forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Descendre, monter…

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 12:12 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Un samedi soir, ça tombait mal. Et quand je dis "tomber", c'est le cas de le dire. Je n'avais jamais vu pareille pluie. De gros nuages noirs s'étaient amoncelés dans le ciel, et, quand ils ont crevé, ils ont déversé des trombes d'eau sur le quartier tandis que des éclairs zébraient le ciel sans discontinuer. Je ne pouvais plus distinguer la ville derrière les vitres frappées par la pluie avec une violence inouïe. Quand enfin le déluge cessa, une ambiance anormale me fit prendre conscience qu'il n'y avait plus d'électricité. La coupure s'éternisa. Pas question de descendre mes dix étages à pied dans le noir pour aller aux nouvelles. Je dévorai quelques gâteaux, prenant soin de ne pas ouvrir le frigo dans lequel se trouvait le repas que je devais partager avec mon fils Jérôme, de passage dans la ville le lendemain. Privé de télé et d'ordinateur, je décidai de me coucher de bonne heure, espérant le rétablissement du courant dans la nuit.

Le dimanche matin, il n'était pas encore revenu. Je reçus un coup de téléphone de Jérôme dont le train avait été annulé à cause de l'orage. J'occupai ma journée, à regarder par la fenêtre les pompiers affairés à vider l'eau du sous-sol qui visiblement avait été inondé. Un soleil généreux mettait de l'or sur les vitres qui n'avaient pas eu le temps de sécher. L'air était limpide et il ne traînait plus dans le ciel que quelques légers flocons blancs. Le courant fut rétabli dans l'après-midi et je décidai de descendre pour glaner quelques informations et sortir mon chien qui commençait à s'impatienter. Hélas, l'ascenseur ne fonctionnait pas. Je dus descendre par l'escalier. Des résidents discutaient dans le hall avec virulence. J'appris que les garages en sous-sol avaient été envahis par l'eau, que les voitures y avaient été submergées, ce qui ne me concernait pas, car je n'avais aucun véhicule. Tout le monde minimisa les conséquences de la chaufferie devenue inutilisable, vu qu'on disposait de suffisamment de semaines avant de devoir allumer le chauffage, d'ici là…
Je me dirigeai tranquillement vers le square où Boby put se défouler à loisir, tandis qu'assis sur un banc j'avalais sandwichs et viennoiseries industrielles.
L'ascenseur ne fonctionnant toujours pas, j'entrepris calmement mon ascension. Les garnements du 5ème me bousculèrent en dévalant l'escalier :
- Ça roule, Bouboule ?
Faut dire qu'à peine au 3ème, je commençais à m'essouffler, ayant du mal à hisser mes180 kilos, Boby, corniaud d'une dizaine de kilos, ne m'étant d'aucune aide.
Lundi, mardi : toujours pas de réparation.
Mercredi, jeudi…
Je croisais invariablement les deux gamins mal élevés, et reprenais mon souffle en bavardant avec madame Bontemps, locataire du 6ème qui, par hasard, ouvrait sa porte pour sortir son teckel au moment où j'atteignais son pallier. Je repoussais chaque jour sa proposition de sortir mon chien et d'acheter mon pain, prétextant qu'un peu d'exercice me ferait le plus grand bien.
Vendredi, samedi : il me semblait que mon appartement était de plus en plus haut.

