forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un suicide étrange

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°125 -> Critiques constructives Jeu N°125
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 09:10 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Un suicide étrange

Albert se réveilla en sursaut. Il était en sueur. Le célèbre peintre Vincent se plaignait qu’il ne se fatiguait pas assez dans la recherche des indices de ce décès mystérieux, il y avait de cela 125 ans :

-Tu participes aux événements de l’anniversaire de ce départ, depuis vingt ans et tu es de plus en plus indifférent à ce sujet ! Tu y vas par habitude. Je pensais que tu étais devenu un ami ! Tu te rappelles ce rêve et cet engagement : tu ne me laisserais plus jamais seul ? J’avais la certitude que tu serais plus sérieux que les autres, ceux qui s’étaient arrêtés au début de leur enquête. Ma fin bizarre te rendait très triste.

En effet, Albert était devenu flic, et c’était Vincent, enfin les évènements en lien avec lui, qui lui avait permis de se diriger vers ce métier. Albert se rappelait que plusieurs éventualités existaient au sujet de ce départ prématuré. Mais il ne savait plus l’intégralité de ce que les gens disaient, et ce qu’il avait lu n’avait laissé que quelques traces dans sa substance grise.
Ce rêve avait bien réveillé Albert, il admit qu’il se rendait à ces fêtes à cause de membres de sa famille qui s’y intéressaient bien plus que lui. D’ailleurs depuis quelque temps il utilisait des stratagèmes, dans le but de ne pas les entendre quand ils entamaient des sujets en lien avec Vincent.

Ainsi il décida de s’intéresser plus sérieusement à la vie de Vincent. Il avait envie de regagner l’amitié de ce malheureux et ensuite de repartir plus attentivement dans la recherche des alibis dans le passé tumultueux de l’artiste. Quelqu’un lui avait tiré dessus, il avait tenté de se suicider ? Juste après qu’il eut peint un tableau ? Ce n’était pas imaginable !

Il devait en finir vite avec ce dilemme, dans le but de rendre Vincent heureux, lui qui n’aurait enfin plus mal à sa pauvre vielle carcasse. Il avait rageusement envie d’en finir avec cette énigme et de révéler la réalité aux gens qui avaient prévu de penser à lui deux semaines plus tard.

Il entama sa recherche par un site rejeté par des spécialistes qui cependant lui rendaient visite de temps en temps. Cela lui permit de détenir une vue d’ensemble sur la vie de Vincent. Albert se rappela aussi que Vincent avait écrit plusieurs centaines de lettres. Il devait les lire. Il devait aussi analyser ses tableaux, aller visiter des habitants de la ville dans laquelle sa vie s’était achevée. Qui sait ? Des indices sur le sujet auraient peut-être même traversé les années ? Des recherches réalisées par d’autres lui seraient aussi utiles.

Il se mit à lire les lettres, il avait de la chance, ses parents les avaient dans leurs archives. Plus il avançait dans la lecture plus il réalisait l’ampleur du travail. Depuis une semaine, il n’arrêtait pas de lire et d’analyser des clichés de tableaux en main, mais il n’avait avancé que d’un fil. Le désir d’en finir aussi rapidement s’atténuait. Il lui fallait plus de temps. Il réfléchit quelques instants.

Il était devenu flic, seulement gardien de la paix, l’année dernière. Certes, c’était depuis vingt ans qu’il se rendait aux anniversaires du décès de Vincent, mais il n’en avait que dix neuf. En effet, il avait débuté les visites dans le ventre de sa mère. Suggérant que le but était difficile à atteindre, il remit les résultats de sa recherche à un an et une semaine plus tard.

Avant d’entamer un travail plus sérieux, digne de Vincent, il décida d’aller prendre l’air. Une marche dans la nature n’avait jamais été aussi agréable.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Nov - 09:10 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 12:15 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

« Un texte étrange…, rien compris ! » C’est l’annotation qui figure dans ma liste, en face du texte.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 247
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 15:21 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Je n'ai pas vraiment compris où le texte voulait nous emmener et par conséquent il a été difficile de m'y intéresser jusqu'au bout. Désolée, pas très constructif comme critique.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 20:05 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

La narration est maladroite et l'histoire manque de clarté.

Comment un flic, qui plus est, simple gardien de la paix, peut-il enquêter après 125 ans ? Il y a prescription ! Ou il enquête pour lui-même ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 4 Nov - 14:04 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Je souscris aux constats des critiques précédentes. En effet, le récit se résume en une page d'informations où les artifices de la fiction sont absents, remarque en accord avec mon annotation post lecture, qui cerne plutôt des causes (en vue d'y remédier) : Récit principalement constitué de sommaires où le personnage principal est exposé à travers des notes bibliographiques.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 5 Nov - 23:36 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Bay, Armorique, MamLéa, Aimard, vos critiques sont contrairement à ce que vous pouvez penser sont vraiment constructives. Et je vous en remercie sincèrement.

