forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un seul être vous manque...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 17:05 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Le café lui paraît insipide, le miel trop sucré et les biscottes rances. Quitter sa chambre, déboucher du long couloir menant à la cuisine sans lancer un œil à droite dans le salon s‘est avéré au-dessus de ses forces ce matin. Elle s’était pourtant juré de filer droit devant elle. Ce regard, qui d’ordinaire suffit à la mettre en forme pour la journée, elle l’a jeté... pour apercevoir une place tristement inoccupée.
Parti la veille au soir, il lui manque déjà. Elle sait qu’il n’a pas fait exprès de tomber malade, qu’il se serait passé de ces ennuis qui l’agaçaient tout autant qu’elle ces derniers temps. Il a fallu recourir aux grands moyens, pour son bien. Impossible de le soigner à domicile. Elle a été brave quand on l’a emmené, emmailloté, pour une semaine lui a-t-on promis. Une semaine, c’est ce qu’on dit, ça se prolonge, parfois.
Que va-t-elle devenir pendant son absence ? Premier matin sans lui, et elle est déjà prise d’angoisse. Car dès le petit déjeuner avalé, elle a coutume de s’installer tout près de lui pour entamer leurs échanges. Il aime la caresse de ses doigts, elle le sent, même s’ils sont devenus moins agiles, un peu déformés par l’arthrose. Et elle aime la façon dont il lui sourit pour répondre à la première des caresses, la façon dont il s’illumine, s’enflamme aux suivantes.
Bilan de cette première journée : humeur chagrine. Privée de son indispensable compagnon, elle a feuilleté sans enthousiasme un quotidien, survolé dix pages d’un roman, écouté la radio d’une oreille distraite. L’actualité, la musique, c’est lui qui les lui offre d’ordinaire. Tout ce qu’ils partagent en secret lui fait défaut : les nouvelles de ses amis, les événements qui agitent le monde, les critiques de livres, de films, tout ce qui tisse entre eux deux un lien caché mais si fort.
Du mardi au dimanche, elle a tout essayé : marche à pied, courses chez les petits commerçants où chacun se sent obligé de se fendre de quelques mots d’une banalité affligeante. Elle s’est perdue dans les allées d’une grande surface, pour tuer le temps, est rentrée fourbue, le moral dans les chaussettes. Elle n’a de goût à rien, même pas à noircir quelques pages pour ne pas oublier ce qu’elle aura hâte de lui confier à son retour. Elle file au lit, rageant de ne pouvoir partager leur dernier clin d’œil, leur bonsoir rituel : « Je suis seule avec ma peine au cœur... Toi l’avion, le bateau qui m’offre l’évasion et le rêve, toi mon confident de chaque heure, quand reviendras-tu ... reprendre ta place désespérément vide ? »
Le pire, c’est que Sam et elle frôlent la rupture. Il a commencé par rire de ses états d’âme mais fini par prendre la mouche : « Tu me gonfles avec ta gueule d’enterrement, tu es ridicule ! Et moi alors, je compte pour du beurre ? Occupe-toi, la télé, le ménage, le repassage... Va au cinéma... »
Il ne peut pas comprendre.
Lundi. Depuis le matin, tremblante, elle attend que l’interphone sonne. 15h, le voilà ! Elle surveille fébrilement l’installation de Léonardo dans son nid. Quelques clics : elle reçoit en plein visage le sourire mutin de son petit Ludo sur l’image de fond d’écran, écoute à peine les explications du dépanneur, retient une larme. Manquerait plus qu’il la voit chialer : « Encore une barjot, une bonne femme atteinte de sénilité précoce, je vais lui gonfler sa facture à celle-là qui en plus m’a téléphoné tous les jours ! »
Il est là, plus rien n’a d’importance. Pour eux deux la vie va recommencer.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juin - 17:05 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 417
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 19:59 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Mon number one ! Une nouvelle à chute, du genre que j’ai particulièrement favorisé dans ce jeu ; qui s’y prêtait. Le titre, déjà, est trompeur, et nous pousse à croire que celui qui est parti la veille au soir, malade, emmailloté, est un être de chair et de sang. La manipulation du lecteur se poursuit, et s’intensifie, avec les caresses de sa compagne dont le privera son séjour forcé dans quelque clinique dont on ignore encore que la seringue et la perfusion y sont moins usitées que le fer à souder. L’irruption de Sam, dont on ne comprend pas trop le rôle dans cette histoire, ponctue le récit d’un gros point d’interrogation. Ménage à trois ? Toutou malade envoyé se refaire une santé chez le véto ? Mais non ! L’addiction affective avait pour objet un autre objet. Inanimé ? Peut-être. Pourvu d’une âme ? Oui, de celle qu’on lui donne. Tous les possesseurs d’un de ses semblables devront reconnaître que ce texte est un miroir dans lequel se reflète leur image.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 23:10 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Resté au pied de ma liste pour le podium ; en cause : l’avant dernier paragraphe confus en mon sens. Beaucoup de personnages (Elle, Il, Sam, Léonardo, Ludo) dont les rapports et les rôles ne sont pas explicites à mes yeux..
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 06:45 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Podium chez moi, pour ce texte dont j'ai aimé le sens derrière le sens, en quelque sorte le double fond. Une semaine sans ordi, soit, mais aussi (surtout?) sans ce que l'ordi induit, l'accès à l'info, à la connaissance et plus que tout le maintien et le renforcement du lien avec ceux qui ne sont pas tout proches. Rappel du précieux d'un objet dont on critique éventuellement les formes d'addictions qu'il génère et qui tendent à couper certains du monde réel, mais qui cependant, utilisé à bon escient, permet tout le contraire.