Dimanche. Je suis cloué sur un lit d'hôpital, enfin, je le déduis à l'odeur, au bip des machines auxquelles je suis relié et aux conciliabules étouffés entre les médecins et mon fils que je reconnais au son de la voix. Mais je suis incapable d'ouvrir les yeux, ni de bouger le petit doigt.
Je distingue des bribes de phrases : "… jappements de son chien… SAMU… brancard coincé dans l'escalier… arrêt cardiaque… coma… réparateurs…" !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Juin - 12:12 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 12:53 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Le texte est bien rédigé et le récit est chargé de tension avec ces allées et venues fatales. Au pied du podium (prévu pour 4) sur ma liste, le texte figure toutefois dans ma liste initiales des éligibles. Une copie qui confirme les progrès de l'auteur.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 16:53 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Merci, Aimard. Tu me fais plaisir, sincèrement, sur les progrès... Embarassed
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 19:39 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Une histoire que j'ai trouvée vraiment triste: les conséquences d'une semaine sans ascenseur pour un locataire du 10ème étage. Le personnage accepte son sort avec philosophie, s'il s'astreint à l'exercice en dépit de ses 180 kilos, c'est surtout pour son chien, le brave homme.
Personnellement, j'aurais prolongé le suspense en dévoilant son poids tout à la fin: " "… jappements de son chien… SAMU… brancard coincé dans l'escalier… 180kilos...arrêt cardiaque… coma… réparateurs…"
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 20:00 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Tu as raison, Danielle !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 20:57 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Parmi toutes ces semaines sans, celle-ci était privée d’ascenseur. Bonne idée de départ, qui aurait pu donner lieu à un récit plus haut, en couleur. Je l’ai écarté de mon podium tout simplement parce qu’il n’avait pas assez de relief pour gravir les derniers étages, occupés par des nouvelles plus percutantes, genre nouvelles à chute bien menées. Dans un espace si réduit, trop peu de place a été accordée au thème de l’ascenseur, qui intervient après une première partie bien écrite, mais malheureusement sans rapport assez direct avec ce thème. Ce qui prive le lecteur d’un plus large développement des problèmes rencontrés par le narrateur. Enfin, remarque dont je suis coutumier : ça manque d’épices. Quelques tours de moulin à poivre, une pincée de piment d’Espelette, une cuillérée de curry ; voire une louche de miel, une rasade de cognac ; quelque chose qui apporterait de l’humour ou du drame, et qui ferait la différence.

L’expression « les conséquences de la chaufferie devenue inutilisable » me paraît maladroite. J’eusse préféré une tournure plus carrée, oserai-je dire plus correcte. « Les conséquences de la mise hors service de la chaufferie » ou quelque chose de moins lourd ; difficile, je sais !

Enfin, et sans lien avec ma critique, mais pour ceux qui trouveraient de l’invraisemblance dans cette semaine sans ascenseur, qui jugeraient qu’un immeuble de dix étages ne peut se voir privé d’une machine aussi indispensable pendant une si longue période, je peux citer le cas d’un bâtiment que je connais très bien, de même hauteur exactement, dans une banlieue de Paris, où la remise en service a duré… trois mois !!!
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 21:06 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Merci, Alain, j'ai du mal, avec le poivre ! Je tâcherai de mettre un peu de curry la prochaine fois ou de flamber... à a mirabelle.
D'accord, ma phrase sur la chaufferie est maladroite.

Pour la vraisemblance, mon histoire est vraie à 80%, comme indiqué en sous-titre dans ce topic ; il n'y avait juste pas de chien dans la réalité.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 22:21 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Un texte qui démarre fort et avec humour (le passage du frigo, qui prend tout son sel quand on découvre les 180 kilos), mais la chute en effet manquait un peu de piment... Pour mon goût Embarassed
J'aurais bien vu une fin façon marché de Brives la Gaillarde, le narrateur, lassé des quolibets, se laissant choir depuis le palier supérieur sur les insolents mouflets, et les étouffant sous ses larges fesses... Couic.
Bon, je suis un peu tordue, c'est vrai Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 234
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 22:41 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

L'idée est intéressante et le texte plaisant à lire. Dans ma première sélection. Toutefois, il me semble que cela aurait été plus intéressant de commencer tout de suite par la panne d'électricité, ce qui aurait permis de raconter plus en détails les aventures de ce pauvre homme dans sa cage d'escalier. Son poids aurait dû également être annoncé à la toute fin, cela aurait maintenu davantage de suspense...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 22:59 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Merci à vous, pour ces critiques convergentes, pointant du doigt la partie faible de mon histoire.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 10:35 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

J'ai particulièrement apprécié l'enchaînement des trois premières phrases je trouve le texte épicé comme il faut.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 10:58 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Merci, DD !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 141
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 19:32 (2016)    Sujet du message: Descendre, monter… Répondre en citant

Présentation d'un personnage très courageux, il fait contre mauvaise fortune bon gré, j'ai suivi avec beaucoup d'empathie, toutes ses péripéties,
Elles auraient pu être plus pimentées, elles n'en sont pas moins douloureuses,
Surtout à la fin, et surtout quand on sait qu'il s'agit d'une histoire vraie .
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:43 (2018)    Sujet du message: Descendre, monter…

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com