forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la force de l'habitude

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°134 -> Critiques constructives jeu N°134
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 08:30 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

La force de l'habitude





7 h 01. Le premier poulet arrive. L'odeur écœurante est là, envahissant la chaîne de conditionnement. Elle n'en fuit jamais…
La main gauche saisit le cou. La main droite affirme sa prise sur le manche du couteau. La lame pénètre le ventre et remonte en boutonnière au long de l'abdomen. La main gauche délaisse le cou, plonge au cœur des entrailles. La main droite tranche l'œsophage. La tripe atterrit dans la cagette à ses pieds.
De la croquette 1er prix en devenir.
Au suivant…

8 h 28. Les gestes sont machinaux. L'esprit vogue ailleurs. Cou, couteau, tripe… Le 200ème poulet poursuit son aventure sur le tapis roulant. Le suivant est déjà là. 8 heures de travail. 1000 poulets/jour. Cela pourrait être monotone.
Mais il y aussi des pintades, des dindes, des canards…
Heureusement, sinon personne ne tiendrait, comme lui, 30 ans dans la boîte. Pas par plaisir. Mais pour la baraque à payer, les gamins aux études, les vacances à la mer.
La main gauche saisit le cou. La main droite affirme sa prise sur le manche du couteau. L'instant d'après, la lame pénètre le ventre et remonte en boutonnière au long de l'abdomen.
Au suivant…

10 h 42. Grimace. Réveil de la tendinite. L'orthèse cachée sous la manche de blouse avoue son impuissance. Une vieille douleur diffuse tétanise le bras droit. Rien ne la soulage. Le repos pourrait peut-être. Mais comment faire alors ? La moitié du salaire en bas. Les vaches maigres à joindre les deux bouts. Que sacrifier ? La baraque ? Jeter les gamins en pâture au chômage ? Renoncer à la mer ?
Autant serrer les dents…
La main gauche saisit le cou. La main droite affirme sa prise sur le manche du couteau. L'instant d'après, la lame pénètre le ventre et remonte en boutonnière au long de l'abdomen.
Au suivant…

12 h 01. Pause déjeuner. Enfin… 640 poulets tombés au champ d'honneur. Rythme tenu. Quelques sourires ressuscitent en salle de restauration. Que voulez-vous, on a les petits bonheurs qu'on peut… De rares mots tombent des lèvres.
Il s'assied. En face de Claude. Comme d'habitude. Son front tente de cacher la barre de peur. Lui aussi est convoqué chez le DRH. Sa demande pour passer contremaître remonte à six mois en arrière. Il espère encore.
Mais son espérance va au plus simple…
La gamelle atterrit sur la table. La main droite sort un couteau à virole de la poche. Un modèle sobre. La main gauche saisit le saucisson. La main droite affirme sa prise sur le manche. Les rondelles tombent. Suit le pâté – du cochon, pas de volaille… Enfin fromage et pomme. Comme la veille… et toutes les autres veilles.
Comme demain… si tout va bien !

15 h 39. Bref instant de sidération. Un poulet s'échappe. Clin d'œil de Claude. Connivence mâtinée de mise en garde. Un bref hochement de tête accuse réception du muet message. Les mâchoires se crispent.
La main gauche saisit le cou. La main droite affirme sa prise sur le manche du couteau. L'instant d'après, la lame pénètre le ventre et remonte en boutonnière au long de l'abdomen.
Au suivant…

17 h 35. Blouse abandonnée au vestiaire. Orthèse dans la musette. Rendez-vous dans le bureau du DRH. Une merde habillée en homme. Le costume-cravate impuissant contre l'odeur de la charogne.
Le discours est déjà là. Comme un cauchemar annoncé.
– Conjoncture économique bla-bla-bla… crise financière bla-bla-bla… masse salariale bla-bla-bla… réduction des effectifs bla-bla-bla…
17 heures 39. Le couteau jaillit de la poche. La main gauche saisit le cou. La main droite affirme sa prise sur le manche…
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 08:30 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 10:20 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Déjà, encore bravo pour ta victoire et ce texte grinçant et rythmé que j'aurais sans hésiter placé sur mon podium, et des deux mains encore, si cinq tout petits mots n'avaient douché mon enthousiasme Shocked
Une merde habillée en homme. Phrase qui ne m'aurait pas gênée dans la bouche de Claude (elle aurait été dans le ton), mais qui émane ici de celle du narrateur-auteur.

