forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comment j’ai arrêté de parler à mon père.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 15:08 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Moi, je voulais juste aller à l’annif de Mike, rue Paul Doumet, surtout que la présence de Nathalie, qui commençait à bénéficier d’une poitrine, était confirmée, et que les parents de Mike pensaient aller voir Tatie Danielle au cinéma sans savoir que Gaëtan viendrait avec de la bière. Un cocktail pour lequel j’aurais donné dix ans de ma vie.
Et papa a refusé. Tout ça pour une malheureuse note de géographie. J’étais bien décidé à ne plus lui adresser la parole jusqu’à ce que mort s’ensuive. Les trois premiers jours, il a fait semblant de ne pas s’en rendre compte. Ensuite, il a commencé à ne plus me parler non plus. Ma mère levait les yeux au ciel régulièrement, et ma grande sœur tentait d’appliquer ses cours de psychologie. Après une semaine, il est venu dans ma chambre en plein après-midi, juste après avoir tondu la pelouse.
« Tu viens avec moi. » Il n’y avait pas de place pour la discussion, mais de toute manière, je ne voulais pas parler. Nous sommes montés dans la 405 et il a tourné à droite, route des genêts. Je ne comprenais pas trop où il voulait m’emmener, et apparemment, il ne voulait pas discuter non plus. Au moment où je me suis demandé pourquoi il voulait m’emmener chez son cousin, à Vesoul, il a pris à droite, route des forts, puis à gauche, pour le pas de l’âne.
Au sommet, il a garé la peugeot et répété les mêmes quatre mots en claquant sa portière. J’ai suivi, d’abord avec les mains dans les poches, puis sans, parce que ça montait encore pas mal maintenant qu’on avait quitté la route, et que c’était plus facile de s’aider avec les troncs. Après une minute, il a semblé avoir trouvé ce qu’il cherchait. Et il m’a dit : « On va pisser. Dos à dos. » Je l’ai regardé comme s’il était fou mais comme je devais justement me soulager, j’ai déboutonné ma braguette. « Non, pas comme ça, tu viens ici, contre mon dos.
Evidemment, vu l’inclinaison des lieux, je voyais le résultat de nos soifs s’éloigner l’une de l’autre. De retour à la voiture, j’ai quand même demandé où on allait maintenant.
_On rentre à la maison.
_Et pourquoi il fallait faire deux kilomètres pour pisser ?
_Pour te faire comprendre.
_Comprendre quoi ?
_La tienne va descendre jusqu’au ruisseau du Fouchot qui se jette dans la Moselle, et la Moselle se jette dans le Rhin. La mienne va descendre jusqu’à l’Augronne qui se jette dans la Semouse qui se jette dans la Lanterne qui se jette dans la Saône qui se jette dans le Rhône.
_Et alors ?
_Et alors, si tu travaillais un peu mieux ta géographie, tu saurais que la mienne va en méditerranée et la tienne en mer du nord. Après, c’est à toi de voir. Si t’as un autre père pour le prochain demi-siècle, je comprendrai.
Je ne voyais pas le rapport avec le fait que j’aie hérité du plus mauvais paternel de la galaxie et je suis retourné à mon mutisme. Il a tondu la pelouse et Maman nous a appelé pour le dîner. Ça faisait maintenant une semaine que Nathalie et Gaëtan se bécotaient à la moindre occasion et la rentrée était proche. Papa avait l’air un peu absent quand il a servi la salade à ma sœur. J’ai repensé à sa liste de rivières et toute cette eau qui passe sous des ponts… Je lui ai demandé si on regardait le foot, au soir. Maman a poussé un soupir et ma sœur a levé les yeux au ciel.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juin - 15:08 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 15:13 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Ce qui m'énerve le plus, c'est une phrase avec deux fois "après".

Et aussi le fait qu'il tonde la pelouse deux fois.

Je me dis souvent : Il faut que je l'envoie à Danielle maintenant parce que je ne sais pas quand j'aurai le temps après et voilà le résultat...

Ne prenez pas de pincettes, chaque critique est un cadeau !

Quant à ma critique du vôtre, ce ne sera pas avant jeudi, mercredi après-midi au mieux : J'étudie.

