forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Terminus

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°141 -> Critiques constructives Jeu N°141
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,151
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Tue 7 Mar - 22:29 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Terminus

Je ne sais pas ce que j’attends de ce voyage. Probablement rien. Ma famille s’inquiète et mes collègues ne savent que dire. Les mots sont vains car je suis seul et je n’aurai de cesse que je ne sois parti, même si j’ignore comment j’en reviendrai.
« Pourquoi ? » m’a-t-on demandé, « est-ce que tu crois… ? ». Non, je ne crois rien, et ma seule raison, c’est « parce que ». « Parce qu’ »il faut que je le fasse, c’est tout.

C’est un voyage commencé qui n’aura plus de fin. Mes pensées sont les paroles d’un vieux vinyle rayé qui hoquète les mêmes mots, mon esprit est prisonnier d’un train qui n’arrivera jamais.
Toujours le même paysage, le même endroit, le même instant. Toujours dans mes yeux, dans ma mémoire, le choc du même regard.
Cette fille, comment l’oublier ? Elle m’a regardé et j’ai su que je ne m’en remettrai pas. Un seul regard pour bouleverser une vie, le croirait-on ?

Je connais la ligne par cœur. Je peux dire où se situe le train les yeux fermés, au seul martèlement des roues, au seul balancement des essieux. Il était en pleine forêt, à vitesse maximum, il s’en fallait d’un quart d’heure avant la gare de Villers et c’est avant le passage à niveau de la D 51, à l’approche de la clairière, que les yeux de cette fille se sont accrochés aux miens. Exactement là. Dès lors ma vie a été liée à la sienne.
Je ne l’ai pas revue. Aujourd’hui elle est morte. J’ignorais tout d’elle, c’est lorsque les journaux ont parlé de son suicide que j’ai appris son nom et son âge. La question depuis me taraude : qu’a voulu me dire l’intensité de son regard, lorsque je l’ai croisé. Pourquoi moi ? Je ne sais pas.

Je sais seulement que si je refais le voyage, si j’y pense très fort, je pourrais, pour moi seul, remonter le temps, le stopper et le faire revenir en arrière. Je pourrais, si j’y pense encore plus fort, soutenir le regard de cette fille et avoir le temps de lui parler, lui dire qu’elle ne doit pas, qu’il ne faut pas, qu’elle n’est pas seule, qu’il y a d’autres solutions, lesquelles, je ne sais pas, mais je chercherai à gagner du temps, à la retenir, à la détourner de son projet fou, à changer le reflet de désespoir et de proche délivrance que j’ai vu dans le regard qu’elle m’a jeté.

Je n’ai pas voulu qu’on m’accompagne à la gare, c’est quelque chose que je dois accomplir seul. Le train est à quai et j’appréhende, le cœur battant, d’y monter. Les contrôleurs me doublent pour gagner la tête de la rame et le conducteur, en passant près de moi, s’arrête, curieux hasard. Sans être familiers, nous nous connaissons de longue date.
Il sait mes problèmes actuels et au lieu de se détourner, gêné, comme le font trop souvent les gens à qui mon état de dépressif fait peur, me serre longuement la main avec un sourire de réconfort qui me donne enfin le courage de monter en voiture avant la fermeture des portes.

Maintenant le train file, comme il filait l’an dernier, à vitesse maximum, quand cette fille a surgi sur la voie et que son regard m’a détruit, quand j’étais au poste de conduite et que j’ai écrasé en hurlant le poussoir du freinage d’urgence.
Qu’a-t-elle voulu me dire, à moi, rien qu’à moi, quand elle m’a regardé, juste avant le choc. Merci ? Ou pardon ?
Le train est resté bloqué près de trois heures, c’est au moins ça pour un accident de personne. Un autre conducteur a terminé le voyage à ma place. Mon corps aujourd’hui va d’un point à un autre mais ma vie s’est arrêtée là-bas. Elle n’est jamais repartie.
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 7 Mar - 22:29 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,268
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 7 Mar - 22:39 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

J'ai d'abord pensé que ce texte était hors sujet, situant mal le côté illusion du voyage qui est bien réel, mais l'histoire est si émouvante, que je l'ai placé sur mon podium, en troisième position, peut-être au détriment d'autres textes plus dans le thème.
La surprise finale est totale.

Rien à critiquer dans la forme.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,151
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Tue 7 Mar - 23:03 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Dans le thème "Voyage illusoire ou illusion de voyage, où se portera votre inspiration ?" j'ai choisi le premier item.
N'y a-t-il pas plus illusoire qu'entreprendre un voyage comme celui-là ? Les morts ne reviennent pas à la vie.
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,268
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 7 Mar - 23:37 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

J'avais surtout vu le voyage, en train... du narrateur.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Online

Joined: 21 May 2010
Posts: 11,888
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 8 Mar - 12:43 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Un texte poignant qui ménage le suspense. Voyage pour aller mieux, exorciser un souvenir? En tout cas, on ne reste pas insensible.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,484
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Wed 8 Mar - 14:01 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Mon numéro un. L’écriture est bonne, le sujet émouvant, le titre pertinent, le présent bienvenu, le suspense prenant. Pas grand-chose à dire à part
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 499
Féminin

PostPosted: Wed 8 Mar - 15:23 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Ce texte est très émouvant. Il m'a touché à cœur ! Surtout qu'une de mes tantes qui travaillait à la SNCF m'avait déjà parlé de ces drames que connaissent certains conducteurs de train.

Je l'ai choisi en 3eme, parce qu'il me semblait limite hors sujet.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,151
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Wed 8 Mar - 18:39 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Elie wrote:
.....il me semblait limite hors sujet.

MamLéa wrote:
J'ai d'abord pensé que ce texte était hors sujet....


C'est bizarre, ces impressions de hors sujet, moi je me sentais tout à fait dans le traitement du côté illusoire du voyage.
Illusoire, pour moi, ne veut pas dire imaginaire. Je comprends ces deux notions comme très différentes. Le voyage, selon sa finalité, peut être tout à fait réel et se vivre comme une illusion.

Qu'en pense Sophax, lui qui a donné le thème ?
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,392
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Wed 8 Mar - 21:44 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Mon numéro 1. Pas grand chose de constructif à dire. Pour moi, le voyage est bien présent, c'est un voyage "expiatoire", une tentative courageuse pour reprendre le cours de sa vie et ne pas rester à l'endroit où le drame a eu lieu. Bravo pour ce beau texte.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
Khéops
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 997
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Wed 8 Mar - 22:49 (2017)    Post subject: Terminus Reply with quote

Un texte superbe, mon coup de coeur ! Tout y est décrit avec subtilité, on découvre l'histoire de ce conducteur petit à petit, on a le temps de s'imprégner du drame, de l'assimiler et s'il y a bien voyage, donc déplacement, ce qui peut faire penser à un hors sujet, dans la tête de cet homme, tout est immobilisé, il est resté à quai, en quelque sorte. C'est ce contraste entre la réalité et le vécu psychologique du conducteur que j'ai aimé Smile
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 20:39 (2019)    Post subject: Terminus

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°141 -> Critiques constructives Jeu N°141 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group