forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La marotte de maman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°122 -> Critiquesconstructives jeu N°122
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 656
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 10:11 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Depuis que je vis à Paris, on ne se voit plus que de loin en loin, pour de courts week-ends, maman et moi. Mais depuis le décès de papa, elle se plaint régulièrement au téléphone de la solitude et d’ennuis de santé. Le premier samedi de juillet, j’ai sauté dans un TGV et rejoint à l’heure du déjeuner le bourg du Lyonnais où elle s’est retirée.
Elle m’a trouvé une petite mine et m’a installée sans tarder devant une des spécialités de la région, un énorme plat de quenelles et saucisson chaud enrobés de coulis de tomates. Je me suis forcée à y faire honneur pour saluer son talent de cuisinière. L’après-midi s’est passé à papoter dans le jardin. Enfin, maman a parlé ; moi, j’ai digéré et somnolé.
Le lendemain, elle m’a réveillée avec un plateau chargé de café fumant et de croissants chauds. « Des croissants comme plus personne n’en fait aujourd’hui, confectionnés par Michou, l’artisan du coin, avec la farine du moulin de Jo, le beurre et le lait frais de la ferme Richard. Rien à voir avec ces pâtisseries élastiques fabriquées industriellement. » J’ai eu beau objecter que je ne prenais jamais de petit déjeuner, j’ai été contrainte d’avaler une des gourmandises .J’ai fait disparaitre les deux autres dans mon sac dès que ma mère a eu tourné le dos.
Malade, déprimée maman ? Il ne m’a pas fallu plus d’un jour et demi pour constater qu’elle pétait de santé. Véritable moulin à paroles, elle se complaisait dans l’évocation de souvenirs de vacances en famille qui déclenchaient chez elle une frénésie d’expérimentations culinaires.
J’ai eu droit au récit de leurs premiers congés de jeunes mariés, à elle et à papa. Chez de lointains cousins à Castelnaudary. Ah ! le foie gras, le goûteux cassoulet de la cousine ! A mon retour de promenade, la maison fleurait bon le haricot blanc et le cassoulet figurait au repas du soir. Par 26 degrés à l’ombre, je rêvais de salade verte et de tomates. Le mardi, elle m’a rappelé avec attendrissement nos trois semaines en Alsace, l’année de mes douze ans, et une monstrueuse choucroute à la bière a figuré au menu du jour. Le mercredi, le souvenir d’un séjour en camping à Benidorm m’a valu de copieuses parts de paëlla. Le jeudi, le rappel de nos escapades bretonnes a donné lieu à une crêpe-partie : crêpes de sésame farcies au jambon ou aux lardons, crêpes sucrées à la confiture, au miel... On aurait pu nourrir tout le village.
« Tu veux ma mort, maman! » Les mots restaient bloqués au fond de ma gorge par peur de blesser celle qui chérissait à sa façon la mémoire de son compagnon disparu. Car c’était mon père, fine gueule, qui mettait son point d’honneur à nous faire découvrir chaque été de nouveaux horizons, découverte qui passait invariablement par celle des produits locaux. Tentant d’inciter maman à s’orienter vers une cuisine plus légère, j’ai évoqué notre passage à Erquy et les merveilles dégustées chez Rosalie ! « Ton père avait déclaré qu’il vendrait son âme pour ces morceaux de paradis ! » s’est-elle exclamée, émue. Elle me les a servies à la mode « maman », les coquilles Saint-Jacques. Alourdies par une béchamel, des morceaux de carottes, de poireaux et de champignons. L’enfer !
Je suis rentrée à Paris fatiguée, lestée de quelques kilos mal placés. Je me suis inscrite dans une salle de fitness. Il me reste dix jours pour retrouver taille fine et ventre plat avant de rejoindre Max pour de vraies vacances en amoureux. Pas de danger avec lui, il est en mission au Japon et adore les sushis.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Juil - 10:11 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 455
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 11:24 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Mon texte préféré pour la tendresse, et l'humour, qu'il dégage.
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 229
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 14:52 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Mon numéro 4. Beaucoup aimé cette histoire, j'ai bien visualisé cette maman cuisinière. J'avais'soupconné que tu en étais l'auteur.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 886
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 15:48 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

En tête de mon podium. J'ai trouvé ce texte criant de vérité et plein d'humour.
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 21:28 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Sous la pincée de sel de l'humour, la tendresse roborative d'une maman qui trouve petite mine à sa fille et entreprend de la retaper à sa manière... Tellement d'amour dans ces petits plats Okay

C'est, comme l'évoque Janis, criant de vérité. Je me suis régalée! Merci de ne jamais passer à côté des choses simples Mr. Green et d'avoir ce talent de révéler leurs saveurs. Mon n°1
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 728
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 07:55 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Criant de vérité, oui, je suis d'accord. Ah ces mères nourricières qui vous gavent comme des oies ! Mais justement les plats servis devaient être trop bien décrits, trop suivis et pour un peu j'étais bonne pour me pencher au-dessus de la cuvette Mr. Green
Bémol : pas trop aimé la fin japonaise...
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 07:56 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Bien qu'il ait fait partie de ma première sélection, en relisant ce très bon texte qui colle au sujet de façon très humoristique, je me demande bien pourquoi diable, il ne figure pas sur mon podium !
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 656
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 09:40 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Jodie a écrit:
Criant de vérité, oui, je suis d'accord. Ah ces mères nourricières qui vous gavent comme des oies ! Mais justement les plats servis devaient être trop bien décrits, trop suivis et pour un peu j'étais bonne pour me pencher au-dessus de la cuvette Mr. Green
Bémol : pas trop aimé la fin japonaise...


Moi non plus, Mr. Green je déteste les sushis !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 11:22 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Aïe, Danielle, pourquoi des podiums trop petits ?! Je n'ai rien à dire, à part que j'ai aimé ton histoire, son humour, sa tendresse, son menu, mais les places, trop chères... La vie est trop dure !
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 656
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 18:24 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

A qui le dites-vous, mon pauvre monsieur ! Razz
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 772
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 15:17 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Mon number two ! Il y a dans ce texte un détail qui m'a emballée dès la 1ère lecture : j'avais le sentiment de m'être glissée dans la peau de la narratrice, de ressentir ses nausées devant les bons plats maternels et ses gentilles intentions, mais aussi de ressentir toute la nostalgie qui transparait au fil du texte tout en goûtant à la juste dose d'humour qui permet de bien digérer. Bravo à la cuisinière Mr. Green
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 806
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 22:05 (2015)    Sujet du message: La marotte de maman Répondre en citant

Une histoire touchante et pleine de tendresse pour cette maman un peu bourative, qui respecte bien le double thème de la gastronomie et des vacances.
Mais il n'y avait que 4 places…
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:26 (2018)    Sujet du message: La marotte de maman

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°122 -> Critiquesconstructives jeu N°122 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com