forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

C'est grave docteur ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°138 -> Critiques constructives Jeu N°138
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 22:15 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Je vous ai raconté l'autre jour un rêve somme toute assez banal. Celui où j'étais au sommet d'une tour de 30 étages, en bordure du périph'. Nous fêtions nos noces d'argent sur la terrasse avec Catherine. Il y avait parmi nous nos deux grands garçons, Julien et Clément.

Et puis la nuit dernière, j'ai fait la suite du rêve et je m'en souviens jusque dans les moindres détails. J'ai tout écrit dès mon réveil.

C'est un beau soir d'été étoilé. Les bougies consumées, la lune gibbeuse nous éclaire généreusement. La fête se prolonge jusque tard dans la nuit dans une ambiance légère et joyeuse. Quand les invités prennent congé, il doit être 2 ou 3 heures du matin. Le vrombissement continu du flot de voitures en bas sur le boulevard est filtré par les maigres plantations constituant la bordure de la terrasse. Resté seul avec mes deux fils, je commence à débarrasser la table tandis que Catherine raccompagne ses parents par l'ascenseur.
J'ai dans les mains un grand plateau chargé de tasses à café vides quand soudain, Julien et Clément entament une course-poursuite effrénée autour de la table. Tous deux sont redevenus des gamins de 7 et 4 ans. Clément se retourne brusquement pour faire peur à son grand frère costumé en Spiderman. Surpris, Julien recule, se rapprochant dangereusement de la haie, faible protection contre le vide, illusoire garde-fou. La peur me pétrifie ! J'ouvre la bouche pour hurler, le prévenir du danger, mais aucun son ne sort de ma bouche grande ouverte. Je me cramponne à mon plateau, incapable de faire le moindre geste. J'assiste, impuissant, à la chute de l'enfant qui s'effectue dans un ralenti digne du plus mauvais film d'horreur. Quand je retrouve mes esprits et ma motricité, Julien a disparu de l'autre côté des plantations. Mais aucune trace du garçon : Catherine, qui a pris le temps de fumer une cigarette sur le trottoir devant l'entrée avant de remonter, n'a rien vu d'anormal et tente en vain de me rassurer. J'essaye de lui expliquer ce qui s'est passé, tandis que le petit Clément, agrippé à ma jambe, s'épanche en gros sanglots, déclarant entre deux hoquets :
- C'est… ma… faute !
Elle refuse de me croire.
- Julien t'a probablement fait une farce puérile, il va revenir.

C'est alors qu'au-dessus de nos têtes, une espèce de gros insecte ailé vient troubler l'atmosphère paisible d'un bruissement lourd. Il est vêtu d'un pyjama rayé jaune et noir, ses cheveux bouclés s'échappent d'un chapeau à larges bords.
- J'étais là… déclare-t-il ! Tout en effectuant un vol stationnaire au-dessus de nous, ses petites ailes s'agitant fébrilement.
- Les petits fours, la tarte à la crème, le café : j'étais là ! Le sucre des bons moments… c'est moi !
Malgré son regard caché derrière un loup noir et son nez de clown rouge, je reconnais mon Julien singeant une publicité de 1993, année de sa naissance.
Je tente de le persuader de redescendre, en vain ! Il continue de déclamer :
- J'étais là !
Je gesticule, saute pour essayer de l'attraper, trébuche dans une chaise, tombe lourdement sur le sol carrelé.

Je me réveille à ce moment, au bas du lit, gisant lamentablement le nez sur le plancher.
Quant à Catherine, elle dort à poings fermés : il est 3 heures du matin. Une lune gibbeuse luit dans le ciel étoilé…


Mon récit terminé, je quitte la méridienne confortable où j'étais allongé, tends un chèque de 70 euros à mon psychothérapeute.
- Au revoir, Docteur, à la semaine prochaine. Je penserai à noter mes prochains rêves avec précision.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Nov - 22:15 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 22:17 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Pour ceusses et celles qui ne connaitraient pas la pub :

https://www.youtube.com/watch?v=0M0et_EuMDk
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 737
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 16:58 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Mon numéro 3. J'ai bien aimé cette histoire un peu déjantée ( le "j'étais là" m'a bien amusée). j'ai aussi souri à cette lune gibbeuse qui apparait dans le rêve et dans la réalité.
_________________
Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 18:09 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Merci, Armorique !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 156
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 20:59 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Pas de grosses critiques à faire, mais pas non plus d’enthousiasme délirant. Un traitement attendu de ce sujet difficile, honnête mais sans grande originalité. Il manque une chute forte, et le temps présent dominant aplatit l’action.

