forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

JC vs VG

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°125 -> Critiques constructives Jeu N°125
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aldo Maccione
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 11
Localisation: Turin et ailleurs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 10:12 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

JC vs VG


Au zénith, l’astre incandescent brillait de mille feux, écrasant de sa chaleur la cité arlésienne. Les rais caressaient la chevelure flave d’une jeune fille qui se prélassait sur une chaise, devant l’huis de sa demeure. Jeanne regardait en face d’elle, l’esprit dans le vague, indifférente. À l’aide d’un éventail, elle s’appliquait à se rafraîchir. Rien ne se passait puisque la nature, figée, était en train de cuire, littéralement.
Cependant qu’elle se laissait aller à des rêveries apathiques, un individu excentrique, à la mine patibulaire mais presque, embarrassé d’un fardeau et de perles salées, surgit brusquement de nulle part et se planta à quelques pas de la spectatrice.
― Fait chaud hein ! dit-il sans préambule, en s’essuyant le visage avec sa chemise tachée.
Jeanne ne pipa une syllabe. Elle ne parlait pas aux étrangers, qui plus est s’il s’agissait de rapins. Elle avisa les peintures fraîches, malgré la température, qu’il traînait avec lui. L’aubain avait suivi le regard de la paresseuse, devinant ses pensées :
― Ça te plaît ? Tu en veux une ? Sache que je ne sais pas si ça vaut une peccadille ce que je fais. Quand je pense à ce qu’il exécute, lui… Et puis il a une de ces palettes, il a une telle énergie… Je ne serai jamais en haut… articula-t-il, dans un langage sibyllin.
Il lui bailla une étude, avant de s’en aller. Jeanne, un peu effrayée par la laideur du type, en détailla la signature. La gamine déchiffra, incertaine : Vincent Van Gagh. Elle haussa les épaules. Ça rappelait l’artiste qui, au centre des bavardages du quartier, sévissait dans les parages – jusqu'à venir acheter du matériel chez le père. Intuitive, elle garda la peinture.

Les années passèrent. Jeanne Calment, quelques nycthémères et un CD enregistré plus tard, répétait à qui désirait l’entendre le mal qu’elle pensait de l’auteur du fameux Café de nuit. Elle était calée en la matière, à présent !
Et un certain Ladenlaus faisait partie des curieux. Le sens auditif en éveil, il minaudait avec elle. Il lui rendit visite pendant plusieurs semaines, les mains pleines de présents. Sa démarche était intéressée. La rumeur prétendait que la vieille dame détenait un tableau du maître, et il brûlait d’en devenir l’acquéreur. Quand le sujet fut mis sur la table, Jeanne, sans barguigner, céda la pépite picturale, qui valait assurément un pesant de bauxite, en échange d’un chèque aux multiples chiffres précédant la virgule.
Ladenlaus en fut bien aise. Il remercia Jeanne à l’excès, laquelle, dans un ris sarcastique, les yeux malicieux, le félicita au centuple de l’acquêt. L’acheteur, ravi, s’empressa ensuite de celer l’achat dans un lieu sûr. Il se devait maintenant d'épier l’instant idéal afin de le revendre.

Patiemment, il attendit. Jeanne décéda. Des heurs et des malheurs se succédèrent. Puis arriva l’année du cent vingt-cinquième anniversaire relatif au trépas du grand génie. Ce fut la chance à saisir. Fébrile, Ladenlaus se rendit chez un expert qui jura de traiter l’affaire au plus vite.
En effet, le lendemain, Ladenlaus vint récupérer la précieuse pièce. Il allait apprendre le résultat de sa plus-value ! L’investissement fut-il rentable ? L’expert ne prit pas de gants. Il dit, brutalement :
― La peinture ne vaut rien, elle n’est pas du suicidé…
Ladenlaus fut réduit à quia. Après une absence, il bégaya, stupéfait, réprimant ses larmes :
― C’est une erreur… C’est un gag, dîtes…
― C’est ça, exactement ! affirma l’autre, sans pitié. Il s’agit d’un Vincent, d’un Vincent Van Gagh…
_________________
L'aventure c'est l'aventure !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Nov - 10:12 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aldo Maccione
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 11
Localisation: Turin et ailleurs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 10:13 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Merci à ceux qui ont voté pour moi...
_________________
L'aventure c'est l'aventure !
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 10:48 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Coup de cœur ! Un texte fou, déjanté, Rapprocher Jeanne Calment de Van Gogh, il fallait oser. Et puis, je l'avoue, un effet de surprise, un souffle de franche rigolade après tant d'hommages au Néerlandais !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 13:39 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé cette rencontre entre JC et VG, même si c'est un faux. Mon coup de cour, en haut de mon podium.


