forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pourvu qu’il soit encore temps

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°138 -> Critiques constructives Jeu N°138
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 832
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 09:24 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Il commençait à faire frais au sommet de la tour où Franck était monté en compagnie de Nils pour lui faire admirer le panorama. Une brume épaisse enveloppait progressivement l’horizon, il était temps de regagner leur quatrième étage. Mais que faisait Nils ? Pourquoi le petit bonhomme en anorak et bonnet rouges s’entêtait-il à reculer lentement mais sûrement en fixant sur son père un regard d’une profonde tristesse ? Franck voulut crier : « Arrête ce jeu dangereux ! » Aucun son ne sortit de sa bouche comme anesthésiée. Il tenta de courir en direction de l’enfant : ses pieds restèrent collés au sol. Le gamin était parvenu au bord de la terrasse, sa frêle silhouette se balançait d’avant en arrière. Une peur panique s’empara du père. Quelle force maléfique l’avait transformé en statue de marbre, l’empêchant de voler au secours de la chair de sa chair ? Tout devait rentrer dans l’ordre, et vite. Trop tard. Le petit bonhomme rouge avait basculé dans le vide.

Un coup de coude dans les côtes suivi d’une invitation de son épouse à cesser de crier au milieu de la nuit tirèrent le quinquagénaire de son cauchemar. Assis dans son lit, en sueur, il eut besoin de dix bonnes minutes pour retrouver son calme et une respiration normale. Il n’était pas coutumier de ce genre de mauvais rêve. Celui-ci l’affectait particulièrement, lui laissait un curieux arrière-goût de culpabilité.
Lui revint soudain à l’esprit le souvenir de la soirée de la veille. Nils était rentré de Cluny pour le week-end. Aussitôt posé son sac de voyage, il avait déclaré à ses parents d’une voix monocorde qu’il ne retournerait pas aux Arts et Métiers. Il n’était pas fait pour cette école, il ne supportait pas le bizutage infamant qui allait se poursuivre pendant toute la première année, il préférait renoncer et s’inscrire à l’université. Franck avait réagi avec violence, le traitant de petite nature, de chochotte. Lui était entré chez les gadzarts à dix-neuf ans, comme son père avant lui, et eux avaient eu les couilles de tenir bon jusqu’à la fin. Jamais il n’accepterait qu’un Dumas tire un trait sur des années de travail acharné, une brillante réussite au concours d’entrée, pour aller traîner ses fonds de culotte sur les bancs d’une fac, si renommée fût-elle. Nils était monté dans sa chambre en murmurant que, puisque c’était ainsi, dès le lendemain, il quitterait la maison ; il se débrouillerait.
Lui revint alors aussi comme un coup de poing en pleine figure, le regard désemparé de Nils lorsqu’il leur avait annoncé la nouvelle, le même qu’il avait adressé à sa mère avant de grimper l’escalier. Le même que celui du gamin de cinq ans qui se tenait avec lui sur la terrasse, et pour cause ! Celui du petit Nils au bord des larmes quand ses poissons rouges flottaient le matin, inertes à la surface du bocal, quand son chaton disparaissait, quand un copain lui avait joué un mauvais tour, volé des bonbons ou déchiré un de ses livres. Nils, un enfant trop sensible qu’il s’était évertué à endurcir, à modeler à son image.
Son cauchemar ? Un signe, une alerte ? Son fils allait mal et lui, au lieu de l’écouter, n’avait rien trouvé de mieux que de le houspiller, le menacer ? Son fils était au bord du précipice et lui, triple idiot, se montrait incapable de jouer son rôle de père ? Un nouveau frisson de panique le parcourut. Pourvu qu’il soit encore temps ! Quelques secondes plus tard, il ouvrait doucement la porte de la chambre de Nils
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Nov - 09:24 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 919
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:28 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Un très bon texte, mon choix n° 4. Cette fois, c'est un texte qui a choisi d'explorer la réalité en partant du rêve et c'est plutôt bien fait. Bien écrit et cohérent, émouvant, le seul bémol que je pourrais apporter serait la fin, un peu trop explicative : on a compris que le cauchemar était un signe, ce n'est pas la peine de le dire aussi explicitement Smile
Sinon, j'ai bien aimé le fait qu'il aille ensuite dans la chambre de son fils, soudain mu par l'urgence.
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 159
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:27 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Mon numéro trois. Bonne idée de décrire le cauchemar comme une représentation symbolique (freudienne) de la réalité. La fin ouverte, et ici c’est bien vu, permet au lecteur de tout imaginer (il manque même un point à la fin ! Mr. Green ) L’écriture est riche et claire.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 18:26 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Je pourrais faire un copié collé du commentaire d' Alain ! " Mon numéro trois. Bonne idée de décrire le cauchemar comme une représentation symbolique (freudienne) de la réalité." C'est ce que j'ai aimé. Des rapports père / fils difficiles ( comme ça peut arriver -assez souvent - dans la réalité ) mais ce père sait reconnaître son erreur, ça m'a plu !
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 737
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:37 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Mon numéro 4. Voilà un homme qui a autoanalysé son rêve et cela m'a bien plu. La fin est très bonne avec çe besoin d'aller vérifier si son fils est en bonne santé et ce retour dans la réalité .
_________________
Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. Pierre Dac
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 946
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 22:43 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Sur mon podium ! L'imparable écriture de Danielle, l'enseignement porté par le rêve et la prise de conscience du père m'ont séduite.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 660
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 23:23 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Il y avait pour moi trop de détails dans ce rêve d’avertissement, j’ai dû me raconter l’histoire dans sa chronologie normale pour tout appréhender : la soirée de la veille, puis le rêve et enfin le père qui ouvre les yeux. Je me serais passée (et le texte aussi, je pense) de la fin trop explicative, depuis « Son cauchemar… » jusque « … le parcourut ».
Mais j’ai bien aimé la prise de conscience du père, sans doute parce que j’aime quand les gens savent reconnaître leurs erreurs et que ça fait du bien, dans ce monde de brutes, non ?
Revenir en haut
Dulcie
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 238
Localisation: Canet en Roussillon
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 11:06 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Désolée Danielle, à la lecture des commentaires je réalise que j'ai peut-être mal compris ton texte. Mais ce retour rapide à la réalité m'a conduite à le classer hors-sujet Embarassed
_________________
Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois.
Stefan Zweig - La confusion des sentiments
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 305
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 12:38 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Lecture très agréable. Une belle écriture. Cette fois ci je n'est pas pu voté et en même temps sans culpabilité puisque j'ai eu aucune vote, mais en général tes textes sont mes favoris. j'aime bien et comprends bien tes écrits qui sont clairs et de qualité.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 832
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 17:47 (2016)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps Répondre en citant

Merci Ailleurs.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:38 (2017)    Sujet du message: Pourvu qu’il soit encore temps

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°138 -> Critiques constructives Jeu N°138 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com