Chez nous on dit : « pour celui qui veut bien comprendre la moustique est du saz (instrument de musique à corde) et celui qui ne veut pas comprendre Davul-zurna (comme tambour et trompette) sont insuffisants ».

Si vous avez fait des problèmes sur la logique vous comprendrez mieux mon texte.

Certains problèmes logiques sont très difficiles à résoudre pour certaines personnes et sont très faciles pour d’autres, car ces derniers ont vécu dans la réalité ce genre d’événement.

Mon texte n’est pas sans signification, sauf qu’il faut y être plus attentif Mr. Green
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 08:38 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Inspiration originale, certes, mais l'acharnement de ce flic à découvrir le secret de la mort de Van Gogh, si secret il y a, manque vraiment de vraisemblance. Et la chute laisse à désirer...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 20:06 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Tu as raison Danielle.

Comparé à l'ensemble de la population sur ce forum j'ai un niveau très bas. Si au préalable j'avais fait des recherches sur son niveau, je ne m'y serais jamais aventurée. Parfois je fense sans réfléchir et ceci pour éviter d'avoir des préjugés.
Dans l'ensemble cela se passe bien.
Je remercie tout le monde de se donner du mal pour lire mes texte qui semblent plutôt ennuyeux.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 21:02 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

J’adore le saz, un des plus beaux instruments de musique. Celui-là, avec un peu de davul, est dans mes favoris : https://www.youtube.com/watch?v=g89P32zuQ8w (ne branchez le son qu’après la très pénible introduction publicitaire, et remplacez l’image fixe par une photo de Cappadoce ).

@illeurs : j’ai relu ton texte dans tous les sens, et je n’ai pas trouvé celui qui y est caché (de sens). Il n’est pas ennuyeux, il est impénétrable. Une explication serait bienvenue.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 22:14 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

bay a écrit:
J’adore le saz, un des plus beaux instruments de musique. Celui-là, avec un peu de davul, est dans mes favoris : https://www.youtube.com/watch?v=g89P32zuQ8w (ne branchez le son qu’après la très pénible introduction publicitaire, et remplacez l’image fixe par une photo de Cappadoce ).

Super joli, et sans pub chez moi !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 09:33 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Bon, je ne connais rien au saz, mais pour ce que j'en ai compris...

Albert est issu d'une famille passionnée par Van Gogh (ils vont à toutes les commémorations, ont archivé toute la correspondance du peintre), une passion telle qu'à force de baigner dedans elle a fini par l'étouffer et par tourner à l'obsession, quand bien même au fond de lui il voudrait y échapper. Néanmoins, cette obsession dirige et détermine sa vie, l'incitant à vouloir percer le "mystère" de la mort de Van Gogh. Il semble en effet que certaines thèses s'orientent vers la balle perdue (ou pas) plus que vers le suicide.

Au final, le texte s'articule sur cette thèse parallèle, existante, et le poids éventuellement étouffant de l'influence parentale... ce qui fait beaucoup de choses à caser dans 3500 signes et rend au final le texte légèrement décousu, en plus (à mon avis) de quelques lourdeurs dans le style

Tu me diras, Ailleurs, si j'ai correctement compris ton propos Wink Par contre, lorsque tu écris "Mon texte n'est pas sans signification sauf qu'il faut y être plus attentif", j'ai tout de même envie de te dire que lorsque l'on souhaite partager ses écrits, les donner à lire, il est tout de même important de ne pas exiger du lecteur trop de débroussaillage avant d'atteindre à la compréhension, sous peine de le perdre en route. S'il faut une pince à escargot pour parvenir à extirper les sens cachés, l'appétit du lecteur risque d'aller s'amenuisant au fil de sa lecture. Je ne dis pas cela pour ce suicide étrange en particulier, mais de manière plus générale: c'est à l'auteur de rendre son texte accessible, non au lecteur de fournir maints efforts pour tenter de deviner de quoi il peut bien retourner Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 10:23 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

ailleurs a écrit:
Si vous avez fait des problèmes sur la logique vous comprendrez mieux mon texte.

Certains problèmes logiques sont très difficiles à résoudre pour certaines personnes et sont très faciles pour d’autres, car ces derniers ont vécu dans la réalité ce genre d’événement.