PS : Et que Thaïs arrive de plus en plus souvent à trouver mon texte dans le tas, ça aussi, ça m'énerve...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 15:28 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Récit captivant à intonation verbale, en revanche le 1er paragraphe me semble laborieux avec une profusion de conjonction « que ». J’ai lu un conte merveilleux où la voix du personnage suscite de l’intérêt.Non retenu sur ma liste pour le podium mais dans ma sélection initiale des éligibles.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 16:02 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Ben oui, je t'avais reconnu et j'ai quand même voté pour toi, un comble ! Enfin, j'ai voté pour ton texte, ce qui est assez différent, finalement (à mes yeux). Désolée de t'énerver, mais sur ce coup-là, la lecture de ton texte a fait débouler dans ma cervelle (à grand fracas) comme une réminiscence de certains "Soleils trompeurs", terriblement proche dans l'esprit et le ton.

Tu maîtrises (??) à merveille cette logique d'ado ou de gamin où les choses d'importance et les drames quotidiens sont assez loin encore des considérations adultes. C'est fichument bien restitué, on s'y croirait, enfin... ça me rappelle des trucs Mr. Green

Des répétitions, peut-être, des deux fois "après", des pelouses tondues et retondues (quel maniaque) mais qui n'ont rien de choquant tant je n'imagine pas le narrateur apporter plus de soin à son discours qu'il n'en apporte à son raisonnement. Au final, cela sonne vrai, c'est plein de tendresse et de fraîcheur en mode râleur-boudeur... tant et si bien que je n'ai pu faire autrement que de voter pour. Zut alors.

NB: Tu avais utilisé "annif" (perdu tes incisives?) quelques jours avant sur FB Mr. Green Autant pour l'anonymat...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 16:38 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Je ne sais par quel bout prendre ce texte bizarre. J’ai du mal à cerner l’intention de son auteur. Une semaine sans, sans parler à son père, bon ! C’est ce qui le lie au thème imposé, mais ce n’est qu’une entrée en matière préludant à ce que je suppose être la scène d’anthologie : la miction dos-à-dos sur la ligne du partage des eaux. C’est là l’idée centrale, assez originale et amusante, mais je n’y vois qu’un lointain rapport avec le sujet. Ou je n’ai pas bien tout compris ; ce qui est toujours possible.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 223
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 16:42 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

L'adolescent rebelle qui ne parle plus à son père m'a bien plu. Cependant, les premières phrases sont un peu difficiles à suivre entre le cocktail le cinéma et la leçon de géographie, je me suis un peu perdue. Cela vient probablement de moi, je lis un peu trop vite et quand il faut que je relise ça m'agace, Evil or Very Mad
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 655
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 09:02 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Délicieuse histoire de famille. On "s'y croirait !" Les personnages sont bien campés, le père, le gamin qui raconte avec ses mots, la soeur. Pourquoi je ne l'ai pas classée? Profusion de textes qui m'ont plu, il fallait choisir mais ce fut un crève-coeur d'autant que le titre me plaisait bien!
N. B C'est vrai que le "cocktail" en fin de premier § sonne curieusement.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 09:28 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Merci beaucoup pour vos critiques.

Je vais essayer de décomposer la première phrase.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 799
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 18:37 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Leçon de géographie très drôle, mais au pied de mon podium.
Des problèmes avec les majuscules :
peugeot --> Peugeot
Evidemment -- > Évidemment
mer du nord -- > mer du Nord
méditerranée -- > Méditerranée
Idem pour les rues : route des genêts, route des forts, le pas de l’âne...
et :
nous a appelé --> nous a appelés
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 10:08 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Merci beaucoup, Mam !
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Mariam
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2016
Messages: 141
Localisation: Perpignan
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 19:15 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Histoire d'un adolescent, dans une famille où il fait bon vivre !
Même quand ils s'opposent, le père et le fils sont d'accord, pour ne pas se parler,
ils ont pourtant beaucoup à se dire, comme à partir d'une leçon de géographie avec humour.
Amour, respect.
J'aime l'esprit de ce texte :
et oui, bien sûr, Tchin Tchin,
et ils vont bien en rire après coup
_________________
Il reste toujours un parfum à la main qui donne des roses... (Confucius)
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 19:57 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Mariam a écrit:
Même quand ils s'opposent, le père et le fils sont d'accord, pour ne pas se parler

Mr. Green Bien résumé ! ça ressemble à Brassens : "lorsque mon âme et lui (mon corps) ne seront plus d'accord, que sur un seul point : la rupture" (in la supplique).
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 10:16 (2016)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père. Répondre en citant

Il m'arrive souvent de conclure une première partie de dispute sur ce genre de raisonnement.

_On est au moins d'accord sur un point.
_Lequel?
_C'est qu'on est pas d'accord.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:39 (2018)    Sujet du message: Comment j’ai arrêté de parler à mon père.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com