"elle est alors la dernière personne vivante à affirmer avoir rencontré Van Gogh. Cette rencontre aurait eu lieu, selon ses dires, cent ans auparavant, en 1888 ; alors qu'elle était âgée de 12 ou 13 ans, le peintre serait venu acheter des toiles dans la boutique de son père. Devant les journalistes, Jeanne Calment le décrit comme un homme particulièrement laid et impoli, qualifiant cette furtive rencontre de « déception »[/i]
Source wiki, mais il y en a d'autres.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 13:58 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

L’idée est un peu téléphonée, mais bon ! C’est assez invraisemblable, un marchand qui aligne des milliers, ou millions, de francs pour faire l’acquisition d’un tableau prend quand même la peine de le faire expertiser avant de signer le chèque. Oui, on est dans la fantaisie, mais bon ! Et le « patibulaire mais presque », emprunté à Coluche, est de trop.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldo Maccione
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 11
Localisation: Turin et ailleurs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 14:18 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

L'idée est un peu téléphonée ? Ah bon (c'est un peu passe-partout comme remarque !) ! Qu'un amateur (et non un "marchand") fasse un chèque (aux multiples chiffres avant la virgule, ça peut être deux ou trois, et donc ça ne fait pas des "milliers" ou des "millions") en croyant investir dans un Van Gogh, c'est assez invraisemblable ? Ah bon ! Et le patibulaire mais presque, emprunté à Coluche, n'est jamais de trop, à mon humble avis.
_________________
L'aventure c'est l'aventure !
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 14:32 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Second sur ma liste : Ce choix repose sur la qualité de l’écriture qui allie vitesse et fluidité. Le récit tient par l’organisation et la variation des séquences (sommaires, scènes, dialogues). A cela s’ajoute le bon usage de l’ellipse pour caser dans un espace limité des évènements qui s’étendent sur un temps relativement long. Quelques remarques sur la forme : la fréquence de verbes pronominaux dans les 3 premiers paragraphes.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 20:04 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Pas convaincue non plus par le "patibulaire mais presque", que je pense mieux taillé pour l'oral ou éventuellement le dialogue que pour la narration. Ressenti personnel, tout comme celui de Bay: nos "critiques" ne sont jamais que des retours subjectifs de lecture Wink

Pour le reste, tout aussi subjectivement, j'ai trouvé excellente l'idée de cette rencontre de dinosaures et aimé le côté fantaisiste de l'histoire: sur mon podium.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 20:45 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

A mon sens, ce qui est le plus invraisemblable est le nom du peintre... presque homonyme.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldo Maccione
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 11
Localisation: Turin et ailleurs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 20:46 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

... un individu excentrique, assez haut et rond, à la mine pas tubulaire mais presque...
Mr. Green
_________________
L'aventure c'est l'aventure !
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 21:54 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Deux auteurs ont eu l'idée de transformer le nom du peintre en Van Gagh, et un a totalement éliminé la voyelle scabreuse !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 08:45 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

J'ai classé en sixième position ce texte déjanté (à prendre au sens positif), aussi bien dans la langue employée que dans le portrait du personnage. S'il ne s'est pas retrouvé sur mon podium, c'est d'abord parce la concurrence était rude mais surtout à cause de Vincent Van Gagh - j'ai trouvé ce contournement de la lettre O un peu facile et peu heureux, d'autant plus que le procédé a également été utilisé dans un autre texte. Je dis bien "j'ai trouvé", c'est un avis tout à fait personnel.

La constitution d'un podium tient à peu de chose, elle dépend aussi de notre humeur du moment, la veille ou le lendemain, elle serait peut-être différente.

Aldo, j'ai apprécié ta plume originale et j'espère que tu continueras à participer à ces jeux, à ces joutes littéraires, dans lesquels tu as toute ta place.

Tu vois, outre le fait qu'ils permettent de faire progresser notre plume tant le niveau est exigeant, ils nous incitent à acquérir une certaine dose d'humilité, bien souvent utile, dans la vie quotidienne.

Personne n'est obligé de poster son texte dans la file des critiques constructives, cependant si l'on ressent l'envie de le faire, il faut bien poser comme théorème incontournable que les critiques portent sur un texte précis, pas sur l'écriture de l'auteur.

Thaïs le dit bien, les critiques sont subjectives, donc elles sont à prendre surtout comme des tremplins permettant de questionner nos propres textes, donc notre écriture.

A bientôt de te lire Wink


Dernière édition par Marixel le Mar 3 Nov - 09:44 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Aldo Maccione
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 11
Localisation: Turin et ailleurs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 09:42 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Ce texte s'apparentait plutôt à une galéjade. Il est possible que JC ait croisé VG. Quant à la transformation de possibilité en probabilité...
_________________
L'aventure c'est l'aventure !
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 247
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Nov - 15:12 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Un texte original tout à fait agréable à lire. Je n'ai pas voté pour lui malgré ses qualités, car j'ai trouvé qu'il était un peu hors sujet, n'abordant que très furtivement le thème des 125 ans.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Vegaphil
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2013
Messages: 355
Localisation: Alsace
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Nov - 01:26 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Bonjour,

J'ai trouvé ce texte sympa, amusant.
Une mention spéciale personnelle pour le "pesant de bauxite"

Freiné toutefois par certains aspects rocambolesques
Revenir en haut
Aldo Maccione
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2015
Messages: 11
Localisation: Turin et ailleurs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 15:54 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Pour le pesant de bauxite, impossible de faire plus local. Il y a bien les oliviers dans ce coin de Provence, mais la densité du fruit est nettement plus faible que celle du minerai.
_________________
L'aventure c'est l'aventure !
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 17:12 (2015)    Sujet du message: JC vs VG Répondre en citant

Aldo Maccione a écrit:
Pour le pesant de bauxite, impossible de faire plus local. Il y a bien les oliviers dans ce coin de Provence, mais la densité du fruit est nettement plus faible que celle du minerai.


Et il aurait fallu en faire des eaux liviers !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2018)    Sujet du message: JC vs VG

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°125 -> Critiques constructives Jeu N°125 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com