forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le tour du malheur

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 130 B
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Online

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,517
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Tue 5 Apr - 08:06 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

LE TOUR DU MALHEUR


Un magnifique soleil de printemps illuminait la cuisine où je venais de finir la vaisselle du petit déjeuner. Je rejoignis Claude qui tapait à la machine au salon en fumant une Chesterfield, et lui proposai de profiter du beau temps pour visiter la foire du Trône, qui se tenait à deux pas de notre appartement.
- Ecoute, Simone, tu vois bien que j’écris.
- Oh, fais-moi plaisir. On est dimanche. Et on pourrait manger là-bas, ça m’éviterait de faire la cuisine. Il faut dire que tu ne m’aides pas beaucoup dans les tâches ménagères.
- Je suis écrivain, ce métier a ses servitudes, je dois livrer ce roman dans 15 jours. L’éditeur m’a promis une avance sur recettes. Et, ce n’est pas avec ton salaire de caissière…
Je ne répondis pas, ce qui n’aurait fait que gâter les choses. Je connaissais le moyen de l’amadouer. J’embrassai Claude sur le cou et lui passai la main dans les cheveux.
- D’accord chérie, le bouquin attendra.

Nous étions attablés devant un plat de frites quand je sentis une présence derrière moi. Une main fine effleura mon visage, se tendant vers mon vis-à-vis.
- Vous êtes Claude Legor ? L’auteur de "Salut bonheur" ?
- C’est moi, répondit Claude, arborant un sourire satisfait. A qui ai-je l’honneur ?
- Anne Lurse, secrétaire de Paul Gros.
- Le fameux éditeur ?
- Oui.

Claude, sans quérir mon avis, invita la personne intruse à s’asseoir, interrompant notre tête-à-tête. Anne nous offrit un pichet de rosé, un autre, puis tint à payer une tournée de Cointreau. Claude, qui n’a pas l’habitude de boire, était un peu ivre quand nous quittâmes la table.

A partir de ce moment, Claude sembla se désintéresser de moi, n’ayant d’yeux que pour Anne, dont l’audace m’impressionnait désagréablement. Les yeux rieurs, le charme naturel, les plaisanteries un peu osées de l’indésirable, m’insupportaient. Une vraie sangsue !

Quand Anne nous proposa un tour de manège, Claude accepta avec enthousiasme. Je me sentais exclue, et cependant m’efforçais de faire bonne figure. Assise dans la cabine, en voyant Claude prendre dans sa main celle d’Anne pour l’aider à monter, je réalisai que la journée allait mal se terminer ; pressentiment justifié.

Dans la cabine 4, devant nous, un photographe fixait sur nous son objectif. Il semblait penser, en considérant mes deux voisins de droite : "Ces deux-là, quel beau couple, comme ils vont bien ensemble." J’enrageais !

Le manège prenait de la vitesse, ils riaient, riaient aux éclats. Quand je remarquai du coin de l’œil que Claude enserrait dans ses doigts le poignet d’Anne, je pris ma décision. Dans une tentative désespérée, je pressai ma cuisse contre celle de Claude, qui se tenait juste à ma droite, pour lui signifier mon mécontentement. La manœuvre n’eut aucun effet. Alors, je passai à l’acte. Ils étaient penchés vers l’avant, juste après que le photographe eût pris le cliché que voici. Je m’allongeai discrètement derrière Claude, défit l’attache qui maintenait la chaîne de sécurité, me rassis, et, d’un violent coup de coude, propulsai Claude vers la droite, retenant son bras pour éviter sa chute. Anne, sous le choc, bascula hors de la cabine, tomba sur le ciment tête en avant, et ne se releva jamais.

« Intéressant, déclara l’éditeur. Nouvelle à chute, et chute… banale. Mais… chère Simone, une chose me chiffonne, ça ne correspond pas à la photo. C’est Anne qui est à côté de vous, et Claude qui tombe.
- Ah ? C’est que vous n’avez pas l’esprit ouvert. Banale, la chute ? Savez-vous ce que signifie "épicène" ? »
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 5 Apr - 08:06 (2016)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Online

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 863
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Tue 5 Apr - 11:56 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Mon deuxième choix.Récit bien conduit, riche d’un enchâssement remarquable et de dialogues percutants. A propos d’Epicène, la repartie est judicieuse donnant une touche tonitruante à la chute du récit.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Tue 5 Apr - 13:04 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Je ne dois pas avoir l'esprit ouvert non plus, la chute reste pour moi absconse Embarassed D'accord, Claude est aussi masculin que féminin, alors quoi... un travesti ?
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Online

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,517
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Tue 5 Apr - 14:44 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Je ne vais pas critiquer (je laisse ça aux lecteurs), mais expliquer mon texte.

