forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Touch and go

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°136 -> Critiques constructives Jeu N° 136
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 139
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Oct - 22:51 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

Touch and go

Je jubilais, ce matin de mai 1963, en partance imminente pour la capitale britannique. En effet, j'avais gagné de haute lutte le privilège de me retrouver sur le quai de cette gare, à l'aube, en compagnie de mes camarades de classe de 5ème A.
J'avais dû convaincre mes parents de l'importance cruciale que revêtait pour moi cette sortie scolaire à Londres, pour une unique journée. J'avais finalement obtenu gain de cause, après maintes supplications, bouderies et cajoleries alternées...
Le train, dans lequel je montai allègrement, se remplit, au fur et à mesure de notre cheminement, de nombreux collégiens. Il nous emporta jusqu'à Dieppe, où nous nous engouffrâmes dans un bateau qui me sembla gigantesque. J'appréhendais la traversée jusqu'à Newhaven, cependant, la mer, fort calme, laissa mon estomac en paix et c'est sereine que je débarquai sur le sol anglais.
Notre périple était loin d'être achevé. Il fallait encore atteindre Londres. Dans le compartiment du chemin de fer où nous nous étions rassemblées, mes copines et moi-même, nous dévorâmes de bel appétit les sandwiches emportés à cet effet. Je me souviens avoir été chahutée de droite et de gauche sur les banquettes de cuir élimé dans des virages dignes des pires lacets de montagne ! Qu'importe, "la reine n'était pas ma cousine" et j'étais enthousiaste à la pensée de ce qui m'attendait.
A notre arrivée, de nombreux cars stationnaient aux abords de la gare Victoria. Les profs et les accompagnatrices passaient leur temps à nous compter et recompter. Elles vérifiaient sans cesse qu'aucune brebis égarée ne se mêlaient à un troupeau qui n'était pas le sien et ne montait dans le mauvais car.
A l'inverse du cliché habituel, Londres reste pour moi une ville gaie et lumineuse, car le soleil brilla toute la journée. Les vieilles ladies croisées me semblaient toutes habillées de couleurs éclatantes, contrairement aux dames âgées de ma connaissance, en France. On aurait dit qu'elles étaient vêtues pour aller à la plage et non pour se promener en ville !
Par la fenêtre du bus, nous vîmes, ou plutôt nous aperçûmes : Westminster Abbey, la Tour de Londres, Buckingam Palace, Tower Bridge et pour finir Picadilly Circus.
De ce dernier point de chute, nous partîmes par groupe de quatre, pour un bref moment de shopping dans les magasins des alentours. Je fis quelques emplettes sans prononcer un mot de la langue de Shakespeare !
C'était une époque où l'obéissance était la norme et toutes les collégiennes se rassemblèrent, à l'heure dite, au point de rendez-vous indiqué.
L'expédition put reprendre en sens inverse...
Le temps s'était couvert et la houle rendit la traversée très agitée. Mademoiselle Beau s'était mis en tête de nous regrouper dans les entrailles du navire. Mais, nous préférions courir dans les coursives, quittes à recevoir quelques embruns au passage. Que de crises de fou rire à ce jeu de cache-cache.
Bizarrement, j'ai totalement occulté la suite de notre périple, j'ai dû dormir durant la dernière partie du trajet.
Nous avions la permission de ne pas assister aux cours le lendemain matin, mais, après ce repos exceptionnel, nous devions impérativement être présentes l'après-midi. La consigne fut suivie à la lettre. La seule absente fut notre pauvre professeur qui avait attrapé une angine à nous poursuivre dans les courants d'air durant des heures !
Même le devoir, à écrire en anglais et à rendre à l'issue de cette journée extraordinaire, ne put gâcher ce beau moment...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Oct - 22:51 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 353
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Oct - 11:59 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

