forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les sanglots longs de mon violon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°123 -> Critiques constructives Jeu N°123
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 15:03 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Devant le spectacle inattendu qui s’offrait à mes yeux sous la porte cochère, je restai quelques minutes clouée sur place, les pieds en plomb, la tête en feu. Puis je m’enfuis, les jambes flageolantes, le cœur en vrille. Alex ! Si j’av ais pu me douter... Lorsque ses parents s’étaient installés dans la villa voisine de la nôtre, ils s’étaient rapidement liés avec les miens. C‘était la fin de l’été, on s’invitait pour l’apéritif ou un barbecue dans le jardin. Nous faisions découvrir aux Dufour la ville dans laquelle le père venait d’être muté. Leur fils Alex, âgé de quinze ans comme moi, était un grand garçon blond, de type nordique, plutôt réservé. Moi, brunette un peu enveloppée, timide, persuadée d’être trop moche et empruntée pour intéresser les garçons, je n’eus pas de peine à sympathiser avec ce solitaire que je considérai presque comme un frère. Nous fîmes notre rentrée scolaire ensemble et nous retrouvâmes dans la même classe. Les minettes s’agglutinèrent dare-dare autour du nouveau qui ne manquait pas de charme. La demande qu’il me fit, d’un air embarrassé, sur le chemin du retour, ne manqua pas, elle, de m’étonner : «C’est toujours pareil...ces filles qui tournent autour de moi... ça m’agace, ça me déconcentre...Tu veux bien être... enfin faire comme si... tu étais ma petite amie ? Comme ça j’aurais la paix. »
Après un instant d’hésitation, j’acceptai. Ce petit jeu ne tirerait pas à conséquence et ne pourrait que contribuer à gommer mon image d’intello branchée maths et musique classique. On nous vit donc désormais aller au lycée et en revenir main dans la main, échanger quelques clins d’œil en classe, nous isoler dans la cour pour nous parler à l’oreille. On fut surpris puis on accepta le fait qu’il était impossible de voir Alex sans Cindy et vice versa. Nous fîmes un effort pour participer à quelques sorties en groupe au cinéma. Là, il fallut bien nous serrer épaule contrer épaule, échanger quelques baisers qui s’arrêtaient précautionneusement aux coins de nos lèvres.
Quant à nos parents, si nous restions toujours très pudiques devant eux, nous les entendions chuchoter dans notre dos : « Nos petits amoureux ! » Ceux d’Alex se réjouissaient de voir leur fils briser enfin sa réserve. Les miens appréciaient que j’aie vaincu ma timidité. Leurs enfants sortaient de leur bulle et se socialisaient. Que demander de plus ? Nous y trouvions aussi notre compte : Alex me donnait des idées pour mes dissertations, je lui réexpliquai les démonstrations de géométrie.
Tout allai bien jusqu’au soir où, rentrant du Conservatoire, mon parapluie dans une main, mon violon sous l’autre bras, j’aperçus, abritées sous une porte cochère, deux silhouettes enlacées, bouche contre bouche. Alex, dans son K-way et ses baskets rouges et un garçon brun, inconnu. Brusquement, mon corps se réveilla : les mains d’Alex autour de la taille de l’autre, c’était autour de ma taille que je les voulais, ses lèvres gourmandes, c’était sur les miennes que je voulais qu’elles s’écrasent...
D e retour chez moi, enfermée dans ma chambre, je laissai exploser ma colère et mon chagrin. J’avais accepté de jouer à un jeu qui m’était apparu bien innocent. Pas tant que ça finalement puisqu’ Alex s’était servi de moi comme un paravent. Puisque j’étais tombée sottement amoureuse, d’un amour sans espoir, et que je souffrais.
En écho à mon désarroi, les sanglots longs de mon violon résonnèrent longtemps ce soir-là et ce n’était qu’un commencement.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Sep - 15:03 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 455
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 16:27 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Un texte plein d'émotion, que j'ai beaucoup apprécié. Un de mes préférés.
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 21:23 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Parfaitement dans le thème et plein de sensibilité, mais choisir étant renoncer...

J'avoue également n'être pas une grande fan des "lèvres gourmandes qui s'écrasent", mais c'est sans doute très subjectif Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 09:23 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

C'est, je le crois, un tic d'écriture chez moi, je vais y veiller !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 217
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 15:21 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Bien écrit comme toujours. J'ai deviné très vite les raisons qui avaient poussées le garçon a demandé ce service à la jeune fille et par conséquent cela a un peu gâché la lecture. J'ai donc préféré d'autres textes, désolée;
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 21:24 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Mon n°3.

Juste un petit reproche, du point de vue de la mise en forme : le texte est un peu... compact !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 08:47 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

C'est vrai, il avait besoin d'air, comme tout le monde en cette période de canicule étouffante. Mr. Green
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 10:08 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Canicule ! Canicule ? on a quand même perdu une bonne quinzaine de degrés. Rolling Eyes
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 652
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 4 Sep - 11:10 (2015)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon Répondre en citant

Pas au moment où j'ai cogité...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21 (2018)    Sujet du message: Les sanglots longs de mon violon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°123 -> Critiques constructives Jeu N°123 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com