forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jamais deux sans trois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 130 B
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 651
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 14:34 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Je la vois sourire, je l’entends rire aux éclats : j’ai mal. Son épaule s’appuie sur celle de Vincent, bientôt leurs mains vont se chercher, se joindre : j’ai mal. Trois mois plus tôt, c’est moi qui souriais, riais et serrais contre moi une Anna blême, recroquevillée sur elle-même, murmurant qu’elle allait mourir de peur. Aujourd’hui, reléguée dans un coin de la nacelle, c’est moi qui tremble, non de peur mais de jalousie, même si je tente de faire bonne figure. Je suis en train de perdre Anna et j’enrage.
Tout allait si bien entre nous. Je l’avais rencontrée sur les bancs de la Sorbonne. Brunette en jean et pull informe, cheveux sagement attachés en queue de cheval, teint pâle exempt de maquillage, elle semblait craindre de se mêler aux autres. Elle avait de suite attiré mon attention. Je suis moi aussi de l’espèce qui se fiche de sa tenue vestimentaire, de sa coiffure – coupe courte, à la garçonne, juste un coup de brosse le matin – mais pas le moins du monde réservée, plutôt grande gueule et autoritaire. J’ai manœuvré en douceur pour apprivoiser Anna. J’ai réussi à lui faire accepter ma compagnie au self, à la bibliothèque où nous avons travaillé ensemble. Petit à petit, elle m’a confié son fardeau : sa solitude en région parisienne, la timidité maladive dont elle ne parvenait pas à se défaire, la tristesse permanente qui pesait sur ses épaules. Je l’ai persuadée d’emménager dans mon studio. Et on a tout partagé : les cours, les courses, les sorties. Elle a pris un peu d’assurance. Pas trop, j’y ai veillé. Anna, c’était, c’est encore ma chose.
Et puis Vincent est revenu de son année de son année aux States. Je l’adore Vincent, le seul de la famille qui ait accepté ma différence. J’ai trouvé normal de l’associer à notre vie à deux : il se réhabituait à la vie en France, il avait perdu le contact avec ses copains, et c’était mon petit frère. On est devenus les « Jamais deux sans trois ». Anna, Florence, Vincent. Ensemble partout, au resto, au ciné, dans le bus, dans les manèges de la Foire du Trône, un de nos régals à mon frère et moi quand nous étions enfants. Ce que je n’avais pas prévu, c’est la transformation d’Anna sous le regard ébloui de Vincent. Elle s’est faite coquette, s’est acheté une ou deux robes, un peu de maquillage. Elle laisse maintenant ses beaux cheveux bruns flotter sur ses épaules en permanence, un luxe normalement réservé à notre intimité. Lui, son visage s’éclaire quand elle apparaît, sa voix se teinte d’inflexions tendres lorsqu’il demande : « Comment vas-tu Anna ? » Ils restent très discrets, mais je sens bien qu’il se passe quelque chose. Anna s’éloigne de plus en plus de moi. Elle devient de plus en plus belle et je me sens de plus en plus moche : moche, je l’ai toujours été, mais autrefois je m’en souciais comme d’une guigne.
Quand nous marchons tous les trois dans la rue, Anna entre nous deux— j’ai bien essayé de bouleverser cet ordre mais sans succès — je sais que leurs corps se frôlent, que leurs mains se caressent comme dans ce manège où nous tournons ce soir à dix mètres au-dessus de la terre ferme. J’ai peur qu’ils s’en aillent un jour tous les deux, que Vincent m’enlève le trésor que j’ai modelé à mon goût : Anna. Je ne le permettrai pas. J’ai un plan. Il ne me reste qu’à faire le choix décisif. Pas facile parce que je les aime tous les deux. Vincent ? Anna ? Lequel des deux entraînerai-je bientôt sur ce foutu manège pour le balancer par-dessus bord ?
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Avr - 14:34 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 398
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 15:30 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Jamais deux sans trois ! Voici la troisième critique de mes podiumisés ; dans l’ordre chronologique car ce texte est sur ma deuxième marche.

