forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Métamorphose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°137 -> Critiques constructives jeu N°137
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2015
Messages: 118
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 10:56 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

Paul ouvrit la porte de son appartement après sa journée de travail et perçut aussitôt les basses répétitives et syncopées provenant de la chambre de sa fille. Il était partagé entre le plaisir de voir son enfant après quinze jours d’absence et l’effroi que sa fille adolescente ne cessait de lui procurer.
Paul frappa trois petits coups à la porte de la chambre de Mélanie, qui restèrent sans réponse. Il ouvrit la porte et se retrouva face à une tigresse aux sourcils froncés et aux yeux bordés de khôl noir. Des ongles rongés vernis de noir dépassaient à peine de son éternel sweat noir.
— Tu ne rentres pas dans ma chambre comme ça ! Ce n’est pas parce que c’est ton appartement de célibataire que tu ne dois pas respecter mon intimité ! Je te préviens, ici, c’est chez moi ! Si tu recommences, je rentre directement chez maman !
Abasourdi par la violence qui émanait d’Amélie, Paul ne réussit même pas à murmurer un bonjour. La porte lui claqua au nez. Paul soupira en pensant qu’il ne tiendrait peut-être pas un week-end entier sans se mettre en colère.
Cherchant un moyen de rentrer dans les bonnes grâces d’Amélie, Paul tenta de retrouver la crêpière. Une pile de cartons encombrait son garage depuis son déménagement et il était certain que son ex-femme lui avait refilé la vieille poêle à crêpe. Il ouvrit un carton et tomba sur le vieux nounours beige qu’Amélie traînait partout avec elle quand elle était petite. Paul esquissa un sourire en se remémorant la petite fille qu’elle était. C’est finalement armé de cartons pleins de souvenirs et de la fameuse crêpière, qu’il remonta dans son appartement.
La bonne odeur des crêpes, associée aux appels répétés de Paul, finirent par faire sortir Amélie de sa tanière. Son air revêche ne quitta pas son visage lorsque son regard tomba sur le contenu des cartons. Elle déballa des poupées Barbie, des jeux de société auxquels il manquait des pièces et d’autres souvenirs. Paul essaya désespérément d’entamer une conversation sur ses lubies de petite fille, adoptant un ton léger, mais Amélie coupa court :
— Tu croyais quoi ? Me faire plaisir ? Si le but de ces cartons était de me prouver que mon enfance est enterrée et le divorce de mes parents, consommé, c’est gagné en tout cas !
Et elle regagna sa chambre en n’oubliant pas de claquer sa porte.
Désespéré, Paul remit sa cuisine en ordre. Il s’inquiétait pour sa fille. Leur relation était dans l’impasse et c’était en partie de sa faute, étant donné qu’il avait passé la majeure partie des derniers mois de son mariage à éviter de rentrer à la maison. Et si l’agressivité de Mélanie dissimulait une vraie dépression ? Et si elle cherchait à se faire du mal ? Que cachaient ses immenses sweat ? Des scarifications ?
Il était plus de minuit quand Paul quitta sa cuisine pour aller se coucher. Dans la chambre d’Amélie, les rythmes électro ne faiblissaient pas. Il fallait pourtant qu’elle dorme ! Empli de la certitude du devoir paternel mais aussi d’appréhension, il frappa à sa porte, sans réponse. Prêt à la dispute qui ne manquerait pas d’éclater, Paul ouvrit la porte pour découvrir sa fille endormie, son vieux nounours beige dans les bras. Sur une étagère, des Barbies le fixaient de leur air inexpressif. A la lumière de la lampe de bureau, Paul admira le visage d’Amélie, redevenu serein. Aucune cicatrice suspecte ne déparait ses bras roses. Il coupa le son du PC, éteignit la lumière et murmura tout bas avant de sortir :
— Je t’aime, mon bébé.
Paul ferma la porte.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Oct - 10:56 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 139
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 13:58 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

Mon numéro 2. Beaucoup aimé cette histoire. J'ai bien visualisé la jeune fille rebelle et le papa qui ne sait plus quoi faire, situation tellement fréquente, hélas !
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 474
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 15:45 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

Mon n°3.
Une histoire sensible d'une jeune fille en pleine crise d'adolescence et d'un père, divorcé, désemparé devant sa fille rebelle.
La métamorphose finale est émouvante.
Pas de critique majeure à faire, sinon que "Mélanie" au début devient "Amélie quelques lignes plus loin.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2015
Messages: 118
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 16:34 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

MamLéa, je suis scotchée ! Comment ai-je fait pour ne pas voir ça ???
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 353
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 21:46 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

Amélie ? Mélanie ? Qui est qui ? Sont-elles une seule personne ? Deux avatars de la même ? Ou ce dédoublement résulte-t-il d’une faute d’inattention ? Je penche pour cette dernière hypothèse, sinon je n’ai rien compris. Etant très indulgent vis-à-vis de ce genre de faute, si c’en est une, je n’en tiens que peu de compte dans mon appréciation. Je supposerai donc que les deux prénoms (dont l’un est celui de mon aïeule, revenu à la mode) sont identiques.
Cette métamorphose, moins angoissante que celle de Kafka, est demeurée (de justesse) au pied de mon podium, conséquence de son exiguïté (du podium, pas de la limite imposée).
Le texte est bien écrit, prenant, émouvant, à l’aise dans son format, et bien encadré par les deux phrases.
J’y ai relevé deux petites fautes :
« La bonne odeur des crêpes, associée aux appels répétés de Paul », finirent » : je pense que c’est incorrect dans la formulation ; le vrai sujet demeure au singulier. Le verbe conjugué au pluriel exigerait l’amalgame : « La bonne odeur des crêpes, et les appels répétés de Paul »
« et le divorce de mes parents, consommé » : la virgule est de trop AMHA.
A part ça, c’est très bien.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 23:31 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

Pas de critique particulière à part Amélie/ Mélanie (détail ), mais un traitement assez classique du thème (classique) de l'ado rebelle, qui m'a laissé un sentiment plutôt neutre.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 004
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Oct - 20:02 (2016)    Sujet du message: Métamorphose Répondre en citant

Au-delà des fluctuations de prénom et de quelques virgules baladeuses, j’ai surtout retenu la description que j’ai trouvée bien vue de cette avancée délicate en terrain miné.
D’un côté un père qui a des choses à se reprocher et de l’autre, une ado qui sait comment le lui faire payer, tout en n’arrivant pas au fond d’elle à faire le deuil de son enfance. C’est finement observé, un zeste anxiogène (on va s’en sortir comment de cette double crise, d’adolescence et de séparation familiale ?) et ça finit sur une note tendre. Moi j’aime les histoires qui finissent bien. C’est ce qui a emporté le podium, face à d’autres textes qui ne déméritaient pas pour autant.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:06 (2018)    Sujet du message: Métamorphose

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°137 -> Critiques constructives jeu N°137 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com