forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Robinson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°141 -> Critiques constructives Jeu N°141
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 567

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 12:51 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

ROBINSON

Robinson était un enfant de l’Après-Guerre, il était si doux et si solitaire qu’à York on le traita de sauvage et le surnomma Vendredi. Il refusa de s’adonner aux joies pures du rugby. On lui en reconnut le droit mais il en abusa au point de ne jamais casser de bouteilles de bière sur le crâne des adversaires. M. Crusoë, son père, était désespéré...
Vendredi, découvrit la musique. Ce fut une révélation. Il communia avec garçons et filles dans les grandes messes musicales où les adolescents venaient saisir les hoquets tumultueux que leur lançaient en pâture des musiciens généreux et désarticulés.
Un jour de l’été 1965, il décida d’aller en avion au festival de l’île de Wight. Soudain, alors que l’appareil jouait à cache-cache avec les nuages, il y eut une cavalcade dans l’allée puis on entendit : « Je suis Français, je n’ai plus d’argent, l’Ambassade de France a refusé de m’en prêter. Je vous détourne donc sur Orly. Dans votre intérêt restez tranquilles ».
Déjà, l’appareil avait viré, il se posa bientôt. On servit un repas infect aux voyageurs. Des sommeliers manipulaient comme s’il se fût agi d’explosifs des bouteilles de vin qu’ils reniflaient avec des mines soupçonneuses. Ainsi lestés, Robinson et ses compagnons repartirent. Hélas, un passager palestinien qui voulait sensibiliser le monde au drame que vivait son peuple exigea que l’avion atterrît à Beyrouth d’où il gagna Baghdad, Pékin, Nagasaki, Melbourne grâce à trois Sikhs enturbannés, des Chinois dissidents, une Arménienne, un lutteur de sumo, un Aborigène têtu. Sa seule arme étant un boomerang, on ne le prit pas au sérieux. Moscou, n’ayant que mépris pour le mouvement révolutionnaire aborigène dont l’idéal tribal laissait peu de place à une pensée marxiste-léniniste structurée, refusa d’accueillir l’appareil. Les pays de l’OTAN furent solidaires de l’Australie : l’avion ne pourrait bientôt plus revenir à son point de départ faute de carburant.
.Il fut vite trop tard : l’avion perdit altitude et vitesse. Il se posa sur l’océan où il se disloqua. Les passagers hébétés s’accrochèrent aux débris qui flottaient. Vendredi décida de nager jusqu’à ce que mort s’ensuivît. Soudain, alors qu’il était proche de l’épuisement, il aperçut une île dont il se rapprochait à une vitesse étonnante. Alors, sa raison vacilla et il hurla : « Dieu existe ! Dieu est un courant marin ! »
Une vague le jeta sur le sable.


Voilà maintenant plusieurs mois que Vendredi est seul sur son île. Il a mis au point un piège qui retient les poissons à marée basse, volé le feu au volcan, découvert une source, construit une cabane. Il vit un bonheur absolu où les jours n’ont plus de nom, un présent immobile qu’il peut gaspiller. C’est comme si des pépites d’or jonchaient le sol et que, ne pouvant être monnayées, elles n’avaient pas d’autre raison d’être que leur brillance.



Non, Vendredi ne rêve pas : il entend une musique syncopée et voit venir un grand jeune homme au visage de cuivre et aux longs cheveux noirs qui se déhanche au rythme d’un rock diffusé par un magnétophone qu’il tient sur l’épaule.
[jl1] - Bonjour, écoute ça : Jimmy à Wight… Je connais tout le monde sur ces îles mais ton visage ne me dit rien. Vendredi raconte son odyssée.
-Moi, je suis G.O. au Club Mod’, sur l’île voisine. Mon nom est Vendredi mais on m’appelle Robinson parce que je ne suis pas un sauvage. Je suis tourné vers le modernisme… Je vais t’emmener et tu pourras repartir avec les touristes. Bon, allons-y.
-Non, répond Vendredi.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Mar - 12:51 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 567

