forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De corne et d'ivoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°138 -> Critiques constructives Jeu N°138
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 375
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 10:36 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

De corne et d'ivoire

Les yeux en papillotes, échevelé, Tonio, comme dans un songe, s'en va rejoindre à la cuisine les autres membres de sa famille, pour le petit déjeuner. L'homme, sans dire un mot ni accorder la moindre attention à personne, s’assied au bout de la table. Amaya, sa femme, et Lucas, son fils, échalas de trente ans, lui rendent cette indifférence au centuple. Négligeant autrui, chacun plonge le nez dans son bol afin de boire, par petites gorgées, son café, ses rancœurs, ses doutes, sa solitude.
Tonio ne peut toutefois s’empêcher, à un moment, de jeter une œillade hostile vers sa progéniture. Lucas est laid, grand, maigre, paresseux, irascible, méprisant. Il s’obstine à vivre sous le même toit que ses parents, bien qu’il les accable de tous les maux. Et sa diabolique de mère de le couver, néanmoins... Le père ne serait pas fâché de le voir déguerpir ; il manifesterait en tout cas beaucoup de zèle le jour où il faudrait couper le cordon. À la tronçonneuse, si besoin.
Tonio s’ingénie de hâter le départ. Aussi, une envie chimérique lui vient, de façon à mettre un terme à ce cauchemar. Il rompt soudain le silence :
— Tiens au fait, figure-toi que j’ai rêvé de nous cette nuit, dit-il en s’adressant à son fils. Ce dernier daigne lui présenter un visage rébarbatif. Tonio continue, imperturbable, mû par une audace extraordinaire :
— On était au sommet d’une tour. Tu étais redevenu petit, alors que moi j’avais le même âge que maintenant. Tu reculais, j’essayais de te prévenir du danger mais impossible de ne rien dire ni faire ! J’avais peur mais tu finis par tomber, comme un papillon immature… Le moment de surprise passé, j’ai la force de me rapprocher du bord. Je constate alors que ton corps est littéralement écrabouillé sur le sol. Et là, tout à coup, j’exulte ! Oui, je me mets carrément à danser ! Je pleure de joie et je remercie le ciel de ce bienfait. À ton avis, comment interpréter ce rêve, toi l'adepte de Freud ?
Lucas, de marbre, réplique aussitôt :
— C’est marrant que tu dises ça, car moi aussi j’ai rêvé de nous ! On était au zoo. J’avais le même âge que maintenant, mais toi tu en avais le double. Tu marchais avec une canne. Un vrai débris. Je ne sais pas ce qui te prend ni comment tu fais, à un moment donné, tu franchis l'enclos, te retrouvant nez-à-nez avec les lions. Et là, au milieu de la panique, je prends peur que les bêtes, finalement, ne veulent pas te bouffer. Par bonheur, elles crèvent la dalle. Elles te dévorent direct. Dans mon rêve, je me souviens à quel point je biche sur la beauté et la force de ces fauves ! Tu sais, en psy, on parle souvent de la mort du père...
Le silence retombe. Les deux hommes finissent leur bol, se demandant, peut-être, pourquoi les rêves, chez certains, sont heureusement prémonitoires.
Puis, la famille se retrouve à Étretat. La voilà qui se promène cahin-caha sur les chemins escarpés de la falaise, au pied de laquelle se brise une mer agitée. Tonio, désabusé, s’efforce d’immortaliser la scène, la Manneporte en arrière-plan. Le Coolpix à hauteur de visage, il demande à sa femme et à son fils, qui rechigne par nature, de reculer, reculer…. jusqu’à ce que l’accident survienne, formidable, irréel.
Bouleversé, Tonio explique les circonstances de la double chute à la police, étouffant au mieux sa jubilation intérieure et se gardant bien de se pincer, par crainte de se réveiller. À moins qu'il ne le soit déjà. Difficile à dire, car du papillon ou du sage, sait-on qui rêve de l'autre, en définitive ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Nov - 10:36 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 156
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 21:24 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Bien écrit. D’un côté l’originalité, de l’autre une certaine invraisemblance, plutôt une outrance dans ce dialogue père-fils. J’ai apprécié le texte, mais il est resté coincé au pied de mon podium.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 21:36 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé la répartie du fils, et l’humour noir de l'ensemble.
N°3 sur mon podium.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 915
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:46 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Pour moi, un hors sujet. On ne démarre pas dans le rêve et la notion de peur, symbole de l'amour que le père porte à son enfant, est totalement absente, ils se détestent à fond ! De plus, j'ai trouvé le tout trop caricatural et excessif.
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:31 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Khéops a écrit:
Pour moi, un hors sujet. On ne démarre pas dans le rêve et la notion de peur, symbole de l'amour que le père porte à son enfant, est totalement absente, ils se détestent à fond ! De plus, j'ai trouvé le tout trop caricatural et excessif.


