histoire contemporaine de réfugiés, voyons voir…
Et puis la chute qui m’a ravie : bravo, je n’ai rien vu venir. Allez, pas d’hésitation, je retiens ce texte. Et en premier, même !

Je ne me suis pas posé de questions existentielles sur le sens de migration des premiers hommes et tout le reste, cette histoire-là, même si elle ne représente pas une version historiquement exacte, a quelque chose de plausible.
Quant à leur présence dans la grotte, quant au fait qu’ils ne soient pas allés plus loin, mon explication, j’ai cru la trouver dans le texte, différente de celle qu’Alain nous donne. « Ils ont découvert des coquillages qui semblaient comestibles… » moi j’ai compris qu’ils le semblaient seulement et que nos deux aventuriers se sont intoxiqués, pour mourir sur place (c’est triste, mais bon, la vie n’était pas facile, hein ?)

Sur Néandertal (je rebondis sur le commentaire d’Hégésippe) c’est connu et prouvé depuis un moment (bon sang, j’aurais rêvé de rencontrer les autres espèces humaines qui sont apparues sur Terre ! Sauf que je ne suis pas si sûre que ça de leur coexistence pacifique…)
https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/le-premier-metis-neandertalien…

Petit aparté sur l’émission à laquelle Alain fait allusion (et que je n'ai pas vue), https://www.sciencesetavenir.fr/videos/le-fils-de-neandertal-est-un-documen…, et au passage, juste histoire de parler, je pense que je vais regarder le docu-fiction de M6 ce soir « premier homme », ça a l’air pas mal (je prendrai mon mal en patience pendant la pub).
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 18:28 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

Effectivement, Alain, en modifiant légèrement la phrase, ça lève le doute.

Silicate : as-tu lu Pierre Pelot "Sous le vent du monde", en 5 tomes. Si ce n'est déjà fait, je te les conseille, c'est passionnant
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 657
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Avr - 21:49 (2017)    Sujet du message: Out of Africa Répondre en citant

MamLéa a écrit:

Silicate : as-tu lu Pierre Pelot "Sous le vent du monde", en 5 tomes. Si ce n'est déjà fait, je te les conseille, c'est passionnant


Je n'ai pas lu mais je note, pour... après (si je suis (du verbe suivre) dans l'ordre ce que j'ai l'intention de lire prochainement, c'est pas la peine que je regarde la prochaine fois que j'irai à la bibliothèque parce que ça ne va pas être pour tout de suite).

Sinon, entre deux (que dis-je, deux ! cinq ou six, oui !) éternités de pub, j'ai trouvé ça bien, hier, l'émission sur l'émergence de l'espèce humaine.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:49 (2017)    Sujet du message: Out of Africa

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°142 B Printemps des nouvellistes -> Critiques constructives Jeu N°142 B Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com