Une brillante adaptation écrite de l’image où les personnages prennent vie et profondeur. L’expression des acteurs figés par l’objectif se développe vers un passé fait de rancœur et de jalousie, et un proche avenir qu’on devine dramatique. L’écriture bien maîtrisée, où présent et passé s’entremêlent harmonieusement pour émouvoir le lecteur, construit un récit riche et intéressant où il ne peut éviter de ressentir de l’empathie pour la dépossédée. L’histoire est-elle teintée d’affection saphique ? Ce n’est pas dit, et il est préférable de laisser le lecteur en décider.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2015
Messages: 118
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 18:02 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

J'ai manqué d'empathie pour cette "fille" (il m'a fallu du temps avant de comprendre que c'était le cas) qui est une manipulatrice et qui ne supporte pas qu'on ne la préfère pas.
Elle est prête à tuer, plutôt que d'admettre que les autres peuvent avoir des sentiments différents des siens.
Elle me fait penser à ces types qui tuent toute leur famille, parce que leur femme souhaite divorcer !!!
Sinon, c'est bien écrit, et le drame est inéluctable.
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 20:38 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Après avoir pensé, comme d'autres, que tu étais l'auteur du Rendez-vous ( il y a de la petite folie dans le texte de Mamléa), après avoir relevé de minuscules détails invalidant cette thèse, j'ai fini par te soupçonner de ce pas de deux à trois. Sans certitude, et pourtant... Voilà un des textes les plus clairs de ce jeu, limpide dès la première lecture, si limpide que l'on plonge au point de trouver à notre taille le maillot de la narratrice. Il m'a semblé la comprendre parfaitement, sans empathie particulière, sans animosité non plus, tout juste la comprendre.

Le talent de la simplicité qui sonne vrai, comme d'hab' Okay Mon n°2
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 00:52 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Clair et précis le texte n'a toutefois pas obtenu mon suffrage. Mon peu d' empathie pour le personnage ayant sans doute induit une impression d'invraisemblance concernant l'histoire. Par ailleurs un doute subsiste en moi concernant l'adaptation du titre au contenu du récit, ce par rapport au sens de «Jamais deux sans trois». J'ai également noté les répétitions d’ ANNA.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 12:06 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

La jalousie, décrite toute en finesse ! l'évolution du sentiment coule, fluide.
Texte en haut de mon podium. Pas de critique à formuler… peut-être un peu compact dans sa présentation, qui gagnerait à quelques retraits d'alinéa (impossibles sur le forum), à remplacer par des lignes vides, pour aérer ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 724
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 13:43 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Ce texte aurait pu/dû être sur mon podium. Je déteste choisir !

Je viens de relire ton texte, Danielle, et tu as, en bien peu de mots, réussi à dépeindre tant de sentiments, une telle ambivalence ! La narratrice qui voit petit à petit sa création lui échapper, littérairement parlant, plane haut et la chute n'en sera que plus fatale. Bravo.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 651
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 15:46 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Jodie, tu me combles d'aise !
MamLéa: présentation compacte, c'est fort possible, je vais surveiller. Mais ne compte pas sur des retraits de paragraphe, je déteste ça !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Yummy
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2016
Messages: 61
Localisation: marseille
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 8 Avr - 08:28 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

J'ai aimé la juste analyse de la jalousie, c'est clair et joliment mené, mon second choix
Un grand bravo Danielle
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 11:00 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Tout a été dit et bien dit.

J'ai apprécié la sobriété du style mettant en exergue la jalousie qui monte crescendo, à la manière du manège qui s'élève, la germination de la folie rendant le drame crédible. Au lecteur de deviner la relation entre les deux femmes, au lecteur d'imaginer lequel de ses deux amours, elle va pousser dans le vide...

Mon numéro trois
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 14:47 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

Marixel a écrit:
Au lecteur de deviner la relation entre les deux femmes, au lecteur d'imaginer lequel de ses deux amours, elle va pousser dans le vide...


C'est ce que j'apprécie dans le grand art de la nouvelle, quand celle-ci ne donne pas la solution et laisse au lecteur le soin d'imaginer... Certaines nouvelles britanniques excellent dans cet art !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 761
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 19:11 (2016)    Sujet du message: Jamais deux sans trois Répondre en citant

J'ai apprécié lire ton texte mais pourquoi y avait-il si peu de marches sur le podium !!!!! Evil or Very Mad Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:47 (2018)    Sujet du message: Jamais deux sans trois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 130 B Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com