forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une auteure ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN ECRITURE -> Conseils d'écriture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
escampette
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2016
Messages: 39
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 20:50 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Bonjour,

La forme "une auteure" est-elle acceptée ?

Merci !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Mai - 20:50 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 20:54 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Malheureusement oui. Crying or Very sad
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
escampette
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2016
Messages: 39
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 21:02 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Oh Alain, vous trouvez cela dommage ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 653
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 12:47 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Moi aussi j'ai du mal à m'y faire, auteure, professeure, députée...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 13:17 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Pour certains mots se terminant pareil, dont un qui ne diffère de l’exemple que d’une lettre, existe une féminisation élégante, régulière, agréable à l’oreille : autrice, factrice, dominatrice… D’autres mots en teur ont choisi une autre voie : menteuse, conteuse, batteuse… Pourquoi ? Mystère… Mentrice, contrice, battrice, ça sonne bizarre.

Quand eur est précédé d’une autre consonne que T, qui s’entend très bien avec le R, il semble que la règle soit « eur – euse ». Moqueuse, tricheuse, masseuse… Pourquoi pas professeuse ? Mystère…

Pour auteur, si on doit absolument féminiser ce mot jusque-là épicène, je suis résolument partisan de autrice. Mais pourquoi sacrifier à cette inindispensable extension du domaine de l’inégalité des genres ? Une auteur, une écrivain, une enfant, ça me va. Sinon, je serai porté à militer pour l’écriture de « un secrétair » sans E ; et pourquoi pas ministr ?
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 797
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 21:51 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Personnellement, je n'aime pas la féminisation des noms de professions.
Auteure a l'avantage de ne pas changer le son... Autrice, trop proche d'autiste et auteuse, c'est moche.

Quant à madame la maire ou la ministre, pourquoi pas.

Tu oublies les -esse (doctoresse, princesse...)
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 23:36 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

MamLéa a écrit:
Personnellement, je n'aime pas la féminisation des noms de professions.
Auteure a l'avantage de ne pas changer le son... Autrice, trop proche d'autiste et auteuse, c'est moche.

Quant à madame la maire ou la ministre, pourquoi pas.

Tu oublies les -esse (doctoresse, princesse...)

Et pinailleur-pinailleuse. Mr. Green Au fait :

Doctoresse, c’est le féminin de docteur, comme demanderesse, et emmerderesse (Brassens, in Misogynie à part – néologisme). Princesse est hors-sujet, féminin d’un mot ne se terminant pas par « eur ». Duchesse, comtesse, négresse, Suissesse, etc. Mairesse ou ministresse pourraient intégrer le vocabulaire ; sans problème pour moi, pour la raison, valable, que la différence se distingue à l’oral. Il y a le cas remarquable de « générale » ; avant que les fonctions militaires, et surtout officières, fussent accessibles aux femmes, le mot féminisé désignait l’épouse du gradé, aucune question ne se posait. Aujourd’hui, les belettes pouvant commander brigades, divisions, armées, et arborer des étoiles sur leur képi, la question se pose de leur assimilation orthographique à la simple conjointe d’un officier de haut rang.

En général, les grades de l’armée n’ont pas été féminisés (caporal, sergent, commandant, colonel…), mais les formules de politesse ont dû être adaptées.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Canardo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 4 Mai - 00:30 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

Certes les grades n'ont pas été féminisées officiellement, mais à l'oral on employait souvent les termes de sergente, adjudante, lieutenante ou commandante (seuls grades dans lesquels on entendait la féminisation), non pas pour la nommer genre "sergente Duchmolle", mais plutôt utiliser pour la désigner la sergente de l'escadron x ou y dans une conversation.
Autre différence : on employait un "mon capitaine" pour un homme et "capitaine" pour une femme. Pourquoi ? Ce n'était pas notre capitaine, mais plutôt monsieur le capitaine et jamais il n'y a eu de féminisation de l'appellation. Pourtant Armée, Brigade et bombe sont bien féminins. Comme grenade et goupille.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 797
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 09:44 (2016)    Sujet du message: Une auteure ? Répondre en citant

À l'origine, la préfète" n'était-elle pas uniquement l'épouse d'un préfet ? Comment, du coup, fait-on la différence avec celle qui occupe la fonction ?

Et Danièle, est-elle notre "cheffe" ou notre "cheftaine" ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:27 (2018)    Sujet du message: Une auteure ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN ECRITURE -> Conseils d'écriture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com