C'est justement ce qui fait l'originalité de ce texte. L'amour filial n'était pas suggéré dans l'énoncé des contraintes, et il y a des familles dans cette situation, hélas ! Quant à pousser la haine jusqu'au meurtre... ce n'est qu'une histoire, digne de l'éternelle blague (souvent en dessin) où le photographe demande à son sujet (pourquoi souvent la belle-mère ?) de reculer... vers le vide.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 375
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:49 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Merci pour vos retours !

Pas du tout d'accord avec certains points soulignés par Khéops.

On démarre bien dans le rêve car justement, toute mon histoire est un rêve... Mon texte se veut une piètre réflexion sur le rêve, l'inconscient et la frontière avec la réalité... D'où le titre faisant référence à Nerval et la chute qui fait référence à la parabole célèbre de Tchouang-Tseu... Et du coup qui invite à lire le texte comme un rêve, sans savoir si c'en est vraiment un. Et pourquoi la notion de peur serait-elle nécessairement un symbole d'amour ? Ne peut-on pas craindre qu'une mauvaise chose n'arrive pas à autrui ? J'ai lu dans le sujet une liberté quant au traitement "affectif" du père et du fils, et j'ai voulu faire parler l'inconscient du père, avec tout ce qu'il y a d'ambigu... Il ne fallait faire que dans le bon sentiment, alors ? De plus, je ne vois pas le côté invraisemblable ni excessif, quand il s'agit d'un rêve... Et le tout est quand même ponctué par la blague potache où le photographe demande à son modèle de reculer encore et encore (cf le film le Garde du corps avec Jugnot je crois...). Ce qui modère le sérieux de mon propos...

Enfin bon, après c'est une affaire de goût. On peut tout reprocher à mon texte, ne pas l'apprécier, mais objectivement ce n'est pas un hors-sujet, à mon humble avis...
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 156
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:56 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

D'accord avec Alan au sujet du hors-… sujet.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 915
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 15:27 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Je ne pouvais pas vraiment comprendre qu'on était dans un rêve depuis le début puisque tu commences ton texte en disant que Tonio se réveille et va prendre son petit-déjeuner. Ensuite il s'agit d'une discussion en famille (une dispute plutôt) où chacun parle de ses rêves mais pour moi, en étant réveillé.

À aucun moment je n'ai vu qu'on était dans le rêve, désolée. Je n'ai donc rien compris du tout à ton texte, d'où cette impression d'exagération. J'en suis désolée. Quant à vouloir à tout prix faire dans le bon sentiment, reproche que tu me fais, à aucun moment je ne dis ça et je ne l'ai effectivement pas mentionné dans le sujet donc, pas de procès d'intention, s'il te plait.

Cela fait déjà deux fois que je commente un texte en donnant un avis négatif et où je me prends une volée de bois vert. Si on met son texte en critiques, est-ce pour ne recevoir que des compliments ? Si oui, d'accord mais que les choses soient claires dès le départ. Ceci dit, je crois que je vais m'abstenir à l'avenir de commenter les textes qui ne me plaisent pas.

PS : quand un auteur est obligé d'expliquer son texte ou que les lecteurs le comprennent de travers, c'est quand même qu'il y a problème, non ?
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 375
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 16:36 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Eh bé !!!

