forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Indépendance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 417
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 22:47 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

INDEPENDANCE

Dans les années qui suivirent la quatrième guerre mondiale, le territoire français fut agité de soubresauts provoqués par des velléités d’autonomie, voire d’indépendance, qui demeurèrent heureusement presque toujours très minoritaires. En Corse, au Pays Basque, en Alsace, des mouvements assez actifs prônaient la séparation d’avec le pouvoir central, mais ils ne réunissaient qu’un faible pourcentage des électeurs. Si la situation devenait inquiétante, on calmait l’agitation à coup de subventions. Toute la France était unie. Toute ? Non ! Un petit département menait la résistance contre le jacobinisme : la Creuse !

La présidente, Aïcha de la Bretonnière, se résigna, ainsi que l’obligeaient les institutions de la VIIe République, à organiser un référendum local qui vit la victoire du parti indépendantiste à une large majorité.

Le gouvernement prit ses quartiers dans le bâtiment de l’ancien conseil départemental, la présidence de la République s’installa à la mairie de Guéret, et l’assemblée nationale se réunit au théâtre municipal de Bourganeuf.

La situation de la région n’en fut pas bouleversée, l’économie creusoise n’ayant jamais eu un rôle prépondérant dans le monde. On battit monnaie, mais avec parité fixe avec l’ancienne devise, on signa des accords commerciaux avec la France et les pays voisins. Des ambassadeurs furent délégués auprès de tous les pays et des députés au parlement de l’UE qui venait de se reconstituer, à Strasbourg.

Le chef du nouvel état, Raymond Boucharat, un jour qu’il feuilletait un magazine, sursauta en parcourant un article sur le continent antarctique. Il fut frappé de la répartition des zones accordées à divers pays, délimitées par des segments de droites partant du pôle sud. Celle de la France, la Terre Adélie, paraissait bien mince en comparaison des possessions australienne ou norvégienne, mais couvrait une superficie presque égale à celle de la France. Il eut une idée, géniale, et convoqua un cabinet ministériel d’urgence.

Pourquoi la République libre creusoise n’aurait-elle pas droit à sa portion d’un territoire désertique et inhabité ? Les gens manifestèrent dans les rues de Guéret et d’Aubusson, et une grande marche fut organisée vers Paris. Du discours que le président prononça, les journalistes retinrent surtout une petite phrase : « On veut notre part de galette ! » Il est vrai que le continent glacé affecte grossièrement la forme d’un disque, et que l’arrangement des zones évoque le partage d’un gâteau.

La commission extraordinaire de l’ONU ne put trouver d’objection à cette demande. Un bout de Terre Adélie, en forme de triangle très aigu, d’une surface de 40000 km2, au prorata de celle de l’ex-département, changea donc de main ; frontalier de l’Australie et de la France.

Sur la base scientifique Raymond Poulidor, à 1500 km du pôle, on détecta dans la carotte d’un forage la présence de diamants. On se mit à creuser. Au bout d’une semaine on en avait extrait 5 kg, dont trois pièces de la grosseur du Régent. On continua à creuser. Les géologues découvrirent que le filon, très localisé, résultait de conditions exceptionnelles et qu’il ne devait y en avoir de semblable ailleurs sur terre.

En un an la Creuse devint le pays le plus riche du monde, avec un PIB de 20000 milliards de dollars. Elle mit au point la première expédition habitée sur mars, se dota de deux porte-avions nucléaires.

Au palais de l’Elysée, la présidente se lamentait : "Ils ont eu leur part de galette, et ils ont trouvé la fève !"
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Fév - 22:47 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 23:21 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

Excellent ! J'ai hésité à placer cette galette en haut du podium mais c'est comme si...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 12:36 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

Le thème de la galette m'entraînait plutôt vers des lectures sucrées et conviviales, très loin des préoccupations sérieuses de ce texte, pourtant très bien.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 15:38 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

Je demande pardon à genoux, Alain, moi qui réclamais des textes qui s'éloignent un peu de la traditionnelle galette familiale, j'aurais dû être comblée par celui-ci. Le plus fort, c'est que je l'ai été, je le suis encore à la relecture. Je me suis mélangé les pinceaux en votant à la dernière minute...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 247
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 16:48 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

Mon numéro 2.
Histoire très originale qui aurait mérité un meilleur classement à mon avis.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 417
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 17:02 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

Dans la série « difficile de faire court » : avant d’écrire ce texte, j’ai effectué, comme le sujet était simple et vaste, une recherche analogique sur le mot « galette ». Je vous engage à faire de même en pareil cas. Je suis tombé sur plein de gâteaux et biscuits, régionaux, même étrangers, italiens je crois, des trésors plus ou moins cachés, des bérets de chasseurs alpins, des insignes de Saint-Cyr, des expressions, un moulin de Montmartre, et bien sûr la crêpe au sarrasin (blé noir) et la fameuse galette des Rois.

J’ai malaxé la frangipane qui me tient lieu de cerveau jusqu’à en faire jaillir quelques idées. J’en tenais une bonne (je ne veux pas dire que j’avais abusé du chouchen – juste que j’avais trouvé le point de départ d’une histoire qui me plaisait bien), et j’ai entrepris de la coucher sur le papier (non ! Je n’ai pas dit que j’ai allongé ma soubrette bretonne sur une rame de feuilles A4 dans le but de lui remettre en mémoire les menhirs de Carnac – vous ne comprenez rien ! – juste que j’ai entamé l’écriture de mon récit). Le synopsis me convenait, sauf qu’il tournait autour d’un banal gâteau d’épiphanie, ce qui ne me semblait pas trop rédhibitoire puisque l’originalité du scénario compensait la banalité du gâteau. Mais je me suis très vite rendu compte qu’une telle histoire, avec beaucoup de personnages et des rebondissements multiples, ne pourrait tenir dans le volume imposé.

Mon texte dépasse les 60 000 signes, et je l’ai soumis à un éditeur.

Après y avoir apposé le mot « fin », j’ai commencé à en écrire un autre, plus court. J’ai utilisé une conception de la galette qui s’éloigne des sentiers battus, et des résultats de la gougueulisation. En gardant toujours à l’esprit qu’il ne devait pas s’écarter de la ligne blanche. Je n’ai pu m’empêcher d’en adresser une version plus étoffée à un concours aux contraintes un peu plus indulgentes que celles de notre jeu. Je serais très amusé s’il y obtenait quelque succès.

Comme je vous disais, « difficile de faire court ».
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 20:52 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

Une histoire très originale que j'ai eu du plaisir à lire! Elle aurait du être mieux placée. Peut-être qu'on l'a sentie loin du véritable sujet qui semblait être la galette traditionnelle.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 18:35 (2016)    Sujet du message: Indépendance Répondre en citant

[quote="danielle"]Je demande pardon à genoux, Alain, moi qui réclamais des textes qui s'éloignent un peu de la traditionnelle galette familiale, j'aurais dû être comblée par celui-ci. Le plus fort, c'est que je l'ai été, je le suis encore à la relecture. Je me suis mélangé les pinceaux en votant à la dernière minute... [/codesquote]

Je trouve fort utile le mea-culpa de Danielle qui réhabilite le texte d'A.Kotsof puisque ma propre évaluation pêche par l'ignorance du commentaire (ajouté) de l'administratrice. Pour le reste le texte porte bien la marque de la plume habituelle de l'auteur, respectueux des codes de l'outil linguistique et de ceux de la fiction.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:05 (2018)    Sujet du message: Indépendance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com