La « bubble » obtenue par ce texte ne traduit pas sa valeur réelle, elle est, je pense, la conséquence de l’exiguïté du podium, et de la qualité générale. Une troisième ou quatrième place ne pouvait produire aucun point. Je ne l’ai pas mal noté, mais il s’est fait passer devant par mes « coups de cœur ». Cette escapade londonienne est bien écrite et bien décrite, mais il lui manque quelque chose : il aurait fallu en rajouter dans l’humour (n’est-ce pas la spécialité de l’Angleterre ?) et dans la fantaisie. Il y en a un peu, dans le ton, dans la façon de présenter cette sortie scolaire. On s’attend à des aventures comiques, des tribulations, des quiproquos, et on est un peu déçu. Pourtant le canevas est là : une journée à Londres qui n’améliorera pas d’un iota la maîtrise du prétérit et des verbes défectifs de l’enfant, une traversée agitée propice aux malaises « vaguaux », des profs inquiets, la phrase finale qui démontre bien l’aspect extra-scolaire de cette sortie. Not enough spicy.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 139
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Oct - 14:18 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

Merci Alain. Mon histoire vraie, à quelques détails près, est un peu à l'étroit dans ces 3500 caractères. Il a fallu que je sabre allègrement, car j'avais beaucoup d'autres choses à raconter et ce n'est pas facile de savoir quoi ôter. Je voulais raconter la journée entière, mais peut-être aurais-je dû me contenter de deux ou trois anecdotes plus marquantes ....
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 5 Oct - 14:45 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

J'ai été déçue moi aussi de ton classement car j'ai bien apprécié ton texte. Peut-être est-ce le fait également d'être allée récemment à Londres !
Ton texte se lit très bien, c’est fluide et agréable.
Mais, y a un mais, il manque cruellement d'ambiance. On voit défiler au loin des images sans avoir les clefs pour y entrer et les vivre soi-même.
Il m'a manqué la saveur de ton voyage. Tout ce qui en fait un moment particulier.
Peut-être le choix du temps a-t-il accentué ce sentiment.
Dommage ! C'était fort prometteur !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 455
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 5 Oct - 18:18 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

Un texte qui sent le vécu et que j'ai apprécié car il m'a rappelé des souvenirs, mais qui m'a semblé manqué de vigueur. On ne sent pas assez l'enthousiasme de la narratrice.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 139
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Oct - 13:00 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

Merci à vous deux. Je pense en effet que vous avez raison mon récit est trop linéaire et donc un peu plat. Je n'ai pas fait assez de relectures pour m'en rendre compte.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 004
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Oct - 18:35 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

Armorique, tu dis avoir dû raboter ton texte, trop long à l’origine, pour avoir voulu beaucoup en raconter sur cette journée « gagnée de haute lutte ». C’était peut-être le défaut : vouloir tout raconter. Du coup, tout semble se retrouver au même niveau d’importance et le lecteur cherche le détail marquant qui va l’accrocher. J’aurais aimé que tu insistes sur « l’importance cruciale » que revêtait pour toi cette journée, que tu nous montres peut-être les cajoleries et supplications auxquelles tu t’es livrée, ce qui aurait mieux mis en relief la permission obtenue.
Tu ne pouvais pas, compte tenu du nombre de signes, dérouler la journée à Londres telle qu’elle t’a marquée et tu as dû survoler l’ensemble à la manière d’une brochure touristique. C’est dommage. Je me serais volontiers passée de cette partie du récit au profit de la traversée de retour agitée (de houle et de fous-rires) dans les coursives avec une prof affolée à vos trousses : ça ne devait pas manquer de sel.
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 139
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Sam 8 Oct - 11:30 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

@Silicate, tu as tout à fait raison. C'est le problème lorsque je raconte une histoire vraie, je veux me rapprocher le plus possible de la réalité "historique" et du coup j'ai du mal à prendre du recul sur ce qui est important ou non... En plus, j'ai écrit cela un peu à la va vite et ce n'est pas assez travaillé.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 474
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Oct - 21:51 (2016)    Sujet du message: Touch and go Répondre en citant

Je me suis un peu perdue dans Londres… où je ne suis jamais allée. Tu aurais dû te concentrer sur une seule partie, à savoir, la traversée mouvementée en bateau.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:05 (2018)    Sujet du message: Touch and go

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°136 -> Critiques constructives Jeu N° 136 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com