Chère Khéops, apaisons-nous, il ne s'agit que d'un jeu d'écriture... "Une volée de bois vert" ? Mais je n'ai fait qu'émettre un avis sur mon texte... Il n'est pas question de refuser les critiques ou de ne recevoir que des compliments (au contraire), mais il n'est pas question non plus de ne pas répondre à certains points avec lesquels l'auteur peut être en désaccord avec les lecteurs, sans vouloir être désobligeant envers eux. ça doit aller dans les deux sens, à mon humble avis. C'est la richesse du débat. Si j'ai été maladroit, pardonne-moi, mon intention n'était pas de te blesser, ni de paraître agressif ou discourtois. Je voulais juste dire que j'avais le sentiment que mon histoire n'était pas hors-sujet, c'est tout, mais je peux me tromper ! Le reste des critiques est tout à fait recevable, et je les entends et les accepte ! Pour ce qui est du rêve, d'emblée le titre était censé l'indiquer (+ d'autres indices dans le texte), mais apparemment ça a fait chou blanc ! Dont acte !

Après, tu as raison, un auteur qui est obligé d'expliquer son texte semble avoir raté son objectif, mais est-ce sûr à tous les coups ? Pourquoi l'auteur serait toujours à blâmer, et non pas le lecteur ? Je ne parle pas du tout de moi ici car je ne suis qu'un amateur, mais de manière générale. C'est un beau sujet de débat concernant la création littéraire, je trouve ! Qu'en pense nos amis ?

J'espère pour finir que tu ne m'en veux pas trop... On fait la paix ?
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:01 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

En lisant vos échanges, je me rends compte que moi non plus, je n'avais pas tout compris ... J'ai aussi un peu sanctionné ce texte car j'ai trouvé la relation père / fils trop caricaturale.
Revenir en haut
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 915
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:32 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Ok pour faire la paix, Alan

J'ai toujours pensé que quand j'écrivais un texte que les lecteurs comprenaient de travers, c'était parce que je l'avais mal écrit. On écrit pour être lu et... compris, il faut donc être compréhensible. Après, si le lecteur veut partir dans d'autres directions, libre à lui mais il le fera en s'appuyant sur des indices à minima. Smile

Peux-tu m'expliquer ton titre ? (parce que, ben... là non plus je ne comprends pas... Embarassed )

(merci Tonina, je me sens moins seule...)
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 375
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:46 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

OK Khéops ! Le titre fait référence à la première phrase d'Aurélia, de Gérard de Nerval : Le rêve est une seconde vie. Je n'ai pu percer sans frémir ces portes d'ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible. Il emprunte cela à l'Antiquité. Ainsi, les rêves qui racontent la vérité sortiront par une porte de corne, tandis que les rêves trompeurs emprunteront une porte d’ivoire...
Revenir en haut
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 915
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 20:24 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Ok, merci pour l'explication. J'ai lu Nerval en Fac, il y a, euh... longtemps dirons-nous... et ne me souvenais pas de cela.
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 819
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 21:03 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

J'espère ne pas ranimer le débat ! Dans ce texte, j'ai aimé la cruauté des relations entre le père et le fils, cette haine viscérale qui les oppose et qu'ils se lancent à la figure. Mais j'ai trouvé qu'il y avait trop de choses: le père qui voit le fils tomber d'une tour, le fils qui imagine son père au zoo dévoré par les lions, et enfin la double chute à Etretat. Et ma foi, j'ai eu du mal à distinguer ce qui relevait du rêve et ce qui n'en relevait pas.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 946
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 22:27 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Bon. Mon n°2. J'ai apprécié l'approche originale, le côté caricatural (justement) et le rêve dans le rêve ( qui fleurait son Alan à cent pieds Mr. Green ) Aucun hors-sujet à mon sens, mais plutôt une approche facétieuse dont on pourrait considérer que oui, peut-être, elle chahute le lecteur et le pousse un chouïa hors de sa zone de confort. Intérêt supplémentaire du texte, à mon avis Okay
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 305
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 13:41 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

J'ai bien aimé ce texte, surtout le côté humoristique. Alan à le don d'écrire simplement avec des mots compliqués. Quand je dis simplement , je vais dire que, moi qui n'as pas le français comme la langue maternelle le comprends très bien. Ses textes en général , je n'a pas besoin de les relire pour comprendre. Il décrit formidablement les images de la condition humaine. Quand on le lit, on se sent dans l'histoire.
Sans vouloir offenser personne, c'est mon avis avant de lire les autres, il n'est pas hors sujet.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 375
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 12:27 (2016)    Sujet du message: De corne et d'ivoire Répondre en citant

Merci encore pour vos remarques ! Et merci Ailleurs, je suis touché par tes mots...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:51 (2017)    Sujet du message: De corne et d'ivoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°138 -> Critiques constructives Jeu N°138 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com