L’idée est inspirée d’un roman, le bal du comte d’Orgel, d’Edmond Radiguet, que j’ai lu il y a quelques temps. L’auteur, homosexuel (il est fort improbable que ce fait puisse être tu dans une analyse du livre), a choisi de prénommer ses deux héros, un homme et une femme, d’une façon propre à désorienter le lecteur. Le nom de la femme, Mahaut, a une résonnance plutôt masculine, tandis que l’homme a pour prénom Anne. Ceux (et celles) qui ont l’âge d’avoir pu regarder « les rois maudits » en noir et blanc se souviennent de Mahaut d’Artois, incarnée par Hélène Duc ; mais c’est sans doute la seule occurrence de ce prénom qui ait marqué la conscience collective. Quant à Anne, prénom épicène (j’ai appris ce mot à l’écriture de la nouvelle), il était autrefois donné à des individus mâles, le plus célèbre étant Anne de Montmorency, contemporain de François premier, dont le souvenir est visible à Chantilly, Ecouen, et d’autres châteaux d’Ile de France et de la Loire. La masculinité du nom est tombée en désuétude, mais Radiguet s’est permis d’en affubler son personnage, en 1924. Pourquoi pas plus tard ?

Donc, l’idée qui a guidé ma plume, la seule sinon la principale, fut de donner aux personnages présents sur la photo des noms qui ne trahissent pas leur sexe, tout en « trahissant » le lecteur. Tout est écrit dans cette intention.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,497
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 5 Apr - 15:08 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Tu nous a vraiment menés en bateau (c'est la cas de le dire) avec ces 3 personnages dans lesquels je n'avais vu que des femmes… du coup, je me suis embrouillée avec les 3 et je n'ai rien compris. OK pour Claude, mais Anne, c'était moins évident , d'autant plus que victime des préjugés… j'ai pensé à "une" secrétaire, et jamais imaginé que Anne puisse être un homme.
L'ambigüité aurait peut-être gagné à être suggérée plus tôt ?
Histoire est, du coup, un peu embrouillée…

NB : un détail : n'oublie pas d'accentuer les majuscules Ecoute -- >Écoute - A partir - > À partir
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,032
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 5 Apr - 16:21 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Mon numéro 3 pour le ton léger de la narration qui se corse avant la chute et pour l'ambigüité, même si, je l'avoue, j'ai dû chercher le mot "épicène " dans le dictionnaire et me faire un plan de la scène pour bien comprendre qui était qui !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Madelicea
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 11 Oct 2015
Posts: 129
Localisation: pas trés loin de Lyon
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq

PostPosted: Wed 6 Apr - 18:37 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Trop compliqué pour moi !
Même après avoir regardé épicène dans wiki, même après avoir relu, je lis "Simone ", "elle" ou des adjectifs qui se terminent par "e", donc pour moi, c'est une femme et Claude, "l'écrivain" ou "il" donc c'est un homme. Quant à Anne, proposer un tour de manège ou faire penser à un photographe "quel beau couple", difficile d'éviter de penser que c'est une femme. Il est où l'épicène ?
Je n'ai pas été très convaincue par cette histoire.
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Online

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,517
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Wed 6 Apr - 20:05 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Je pense qu’une courte mise au point s’impose ; comme le suggère Mam Léa, l’ambiguïté gagnerait à être dévoilée, non plus tôt, mais de façon plus nette.

Donc : Simone est une femme, Claude une femme, Anne un homme. Simone et Claude vivent en ménage. Claude est écrivain, Simone caisssière, Anne est le secrétaire de Paul Gros (qui est un homme mais on s’en fout). Claude a un comportement de mec (dans la caricature politiquement incorrecte du couple lesbien – qui est parfois conforme à la réalité – allez faire un tour à Lesbos, dont on parle beaucoup aujourd’hui pour d’autres raisons) ; elle aide Anne à monter dans la cabine, ne fait pas la vaisselle, fume. Anne est un vrai garçon, chargé de testostérone ; il paye un pot aux deux copines, raconte des blagues grivoises, et sans doute rote à table. Mais regardez-le, il est sur la photo ! Simone ne peut pas le sentir, car il pue des dessous de bras et tente de lui piquer sa colocataire bien aimée. Elle décide d’un coup de billard à trois boules de l’envoyer ad patres en retenant sa chère Claude ; et Anne s’écrase, tête la première, sans parachute, sur l’asphalte de la Foire du Trône. C’est plus clair ainsi ?
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,497
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 6 Apr - 22:35 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Bien résumé, Alain ! On aurait compris plus vite (?) si au lieu de Anne ton personnage masculin s'était appelé Camille ou Dominique, par exemple.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Online

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,517
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Wed 6 Apr - 23:09 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

@Mam Léa : Mais avec Camille ou Dominique, ça ne marcherait pas ! Ces prénoms épicènes sont ressentis comme tels, et la puce à l’oreille guiderait trop vite le lecteur vers le pot aux roses, qui ne doit être révélé qu’à la toute fin. Avec Anne, la confusion est entretenue jusqu’au bout, ce prénom étant considéré, à tort, comme exclusivement féminin (merci Véronique Sanson). N’oublie pas que mon but, unique, est de tromper le lecteur. Jusqu’à ce qu’il aille voir sur Ouikipedia la signification du mot final, et comprenne tout ! Bon, c’est raté !