La lune gibbeuse, déjà croisée dans la littérature classique, apparaît deux fois. Ça produit une impression bizarre dans un texte si court ; juste une remarque en passant.
_________________
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 21:30 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Merci Alain.

Pour la lune gibbeuse, je l'ai volontairement doublée. Ce n'est pas spécialement un terme de la littérature classique, mais le mot utilisé quand elle dépasse la moitié. http://www.etoile-des-enfants.ch/article1791.html

Quant au présent narratif, il a ses adeptes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 915
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 11:52 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Une écriture bien maitrisée pour un texte qui se lit bien. Mais j'ai vraiment regretté l'incursion du réel, avec au début et à la fin, la présence du psy auquel il raconte ses rêves. Ça casse l'ambiance du rêve, c'est dommage. Pareil qu'Alain pour "la lune gibbeuse" répétée deux fois. Dans un texte aussi court, c'est lourd.
_________________
http://ahvousecrivez.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 10 819
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:24 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Je n'ai pas réussi à entrer dans ce texte, cet entretien avec le psy. Allez savoir pourquoi ! Je peine à l'expliquer.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:24 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

OK ! je vais changer de quartier de lune ! Mr. Green

Merci pour ta critique.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 12:26 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

danielle a écrit:
Je n'ai pas réussi à entrer dans ce texte, cet entretien avec le psy. Allez savoir pourquoi ! Je peine à l'expliquer.


On aime, on n'aime pas ?! Il y a des fois où ça ne s'explique pas.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 323
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 18:55 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Je peux encore une fois reprendre à mon compte une partie des propos d'Alain : " Pas de grosses critiques à faire, mais pas non plus d’enthousiasme délirant. "
Texte agréable, rien à reprocher mais j'en ai tout simplement préféré d'autres.
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1 652
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:57 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Je n’ai pas accroché à cette séance chez le psy. Je pense même (mais ça n’engage que moi) que le texte y aurait gagné en commençant directement à « c’est un beau soir d’été… » et finissant à la lune gibbeuse qui luit dans le ciel étoilé (au passage, j’aime beaucoup les lunes gibbeuses, c’est ce qu’elles sont la moitié du temps, il ne faut pas l’oublier). Et surtout, la grosse bête en pyjama rayé m’a laissée dubitative.
J’avais noté « Peut-être ai-je zappé quelque chose ? Et quelle était cette publicité de 1993 à laquelle il est fait allusion ? » avant que tu ne donnes le lien, MamLéa. Je ne connaissais pas cette pub (ou ne m’en souviens pas) et j’ai eu une impression de cheveu sur la soupe (ou de bestiole dans le potage ?) dont je ne suis pas sûre qu’elle se serait estompée même si « le sucre des bons moments » m’avait été familier.
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:59 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

OK, silicate ! Exit le psy...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 946
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 22:57 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Un autre rêve loufoque à souhait! On comprend dès le début que le rêve est raconté (pourquoi pas ? Approche comme une autre du sujet) mais on ne découvre qu'à la fin que l'auditeur est un psy, et c'est là qu'à mon sens réside tout l'intérêt. J'y ai vu une chute - conclusion, ironique : à quoi sert de vouloir à tout prix décortiquer ses rêves et leur trouver un sens profond, sinon pour en faire les choux gras des psy et autres décodeurs de subconscient ?

Si j'ai préféré d'autres textes, j'ai cependant également apprécié celui-ci, qui m'a bien fait sourire Okay
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 2 629
Localisation: Toulois (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 00:02 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Merci, Thaïs !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 305
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 13:07 (2016)    Sujet du message: C'est grave docteur ? Répondre en citant

Tu as un style que reconnais en général :f3 les autres ont tout dit. Moi aussi je n'ai pas aimé le psy
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:51 (2017)    Sujet du message: C'est grave docteur ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°138 -> Critiques constructives Jeu N°138 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com