forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sucre amer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 130 B
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 13:18 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Sucre amer


Lorsqu'elle choisit la robe à rayures, je me réjouis. « Tu seras moche avec », pensai-je. Pendant qu'elle s'habillait, je vérifiai l'ordonnance de ma tenue. Strictement élégante, au moins je ne ressemblais pas à quelque grosse abeille. « Ça va, comme ça ? » demanda-t-elle en se tournant vers moi. Tout en guettant mon approbation, elle tamponnait ses lèvres avec un mouchoir afin d'atténuer la brillance de son rouge Chanel. « Superbe, chérie, superbe ! » la rassurai-je. Elle enfila ses ballerines, elle fredonnait "Honey Sugar Sugar". J'étouffai un renvoi amer car je n'avais pas menti : elle était superbe.
Sur toute autre qu'elle, la robe à rayures eût signifié une agression visuelle, entraîné l'appel aux quolibets. Drapant le corps de cette fille avec la hardiesse de qui se sait au bon endroit au bon moment, la robe à rayures dardait sa fantaisie d'insecte mellifère, et si les yeux clignaient sur son passage, ce n'était pas par aveuglement mais par ravissement.

Nous marchions dans les allées de la Foire du Trône. Nous avions rendez-vous.
Dans sa robe à rayures, elle sautillait, saisissait mes mains devant chaque attraction « Regarde, mais regarde donc ! » Elle avait des fringales de butineuse : pommes d'amour, barbes à papa, nougats, gaufres. Elle achetait les douceurs, grignotait trois bouchées puis m'offrait le reste « Tiens, mange ! » Mes mains se chargeaient d'une nourriture boulimique, laquelle pesait sur mon allure.
Plus nous avancions, plus la lucidité, son goût d'amertume, me convainquaient de la fadeur de mes vêtements, de mon rôle duègne-potiche auprès de l'abeille primesautière. Je tirais une tronche de Nosferatu, n'engloutissais pas les agapes foraines qui poissaient mes doigts mais ne me résignais pas à les jeter ; gaspiller des vivres me révulsait. À quelques pas devant moi, rayée sous le soleil, elle tourbillonnait, elle se moquait « Que tu es pingre à ne rien balancer, tu pues la vieille, tu ressembles à ton sac à main ! »

Ils me harcelèrent si bien que je cédai : je montai avec l'abeille et son bourdon sur le manège.

Un peu plus tôt, j'avais vu la robe à rayures s'élancer en courant, puis son cher amour, ponctuel au rendez-vous, la réceptionner entre ses bras. Ils avaient dansé leur étreinte. J'avais posé les friandises sur un banc en me disant que ce serait moins salissant comme ça si mon chéri à moi désirait aussi tournoyer. À sa recherche, j'avais scruté les alentours.
Mon faux bourdon m'avait fait faux bond. Amer constat.
De sa robe à rayures, elle avait extirpé son mouchoir taché de rouge Chanel pour barbouiller mes sanglots. « Il ne te méritait pas ! Allez, croque une pomme d'amour, tu en as plus besoin que moi. » Pour confirmer ses dires, elle avait embrassé celui qui l'avait attendue, elle, ce fidèle qui lui caressait les fesses pendant que je me mouchais.
Avant de monter avec eux, je les avais regardés tester le manège durant deux tours, tout en me goinfrant avec les sucreries. J'étais repue, l'amertume engluée dans ma bouche, au moment de les rejoindre.

Nous tournâmes si vite... Les rayures de la robe se démultipliaient dans mon champ de vision accéléré, kaléidoscope. Je me cramponnai à mon sac mémère, elle, hilare, au bras du bourdon servile.
Je vomis, plusieurs fois, prenant soin de pulvériser la robe à rayures sous l'acidité de mes projections. Quelle jouissance ! Je me sentis enfin légère tandis que l'abeille se débattait, collée dans les flaques puantes et sucrées de mon amertume.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Avr - 13:18 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 14:01 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Premier chez moi ! D’accord avec le jury. Un récit qui ne se contente pas d’être très bien écrit et limpide. Il y a des plus : les savoureuses ( !) astuces narratives qui donnent au texte une grande cohérence. On patauge dans le saccharose du début à la fin, on sent de la poisse sur ses doigts ; l’auteur ne manque pas une occasion de saupoudrer son œuvre de bonbonasse sirupeuse (j’adore l’insecte mellifère !) en y ajoutant à mesure un soupçon d’amertume dont elle finit par renverser la boîte sur la robe zébrée de la belle rivale. Une réussite ! A quand la version en odorama ?
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 20:31 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Sur mon podium pour toutes les raisons évoquées par AK (AK... dirait-on pas une arme de guerre?) et ce en dépit du côté peu ragoûtant des histoires de vomi. Perso, je me passerai volontiers de l'odorama Crying or Very sad