Remplace Claude par Antoinette, et Anne par Henri. Le texte, avant l’épisode final chez l’éditeur, sera limpide ; mais totalement dénué d’intérêt, AMHA.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 7 Apr - 07:45 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Bonne suggestion tout de même de Mamléa, je trouve !

Pour un pot aux roses réussi, je pense qu'il faut avoir senti l'odeur des roses en chemin, fragrance subliminale, de sorte de pouvoir se dire "bon sang mais c'est bien sûr: j'aurais pu m'en douter !" S'il faut creuser la glaise avec un cure-dents pour enfin dénicher les fleurs, ça leur laisse le temps de faner... Dans mon cas (exemple) je ne suis même pas sûre d'avoir su un jour qu'Anne pouvait être masculin Shocked
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,497
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 7 Apr - 10:09 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Alain Kotsov wrote:
@Mam Léa : Mais avec Camille ou Dominique, ça ne marcherait pas ! Ces prénoms épicènes sont ressentis comme tels, et la puce à l’oreille guiderait trop vite le lecteur vers le pot aux roses, qui ne doit être révélé qu’à la toute fin. Avec Anne, la confusion est entretenue jusqu’au bout, ce prénom étant considéré, à tort, comme exclusivement féminin (merci Véronique Sanson). N’oublie pas que mon but, unique, est de tromper le lecteur. Jusqu’à ce qu’il aille voir sur Ouikipedia la signification du mot final, et comprenne tout ! Bon, c’est raté !

Remplace Claude par Antoinette, et Anne par Henri. Le texte, avant l’épisode final chez l’éditeur, sera limpide ; mais totalement dénué d’intérêt, AMHA.

Bien sûr... laissons de côté Antoinette et Henri.
Connaissant la signification du mot, je n'ai pas vérifié sur wikitruc, et me suis focalisée sur l’ambiguïté de Claude. Et je n'ai bien sûr pas tout compris !

Bref, tu défends bien ton bifteck mais tu es moins bon avocat qu'auteur...
Quel lecteur a tout compris ? ça prouve qu'il manquait peut-être juste un indice... plus grossier que la cigarette ou la grivoiserie... qui ne sont pas des "privilèges" exclusivement masculins !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,497
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 7 Apr - 10:12 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Sinon, réveiller la masculinité du prénom Anne, ça m'aura appris quelque chose !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Online

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,517
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Thu 7 Apr - 13:30 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Je ne défends pas mon steak, j’essaie juste d’éclaircir ce qui n’a pas été compris. et je prétends être le meilleur avocat car, mieux que personne, je connais le dossier, le texte et sa genèse, puisque c’est moi que je l’ai écrit ; c’est d’ailleurs le cas pour tous les textes et tous les auteurs. J’endosse ma robe et mon épitoge herminée, et j’y vais (attention, il y a beaucoup de caractères gras, ne touchez pas l’écran, vous pourriez vous tacher) :

Il y a des indices depuis le début qui pourraient faire douter de l’attribution des prénoms. Mais ils sont là à ma plume défendante. Je fais tout pour que, dans un premier temps, Claude soit assimilée à un homme. Pour Simone, le doute n’est pas permis. Au début, il faudrait une imagination assez débridée pour voir dans le duo autre chose qu’un couple classique. Ceci fait, avec Anne, c’est plus facile, son prénom (et sa main fine pourquoi pas ?) le désignant comme une femme. Je lui ai même donné un nom de famille en E. Je suis aidé par les subtilités de la langue (secrétaire aussi est épicène, et, surtout à l’époque de l’action – avant 1964, et pourquoi pas l’année où fut prise la photo, 1954. (Il y a d’ailleurs un marqueur chronologique, la machine à écrire, espèce éteinte dans les années 80-90, de plus l’image en noir et blanc est assez datée.), à cette époque donc, secrétaire, de direction par exemple, évoquait immanquablement une belette ; et on n’aurait osé dire « une écrivaine »). Quand Anne paye sa tournée, et propose le tour de manège, je suppose que le lecteur est suffisamment hypnotisé pour qu’il ne tique pas. Mais ce n’est pas fait exprès. Puisque c’est un mec, il doit se conduire comme tel, mais en aucun cas je ne souhaite dévoiler un pan de la vérité, la chute ne devant être comprise qu’après la lecture du dernier mot.