Mon texte n’est pas sans signification, sauf qu’il faut y être plus attentif Mr. Green


Bonjour Ailleurs

Comme Thaïs, j'ai envie de rebondir sur ce passage. Il ne s'agit absolument pas de logique, ici, encore moins de manque d'attention de la part du lecteur. Personne ne met en doute la signification de ton texte mais tu racontes une histoire sans tenir compte d'un contexte, or ce dernier est indispensable à la cohérence et la progression d'un récit.

Comme tu ne campes aucun décor, comment veux-tu que le lecteur adhère, s'il doit tout deviner entre tes lignes ?

Je reprends la phrase d'introduction :

Albert se réveilla en sursaut. Il était en sueur. Le célèbre peintre Vincent se plaignait qu’il ne se fatiguait pas assez dans la recherche des indices de ce décès mystérieux, il y avait de cela 125 ans :

Je suppose qu'Albert a fait un cauchemar dans lequel il rencontrait Vincent Van Gogh ?

Il suffirait d'ajouter quelques éléments, nécessaires à la compréhension du lecteur, je t'en suggère deux, il y en a d'autres possibles.

"Albert se réveilla en sursaut, de son cauchemar. Il était en sueur. Il avait rêvé que le célèbre peintre Vincent....

Là, le décor est planté, le lecteur se sent en domaine connu.

Ensuite, j'ai eu la sensation de me perdre dans un labyrinthe, sans l'aspect ludique, tu vois et, surtout, sans trouver le fil d'Ariane.

Tu nous parles de logique mais tu envoies tes infos, sans les ordonner, au lecteur de se débrouiller à les démêler.

Je suis une lectrice qui revendique un espace de liberté, pour laisser libre cours à mon imaginaire ; il m'arrive d'emprunter des chemins de traverse, si je veux et quand je veux, mais en en ayant conscience et en retrouvant toujours ma route parce

que l'auteur me guide, pose des jalons qui m'empêchent de m'égarer.

Une réflexion autour de l'écriture et des procédés grâce auxquels un auteur fait passer son message, pourrait se dégager de ces échanges.


Dernière édition par Marixel le Lun 9 Nov - 08:15 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 01:47 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Vous avez tous raison.
Moi, pour voter les textes je suis très influencée par la primauté et la récence. C’est à dire l’introduction et la conclusion. Dans autant de textes je ne m ‘amuse (m ‘embête) pas à essayer de comprendre en pêchant les manques en dehors des phrases. D’ailleurs le vrai sens de certains textes, je ne le saisis que lors de ma relecture au moment de la mise en critique. Et oui, je relie vos textes et leurs critiques, même si j’évite d’intervenir parce que je ne me sens pas capable de vous critiquer.
Le proverbe d’origine turque (avec saz et moustique) et ce que j’ai raconté sur la logique étaient uniquement pour vous faire réagir. Donc le proverbe et la logique n’ont rien avoir avec ce texte. Je voulais juste de vraies critiques. Mr. Green

Et je crois que j’ai réussi. Je vous en remercie. Je vous demande aussi de m’excuser si je vous ai offensés.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 08:52 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Pas d'excuses Ailleurs. Personne n'a été offensé. Chacun vient ici avec ses qualités, ses défauts. Il nous arrive à tous de "rater" un texte ou de ne pas être compris de nos amis lecteurs. En ce qui te concerne, je constate tes progrès réguliers et la façon dont tu nous expliques, parfois avec beaucoup d'humour, ce que tu voulais exprimer et qui nous a échappé. Tu apportes ta pierre à ce forum au même titre que les autres. Continue.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 10:28 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

ailleurs a écrit:
Et oui, je relie vos textes et leurs critiques, même si j’évite d’intervenir parce que je ne me sens pas capable de vous critiquer.

[...]

Je vous demande aussi de m’excuser si je vous ai offensés.


Tu n'as offensé personne, Ailleurs, c'est intéressant d'échanger autour de nos pratiques d'écriture.

C'est dommage que tu n'interviennes pas à propos des textes, au moins ceux de ton podium - nul besoin de se lancer dans de grandes argumentations pour expliquer les raisons de nos choix.

Bon dimanche
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 20:31 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

J'abonde dans le sens de Marixel : ce qui est intéressant dans ces critiques, c'est aussi la diversité des avis, et tous ont leur place.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 20:42 (2015)    Sujet du message: Un suicide étrange Répondre en citant

Tout le monde l'a lue, mais personne n'a compris ton histoire. Chacun a son idée, mais personne n'ose dire... http://www.forum-mda.com/t7236-Jeu-de-mots-ou-l-emploi-du-pronom-ind-fini.h…
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:36 (2018)    Sujet du message: Un suicide étrange

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°125 -> Critiques constructives Jeu N°125 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com