Dès lors, en tant que lectrice, et outre le côté "Ah non, c'est un peu court...etc...", cette affirmation assez trash m'interroge. Une merde? Soit; mais alors il faut m'expliquer pourquoi. Sans explication, le raccourci s'impose, la fonction (DRH) créerait la déjection. Une idée à laquelle je ne puis adhérer, rejet quasi épidermique, à fortiori et c'est inévitable parce que j'ai encore à l'esprit les images à mes yeux choquantes de la meute déchaînée aux trousses du gars d'Air France. Un DRH est-il par essence "une merde", en mérite-t-il toujours le sort? Je me refuse à le penser, trouvant cela, là encore, un peu court.

Mais détail, et sensibilité toute personnelle. Pour le reste, j'ai vraiment trouvé ce texte excellent Okay
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 141
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 10:44 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Bravo pour cette victoire !
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 010
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 11:27 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Dès le début, à coups de flash sur ces instants donnés, c’est comme si on était pris soi-même sur la chaîne. Je ressens bien l’aliénation produite par le boulot purement alimentaire, un jour après l’autre comme seule projection dans la vie. L’écriture elle-même ajoute à la déshumanisation (les phrases sans verbe, très courtes, les paquets de mots enfermés entre deux points, qui hachent les images et les pensées). Une vraie mécanique bien servie par le style. Le temps qui s’égrène, l’automatisme, la cadence, la scansion des heures et des gestes répétés, tout mène vers la fin qu’on sent inexorable. Je n’ai juste pas compris ce qui se passe à 15 h 39, avec le poulet qui s’échappe (mais le poulet est déjà mort, non ? Il tombe de la chaîne de découpage ? ) Qui le laisse échapper ? Je n’ai pas compris quel est le message échangé. Est-ce qu’il manque quelque chose, dû au raccourcissement nécessaire pour rentrer dans les conditions du jeu ?
Mais ça n’enlève rien à la force de la scène glaçante et implacable de 17 h 39.
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 148
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 14:05 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Mon numéro 1 sans hésitations. J'ai beaucoup aimé le découpage minuté de la journée. Le rythme est excellent. Bravo !
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 562
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 19:45 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Très bon texte, d'une rigueur machiavélique ! Mon n°2, pas de critique particulière à formuler.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 818
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 00:47 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Ce texte fonctionne comme une mécanique maîtrisée de main de maître. La progression implacable du récit est parfaite. Bravo pour ton talent, Rascasse. Cependant, malgré toutes les qualités que j'ai trouvées à ton texte, je ne l'ai pas retenu sur mon podium car il m'a semblé que la phrase imposée se trouvait là, juste pour honorer la consigne imposée pour le jeu 134. Si on la supprime on se rend compte que le texte peut très bien se passer d'elle, sans rien perdre de sa force.
Revenir en haut
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 07:00 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Valérie, je comprends et admets ton point de vue. Je ne vois pas cependant comment un ouvrier pourrait considérer le chien de garde des patrons - et des financiers bien sûr ! - autrement. Entre cols bleus et cols blancs, la guerre a changé de structure puisque l'on a nommé des femmes et des hommes pour faire passer les mauvaises nouvelles de mesdames messieurs rendement à deux chiffres. J'imagine mal comment on pourrait accueillir la fille ou le gars sorti des bancs de la faculté de socio venu t'annoncer ce qu'elle ou il a imaginé pour améliorer le fonctionnement de l'entreprise. Cette fonction n'est qu'une caution bien loin de l'ancien délégué du personnel, en général un ouvrier sorti du rang capable de se mettre derrière une bécane et de la faire fonctionner. Je signale aussi que dans mon esprit, cette pensée appartient à l'éventreur de poulet et non au narrateur que je suis. Si je devais vendre mes propres vues, je dirais pour décrire le DRH : un glaçon dépourvu d'états d'âme. Une manière comme une autre de dire que pour les sciences humaines il faudra repasser.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 510
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 08:55 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Mon N°1: brillantissime, sans autre commentaire !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 09:00 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

J'entends bien Eric Laughing Et ma remarque quant à mon problème avec ce texte se voulait "critique constructive" (n'ayant du reste d'autre intérêt que celui d'un retour/ ressenti parmi d'autres) et non "critique tout court".
Comme évoqué plus haut, si le texte avait été à la première personne, cette phrase ne m'aurait posé nul problème dans la bouche du personnage. Or ici, dans la construction du texte, elle me semble émaner du narrateur-auteur et c'est ce qui m'a gênée. Son effet éventuellement subliminal m'a gênée Very Happy En particulier par les temps qui courent, suite aux tout récents événements qui ont montré une fois de plus qu'à force de se monter le bourrichon, forts de se trouver à cent contre un, les hommes ne cesseront jamais de raffoler des curées pour peu qu'on leur offre un gibier...