Pour autant et c'est totalement subjectif, l'emploi du passé m'a un peu gênée, j'aurais davantage adhéré à une narration au présent. Je crois que l'impulsivité de l'acte s'accommoderait mieux dans mon esprit d'une certaine "immédiateté narrative" qui accentuerait le côté "représailles impromptues avec les moyens du bord". Il est vrai cependant que le renvoi amer étouffé en début de récit peut évoquer une certaine préméditation, aussi Mr. Green Mais bon, ce n'est qu'un point de détail et de feeling.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 20:46 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Mon premier choix. Une plume qui d’entrée de jeu assure, propre à produire un bon récit et porter une histoire intéressante. La voix véhémente et le propos vindicatif alliés à un point de régulier, des dialogues efficaces qui construisent un tableau final mémorable. L''histoire est intéressante par sa construction et la touche d’humour qui l’enrobe tout le long.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 799
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 21:08 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Cette histoire de sucreries et d'hyménoptères m'a rappelé une vieille publicité avec une abeille ridicule qui vantait le sucre ("c'était moi…") !

https://www.youtube.com/watch?v=0M0et_EuMDk
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 762
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 10:37 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

J'ai bien envie d'emprunter les commentaires de Bay pour me les approprier ! Car, je n'ai pas mieux à proposer... et du coup, me voilà en train de faire un bien piètre commentaire puisque je ne propose rien de constructif...

Ah, si ! Contrairement à Thaïs, j'ai bien aimé l'emploi du passé qui distille l'impression d'une vengeance acide que la narratrice n'en finit plus de savourer.
Revenir en haut
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2015
Messages: 118
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 6 Avr - 10:53 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Histoire tip top, style impeccable, aucun grain de sable dans cette implacable et rocambolesque histoire de jalousie écœurante (dans tous les sens du terme).
S'il faut absolument trouver un améliorable, je dirais que la recherche extrême de vocabulaire inédit, coloré, original m'a un peu fatigué à force, cela nuirait presque à la limpidité de la narration. Sauf si c'était volontaire, auquel cas, bravo, cela contribue au sentiment de nausée due au l'abus de sucre !
Quand je l'ai lu, j'ai pensé : podium évidemment !
Revenir en haut
Yummy
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2016
Messages: 61
Localisation: marseille
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 09:47 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

J'ai tout simplement adoré ce texte. Je ne suis pas qualifiée pour émettre des critiques, mes aptitudes ne vont pas plus loin "j'aime" ou "j'aime pas" à l'instar des réseaux sociaux Embarassed Non, sincèrement c'était divinement construit et mené, bravo encore Jodie
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 7 Avr - 13:24 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Merci à vous pour vos remarques !
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 10:49 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Sont-ce les allusions aux insectes qui m'ont induite en erreur, en pensant le texte écrit de la main de Thaïs ? Sans doute...

Moi, aussi, j'aurais envie de m'approprier les commentaires de A.K. et moi, aussi, je trouve, comme Ptit Lu, que le passé amplifie la vengeance qui se déguste avant, pendant et après...

C'est vrai qu'on piétine, qu'on patauge, même, dans le sucre, les vomissures, la bile, le fiel, à l'image de la relation aigre-douce des deux femmes, les sentiments ambivalents, l'amitié-haine qui les unit, chacune d'entre elles s'instituant faire-valoir ou repoussoir de l'autre.

J'ai particulièrement apprécié la chute - j'ai pensé, un instant, qu'elle allait pousser sa rivale dans le vide mais, non, elle a bien calculé son coup en se bourrant de sucreries, jusqu'à la nausée, elle jubile de salir, de souiller cette femme qu'elle jalouse, cette amoureuse qu'elle voudrait être, elle jouit de la rendre dégoûtante aux yeux de son partenaire.

Bravo, Jodie, pour ce bon texte, l'un de ceux qui collent le mieux au sujet, et qui s'est imposé, dès la première lecture, sur mon podium. Mon numéro Un
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 13:20 (2016)    Sujet du message: Sucre amer Répondre en citant

Merci Marixel, pour avoir pris le temps d'écrire ton ressenti .
(Ta remarque à propos des insectes m'a fait sourire car en fait, on pouvait peut-être me reconnaître grâce à eux - si on se fait archiviste des jeux mda - puisque pour le n°99, j'avais écrit ça : http://www.forum-mda.com/t5000-La-constance-de-l-entomologiste.htm, comme quoi : je radote bien toujours un peu, voire beaucoup, autre indice pour me reconnaître ! Mr. Green )

@MamLéa : je ne t'ai pas remerciée pour le lien youtube avec la pub abeille/sucre, je l'avais oubliée, celle-là !!
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:37 (2018)    Sujet du message: Sucre amer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 130 B Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com