forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les habitants

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 15:08 (2016)    Sujet du message: Les habitants Répondre en citant

J'ai assisté à la projection du film suivi du débat avec l'auteur et réalisateur Raymond Depardon. Mon ressenti conserve globalement un moment inoubliable, meublé d'images farouchement réalistes et de sons (la musique, les paroles et les accents) saisissants par leur profondeur, et beaucoup d'humanisme. Je cède ici à l'envie de partager cet événement avec d'autres. Voici une synthèse d'extraits de chroniques que j'ai également lues sur la réalisation et dont je partage entièrement le contenu et les impressions.
"Après les attaques de Charlie Hebdo en janvier 2015, Raymond Depardon a décidé de donner la parole aux Français. Pendant trois mois, il a sillonné l'Hexagone, du nord au sud, à l'ouest et en finissant son périple en banlieue parisienne. Dans les villes où il s'est arrêté, il a installé une vieille caravane et invité des personnes rencontrées par hasard à y monter pour y discuter. De Charleville-Mézières à Nice, de Sète à Cherbourg, il invite des gens rencontrés dans la rue à poursuivre leur conversation devant nous, sans contraintes en toute liberté. Un vieil homme se plaint de solitude, un autre de l'éclatement de sa famille. Un jeune homme a du mal à envisager l'avenir, tandis que deux amies se plaignent de l'inconstance des hommes. Une trentenaire tente d'oublier un mariage raté en espérant que son nouvel ami va s'impliquer...
Les Habitants est aussi une fable sur le voyeurisme. Drôle, mais jusqu'au malaise lorsque le réalisateur en détaille les conséquences tragiques. Au dernier plan, la caméra ­ qui jusqu'ici a été aussi avare de mouvements que les personnages l'ont été de paroles ­ abandonne les habitants à leurs turpitudes et part en travelling arrière vers la forêt. Le petit monde insolite d'Alex Van Warmerdam s'éloigne. Nous croyons en être libérés lorsque les arbres, plantés serrés les uns à côté des autres, deviennent soudain comme les barreaux d'une prison. Jusqu'à envahir complètement l'écran. En quittant la rue ­ en quittant le film ­, nous avons cru nous échapper par la forêt. Mais celle-ci nous retient encore prisonnier. Prisonnier de l'univers du cinéaste qui nous a imposé sa règle. Qui, par sa mise en scène, a insinué ses doutes en nous. En sortant de la salle, la réalité n'aura peut-être plus, pour vous, les mêmes contours."
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Mai - 15:08 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 16:21 (2016)    Sujet du message: Les habitants Répondre en citant

On suit de façon interminable une caravane, sans pouvoir identifier les lieux, flous. Puis on voit, un long moment, la caravane stationnée dans un lieu que l'on ne peut identifier, mais ce n'est pas le problème : que ce soit à Bar-le-Duc ou Albi, on s'en fout ! Puis des gens , par 2, en plan fixe dans cette caravane, qui exposent leurs réflexions ou leurs problèmes. Ça vole bas !
Bref, on s'ennuie, profondément pendant 1 h 24, ébauchant parfois un sourire devant tant de médiocrité.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:20 (2018)    Sujet du message: Les habitants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com