Je ne vois pas cependant comment un ouvrier pourrait considérer le chien de garde des patrons autrement Ceci est un autre débat, mais à titre personnel cette fois j'ose pourtant espérer que nombre d'ouvriers sont capables de ne pas haïr leur hiérarchie ! Laughing
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 12:39 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Valérie, d'accord avec toi, aucune violence ne peut se justifier. Mais je ne crois pas qu'il s'agisse dans le mode du travail de haine vis-à-vis des hiérarchies mais un grand désarroi face au mépris des financiers... car les dirigeants ne sont souvent que d'autres variables ajustables.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 13:05 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Danielle, un grand merci. Comment commenter un tel commentaire sans se commettre... ?
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 510
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 18:34 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

C'est tout moi: si j'aime, je ne trouve pas de mots. Si je n'aime pas, c'est beaucoup plus facile, les mots viennent sans peine, je dois les refouler.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 605
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 21:14 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Bon, je vais me marginaliser... J'ai adoré ce texte, qui est une délicieuse mécanique, mais il m'a semblé que le petit bonheur se résumait à la pause déjeuner (au cours duquel le score de poulets tranchés est révélé) et que, finalement, le personnage tuait car il pétait les plombs à l'idée de perdre son emploi d'ailleurs quand il loupe un poulet, il s'inquiète bien de la baisse de salaire et non de son score, non ? Puis, j'ai relu plusieurs fois, sans être persuadée qu'il s'agissait vraiment là d'un petit bonheur... En découvrant les commentaires ci-dessus, je me dis que j'ai dû louper un truc ou donner trop d'importance à un détail...
Revenir en haut
Sylvie.A.
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 124
Localisation: Bourgogne
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 21:22 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Pour moi, la principale qualité de ce texte c'est sa force. Une fois qu'on l'a lu, il est inscrit dans notre mémoire pour de nombreuses années, voire pour toujours.

J'ai beaucoup aimé ce passage : "Enfin fromage et pomme. Comme la veille… et toutes les autres veilles. Comme demain… si tout va bien !" Quelle prouesse d'exprimer autant de choses avec si peu de mots !

Un grand bravo !...
Revenir en haut
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 00:05 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Un grand, grand merci pour ce commentaire. Mon rêve c'est bien sûr d'écrire des textes qui marquent. Tant mieux si celui-ci s'inscrit dans le cadre.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 354
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 19:06 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Mon premier. La concision, la simplicité, l’originalité de la narration ont valu à cette histoire cruelle sa place sur mon podium. J’ai bien aimé le leitmotiv lancinant suivi de points de suspension qui passe de l’ennuyeuse routine au saucissonnage de l’employé, pour finir à la description d’un meurtre (je suppose…) Ayant lu quelques commentaires (j’écris hors connexion et peut-être d’autres suivront avant l’envoi de ce message) : je n’ai pas tiqué sur l’emploi de la phrase imposée ; elle est là, et c’est tout ce qu’on lui demande ; elle a sans doute été ajoutée à un texte déjà écrit, gagnerait à être un peu plus commentée dans l’épisode du repas, mais je ne vois pas de HS. Il en irait différemment si les petits bonheurs étaient le thème imposé. Je trouve aussi, petit défaut, que l’emploi d’un mot grossier dans un texte qui n’en contient pas d’autres est légèrement malvenu. Cependant c’est mon coup de cœur, et mon vote est en phase avec les autres.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 19:28 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Merci... tout simplement. La phrase est ajoutée mais l'idée était dans le texte initial que j'ai dû dégrossir pour qu'il épouse les normes en vigueur.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sylvie.A.
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 124
Localisation: Bourgogne
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 19:38 (2016)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

J'aimerais bien lire ce texte initial.

Est-il possible de le trouver sur ton site ?
Revenir en haut
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Juin - 05:40 (2017)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Petite info au sujet du texte... quelques mois plus tard. Celui-ci vient de se voir attribuer le 1er prix au Festival International du Roman Noir. Chouette remise des prix en perspective avec un plateau d'auteurs conséquent.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 562
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Juin - 10:38 (2017)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Bravo ! Ce texte le méritait. Est-ce la V.O. qui a été récompensée ou une version "allongée" ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
rascasse
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 663
Localisation: Frontignan (34)
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Juin - 12:09 (2017)    Sujet du message: la force de l'habitude Répondre en citant

Merci Micheline. Et pour répondre à ta question une version sensiblement plus étoffée 6000 caractères à peu près.
_________________
J'apprécie tout particulièrement les heures pas encore mais déjà plus
http://ericgohier.e-monsite.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:32 (2018)    Sujet du message: la force de l'habitude

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°134 -> Critiques constructives jeu N°134 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com