Ce qui manque cruellement ici n'est pas au fond l'objet ainsi qu'on pourrait le croire, mais le visage derrière l'objet, le vivant et l'humain. Sinon pourquoi "qui l'agaçaient tout autant qu'elle"? (Le seuil d'énervement d'un ordinateur me semblant une notion plutôt ésotérique Mr. Green ) Que l'ordi tombe malade, soit, mais qui donc s'en retrouve agacé sinon un interlocuteur potentiel?

Peut-être le petit... Ludo (hum) avec lequel, de toute une longue semaine, la narratrice n'a pu "skyper"? Laughing

Narrée avec une touche d'humour (les tensions dans le couple, le retour du dépanneur), cette histoire que j'ai perçue en perspectives m'a séduite Okay

NB: Petit point demeuré brumeux, pourquoi "Léonardo"?
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 07:23 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Léonardo, simplement parce que j'ai l'habitude de "baptiser" mes PC ! Mon tout premier ( au travail), s'appelait Désiré, nom qui parle de lui-même ) Eh oui, entièrement autobiographique, ce petit texte sans prétention.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 247
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 15:46 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

J'avais eu l'idée également d'écrire une semaine sans ordi et sans téléphone portable, mais cela aurait été plutôt quelqu'un de jeune qui aurait été en manque. Smile
Enfin bref, j'ai aimé ton histoire, mais la fin n'était pas très explicite et il a fallu que je relise plusieurs fois pour comprendre qui était Léonardo. Ludo se serait appelé Noé, cela m'aurait aidée à être certaine d'avoir bien compris Mort de Rire
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 16:04 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Evidemment, mais mon texte n'aurait plus été anonyme ! Very Happy

Par ailleurs, si je ne suis pas du tout accro au téléphone portable, en dépit de mon âge Mr. Green , je me passe difficilement de mon ordi et j'ai des sueurs froides dès qu'il me paraît donner des signes de faiblesse.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 21:04 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

Je n'ai pas bien compris la fin du texte.

J'ai un moment pensé que l'amour était peut-être voué au petit fils, Ludo, qui apparait sur le fonds d'écran.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 18:08 (2016)    Sujet du message: Un seul être vous manque... Répondre en citant

DDDLV a écrit:
Je n'ai pas bien compris la fin du texte.

J'ai un moment pensé que l'amour était peut-être voué au petit fils, Ludo, qui apparait sur le fonds d'écran.


Idem pour moi !
J'avais hésité entre t’attribuer ce texte ou celui du kiné.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:37 (2018)    Sujet du message: Un seul être vous manque...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com