forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tirésias

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°124 -> Critiques constructives Jeu N°124
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:42 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Tirésias


La promenade « Le bout du monde » semblait déserte. Tristan en profita pour se pencher sur une des balustrades qui bordaient le chemin. Le front soucieux, les traits tirés, il sonda l'abîme, en contrebas. Aussitôt, il jugea l'endroit propice à l'exécution de son funeste projet. Il posa sans attendre un pied malhabile sur le premier barreau du garde-corps, cependant qu’il songeait. Ô oui, écraser sa maudite carcasse sur ces roches acérées, là, tout au fond du précipice, et cesser de souffrir, enfin ! Depuis des mois, il vivait un véritable enfer. Une trahison, les illusions perdues, l'absence, la solitude, la terrible solitude... L’infortuné n'en pouvait plus, il en avait assez de se tourmenter, assez de vivre dans un monde cruel, rongé par un mal pernicieux, incurable : l'espèce humaine. Il avait en horreur ses semblables, tous des porcs vautrés dans leur perfidie et leur égoïsme et qui...
― Vous voulez que je vous aide ?
Tristan avait sursauté, manquant de basculer. Il tourna la tête et avisa un vagabond assis, jambes croisées, sur un banc public, à quelques mètres de là. L'importun regardait droit devant lui, lunettes noires, barbe hirsute, un sourire narquois aux lèvres, comme s'il se moquait sans vergogne du spectacle auquel il assistait.
Le suicidaire, résolu, revint à ses affaires. Il ne fallait plus lanterner ! Il grimpa un autre échelon, ému, pensant que tout serait terminé dans une poignée de secondes...
― Je peux vous faire la courte échelle, vous savez !
Cette fois-ci, c'en était trop ! Tristan souhaitait pouvoir se supprimer en paix. Allait-on aussi gâcher ses derniers instants ? Il descendit de sa hauteur et se posta devant le chemineau, suppliant :
― Écoutez Monsieur, un peu de respect... C'est vraiment laid ce que vous faites. Vous ignorez tout de moi, alors vos commentaires... Laissez-moi tranquille, et passez votre chemin, s'il vous plaît...
― Quel panorama magnifique, n'est-ce pas ? rétorqua l'autre, sans se départir de son sourire. Vous avez vu, ces toits colorés, on dirait des touches de pinceau d'un impressionniste ! Et ce ciel crépusculaire, et ces montagnes ! Je suis né ici, vous savez. J'y ai passé toute mon enfance, une enfance heureuse. Pourtant, l'adolescence est arrivée, et je me suis demandé si dans le monde il existait un autre endroit aussi beau ! Alors j'ai bourlingué... Et je suis revenu, définitivement convaincu ! Seulement, vous risqueriez de me le rendre moins féérique, ce paysage, par votre mauvaise action...
L'éperdu avait écouté le récit dilatoire de son interlocuteur d'une oreille distraite. Il fixait du regard le visage buriné du misérable, dissimulé derrière ses lunettes. Tout à coup, il eut une révélation :
― Mais... ma parole, vous êtes aveugle ! l'interpella-t-il sur un ton offensé.
― Quelle perspicacité, chapeau bas ! s'écria l'indigent, goguenard. N'empêche que comme on dit, on ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux ! D'ailleurs, je vous serais reconnaissant de bien vouloir me guider, la nuit tombe, et vous ne pouvez pas abandonner ici un triste sire comme moi !
Devinant le désespoir de Tristan, l'homme se leva, soudain grave.
― Allez, venez, c'est moi qui vous ramène, on va causer ! lui murmura-t-il avec tendresse.
Deux frêles silhouettes s'éloignèrent alors, bras dessus bras dessous, le long des allées du parc qui s'enténébrait peu à peu. Puis ce fut la nuit, une nuit à peine troublée par le huchement d'une chevêche et par un chuchotis, triste et réconfortant.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:42 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 10:43 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Mon numéro un. Au vu du classement, je ne suis pas le seul à avoir été séduit par cette saynète très bien écrite. Il y a de l’émotion, une certaine « portée philosophique », et un humour discret qui pointe en dessous. Rien à ajouter à cette critique pas trop constructive, sinon un grand bravo.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 12:04 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Je vais peut-être passer pour une gourde – je prends le risque, ce ne serait pas la première fois –, mais si j'ai été séduite par l'écriture,, je n'ai pas pu me laisser convaincre par le mythe de Tyrésias, le devin aveugle. Mon jugement est resté au ras des pâquerettes. A ma décharge –s'il en est besoin – je travaille depuis quelque temps sur Descartes, le doute simple, le doute absolu... Mr. Green
Sorry, Alan.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 12:45 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Un très chouette texte, passé à la trappe de mon podium en toute dernière instance, parce qu'il fallait choisir et que je piétinais devant l'obstacle depuis plusieurs jours !