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 13:15 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Cet ordi me rendra fou...
L'ampleur des dégâts est telle que les critiques constructives devraient tomber comme giboulées en mars.
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 617
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 14:07 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Je n'ai pas retenu ce texte, pourtant plaisant à lire, en raison de l'élégance et de la fluidité de la langue ainsi que de l'humour présent tout au long du récit, car j'ai trouvé que la fin se rapprochait trop de celle de "Vendredi ou la vie sauvage" de Michel Tournier.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 15:21 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

J'avoue ne pas avoir tout compris, surtout la fin ! Il y a pourtant quelques pépites : la façon de tenir la bouteille, le boomerang comme arme…

Après-Guerre : pas besoin de majuscule à guerre
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 567

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 16:30 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Merci Mam Léa, la minuscule à "guerre" était mon premier jet et puis j'ai cru me souvenir que les manuels scolaires mettaient une majuscule... En tout cas, Grevisse l'écrit comme toi.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 18:07 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Tyu a écrit:
Merci Mam Léa, la minuscule à "guerre" était mon premier jet et puis j'ai cru me souvenir que les manuels scolaires mettaient une majuscule... En tout cas, Grevisse l'écrit comme toi.


Je n'ai pas de mérite : c'est mon correcteur automatique d'orthographe qui a souligné en rouge...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 657
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 18:13 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Je crois que je suis tombée de l’avion en cours de route. Je n’ai pas tout compris, (je pense qu’il y a des références dans le texte que je n’ai pas), et malgré une écriture que j’ai trouvée plaisante, ça m’a semblé un peu décousu.
Il ne manquait pas grand-chose pour que j’accroche, pourtant, et la fin avec l’apparition du GO avait réveillé mon intérêt (c’est dingue, ça, comme on ne peut être tranquille nulle part !), mais il manque un truc ; c’est peut-être ça, il aurait fallu plus de longueur à ce texte, pour donner plus de cohérence dans le déjanté (de la cohérence déjantée ? eh ben, j’ai pas peur des formules, je me dis des fois !)
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 567

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 18:47 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

tu as tout pigé, Silicate : un texte de 27000 signes déjà écrit réduit à 3500...
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 657
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 19:00 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Ah ouais ! 27 000 ! Déjà que passer de 5000 à 3500, c'est risqué (j'en ai fait l'expérience), vraiment Tyu, t'as pas peur !
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 21:06 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Original et déjanté. Il y a une certaine truculence, mais l’ensemble m’a paru confus, l’histoire invraisemblable, les références un peu téléphonées (Wight, Club Mod, Crusoë…), la fin en queue de poisson… Ayant lu les commentaires précédents (après avoir écrit le mot « déjanté), et appris que le texte avait subi une pénible cure d’amaigrissement, je comprends mieux sa mauvaise place au général.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 643
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 21:29 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Tyu a écrit:
tu as tout pigé, Silicate : un texte de 27000 signes déjà écrit réduit à 3500...


Tu as pris un gros risque...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 737
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 22:02 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Un tel écrémage était en effet difficile à réaliser ! Du coup, ce voyage semé d'embuches est devenu légèrement indigeste... C'est dommage ! J'aimerais connaitre la version longue qui doit être, très certainement amusante et pittoresque...
_________________
Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. Pierre Dac
Revenir en haut
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 919
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 8 Mar - 23:16 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Un peu décousu aussi pour moi, je n'ai pas tout compris, je me suis mélangé les pinceaux ! et la fin, abrupte comme un couperet, vraiment trop raide !
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sophax
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 329
Localisation: Toulon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 14:31 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

Je ne proposerai pas grand chose de mieux que mes prédécesseurs. J'ai tenté de saisir une piste secrète en cherchant sur le net des catastrophe aériennes, des anecdotes concernant l'île de Wight (dont le premier festival, selon mes recherches, eut lieu en 1968 et non 1965, mais peut-être nous éclaireras-tu sur ce détail) qui "justifieraient" l'écriture de ce texte. Mais je n'ai rien trouvé et suis resté, comme beaucoup apparemment, désemparé.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 567

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 11:35 (2017)    Sujet du message: Robinson Répondre en citant

où ai-je dit que c'était le premier ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:47 (2017)    Sujet du message: Robinson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°141 -> Critiques constructives Jeu N°141 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com