Ce que j’attends du lecteur : ou 1) : il termine sa lecture et se dit : « j’y pige que dalle, c’est vraiment du grand n’importe quoi ! Zéro pointé ! »; ou 2) (que je préfère) : « mais où veut-il en venir ? Ça se termine en queue de poisson. Et au fait, ça veut dire quoi épicène ? Vite un dictionnaire ! ».

Un dictionnaire ou un tour sur Gougueule, dans l’hypothèse probable où, comme votre serviteur avant de rédiger sa bluette, il n’a jamais entendu ce mot. C’est seulement à ce moment que les cieux commencent à s’entrouvrir. Pourquoi la chute ne serait-elle pas banale ? (NB : l’expression « nouvelle à chute » figure dans le dernier paragraphe, et deux autres occurrence du mot « chute »). Qu’est-ce qui pourrait être épicène ? Un nom peut-être… Simone est une gonzesse, là, y’a pas photo (à propos n’oublions pas la photo, on y voit trois personnes, un homme et deux femmes !), Claude ? Ben oui, c’est ça : Claude, reine de France, inventeuse de la prune, et accessoirement épouse de François premier, Claude Jade, jolie actrice chère à Truffaut, Claude Gensac, Madame de Funès, Claude Pompidou… A partir de là, on bascule dans l’insolite ; si le numéro de sécu de Claude commence par un 2, ça implique que Simone et elle… Relisons à partir du début. Ecrivain, un peu feignasse, autoritaire et faible, qualités propres au genre masculin, mais ne pourraient-elles pas s’appliquer au beau sexe ? Auquel cas, Anne…

Le seul moyen de débloquer le casse-tête c’est de poursuivre la recherche, ou la lecture (Anne et Claude ne peuvent être deux femmes, le pronom utilisé par le photographe et la narratrice pour les désigner ensemble est « ils » - encore une subtilité de la langue !)

Je n’ai appris l’épicenité du prénom qu’en visitant le château de Chantilly il y a quelques années. Le piédestal portant le nom d’Anne de Montmorency y est surmonté de la statue d’un grand moustachu.

Il est vrai que pour ceux qui n’ont pas vécu une telle expérience, Anne au masculin est le plus étroit goulot d’étranglement à franchir pour tout remettre en ordre, mais il n’y a pas d’autre voie possible.

A la lecture attentive des commentaires, je conclus que tout est question de dosage. Et, comme en cuisine ou en cocktail, le dosage est un facteur essentiellement subjectif. Le cahier des charges que je me suis fixé interdit de découvrir le pot aux roses à la première lecture. Ensuite, seuls comptent la taille de la pelle, ou de la pelleteuse, que je substitue au cure-dent, et la profondeur des sillons que j’ai tracés au préalable pour ameublir la terre.

Si je devais réécrire le texte, mais seulement à l’usage des mêmes lecteurs et dans le même cadre, je changerais la fin par une formulation plus limpide, une consigne à le relire en portant attention au genre des prénoms. Un truc du genre : « Mais qui vous dit qu’Anne est une fille ? »

Je parle de cadre parce qu’il faut tenir compte du public auquel on s’adresse, et des circonstances. Ainsi, si la nouvelle était destinée à être imprimée sur papier, ou écoutée sans être lue, elle prendrait une forme différente. Et si je l’avais écrite avant la généralisation des moteurs de recherche, ou pour des gens non connectés, il en irait de même.

Bon, je m’arrête là. On étouffe sous cette robe !
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.


Last edited by Alain Kotsov on Thu 7 Apr - 20:23 (2016); edited 4 times in total
Back to top
Visit poster’s website
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,799
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Thu 7 Apr - 13:32 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Bon, ben j'avais compris de travers. Avec les explications ça va mieux et je vois le texte autrement, du coup. On va dire que je fais ma trop maline, mais j'étais au courant du possible masculin du prénom Anne grâce à Anne de Joyeuse, peut-être le mignon le plus connu d'Henri III, mais toutefois je n'ai absolument pas tilté que tu nous parlais d'un Anne. Je m'en veux, je n'ai pas été assez attentive.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Online

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,517
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Thu 7 Apr - 20:25 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Ben oui, Anne-deux joyeuses ça ne peut être qu'un homme. Mr. Green
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,497
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 7 Apr - 21:20 (2016)    Post subject: Le tour du malheur Reply with quote

Quelle belle plaidoirie ! Okay
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 11:55 (2019)    Post subject: Le tour du malheur

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 130 B All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group