Humeur de l'instant, j'ai finalement favorisé des textes qui - souvent pour un point de détail - avaient trouvé en moi un écho plus particulier, de par leurs idées. Ce Tirésias était néanmoins parfaitement réalisé. Point de détail, infime, j'aurais cependant préféré, à l'entame du dialogue, que le suicidaire entende une voix puis se figure l'avoir imaginée. A ce stade, il n'a pas encore découvert la cécité de son spectateur, du coup, prétendre se jeter dans l'abîme sous les yeux d'un témoin perd selon moi en crédibilité Mr. Green Sans doute aurais-je voulu l'imaginer plus motivé, avant son revirement final...

Oui, je sais, je suis un peu cynique Embarassed
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 13:45 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Merci pour vos retours !
Danielle, je ne suis pas satisfait de mon titre. J'avais longtemps gardé "Casse-lunettes", entendu à la fois comme synonyme de "casse-pieds" et comme référence à la plante qui guérit les problèmes ophtalmiques et les bouffissures des chagrins ! Mais j'avais peur qu'il ne soit pas assez éloquent.
Thaïs, sans vouloir casser l'ambiance, une personne très proche de moi a assisté à un suicide... La désespérée l'a vue juste avant d'accomplir son geste... ça prouve au contraire sa motivation, à mon sens...
Est-moi qui suis cynique ? Une crapule (comme dit Bay - mais ce ne sont que pieux mensonges, voyons !), sûrement !!!! Mr. Green
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 774
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 21:24 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Sur mon podium, pour l'esprit qui se dégage de ce texte et la lecture agréable.
Revenir en haut
Elanor
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 331
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 07:18 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

J'ai aimé la tendresse et la philosophie qui se dégagent du texte. L'effet des pensées interrompues par le dialogue est bien rendu, le rythme du texte est prenant. On s'attache aux personnages en quelques lignes et on a envie de savoir ce qu'ils sont devenus...
Bravo, Alan !
_________________
http://www.laurrin.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 09:47 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Ce texte est très agréable à lire et les héros de l'histoire sont touchants. J'ai été attrapée par l'histoire dès la lecture des premières lignes et je trouvais qu'il répondait très bien au thème et aux contraintes du jeu. Superbe !
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 14:08 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Troisième sur ma liste. Le récit campe avec réussite la rencontre insolite entre les protagonistes. Les artifices du dialogue sont remarquables. J’ai cependant ressenti un défaut de pertinence au niveau du scénario : le contraste entre le contenu des échanges entre les personnages et la circonstance de leur rencontre.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 20:48 (2015)    Sujet du message: Tirésias Répondre en citant

Quand on sait qui était Tirésas, on peut deviner le déroulement de l'histoire. Comme j'avais des lacunes en mythologie grecque, la surprise a fonctionné.

Trop de bons textes, du coup, celui-ci n'a pas trouvé de place sur mon podium.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:42 (2018)    Sujet du message: Tirésias

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°124 -> Critiques constructives Jeu N°124 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com