forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

En mauvais arroi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 23:23 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

En mauvais arroi

« Non mais quelle conne ! Vieille bique, va ! Tu peux pas faire gaffe quand tu traverses ? »
Bruno Quenotte, à bord d’une voiture de courtoisie, grinçait des dents. Il venait d’éviter un drame grâce à ses réflexes de chauffard. Une femme âgée avait eu l’effronterie de s’engager sur le passage piéton cependant qu'il arrivait, en trombe. Distrait, pressé, le pilote n'avait réagi qu’au dernier moment. Agitée d’un tremblement sénile, effroyablement voûtée, la vieille dame s’appuyait sur une canne et avançait cahin-caha, à la vitesse d’un bradype. Elle n’avait pas vu l’automobile fondre sur elle, ni entendu les pneus crissés.
Monsieur Quenotte lui en tint rigueur. Au fil des secondes, sa méchante humeur s’exacerba, tant la mauvaise volonté de l’impotente, pour traverser la route, était manifeste. On aurait dit qu’elle le faisait à dessein. Si elle continuait de marcher à cette allure, il allait être en retard pour tirer les rois.
Le teint rubicond, écumant comme un verrat, il encouragea la flâneuse à sa façon. Malmenant son volant, il hurlait sans désemparer, vitres fermées : « Mais tu vas te grouiller oui, sale vioque ! »
Il y avait comme de l’hostilité dans ses yeux. Au cas où vous eussiez été à ses côtés, mieux aurait valu s’abstenir de lui conseiller le respect des anciens. Il vous aurait invité, sans aucun doute, à introduire votre sagesse, en guise de suppositoire, dans un endroit tabou de votre anatomie.
Malgré les exhortations du klaxon, la traversée de l’octogénaire n’en finissait pas. Par surcroît d’insolence, elle semblait totalement indifférente. Le conducteur échevelé, à bout de nerfs, n'était plus que haine. Dès l’instant où la voie fut enfin libre, il appuya de toute sa rage sur la pédale d’accélération. Il frôla la fâcheuse en bafouillant un tombereau d'ignominies. Puis il fila à toute allure.

Un peu plus tard, Bruno Quenotte, redoublant d’amabilité, s’affairait comme un beau diable autour d’une gigantesque galette des rois. Une réception avait été organisée dans le réfectoire de la maison de retraite, dont il assurait la direction. Les huiles municipales y paradaient, et la presse locale couvrait l’événement.
L’homme distribuait les parts de frangipane lui-même, allant d’un pensionnaire à l’autre, jusqu’à se retrouver nez à nez avec la grand-mère importune. Il pâlit instantanément. La colère rend aveugle, convint-il, car il ne l’avait pas reconnue, tout à l'heure… Et elle, l’avait-elle seulement reconnu ? Dans le doute, il pria pour qu'elle s'étouffât avec la fève. En attendant ce prodige, il serra les fesses afin qu’elle ne déclenchât pas un esclandre. Mais la mamie se contenta de saisir l’assiette, sans faire d’histoire, souriant même.
La fête se déroula sans accrocs, somme toute. Les deux santons découverts, les souverains furent aussitôt proclamés. Il s’agissait du directeur – et de l'inévitable veuve. Le sort est taquin, parfois… On prit une photo du couple, bras dessus bras dessous. Puis Bruno, impatient d'en finir, s'apprêtait à remercier ses hôtes quand soudain, une journaliste demanda à la reine son avis sur le roi. Ce dernier, subitement inquiet, écouta la réponse, énoncée d’une petite voix fluette, à l’intonation un brin ironique :
« Monsieur le directeur est un homme charmant ! Vraiment, un homme bien aimable, oui bien aimable ! Et d’une politesse ! Ça, on peut dire qu’il sait se conduire ! Il nous traite comme des princesses, pour sûr ! La courtoisie, je crois, est le plus beau fleuron de sa couronne ! »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Fév - 23:23 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 12:45 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

Mon coup de cœur ! Un texte qui a le mérite de l'originalité, car il sort des sentiers battus de la galette des rois. Et quel humour, quel style ! Décidément, je deviens superfan d'Alan !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 12:52 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

Que du bon ! J'ai adoré le style, l'humour et ... la surprise !! Super texte !
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 398
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 14:37 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

L’idée n’est pas mauvaise, il y a de l’humour, et une petite faute : « pneus crissés ». La situation est un peu convenue et la chute pourrait être plus surprenante. J’ai préféré d’autres textes.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 16:11 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

Peut-être sans surprise, mais ce texte a grimpé tout seul sur mon podium.
Avec toi, au moins, on acquiert du vocabulaire. Smile
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 217
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 17:34 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

Contrairement à beaucoup je n'ai pas adhéré à cette histoire. Je n'ai pas réussi à comprendre, si la femme avait ou non reconnu le directeur, si cette femme était ou non un peu sénile. Dans ce deuxième cas, cas elle n'aurait pas été seule en ville. Donc, elle ne doit pas être sénile donc, elle aurait dû reconnaitre le directeur. J'ose espérer que ce directeur n'existe pas dans la vraie vie Mr. Green
Mais bon, ce n'est que mon ressenti...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 21:28 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

Sur mon podium!
Les sentiments sont très bien exprimés, avec de l'humour! Des mots dont les sens m'ont échappés ne m'ont pas empêchés de comprendre cette histoire.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 18:11 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

L'écriture est consistante, le récit est bien mené et l'histoire est cohérente. Le texte aurait trouvé une place de choix dans ma liste mais j'ai été heurté par des passages trop crus comme "Il vous aurait invité, sans aucun doute, à introduire votre sagesse, en guise de suppositoire, dans un endroit tabou de votre anatomie." Sensibilité n'est sans doute pas objectivité mais j'ai préféré d'autres textes.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Caroline Lacanau
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2015
Messages: 26
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 14:43 (2016)    Sujet du message: En mauvais arroi Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ce texte. La fin est laissée à' l'interprétation de chacun et cela me plaît. La formule avec le " suppositoire" ne me choque pas du tout, au contraire, je la trouve amusante. D'ailleurs il y a beaucoup d'expressions qui m'ont fait sourire dans cette production...j'aime beaucoup l'idée, j'aime beaucoup le style.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:22 (2018)    Sujet du message: En mauvais arroi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com